Bourgueil Ensemble n°1

Comentarios

Transcripción

Bourgueil Ensemble n°1
C
E
Laurence Riguet, première femme élue maire de Bourgueil
Laurence Riguet
Maire
Madame, Monsieur,
Vous avez entre les mains la première publica on de ce e nouvelle mandature.
Je remercie à nouveau les bourgueillois pour leur vote et leur confiance. Je me
permets de rappeller encore que le rôle des élus est de travailler pour le collec f,
dans le sens de l’intérêt général et qu’à ce tre, je représenterai et défendrai notre
belle commune dans son ensemble.
Aucun projet ne recueille l’unanimité mais notre volonté est de poursuivre la
dynamisa on de Bourgueil, sa reconnaissance au-delà de notre territoire. Certains
projets dont nous avions parlé lors de la campagne sont en cours : la réfec on de la
toiture de la pa noire et de la par e adulte de la bibliothèque.
La restaura on des Halles commencera au deuxième semestre 2014, comme prévu,
ainsi que le réaménagement de l’avenue de Reimlingen, les réunions publiques vont
également reprendre dans ces périodes, la nouvelle saison culturelle se peaufine.
Concernant l’Eglise, un complément d’étude a été demandé par la Direc on
Régionale des Affaires Culturelles afin de cibler au mieux les travaux nécessaires.
La construc on du nouveau centre de secours, porté par le SDIS (Service
Départemental d’Incendie et de Secours) va également débuter courant septembre.
Le projet de rénover deux appartements communaux, afin de les me re en loca on,
s’est également concré sé. Ils devraient être loués prochainement générant ainsi
des rece es pérennes pour le budget communal.
Le dossier de la maison de retraite avance. A ce propos, je souhaite souligner que la
mairie n’a pas été informée d’un éventuel projet de maison de retraite dans l’abbaye
de Bourgueil. Le soit-disant porteur de projet n’a pas répondu à mes sollicita ons.
Par ailleurs, le Conseil Général n’est pas non plus au courant d’un tel projet.
Cet édito me permet aussi de saluer Monsieur Benoît Baranger, qui a été élu
président du Parc Naturel Régional; structure qui regroupe des communes de
l’Indre-et-Loire et du Maine-et-Loire, avec laquelle nous travaillons souvent et bien
depuis de nombreuses années ainsi que Monsieur Cyril Molesini, représentant la
Communauté de Communes, vice-président du Pays du Chinonais, qui regroupe
les communes de l’Ouest tourangeau. Je compte sur eux pour qu’ils contribuent,
ensemble, au développement du Bourgueillois et de notre département.
Je ne souhaite pas terminer cet édito sans avoir une pensée pour Jean Chamboissier.
Jean a été un acteur important dans la vie de la commune. Il nous manquera, lui,
qui depuis 2008 m’accompagnait dans mes fonc ons d’adjointe à la culture, puis
de Maire et qui veillait à ce que nous me ons en oeuvre pour la commune de
Bourgueil. Nous lui consacrerons des pages dans la prochaine publica on, afin
que les plus jeunes n’oublient pas ses contribu ons pour la commune et son
engagement dans la vie poli que du territoire. Je proposerai au prochain Conseil
Municipal, que la bibliothèque municipale porte son nom, en accord avec ses filles.
> Les finances
> Le personnel
> La police municipale
> La communica on interne
Appelés à voter pour les élec ons
municipales, le dimanche
23 mars, les bourgueillois
ont majoritairement choisi
dès le 1er tour, la liste
«Ensemble, engageons-nous
pour Bourgueil», conduite par
Laurence Riguet. Elle a recueilli
56,34% des suffrages contre
43,66% pour la liste «Bourgueil
passionnément».
Une semaine plus tard, le 30 mars, à
la salle des fêtes, le nouveau conseil
municipal s’est réuni pour élire le
maire et les adjoints, en présence
d’une centaine de personnes. Après
avoir ouvert la séance et installé le
nouveau conseil municipal composé
de 21 élus pour la majorité et de
6 élus pour l’opposi on, Laurence
Riguet, maire sortant a laissé la
place à Jacques Piedoue, le doyen
de l’assemblée. Ce dernier a présidé
l’élec on de Laurence Riguet, tête de
liste de la majorité qui a été élue par
21 voix contre 6 pour Nadine Saillet.
Ensuite, Madame le Maire a proposé
de nommer 6 adjoints, nombre
entériné par 21 voix pour et 6 contre.
Ont été nommés : Nathalie Fabbri,
1ère adjointe, Benoît Baranger,
Catherine Tendron, Cyril Molesini,
Magali L’Hermite et Patrick Siclet.
Nathalie Fabbri
1ère adjointe
Benoît Baranger
2ème adjoint
Catherine Tendron
3ème adjointe
Cyril Molesini
4ème adjoint
Magali L’Hermite
5ème adjointe
Patrick Siclet
6ème adjoint
> La vie associa ve
> La vie spor ve
> L’organisa on des fêtes et
cérémonies autres que culturelles
> La communica on liée aux
évènements organisés dans
le cadre de la déléga on
> La ges on et le fonc onnement
du restaurant scolaire
> Les affaires scolaires
> L’environnement : intégra on des
objec fs de développement durable
dans l’élabora on et la mise en
œuvre de l’ensemble des poli ques
conduites par la ville
> La communica on liée aux
évènements organisés dans le cadre
de la déléga on
> Les affaires financières
de la commune : suivi de la sec on
de fonc onnement et de la sec on
d’inves ssement, ges on de la
trésorerie
> Le centre technique municipal
> Les moyens techniques
> Les espaces verts
Bertrand
Marchesseau
Delphine
Duthil-Debray
Moïse e Refray
Yves Leroy
> Délégué à la voirie
> La dynamisa on du centre ville
> La rela on avec les commerçants
et ar sans de Bourgueil
> La ges on des foires et marchés
> La communica on liée aux
évènements organisés dans le cadre
de la déléga on
Jacques Piedoue
Nadine Leroyer
> Délégué au camping et au cime ère
> Déléguée au CCAS :
logement, apprendre
autrement et seniors
Sylvie Jacob
Jean-Marc
Tressel
Mikaël Creis
> La ges on des bâ ments
communaux
> Les marchés publics
> Les bois et les landes
> L’aménagement de la campagne,
les chemins ruraux et fossés
> La police municipale :
sta onnement, surveillance de la voie
publique, surveillance des bâ ments
et domaines communaux, police des
immeubles menaçant ruine, dépôt
de plainte
Marie-Aude
Bourdin
Jackie Foras er
Stéphane
Benetreau
Catherine Echapt
> Déléguée à la culture
> Délégué
aux réseaux
Il me reste à vous souhaiter une bonne lecture de ce e publica on.
Laurence Riguet
Maire
Scru n du dimanche 23 mars
Les chiffres
Bureau 1
> Inscrits 929 > Votants 600 > Exprimés 568
Ensemble, engageons-nous pour Bourgueil : 301
Bourgueil passionnément : 267
Bureau 2
> Inscrits 942 > Votants 578 > Exprimés 552
Ensemble, engageons-nous pour Bourgueil : 282
Bourgueil passionnément : 270
SÊÃîٛ
L› ÄÊçò›ƒç ‘ÊÄݛ®½ ÃçÄ®‘®Öƒ½,
L› ç—¦›ã 2014, pages 14 à 17
pages 2 à 4
PƒãÙ®Ãʮě, pages 18 et 19
F½ƒÝ« ®Ä¥ÊÝ, page 5
EøÖٛÝÝ®ÊÄ, page 19
CƒÃ֮Ħ ›ã փّ —›Ý ½Ê®Ý®ÙÝ, pages 6 et 7
Tكòƒçø, pages 20 et 21
BÊç٦目½ ¥žã› ½ƒ ăãçٛ, page 8
PÊÙãك®ã, C«ƒÙ½Êã㛠G®ÙƒÙ—, page 22
L›Ý ò›Ùă½®Ý, page 9
Lƒ ٛÝãƒçكã®ÊÄ —› ½’Aƒù›, page 23
R›ãÊçÙ ›Ä ®Ãƒ¦›Ý ÝçÙ ½ƒ ݃®ÝÊÄ
EÄ¥ƒÄ‘› ¹›çěÝݛ, page 24
‘ç½ãçٛ½½›, pages 10 à 12
V®› ƒÝÝʑ®ƒã®ò›, pages 25 à 27
A¦›Ä—ƒ, pages 27 à 28
CÊÃÛّ› ›ã ƒÙã®ÝƒÄƒã, page 13
B
E
°1 -
> Déléguée
à l’urbanisme
et vice-présidente
du CCAS
Nathalie France
> Déléguée au CCAS:
correspondants
de quar ers, yarn
bombing et réseau
préven on
Les élus de l’opposi on
Bureau 3
> Inscrits 1 154 > Votants 832 > Exprimés 788
Ensemble, engageons-nous pour Bourgueil : 492
Bourgueil passionnément : 296
Bureau centralisateur
> Inscrits 3 025 > Votants 2 010 > Exprimés 1 908
Ensemble, engageons-nous pour Bourgueil : 1 075
Bourgueil passionnément : 833
2
Régis Gimenez
Isabelle Couineau
Damien Lorieux
B
François Rousseau
E
°1 -
3
Chantal Soulier
Guy Wiesener
Parmi leurs missions, les élus représentent la commune
au sein d’organismes et d’administra ons extérieurs,
ainsi que dans les syndicats intercommunaux.
Le conseil communautaire se compose de 21 élus des
communes du Bourgueillois. Les représentants de
Bourgueil ont été élus au suffrage universel le même
jour que les élec ons municipales. Quatre élus siègent
à la CCPB : Laurence Riguet, Magali L’Hermite, Cyril
Molesini et Isabelle Couineau.
OÙ¦ƒÄ®ÝÃ›Ý ›ã ƒ—îĮÝãكã®ÊÄÝ
Patrick Siclet
Guy Wiesener
CLI - Commission Locale d’Informa on du CNPE de Chinon
(centre nucléaire de produc on d’électricité)
Lors du conseil communautaire du 10 avril,
les conseillers communautaires ont élu :
CNAS - Centre Na onal d’Ac on Sociale du personnel territorial Sylvie Jacob
Correspondant défense
Stéphanie Riocreux (Benais), présidente
> Le personnel, les finances, les compétences
et évalua ons de charges, les appels d’offres, la
communica on interne et l’assainissement,
Jean Dufresne (Ingrandes-de-Touraine), 1er vice-président
> La voirie, les réseaux, les bâ ments et la
mutualisa on des moyens,
Magali L’Hermite (Bourgueil), 2ème vice-présidente
> Le développement économique,
Géraud de Laffon (Gizeux), 3ème vice-président
> Le tourisme et la communica on externe,
Marie-Laure Perrier (Chouzé-sur-Loire), 4ème vice-présidente
> La ges on des services à la popula on.
Le dossier eau potable est délégué à Danielle Thiry
(La Chapelle-sur-Loire) et l’environnement et le cadre
de vie, à Pierre Danger (Con nvoir).
Jacques Piedoue
Laurence Riguet
Nadine Leroyer
François Rousseau
Moïse e Refray
Nadine Leroyer
Laurence Riguet ou
Benoît Baranger
Delphine Duthil-Debray
Nathalie Fabbri
Nathalie France
Conseil d’administra on de l’EHPAD E enne de Bourgueil
Conseil de vie sociale de l’EHPAD E enne de Bourgueil
Conseil d’école primaire et maternelle publique
Conseil d’administra on du collège Ronsard
Conseil d’établissement de l’école privée Saint Germain
Nadine Leroyer
Marie-Aude Bourdin
Office de tourisme du Pays de Bourgueil
Catherine Echapt
Magali L’Hermite
Comité des fêtes
Magali L’Hermite
Comité de jumelage
Nathalie Fabbri
Jacques Piedoue
Cyril Molesini
Mikaël Creis
Jackie Foras er
Patrick Siclet
Damien Lorieux
Bertrand Marchesseau
Guy Wiesener
Syndicat Intercommunal d’Aménagement des cours d’eau
du Bassin de l’Authion, président : Jacques Gallard
Entre en du Changeon et de ses affluents
Syndicat Intercommunal d’Energie d’Indre-et-Loire (SIEIL),
président : Jean-Luc Dupont
1 mission obligatoire : l’électricité et 3 op onnelles :
éclairage public, gaz et cartographie numérisée
Syndicat Mixte Inter collec vités des transports scolaires
du Pays de Rabelais, président : Charles Guibourg
Gérer les transports scolaires vers les établissements de Chinon
et des collèges de Bourgueil et d’Avoine
Sitravel, président : Denis Moutardier
Transport collec f reliant les communes de Bourgueil à Chinon
en passant par le Véron et la gare de Port Boulet
Syndicat Inter Communal d’Aménagement de la Loire
et de ses Affluents du Département d’Indre-et-Loire (SICALA),
président : Jean Berthier
Relayer l’EPALA (Etablissement Public d’Aménagement de la
Loire et de ses Affluents) pour les demandes de subven ons
de travaux hydrauliques locaux
Cavités 37, syndicat intercommunal pour la surveillance
des cavités souterraines et des masses rocheuses instables
d’Indre-et-Loire, président : Christophe Char n
Effectuer les repérages et les relevés des cavités souterraines et
des masses rocheuses instables, évaluer les risques et suggérer
aux intéressés les moyens de contrôle et de sauvegarde
Syndicat Mixte du Pays de Chinonais, président Hervé Novelli
Maîtriser le développement économique, social
et les aménagements sur les 6 cantons, dans le cadre d’un
contrat signé avec la Région Centre
Syndicat Mixte du Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine,
président : Benoît Baranger
Protéger et gérer les richesses naturelles et paysagères, me re
en valeur le patrimoine historique et naturel, favoriser le
développement économique et social, valoriser les ressources
locales, assurer la sensibilisa on à l’environnement
tulaires
suppléants
B
> Ecole maternelle publique
Robert Juteau
> Hôtel de ville
Pendant la saison es vale, les horaires
d’ouverture au public sont les suivants :
 Jusqu’au jeudi 14 août inclus : 10h/12h
et 14h/17h15,
 Fermeture les samedis 19 juillet,
26 juillet, 2 août, 9 août et 16 août.
> Pa noire
Elle sera fermée au public jusqu’au
9 septembre. Pendant ce e période,
il est prévu de refaire une par e
de la toiture (répara on de noeuds
de charpente et couverture),
ainsi que la peinture des murs intérieurs.
> Stade Jean Causeret
Des travaux d’engazonnement sont
réalisés sur le terrain d’honneur
du stade municipal Jean Causeret.
Il est fermé au public jusqu’au
17 août.
> Rue de Tours
Sùė®‘ƒãÝ ®Äã›Ù‘ÊÃÃçăçø
Smipe Val Touraine Anjou, président : Yves Boucher
Collecte et traitement des déchets ménagers, entre en
des pare-feux, ges on des encombrants et accueil
dans les 3 déche eries
F
Communauté de Communes
du Pays de Bourgueil
Représentations des élus
La présidente, Stéphanie Riocreux (au centre de la photo),
entourée des vice-présidents, Marie-Laure Perrier, Jean
Dufresne, Géraud de Laffon et Magali L’Hermite
Jackie Foras er
Jean-Marc Tressel
Pendant la saison es vale, la rue de Tours
est transformée en secteur piétonnier de
11h à 23h, du 1er juillet au 8 septembre
2014. Afin de ne pas être pénalisés,
les usagers sont invités à an ciper
leurs déplacements automobiles pendant
les plages horaires dédiées ; les cyclistes
sont invités à me re pied à terre.
La rue Pasteur reste ouverte dans les deux
sens afin de faciliter la circula on d’entrée
et de sor e de centre-ville.
>PLU
Il est consultable en Mairie
et sur le site internet de la ville
www.bourgueil.fr
Nathalie Fabbri
Chantal Soulier
Benoît Baranger
Benoît Baranger
Laurence Riguet
Nathalie France
Isabelle Couineau
Patrick Siclet
Damien Lorieux
Benoît Baranger,
nouveau président
du PNR
Isabelle Couineau
Bertrand Marchesseau
Suite aux dernières élec ons
municipales, le comité syndical
du Parc Naturel Régional Loire
Anjou Touraine s’est réuni
mi-juin pour élire son nouveau président. Celuici devait être impéra vement un élu d’Indre et
Loire. Ainsi, Benoît Baranger succède à JeanMichel Marchand.
Laurence Riguet
Benoît Baranger
Patrick Siclet
E
Plus d’infos sur le PNR Loire Anjou Touraine
h p://www.parc-loire-anjou-touraine.fr
°1 -
4
> Bruits de voisinage
Les pré-inscrip ons des enfants nés en
2011 se déroulent à la mairie de Bourgueil
au 2ème étage, les lundi et mardi de 14h
à 17h, le jeudi de 10h à 12h et de 14h
à 17h et le vendredi de 16h à 17h. Les
parents sont invités à venir avec une copie
d’un jus fica f de domicile et du livret de
famille. Pour les enfants qui déjeuneront
au restaurant scolaire, la copie d’un
jus fica f de domicile et du numéro CAF
ou MSA sont nécessaires.
>Passeports loisirs jeunes
La Caisse d’Alloca ons Familiales de
Touraine a mis en place, dans le cadre
d’un partenariat avec la ville, un disposi f
d’aide aux loisirs pour les jeunes,
afin de favoriser la pra que d’ac vités.
La CAF accorde - aux jeunes âgés
de 12 à 17 ans (nés entre le 01/01/97 et
le 31/12/2002), dont le quo ent familial
est inférieur à 770 € - une aide maximum
de 65 € qui vient en déduc on du prix
de l’ac vité. Les passeports sont envoyés
directement aux familles bénéficiaires
dans le courant du mois d’août 2014.
Pour l’u liser, il suffit de le faire
tamponner en mairie de résidence avant
d’aller s’inscrire dans une associa on
conven onnée, impéra vement entre
le 1er septembre et le 1er décembre
2014. L’associa on déduit le montant du
passeport du coût de l’inscrip on.
Il restera obligatoirement 5€ à la charge
de l’adhérent.
A Bourgueil, les associa ons et organismes
suivants sont conven onnés : l’entente
spor ve de Bourgueil, l’école de musique
municipale, l’ensemble vocal le Tourdion,
les jeunes sapeurs-pompiers, l’amicale
cycliste du Bourgueillois, l’avenir football
du Bourgueillois et le club d’échecs.
Pour tout renseignement, contacter
Chantal Berthelot, secrétariat général
de la Mairie de Bourgueil
au 02 47 97 25 08.
CCAS
> Plan canicule
Lorsqu’il fait très chaud, que la nuit la température ne descend pas
ou très peu et si cela dure plusieurs jours, on peut parler de canicule.
Les personnes à risque, sont celles qui sont âgées de plus de 65 ans,
les nourrissons et les enfants de moins de 4 ans et les travailleurs
manuels ou les personnes qui pra quent une ac vité de plein air.
Quelques conseils :
Boire de l’eau ou toute autre boisson non alcoolisée
Me re en marche ven lateurs ou clima seurs,
u liser un brumisateur
Garder les volets fermés et éviter les sor es aux heures
les plus chaudes.
E
> La collecte des ordures
ménagère
Le maire a réglementé, par arrêté
municipal du 22 avril 2009, la collecte
des déchets ménagers sur la commune.
Afin de préserver l’environnement et
de respecter la salubrité publique, les
déchets ménagers doivent être déposés
dans des conteneurs ou des sacs poubelles.
Le dépôt de bacs ou de sacs sur la voie
publique doit être effectué la veille du
ramassage après 18h. Les bacs vides sont
re rés de la voie publique le jour même.
> Protégeons nos forêts
Depuis 2011, des panneaux posés aux
abords de la forêt communale rappellent
les règles à respecter pour éviter tout
départ de feu. Il s’agit de gestes simples
qui peuvent éviter le pire.
Respectons-les !
> Demande de logement 37 :
les nouveautés pour le demandeur
Un seul formulaire à déposer pour toutes les demandes
de logement sur le département,

Sur internet : www.demandelogement37.fr

Auprès d’un organisme HLM

En Mairie : Christelle Pe tjean, permanence du lundi au
vendredi de 9h30 à 12h, contact 02 47 97 25 12/[email protected]
Le CCAS reste à votre écoute, n’hésitez pas à contacter l’animatrice
seniors, Marlène Boisard au 02 47 97 25 51 pour vous inscrire
sur la liste des correspondants de quar ers.
B
Les disposi ons de l’arrêté préfectoral du
29 avril 2013 précisent que «les ac vités
bruyantes effectuées par des par culiers,
tels que la rénova on, le bricolage et le
jardinage, à l’aide d’ou ls ou
d’appareils, tels que tondeuses à gazon,
tronçonneuses, perceuses, raboteuses,
scies mécaniques, compresseurs à air
ou haute pression, motopompe pour le
prélèvement de l’eau et/ou l’arrosage...
et tous autres bruits suscep bles de
porter a einte à la tranquillité du
voisinage ou à la santé de l’homme
par leur durée, leur répé on ou leur
intensité, ne peuvent être effectuées à
l’extérieur ou à l’intérieur
des bâ ments que :

de 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30,
du lundi au vendredi,

de 9h à 12h et de 15h à 19h, le samedi,

de 10h à 12h, les dimanches et jours
fériés.»
L’arrêté est consultable sur le site internet de
la ville
°1 -
5
L’été 2014 au parc des loisirs
Baignade, farniente, jeux de plage… on se croirait presque au bord de la mer.
Et bien vous ne rêvez pas, on trouve tout cela au parc des loisirs de Bourgueil.
Du nouveau
pour les circuits vélos
Camping municipal
Seul, entre amis ou en famille, les amateurs
de vélo apprécieront la nouvelle signalé que
des circuits vélos. Elle répond à une mise aux
normes départementales, un complément
de la «Loire à vélo».
Bienvenue aux cyclotouristes
Depuis juin 2014, le camping de Bourgueil
est labélisé «Accueil vélo» et «Loire à vélo».
Deux labels fort appréciés des cyclotouristes
qui circulent dans notre région. Décernés par
la Région Centre après une visite de contrôle
de l’agence départementale du tourisme
de Touraine, ils garan ssent des condi ons
d’accueil op males.
A leur arrivée au camping, les cyclotouristes
disposent d’un local sécurisé pour les
vélos, en èrement réalisé par les agents
communaux (équipes serrurerie et peinture)
et de deux abris pour les repas, sans oublier
le confort des deux sanitaires du camping 3*.
Comme tous les campeurs, les cyclotouristes
sont accueillis avec le sourire, par Claudine
Aubergeon (agent territorial). A l’accueil,
ils disposent d’une documenta on fournie
sur la région, les sites touris ques, les
circuits balisés et les contacts des loueurs et
réparateurs de vélo locaux.
Notre camping a obtenu ce nouveau label
car il répondait déjà à la plupart des critères
exigés. Ces labélisa ons perme ront au
camping d’être référencé sur les documents
touris ques des nés aux cyclotouristes.
Une clientèle qui se développe et que notre
commune a choisi d’accueillir à bras ouverts.
B
E
°1 -
6
En 2013, l’agence départementale du
tourisme « Touraine Loire Valley » harmonise
les boucles vélos du département. Elle
met en place une numérota on des
circuits existants et implante une nouvelle
signalé que à double sens ainsi que des
panneaux qui indiquent les principaux sites
touris ques.
En tout, 38 boucles vélos ont ainsi été
matérialisées sur le département, dont
10 sur le territoire de Touraine Nature qui
regroupe les communautés de communes
de Touraine Nord Ouest et du Pays
de Bourgueil. Parmi ces 10 boucles, 3
numérotées 22, 23 et 24 ont été dessinées
sur le bourgueillois. D’une distance variant
de 21 à 42 km, chaque randonnée est
classée selon son niveau de difficulté, allant
de facile à moyen.
>Le circuit n°22, «Au gré de la Loire» propose
une randonnée facile à la découverte de
Bourgueil, La Chapelle-sur-Loire, Chouzésur-Loire et Res gné.
>Le circuit 23, «Grands crus et belles
demeures», traverse les communes de
Bourgueil, Res gné, Ingrandes-de-Touraine,
Benais et Saint Nicolas-de-Bourgueil.
>Le circuit 24, sillonne le nord de Bourgueil,
Gizeux, Con nvoir et Courléon, «Entre forêt
et château».
Les plans des randonnées du bourgueillois
sont disponibles à l’office de tourisme du
Pays de Bourgueil et sur le site internet
touraineloirevalley.com. Ce dernier propose
aussi de télécharger l’ensemble des boucles
vélos et un lien vers l’i néraire «Loire à vélo».
Dès les premiers beaux jours, les bourgueillois
et les visiteurs de passage aiment se
prélasser sur la plage et se détendre à
l’ombre des grands saules du parc Capitaine,
le temps d’un pique-nique ou d’une sieste.
Les enfants jouent sur l’aire de jeux, dont
la clôture a été en èrement refaite par les
agents communaux, tandis que les grands
se retrouvent sur les terrains de volley ou de
pétanque. Le succès du mini-golf se confirme
d’année en année, les amateurs y partagent
des par es parfois acharnées. Pour y accéder,
il suffit de demander les clubs à l’accueil du
camping.
En juillet et août, au plan d’eau, la baignade
est surveillée sur la por on délimitée par
des flo eurs, tous les après-midi de 13h30 à
19h par un maître-nageur. Depuis quelques
années, la commune fait appel à la société
Aqua life saving. Chaque jour, y compris le
week-end, elle dépêche un surveillant de
baignade diplômé pour assurer la sécurité
des baigneurs.
Les anima ons aqua ques de «Nager
grandeur nature» sont reconduites. Tous
les mercredis après-midi, des éducateurs
diplômés installent leur structure gonflable
sur le plan d’eau. Ils organisent des ac vités
qui visent à sensibiliser les jeunes aux
risques de l’eau tout en proposant des
ac vités ludiques, ini a on au sauvetage,
au palmage, au water-polo. Financées par la
Fédéra on Française de Nata on, le Conseil
Général d’Indre-et-Loire et la Commune, ces
ac vités sont gratuites et ouvertes à tous.
Snack Capitaine
Pour la troisième année, la commune a
confié la gérance du snack bar à Ludovic
Bahuon. Ouvert depuis le 15 mai de 11 h
à 23h, les fidèles ont déjà retrouvé leurs
habitudes. Quelques changements sont à
noter sur la carte. Plus simple, elle propose
une formule hamburger/boisson/dessert,
un menu entrée/grillade/dessert et des
salades avec des légumes et des produits du
marché, sans oublier pour les pe tes faims,
les gaufres, beignets et glaces. Des repas
de groupe sont aussi possibles. Début juin,
Monsieur Bahuon a servi une paëlla pour
les 76 membres du club Eriba France, qui
s’étaient installés au camping de Bourgueil
pour leur assemblée générale.
A
>Le Cirque Bidon de passage à Bourgueil
Les 27, 28, 29 et 30 juillet à 21h, il présentera son nouveau spectacle «Il fera beau ce soir !...»
au parc des loisirs Capitaine. Ce spectacle mêle de nombreuses disciplines : théâtre, musique,
danse, clown, vol ge, jonglage, acroba es, chevaux dressés. Tarifs : 12 €/adulte, 8 €/enfant
jusqu’à 12 ans (gratuit -4 ans, tarifs pour groupes). Plus d’infos sur www.cirquebidon.fr.
>Feu d’ar fice
Ce e année, il sera ré le vendredi 15 août à 23h, au parc des loisirs Capitaine.
> Observa on des étoiles
La ville vous invite à observer les étoiles, le vendredi 29 août à 20h45, au parc des loisirs
Capitaine. Venez découvrir notre voie lactée avec le club d’astronomie de Chinon ! Gratuit.
B
E
°1 -
7
Vernalis 2014
A la découverte des richesses du bourgueillois
Exposi ons, Carnaval, randonnées, cinémas, goûter li éraire… pendant plus de 8 semaines,
les anima ons se sont succédées sur le thème de la forêt. Un thème cher à notre territoire,
qui recense au nord, un important massif fores er.
O
Bourgueil
fête la nature
Dimanche 25 mai, 7h, dans le parc
de la mairie, élus, agents communaux et bénévoles du comité des
fêtes s’ac vent pour monter les
stands qui accueilleront les exposants de la 5ème fête de la nature.
Atelier décora on de palox avec Olivia Rolde
Les visiteurs de tous âges ont été impressionnés
par la ruche pédagogique du rucher bourgueillois
L
a ma née commence mal. Il pleut. Qu’à cela
ne enne, dès 10h, les premiers visiteurs
arrivent. De nombreux ateliers sont proposés
aux enfants : confec on de perchoirs à oiseau en
osier avec Joëlle Bourrat, décora on de palox
avec Olivia Rold, planta ons avec Caracol et
Coliflor, créa on de boîtes avec des végétaux
avec Nature créa ve, reconnaissance de végétaux
avec l’ASPIE et jeux sur le tri sélec f avec le SMIPE
Val Touraine Anjou. De l’autre côté de la rivière,
les enfants ont été par culièrement intéressés
par les animaux de la mini-ferme de Tiligolo.
Quel bonheur de pouvoir caresser les animaux et
pour les plus chanceux de donner le biberon et
d’apprendre à traire une chèvre.
Benoît Baranger
Maire-adjoint au développement durable
«
Ma née bine e : une première à Bourgueil
Dans le cadre de la Fête de la Nature, la municipalité a
organisé une ma née bine e, le samedi 24 mai.
Sous une pe te pluie, qui a facilité le désherbage, quelques
élus, des employés municipaux et des riverains se sont retrouvés dès 8h sur
le Mail Orye. Les tro oirs d’une par e de l’avenue de Reimlingen ont ainsi
pu être ne oyés. Devenu plus important au fil de la ma née, le groupe s’est
ensuite mis à l’ouvrage à l’entrée ouest de la ville, avenue de Saint Nicolas.
Une par e de la rue Ronsard, la place
Marcellin Renault et la rue du Picard
ont aussi bénéficié de ce ne oyage de
printemps sous un ciel enfin clément. A
midi, place Marcellin Renault, la benne
déposée par le SMIPE Val Touraine
Anjou a reçu les derniers sacs d’herbes.
Ce e ma née a également permis des
échanges conviviaux autour d’un café
ou d’un verre offert par des riverains.
Une ini a ve qui méritera d’être
reprise : les bine es sont prêtes à
retourner à l’ac on !»
Au cours de ce e journée, les visiteurs ont
aussi découvert le goût de la racine de réglisse
présentée par l’associa on culturelle, la douceur
des bonbons au miel confec onnés par les
apiculteurs bourgueillois et apprécier à l’heure du
déjeuner les fouées du comité des fêtes et bien
d’autres gourmandises…
Organisée par le CCAS, la bourse aux plants prend
de l’ampleur. Une dizaine de jardiniers amateurs
sont venus apporter des plants de légumes, de
fleurs ou des boutures. La plupart ont trouvé
preneur. C’est aussi une occasion d’échanger des
trucs et astuces sur le jardinage
B
E
°1 -
8
rganisés par la Communauté de
Communes du Pays de Bourgueil et
la Ville, les Vernalis ont ainsi permis de
valoriser des richesses parfois méconnues
de notre territoire. Tout cela grâce à des
passionnés qui ont encadré les évènements.
Le lundi de Pâques, avec la par cipa on du
rando club bourgueillois, la rando chasse aux
œufs a conduit une soixantaine de personnes
sur des chemins des forêts de Bourgueil et de
Saint Nicolas-de-Bourgueil. Accessible aux
enfants, le parcours d’environ 5 km a réservé
de nombreuses surprises : empreintes
de sanglier, panoramas imprenables sur
Bourgueil, Saint Nicolas, les châteaux de
Saumur et de Rigny Ussé. Ce e promenade
familiale et gourmande s’est terminée par
une chasse aux œufs près de la Cave du Pays
de Bourgueil.
Quelques jours plus tard, la forêt de
Con nvoir a été le terrain d’une nouvelle
balade. Une approche ar s que et technique
orchestrée par Pierre Danger, fin connaisseur
de la forêt et de ses habitants et Valérie
Michel, conteuse de l’associa on Livre’s.
Conquis, les marcheurs ont redécouvert la
nature avec bonheur.
Les anima ons ludiques ont aussi été très
appréciées. Le Carnaval a tenu toutes
ses promesses. Confec onné par Rémi
Fournier du service enfance jeunesse de la
Communauté de Communes et des élèves
du collège Pierre de Ronsard et de la maison
familiale et rurale, le sanglier géant (+ de 4m)
a emmené près de 200 personnes, dans les
rues de la ville, avant qu’il ne soit brûlé sur la
place publique. Tradi on oblige !
Les élèves du CAP pe te enfance ont aussi
présenté un spectacle de marionne es,
préparé avec l’appui de la compagnie
Mariska-Tours Val de Loire. Données à deux
reprises, devant près de 250 spectateurs,
ces représenta ons ont dépassé les a entes
des élèves. Il en a été de même pour le
goûter li éraire organisé à la bibliothèque
et la projec on du documentaire «Il était
une forêt», au cinéma de l’Amicale. En moins
grand nombre, le public était tout de même
au rendez-vous.
Une des anima ons les plus originales a
certainement été le «cinéma pour l’oreille»,
une séance sans image, programmé au
cinéma de l’Abbaye. Le principe est simple.
Plongés dans le noir, les spectateurs
écoutent des bruits enregistrés dans les
forêts d’ici ou d’ailleurs, par Boris Jollivet,
«audionaturaliste», preneur de sons nature.
Une manière de voyager et de s’imaginer
parfois dans des contrées lointaines alors
que les sons ont été capturés près de chez
nous.
Et pour finir, le concours de cabanes a inspiré
une dizaine de bricoleurs qui ont rivalisé
d’imagina on pour réaliser des cabanes
parfois surprenantes.
Une des grandes décep ons de ces Vernalis
2014 a été l’annula on de la journée en
forêt. La pluie et le vent ont eu raison de
l’enthousiasme des organisateurs. Pourtant
une belle fête était au programme, avec
la présenta on d’animaux naturalisés, un
concert de sonneurs de cors, la démonstra on
d’un sculpteur à la tronçonneuse… Des idées
à garder pour les années à venir !
En bref
Fin mai, lors de la réunion bilan des Vernalis,
les organisateurs et les partenaires ont choisi
le thème des insectes pour l’édi on 2015.
Si ce thème vous inspire, n’hésitez pas à
prendre contact avec Rémi Fournier
06 34 27 06 93 [email protected]
pour intégrer l’édi on 2015 de ce beau projet.
A suivre…
Le développement durable à Bourgueil
Dans le cadre de l’améliora on des pra ques
des services de la collec vité, la mairie a sollicité le travail d’un étudiant en aménagement
du territoire à l’Université de Nantes.
Depuis le 24 février jusque fin juin, Simon
Bousseau, que vous avez pu croiser pendant
ces quelques mois, a mené un travail d’analyse et d’observa on concernant le travail des
agents au sein des différents services municipaux. Suite à ces analyses, différentes ac ons
sont proposées afin de faire évoluer les méthodes de travail des agents vers un meilleur
respect écologique, économique et social. Le
«diagnos c des pra ques de la collec vité au
Simon Bousseau
regard d’un développement durable» est disponible et consultable en mairie.
B
E
°1 -
9
Votre avis compte, c’est aussi ça
un développement durable…
Le jour de la fête de la nature, les visiteurs ont
pu consulter le diagnos c, donner leurs avis
et préférences sur les ac ons proposées, parmi les 3 thèmes abordés dans ce document :
restaura on scolaire, espaces verts et voirie/
espaces publics.
Les élus se ennent à votre disposi on pour
répondre à toutes vos ques ons sur le diagnos c réalisé et le développement durable
à Bourgueil.
S
Zoom sur la média on culturelle
A
Retour en images
sur la première saison AOC Bourgueil
«Mille lectures d’hiver» a réuni un tout pe t
comité à la bibliothèque pour entendre une
lecture puissante de Laura Desprein à par r du
roman Efina de Noëlle Revaz. Les discussions sont
allées bon train autour de l’apéri f collabora f.
u premier abord, ce e no on paraît difficile à comprendre,
mais lorsque l’on creuse un peu elle prend tout son sens. Il s’agit
de la transmission des savoirs quels qu’ils soient. Finalement c’est
une pra que connue, présente sur notre territoire à travers l’enseignement musical et les goûters li éraires proposés à la bibliothèque
depuis de nombreuses années. Ci-contre, la
présenta on de la première saison culturelle
évoque les temps forts auprès du jeune public, les spectacles, les projets d’éduca on
ar s que, les rencontres pour découvrir les
mé ers du livre, les masters class à l’école de
musique …
Depuis février 2013, la créa on du poste de
coordinatrice culturelle à la ville a permis de
développer la média on. Gwendoline Dos
Santos a mis en place de nouveaux ou ls,
notamment auprès du jeune public.
Plus de 100 élèves des écoles maternelles Robert Juteau et Saint
Germain ont été invités à découvrir le voyage autour du monde d’une
chausse e, interprété par la Cie du Pe t Monde. Dans le cadre de l’école
du spectateur, la média on a été assurée avant et après le spectacle
par Cynthia, en stage pendant plusieurs mois au service culturel.
*l’école du spectateur est une démarche éduca ve par laquelle les élèves
apprennent à devenir des spectateurs ac fs. Elle leur permet de porter un
jugement esthé que et de développer leur esprit cri que.
En mars, nouvelle édi on du stage d’écriture et de danse, encadré
par Karine Bonneau et Philippe Ouzounian. Enfants, adolescents et adultes
ont travaillé autour de la no on d’esclavage.
Trois projets d’éduca on ar s que et culturelle
ont été imaginés par les professeurs de l’école
Albert Ruelle, du collège Ronsard, le service
culturel et des ar stes. Aussi, en mai, les proches
des élèves ont pu assister à deux spectacles
présentant le travail réalisé pendant une année
scolaire autour des «Oiseaux migrateurs», du
«Pe t chaperon rouge», de «Mongol» de Karine
Serres et de «Lili peur de rien» par le Chœur de
midi. Après les représenta ons, les enfants ont
exprimé la fierté d’entendre leurs parents crier
«bravo !».
Deux fes vals en février
> au fil du jazz avec les «Z’arts Buisonniers», le concert très «caliente»
de Salsa Ilegal a réuni près de 200 personnes.
> le fes val de cinéma en partenariat avec les cinémas de l’Abbaye et
de l’Amicale. Sur le thème de l’enfance, ce e 6ème édi on a offert un
panel de films et d’ac ons culturelles variés à un public toujours plus
nombreux !
La fête de la nature a encore une fois été l’occasion
d’offrir une parenthèse étonnante aux promeneurs.
Une commande spéciale autour de la gastronomie
et de la nature a été formalisée auprès de deux
compagnies. L’occasion de revisiter des textes
classiques et plus contemporains mais aussi
d’interroger nos expressions familières.
Deux concerts
excep onnels ont été
programmés à l’Abbaye
de Bourgueil: l’Orchestre
Symphonique Région
Centre-Tours dirigé par
Emmanuel Trenque et
Cécile Corbel. Deux
univers musicaux
différents mais ô combien
a endus par un public
parfois venu de très loin.
Pour la première fois, la bibliothèque a par cipé au
«Printemps des poètes». Elle a proposé :
> un atelier « dessine-moi un poème » auquel a par cipé
une quarantaine d’enfants
> un prix du meilleur recueil de poésie jeunesse en
partenariat avec les bibliothèques du Chinonais. Plusieurs
classes de l’école Saint Germain ont par cipé à ce e ac on
et ont exprimé leur vote après avoir rencontré un poète en
chair et en os : Simon Mar n !
B
Rencontre avec Gwendoline.
Avant chaque spectacle, vous proposez aux écoles une séance de
média on culturelle. Qu’est-ce que cela apporte aux enfants ?
«Inscrite dans le cadre de l’école du spectateur*, la média on est un
moment important qui permet de décoder avec les enfants ce qui
va se passer sur scène. Les connaissances
et l’imaginaire sont s mulés. Peu à peu,
les enfants s’approprient le spectacle. Par
exemple, pour présenter le spectacle « Et
que vive la reine » de la compagnie des
Gen ls, nous avons appris à décor quer
une affiche pour en re rer les différents
éléments, le tre, le nom de la troupe. Le
thème d’Alice a permis à certains de raconter l’histoire d’Alice au Pays des merveilles. Les enfants partagent ainsi leurs
connaissances avec leurs camarades.
Au cours de la séance, je nomme les comédiens. C’est essen el pour démys fier le monde du spectacle et
rendre les ar stes et les techniciens accessibles. Les enfants adorent !
Tout cela nécessite un travail en amont avec la compagnie.
Le jour de la représenta on, un temps d’échanges avec la troupe
conforte ce e sensibilisa on. Quelques jours plus tard, de retour
en classe, j’essaie aussi de développer l’esprit cri que des enfants,
au-delà du « j’aime/j’aime pas. Un de mes projets pour les saisons à
venir est que chaque enfant puisse tenir un carnet du spectateur, où
il parlera des spectacles vus et de ses impressions et avis.»
E
°1 -
10
Sang Négrier, un texte de Laurent Gaudé, un monologue juste et poignant joué par Philippe
Ouzounian ainsi qu’une scénographie per nente ont conduit à de nombreux ques onnements pour
les cinquante spectateurs présents. Les élèves de la Maison Familiale et Rurale ont vécu une séance
de média on avant le spectacle et ont rencontré le comédien après la représenta on pour échanger
sur la théma que délicate de l’esclavage.
B
E
°1 -
11
ers du
Dans le cadre de la découverte des mé
ue
livre, Mickaël Roux a été invité à la bibliothèq
BD aux
sur une ma née pour offrir un atelier
dessinateurs en herbe !
C
Retour en images
sur la première saison AOC Bourgueil
suite
N
Précédemment à Avoine, l’enseigne
Sport 2000 a ouvert ses portes, fin
mars, avenue du Général de Gaulle.
650 m² y sont dédiés aux sports et à
la mode, avec des rayons spécialisés
pour la randonnée, le bain, les sports
de raque e, le fitness, le running
et les sports collec fs. L’ensemble
du magasin est accessible aux
personnes à mobilité réduite.
Sport 2000 propose une carte de
fidélité avec doublement des points
le jeudi et des cartes cadeaux. Les
chèques vacances et Cadhoc sont
acceptés.
Magali L’Hermite
Maire-adjointe au centre-ville,
commerce et marché
«
Le commerce en centre-ville
Depuis 2012, la fermeture d’un certain
nombre de magasins du centre-ville signifie que la crise est bien présente mais l’heure n’est pas au
catastrophisme. Par conséquent, les commerçants doivent
s’adapter à ce e réalité en faisant preuve de rigueur et de
professionnalisme. La conjoncture n’est pas non plus la seule
responsable de la situa on des magasins vides. Certains
commerces ont fermé leurs portes pour différentes raisons,
tel que le départ en retraite, laissant derrière eux parfois des
bâ ments désuets, des problèmes de ges on, ou des choix
d’ac vités peu en adéqua on avec la demande. Pour toutes
ces raisons, il est important de rester solidaire, a en f, pour
que notre centre-ville devienne plus dynamique, a rayant
et surtout compé f.
La fête de la musique c’est avant tout une fête populaire ! La scène
ouverte a été rythmée par la venue de deux groupes : Dayton Fix très
rock et, Lucia la Loca, un duo voix guitare poé que et in miste avec
des sons venus d’ailleurs… Le Pe t Orchestre de l’école de musique
Rossignol a également répondu présent et enfin, la part belle a été
faite aux spectateurs qui ont pu à leur tour devenir chanteurs grâce au
karaoké animé par DJ BOX.
Un incroyable vent de folie a soufflé sur Bourgueil avec l’arrivée de la
compagnie des Gen ls ! Nous menant dans leur «fond du gouffre», ils
nous ont invités à faire la Révolu on avec des mots, des chansons, du
thé et des confe s ! De quoi ravir les plus jeunes et les plus âgés !
>Troc à livres
Le début d’un succès !
Depuis quelques semaines un nouveau
service reposant sur le collec f a été
mis en place : le troc’à livres ! Inspiré du
«bookcrossing» qui consiste à faire circuler
les livres sur le territoire, vous pouvez grâce
au troc’à livres prendre des livres déposés
dans le troc et à votre tour en déposer pour
faire don de ces histoires à de nouveaux
lecteurs. Des trocs sont accessibles sous
les Halles, en mairie et à la bibliothèque.
Prenez, lisez et partagez ! Service gratuit.
Informa ons à la bibliothèque
02 47 97 72 50
>Atelier lecture à voix haute
Un nouvel atelier de lecture à voix haute dès
la rentrée !
La bibliothèque vous propose de venir
vous essayer à la lecture à voix haute dès
la rentrée prochaine. Amoureux de la
li érature, adolescents et adultes, venez
vous essayer une fois par mois, d’octobre
à juin, à cet atelier où vous pourrez
transme re votre plaisir de lire et vous
entraîner à faire voyager les écouteurs grâce
à votre voix, ton, respira on, gestuelle.
Atelier gratuit
Informa ons à la bibliothèque
02 47 97 72 50
6 avenue du Général de Gaulle
du lundi au samedi 10h/12h30 et 14h/19h
02 47 58 43 81
Pierre et plumes
Pierre Quendez, ar san bijou er
joallier vient de s’installer à
Bourgueil. Il assure une permanence
le mardi et le samedi de 9h à 13h,
à l’entrée des Halles, dans l’ancien
local de l’Union Commerciale et
Ar sanale. Il effectue sur place
les pe tes répara ons et les
changements de piles. Les travaux
plus importants seront réalisés dans
son atelier, à son domicile. Avec
plus de 10 ans d’expérience dans le
domaine, Pierre est aussi créateur
de bijoux à la demande. Il peut aussi
transformer des bijoux anciens.
CréaƟon d’un « commerce relais » dans un local existant sous les Halles
Ils ont travaillé toute l’année et le résultat a été superbe ! Les élèves de l’école de
musique et leurs professeurs ont présenté des œuvres variées. Après la créa on
autour des oiseaux par la classe d’éveil musical, la classe de flûtes traversières a
inauguré ce e soirée en proposant une version théâtralisée des quatre saisons de
Vivaldi avec la classe d’accompagnement piano. Ce fut ensuite le tour des classes de
percussions et guitares avec de la musique actuelle précédée par des solos et duos
pour les cuivres. Les élèves des classes de clarine es et saxophones ont proposé des
musiques d’ensemble avant que la soirée puisse se conclure sur un morceau du pe t
orchestre et avant le verre de l’ami é !
B
La mise à disposi on de ce local permet à des porteurs de
projets (futurs commerçants) qui souhaitent exercer sur
notre commune de démarrer leur ac vité dans des condions moins contraignantes et plus rassurantes. Un ar san
bijou er, Pierre Quendez est le premier à signer une convenon avec la mairie. Celle-ci définit les condi ons de loca on
et les caractéris ques liées à l’ac vité.
Le projet d’installer une boucherie au centre-ville avance
doucement mais sûrement… dossier à suivre.»
>Recherche de le res 14-18
En octobre prochain, la compagnie du Grand
Désherbage propose de recueillir des le res
et cartes écrites durant la guerre 14-18 et
de les intégrer au spectacle « Foutez-nous la
paix », une créa on touchante sur la vie des
gens pendant la « Der des Der ».
Contacter le service culturel 02 47 97 25 14
et [email protected]
>Nouvelle saison culturelle
Elle arrive à grand pas, poussée par un
vent léger : la seconde Saison Appella on
d’Origine Culturelle de Bourgueil sera
aérienne ! Musiques du monde et d’ailleurs,
contes Inuits et inouïs, théâtre sur la
guerre et sur la paix, concert narra f sous
casque, les spectacles seront étonnants et
émouvants ! Surveillez vos boîtes à le res,
l’affiche sera chez vous dès la rentrée !
>Ecole de musique Rossignol
Musicien débutant ou confirmé, amateur de
jazz ou de musiques classiques, des cours
individuels aux pra ques collec ves, il y en
a pour tous les goûts à l’école de musique!
Plusieurs instruments sont proposés
(clarine e, saxophone, cuivres, guitare,
piano, flûte traversière, percussions) et
on prévoit pour la rentrée que dès le plus
jeune âge vous puissiez découvrir les univers
B
E
B
Sport 2000
°1 -
12
musicaux avec le jardin musical (de 2 à
4 ans) et l’éveil musical (de 5 à 6 ans).
Inscrip ons à l’école de musique de
Bourgueil :
> mercredi 3 septembre 10h-12h et 16h-19h
> jeudi 4 septembre 17h-19h
> lundi 8 septembre 17h-19h
> mardi 9 septembre 17h-19h
> mercredi 10 septembre 10h-12h et
16h-19h
> samedi 13 septembre 10h-12h et 15h-17h
La commission jeunes du Festival
de Cinéma commence dès la
rentrée !
Vous avez entre 14 et 20 ans. Le cinéma
vous passionne et vous avez une
imagination débordante ?
Plus qu’une chose à faire : vous inscrire
à la Commission Jeunes du Festival de
Cinéma pour créer votre programmation!
Lors de l’édition 2014, les membres de
la Commission Jeunes se sont réunis à
plusieurs reprises: ils ont réalisé un courtmétrage intitulé «Une Partie de Campagne»
et ont sélectionné un film inclus dans la
programmation officielle.
Et vous, que ferez-vous ?
C
A l’entrée des Halles (côté église)
le mardi et le samedi 9h/13h
06 60 25 67 85
[email protected]
Arômes et gourmandises
’
Les amateurs de café, de thé et de
produits ar sanaux ont désormais
une bou que qu’ils vont aimer.
«Arômes et gourmandises» a ouvert
ses portes au 3 rue du Commerce.
Sandrine Forest vous propose de
nombreuses variétés de thés, vert,
noir, aroma sé, des sanes et des
cafés en grains ou moulus, torrifiés
sur place. Vous pourrez ainsi déguster
de savants mélanges de café du Brésil,
d’Ethiopie, d’Inde et du Costa Rica.
Du côté de l’épicerie fine, les produits
régionaux de fabrica on ar sanale
sont à l’honneur, sirops, condiments,
alcools, produits salés et sucrés...
De quoi réaliser de magnifiques paniers garnis gourmands.
Ely’nails stylisme ongulaire
Depuis le 1er avril, Angélique s’est installée près de
la Maison de la presse. Elle
réalise des manucures, la
pose de vernis semi-permanent et de gel main et pied,
pour un tarif allant de 12 à
50€.
Ely’nails
21 place des Halles
du lundi au samedi
uniquement sur
rendez-vous
09 83 07 08 31
C
3 rue du commerce
mardi et samedi 9h30/12h30 et 14h30/18h
jeudi et vendredi 10h/12h30 et 13h30/18h30
02 47 93 10 15
’
Fermeture du Moulin Boutard
L’heure de la retraite a sonné pour Jacques Piaumier, le dernier meunier du bourgueillois. Le moulin
Boutard a cessé de tourner début juin. Jacques et son épouse Marie remercient sincèrement la clientèle
qui leur a fait confiance ces dernières années.
B
E
°1 -
13
D
Le budget communal
Le budget est élaboré par le Maire et les adjoints. Il a été voté le 25 février 2014 par le conseil municipal.
et de ce fait, l’autorisation des dépenses mais également l’anticipation des recettes à percevoir.
n budget se décompose
obligatoirement en deux
sec ons : le fonc onnement et
l’inves ssement, chacune divisée
en dépenses et rece es.
La sec on de fonc onnement
regroupe toutes les dépenses
nécessaires au fonc onnement
de la commune et des services
communaux (rémunéra on du
personnel, travaux d’entre en des
bâ ments - écoles, bibliothèque,
sport- charges d’eau, d’électricité,
d’alimenta on, de carburants,
achats de matériels divers pour
les différents services entre
autres), les charges financières
liées aux intérêts de la de e
ainsi que toutes les rece es que
la collec vité peut percevoir
dont notamment les produits
et redevances de services
(redevances pour les services
culturels, restaurant scolaire,
pa noire, loca ons immobilières
etc.), les dota ons de l’État, les
impôts et taxes (taxe d’habita on,
taxe foncière sur les propriétés
bâ es et non bâ es).
La sec on d’inves ssement compte
des dépenses qui enrichissent le
patrimoine communal (les achats
de gros matériel – tracteur,
véhicules - les travaux dans les
bâ ments, les rénova ons de
voirie) et des rece es, liées
à l’emprunt ou les dota ons
et subven ons de l’État, du
Département et de la Région.
La différence entre les bases et les taux d’imposi on
Budget 2014 - Produits des 3 taxes locales
Taxe
Bases
2013
Taux
2013
Produit
2013
Habitation
4 404 621€
13,84%
Foncier
bâti
3 328 363€
Foncier
non bâti
164 752€
Variation
des
bases
Bases 2014
Taux 2014
609 600€
0,74%
4 437 000€
13,84%
614 081€
19,44%
647 034€
1,22%
3 369 000€
19,44%
654 934€
51,43%
84 732€
0,94%
166 300€
51,43%
85 528€
1 341 366€
0,94%
7 968 816€
7 897 736€
Totaux
Produit 2014
1 354 543€
Evolution du produit 2013/2014
0,98%
13 177€
>Base d’imposition
La base d’imposition dépend directement de la valeur locative affectée à
chaque habitation et à laquelle s’appliquent les différents abattements (nombre
de personnes à charge) ou exonérations.
La valeur locative est réévaluée chaque année par les services fiscaux de
l’Etat.
>Le taux d’imposition
Le montant du taux relève de la responsabilité des organismes bénéficiaires
que sont la Commune, le Département et la Région.
Pour ce qui concerne la commune de Bourgueil, les différents taux n’ont pas
été revalorisés depuis 2009.
Les subven ons a ribuées aux associa ons
Près de 131 484€ sont versés aux associations, 122 934€ sont inscrits
en fonctionnement et 8 550€ en investissement. De plus, de nombreuses
associations bénéficient gratuitement des infrastructures communales.
Secteur sportif :
31 750€ et 350€ en investissement
Secteur social :
6 393€ et 500 en investissement
Secteur culturel et artistique :
17 125€ et 7 700€ en investissement
Associations diverses : 5 470€
Secteur scolaire : 12 776€
Produits des services
et patrimoine
L’endettement de la commune, qui était
de 1 731 000€ en 2004, est de 1 578 000€ en
2014. Ce e de e représente moins de 4 mois de
rece es de fonc onnement ou 390€ par habitant.
Cela signifie que, non seulement notre commune
est peu ende ée, mais que le financement des
intérêts de la de e s’améliore.
Il s’agit d’un élément primordial de la gestion communale puisque ce vote permet la validation des projets
U
Le budget 2014
dans sa globalité
La commune ne peut recourir à l’emprunt que
pour financer des dépenses d’inves ssement
(construc on, rénova on, achat de gros
matériel) et uniquement si elle est capable de
rembourser sa de e, c’est-à-dire, si ses rece es
sont supérieures à ses dépenses.
33,25%
Virement de la section
de fonctionnement
Affectation du résultat
De 2008 à 2013, les dépenses liées aux intérêts
d’emprunt sont passées de 67 227€ à 57 541€.
Dans la même période, les rece es générées
par les diverses loca ons de la commune sont
passées de 39 387€ à 63 741€. Pour 2014, il est
prévu 74 677€ de recettes locatives et 60 125€
de règlements d’intérêts d’emprunt. Cela
représente 15€ de remboursement d’intérêts
par an et par habitant.
Participation
Etat, Région,
Département...
Ainsi, ces rece es, qui ne dépendent pas de
dota ons ou de subven ons diverses, assurent
une autonomie des financements des intérêts.
Pour la première fois, en 2014, elles seront
supérieures aux charges.
3,48%
Charges de fonctionnement
y compris les opérations
d’ordre
28,97%
Que finance
le budget ?
Dans le même temps, nous n’oublions pas
que, au-delà du financement courant, il est
indispensable d’entretenir et de rénover les
écoles, les bâ ments spor fs et administra fs
ainsi que l’ensemble du patrimoine communal.
35,27%
32,28%
Charges
de personnel
Chiffres : service finances
OGEC (contrat d’association) : 47 549€
Passeports Loisirs : 1 870€

62 289 € pour la section d'investissement.
14
Fiscalité
impôts et taxes
Dette capital
Investissement
Notre équipe va donc con nuer à inves r et
à réhabiliter des logements mais également
des locaux commerciaux pour pérenniser une
ges on saine et équilibrée de nos finances.
Nous offrirons ainsi des logements de qualité et
concourrons à redynamiser l’ac vité du centre
ville. Par ailleurs, et au terme du remboursement
de nos emprunts, le patrimoine de la commune
se trouvera enrichi et les rece es générées
perme ront le financement d’inves ssements
futurs.

148 894 € pour la section de fonctionnement
°1 -
33,53%
19,95%
6,98%
Ce budget n’est pas intégré dans celui de la commune. Cependant, il est tout de
même voté par le conseil municipal. Il s'équilibre en recettes et en dépenses à :
E
Qui finance
le budget ?
Emprunts
Le budget du camping
B
3,89%
2,40%
B
E
°1 -
15
D
Fonctionnement 2014 : 4 596 215,23€
Investissement 2014 : 2 207 874,08€
Autres produits de gestion courante (location d’immeubles, de la salle des fêtes,
du hall d’accueil...)
74 677€
Dotations, subventions
et participations
1 357 876€
Produits financiers et exceptionnels
2733€
}
Recettes
Fonctionnement
Impôts et taxes
(habitation, foncière,
pylônes électriques,
électricité....)
2 281 541€
Résultat reporté (éxcédent 2012 de
la section de fonctionnement)
244 844€
Atténuation des charges (remboursement sur la rémunération du personnel)
139 916€
Affectation du résultat (excèdent de
fonctionnement qui sert à couvrir les
investissements de l’année N-1)
163 722€
Virement de la section
de fonctionnement
265 000€
Opération d’ordre 252 338€
Reste à réaliser 2013
10 333€
Exédent 290 360€
Dotations, fonds divers et réserves
(FCTVA*, taxe locale d’équipement...)
93 393€
Recettes
Investissement
Produits de cession
d’immobilisation 318 000€
Produit des services et ventes diverses
(entrées spectacles, patinoire, occupation du domaine public, restaurant
scolaire, coupe de bois...) 242 289€
Subventions d’investissement reçues,
Etat, Région, Département, autres
196 320€
Opérations d’ordre entre sections,
amortissement des biens immobiliers
et matériel
395 744€
Emprunt
475 000€
Autres charges de gestion courante
(cotisation aux divers syndicats auxquels
adhère la commune, subventions au
CCAS et au camping, indemnités, formation et retraite des élus, impayés)
505 537€
Charges de personnel
2 196 548€
Charges financières (intérêts de la dette)
56 909€
Dépenses
Fonctionnement
Charges exceptionnelles et atténuation
des charges 620€
Dépenses imprévues 61 499€
Charges à caractère
général 1 114 256€
}
Virement à la section d’investissement (somme qui permet d’équilibrer le budget investissement)
265 000€
Travaux d’équipements 2014
1 169 871€
et subventions d’équipements
versées aux associations
8 550€
Restes à réaliser 2013
464 416€
Dépenses
Investissement
Dépenses imprévues 76 032€
Opérations d’ordre entre sections
395744€
Dépenses reélles d’investissement
(remboursement d’emprunts)
236 665€
Opérations d’ordre entre sections (virement
de la section fonctionnement), amortissement
des subventions et travaux en régie
252 338€
Pour mieux comprendre le budget
Les travaux en régie
Ils consistent à faire des travaux qui enrichissent le patrimoine et qui sont effectués par les services municipaux. En début d’année, les fournitures et les frais
de personnel sont enregistrés en sec on de fonc onnement et en fin d’année,
ces dépenses sont basculées en inves ssement.
En fin d’année les travaux en régie devront être clos. Ils ne donneront pas lieu
à un report sur l’exercice suivant.
Les amor ssements
Ils représentent la vétusté ou la déprécia on annuelle irréversible d’un bien.
Ils se traduisent par une dépense de fonc onnement qui est transférée en rece e d’inves ssement.
Il s’agit d’écritures comptables, nommées opéra ons d’ordre, qui n’entrainent
aucun encaissement ou décaissement.
FCTVA
Le fonds de compensa on pour la TVA est un prélèvement sur les rece es de
l’Etat qui cons tue la principale aide de l’Etat aux collec vités territoriales en
ma ère d’inves ssement.
B
E
C’est une dota on versée aux collec vités territoriales des née à assurer une
compensa on, à un taux forfaitaire, de la charge de TVA qu’elles supportent
sur leurs dépenses réelles d’inves ssement et qu’elles ne peuvent pas récupérer par la voie fiscale puisqu’elles ne sont pas considérées comme des assujetes pour les ac vités ou opéra ons qu’elles accomplissent en tant qu’autorités
publiques.
Les opéra ons d’ordre
Elles correspondent aux charges suivantes :
> les dota ons aux amor ssements,
> le virement à la sec on d’inves ssement, qui permet de financer les invesssements,
> les travaux en régie.
Les restes à réaliser
Ce sont les sommes qui sont engagées au cours de l’exercice n-1, au travers de
marchés, de contrats ou de conven ons mais qui ne seront payées ou perçues
qu’au cours de l’exercice N.
°1 -
16
Quelques investissements importants
En 2014, un certain nombre d’inves ssements sont
prévus. Concernant le sport, il s’agira des travaux
suivants : la réfec on de la toiture Est de la pa noire
ainsi que les peintures intérieures, la remise en état
des peintures et marquages du court n°4 de la Villa e.
Concernant les bâ ments municipaux, les travaux de
rénova on des Halles vont commencer au dernier
trimestre. De même, la toiture du commerce rue de
B
E
Tours va être refaite. La sec on adulte de la bibliothèque
est actuellement en cours de rafraîchissement (peinture
des murs et changement du revêtement du sol).
D’autres inves ssements sont également budgétés qui
concernent l’achat de divers matériel pour perme re
le fonc onnement des services.
°1 -
17
P
E
Nathalie Fabbri
Maire-adjointe au patrimoine
Hommage à Emile Bouin
«
Dimanche 27 avril, 11h, Laurence Riguet, maire, des représentants du conseil municipal et
des associa ons et des bourgueillois se sont réunis au Monument aux Morts pour rendre
hommage aux vic mes de la Déporta on. Quelques minutes plus tard, la cérémonie s’est
poursuivie allée Emile Bouin, en présence de Mar ne Barillot, la pe te fille d’Emile Bouin.
Retour sur le parcours d’Emile Bouin
N
é à Villedômer en
janvier 1883, Emile
Bouin est devenu
ins tuteur à 19 ans après
avoir fréquenté l’Ecole
Normale de Tours. Ancien
Comba ant de 19141918, il a été blessé au bras
en 1917. Porté disparu pendant quelques
mois puis retrouvé dans un hôpital militaire,
il a reçu la Croix de guerre « avec palmes ».
De ce e période, Emile Bouin a rapporté des
photos légendées qui témoignent de la vie
des soldats dans les tranchées.
En juillet 1919, Emile Bouin est nommé
directeur de l’école publique des garçons de
Bourgueil où il enseigne avec son épouse.
Après quelques années dans notre ville, en
1924, ils partent pour Vouvray.
Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il
intègre le réseau «Librenord». Situé au nord
de l’Indre-et-Loire, ce réseau s’étendait
jusque dans le Loir-et-Cher. Dénoncé, il
est arrêté à son domicile par la gestapo
et la milice, le 10 juin 1944, avec 16 autres
personnes de Villedômer. Ils sont accusés
d’avoir porté des paniers de ravitaillement
à un parachu ste anglais réfugié dans une
cabane de vigne. Il est emmené à la prison
de Tours puis déporté à Buchenwald en
juillet 1944 (matricule 78 906) où il décède
le 5 février 1945 à l’âge de 63 ans. De
septembre 1944 à janvier 1945, pendant son
internement Emile Bouin a écrit, en cache e,
4 carnets dans lesquels il évoque, entre
autres, ses souvenirs familiaux, la vie dans
le camp, la faim, les puni ons, les appels, les
problèmes de santé et le four crématoire.
Cachés, ces carnets ont été rapportés par un
compagnon de déten on.
Quelques années après la guerre, pour
honorer la mémoire de cet ancien directeur
de l’école de Bourgueil, une plaque
commémora ve avait été posée dans une
classe de l’école des garçons. Celle-ci avait
été re rée et soigneusement rangée dans
les années 1980, lorsque les classes de
l’école Rossignol ont été transférées dans
les bâ ments de l’école Albert Ruelle. La
municipalité a souhaité rendre un nouvel
hommage à Emile Bouin en reposant la
plaque commémora ve sur la façade de
la salle de réunion qui porte son nom. Cet
évènement s’est intégré tout naturellement
dans le déroulement des cérémonies de la
Journée de la Déporta on, sur proposi on
La nouvelle équipe municipale a souhaité amplifier
le travail de valorisa on du patrimoine. Elle a mis en
place un comité consulta f dédié à celui-ci. Composé
d’élus et de bourgueillois, il s’est réuni pour définir les ac ons qui seront proposées à plus ou moins long terme.
Dernier projet ambi eux, Nathalie Bonneau poursuit son travail de collecte de documents sur la Première Guerre Mondiale. Il sera étendu à
l’ensemble des communes du Pays de Bourgueil. A par r de 2015, une
exposi on sera présentée au public, et d’autres suivront jusqu’en 2018.
Déjà de nombreux bourgueillois se sont manifestés pour apporter des
photos, cartes postales, correspondances, carnets et objets. Nous les
en remercions. Les documents écrits, précieux pour les familles, sont
numérisés et res tués rapidement.»
APPEL A DOCUMENTS
PHOTOS-LETTRES-TEMOIGNAGES...
L
Emile Bouin (à genoux au centre de la photo) célèbre le 14 juillet 1941 à Villedômer, avec des
compagnons de la résistance. Un pied de nez à l’occupant.
E
°1 -
18
ors des élec ons municipales du 23 mars 2014,
la liste « Bourgueil Passionnément » a remporté
43,66 % des voix : 6 conseillers municipaux ont
été élus pour l’opposi on. Notre équipe ent à
remercier toutes les Bourgueilloises et tous les
Bourgueillois qui ont contribué à notre élec on
et qui nous ont témoigné leur confiance. Nadine
Saillet (candidate tête de liste) et Sylvie Durand
(3ème de liste) n’ont pas souhaité se maintenir
dans l’équipe d’opposi on. C’est pourquoi les deux
suivants de liste sont entrés au conseil municipal
dès le mois d’avril. Ainsi les élus d’opposi on au
sein du conseil pour votre service et à votre écoute
sont : Régis Gimenez (tête de liste de l’opposi on),
François Rousseau, Isabelle Couineau, Damien
Lorieux, Guy Wiesener et Chantal Soulier.
Au sein de la commune, notre ac on sera d’être
présents aux réunions des commissions et comités
consulta fs. Nous serons là afin de par ciper à la
vie communale, de faire avancer les dossiers et les
projets, mais toujours dans le respect des avis des
habitants de notre commune et dans le domaine
raisonnable et raisonné des projets pour Bourgueil
(possibilité, nécessité, priorité, financement,…).
Nous ne manquerons pas d’interpeller la
majorité actuelle sur nos désaccords de ges on
de la commune et de vous le faire savoir. Nous
resterons très vigilants sur toutes les décisions
prises par l’équipe majoritaire. Pour cela, nous
vous informerons régulièrement de notre travail,
et votre sou en sera le bienvenu afin de faire
entendre vos remarques et vos souhaits.
Du côté de la Communauté de Communes du
Pays de Bourgueil, la commune possède 4 sièges
(sur 21) au conseil communautaire dont 1 pour
l’opposi on. Actuellement, notre représentante
est Isabelle Couineau (en remplacement de
mesdames Saillet et Durand). Cependant, un
recours en Préfecture est en cours de traitement,
afin de demander à ce que Régis Gimenez soit le
conseiller communautaire pour l’opposi on (2ème
sur la liste des candidats, mais ce qui n’est pas
possible aujourd’hui du fait d’un texte rédigé par
le Ministère de l’Intérieur, avant les élec ons mais
après le dépôt officiel des candidatures, modifiant
les règles d’accession aux postes du conseil
communautaire en cas de démission). L’opposi on
est également représentée au sein des comités
consulta fs de la CCPB.
Une associa on va être prochainement créée afin
de soutenir les élus d’opposi on. N’hésitez pas à
nous contacter ([email protected]).
Dans les mois à venir, le comité réfléchira à l’installa on de «plaques
historiques» dans notre ville. L’idée de créer un circuit germe déjà.
Au moment de dévoiler la
plaque commémora ve
dédiée à Emile Bouin,
Mar ne Barillot, sa
pe te fille, a évoqué son
parcours de résistant et son
internement dans le camp
de Buchenwald. Un moment
d’intense émo on pour
l’assemblée.
B
L
Dès la rentrée, une randonnée familiale «sur le chemin du patrimoine»
sera organisée dans le cadre des journées du patrimoine, le samedi
20 septembre.
de Jean-Paul Moreau, ancien conseiller
municipal, avec l’accord et la par cipa on
de l’Amicale des anciens élèves des écoles
publiques de Bourgueil, propriétaire du
bâ ment.
Le nom d’Emile Bouin et son courage
resteront ainsi présents dans la mémoire des
bourgueillois
N
La parole aux élus
de l’opposition
Bourgueil est une ville riche d’histoire
B
P
,
:M
B
P
V
B
G
14-18
Les cérémonies du 11 novembre 2013 ont officiellement marqué le début
d’un important travail de mémoire. Même si le bourgueillois n’a pas
directement subi les combats, ses hommes ont par cipé à l’effort de guerre
et notre canton, pendant près de quatre années, a été métamorphosé. La
plupart d’entre eux ont été mobilisés, laissant ainsi les femmes, les enfants
et les anciens assurer le travail dans les commerces et les exploita ons
agricoles.
Notre territoire appar ent à la 9ème région militaire et pendant près
de 4 années de nombreux soldats vont venir pour « perfec onner
leur instruc on militaire » dans le centre d’Instruc on de BourgueilIngrandes, avant de par r sur le front. Bourgueil accueillera aussi de
nombreux soldats blessés au combat ou malades qui seront rapatriés
dans l’un des hôpitaux militaires ouverts.
Vous avez dans vos archives des photographies, des cartes postales, des
correspondances, des affiches d’époque, des anecdotes...
N’hésitez pas à prendre contact avec Nathalie Bonneau - Service
communica on patrimoine en Mairie de Bourgueil, tél. 02 47 97 25 16 [email protected]
Tous les documents seront res tués après numérisa on.
B
E
Les membres de l’opposi on : Régis Gimenez,
François Rousseau, Isabelle Couineau, Damien
Lorieux, Guy Wiesener et Chantal Soulier.
°1 -
19
T
Cathy Tendron
Maire-adjointe
aux bâ ments communaux
Cyril Molesini
Maire-adjoint au centre technique
municipal
«
«
Fin 2013, les élus font le choix
d’aménager
deux
locaux
vacants en appartements. Il s’agit
de rénover le logement situé au
dessus de l’ancienne percep on, rue Victor Hugo
et de transformer les salles de réunion, rue Moïse
Amirault.
De nouveaux palox d’occasion
ont été achetés. Les menuisiers
les ont transformés et renforcés pour créer 12
pe tes jardinières et 20 grandes. Elles ont été
peintes aux couleurs du mobilier urbain. Les
agents des espaces verts les ont fleuries et mises
en place dans la ville en accord avec les commerçants ou leurs représentants. Au total, une
soixantaine de ces jardinières sont installées.»
Des problèmes d’écoulement des eaux de pluies ont été réglés en début d’année, rue des Caves de Marcé et rue de
la Gitonnière. Près de 5 km de fossés ont été recalibrés avec la mouline e, route de Courléon, au Moulin Bleu, et
aux Averries.
Rue Victor Hugo, l’isola on a été en èrement
refaite, ainsi que les menuiseries et le
chauffage. Rue Moïse Amirault, les travaux ont
essen ellement consisté à déplacer des cloisons et
à reprendre la plomberie.
Loués, ces nouveaux logements, un T4 et un T3,
rapporteront des rece es nouvelles au budget
communal.»
Le fauchage
La commune de Bourgueil aménage, entre ent et exploite 56 km de routes et 71 km de chemins
ruraux, bordés d’accotements, de fossés et de talus, appellés «dépendances vertes». Elles ont un
rôle essen el pour l’environnement.
Pour assurer la sécurité des usagers, tout en préservant la faune et la flore de ces milieux,
la commune s’est engagée dans une démarche de fauchage raisonné, depuis 2009.
Le fauchage des accotements et des zones dangereuses comme les carrefours
ou les virages reste la priorité. La période de fauchage s’étend de fin avril à
début septembre, elle est assurée par les agents communaux avec une nouvelle
faucheuse.
Le point sur le fauchage raisonné
C’est une méthode respectueuse de l’environnement qui se développe depuis
plusieurs années. Il s’agit de perme re à la végéta on de pousser jusqu’à maturité
des graines. Elle assure la présence de nombreuses espèces végétales d’une année
à l’autre et évite la vigueur de la repousse. Elle crée un milieu de vie et de transi on
pour la pe te faune et limite le développement des chardons.
Le rage
Réalisé par Atout fer bourgueillois, le le rage
a été posé par les agents communaux.
Des arbres ontt été élagu
é
és dès le mois de décembre,
re
dans le parc, suit
uitee à la tempè
emp tee et en fé
février
ie allée des
Tilleu
e ls et citéé du Fe
Feu d
dee joie.
joie
B
Une aire de sta onnement
pour les camping-cars
En avr
avril,
il,l la
l socié
oci
ci téé Réparoute
arou es
arout
est
st interve
interve
tervenue
nuee sur les
voies
es commun
ommun
mmun
m ales.
ales
B
E
°1 -
20
Dorénavant, les camping-cars ont la possibilité de
sta onner gratuitement à deux pas du centre-ville,
dans le jardin des Tanneries. Ce e aire permet aux
touristes de découvrir les richesses de notre ville
dans un cadre verdoyant, au pied de l’Abbaye.
Des travaux à la bibliothèque
Caserne des sapeurs-pompiers
Après l’extension des locaux et la créa on
d’une salle de lecture en 2009, la réfec on de
l’accueil et de la sec on jeunesse, il ne restait
plus que la par e adulte à restaurer. Ce sera
chose faite cet été.
Du sol au plafond, tout sera refait : un sol PVC
remplacera la moque e et les murs seront
repeints.
Pendant les travaux, les livres de la sec on
adulte seront transférés en salle des
conférences.
Début février, la première pierre a été posée
symboliquement. En présence de nombreuses
personnalités, l’architecte Ludovic Malbet (MU
Architecture de Tours) a présenté le projet qui
sera construit sur un terrain de 5000m², acheté,
viabilisé et cédé pour l’euro symbolique par la
ville au service départemental d’incendie et de
secours d’Indre-et-Loire. Les travaux devraient
débuter fin septembre. La livraison est prévue
pour septembre 2015.
>les horaires jusqu’au 2 août
Mardi : 9h30-12h30/14h-18h
Mercredi : 9h30-12h30/14h-18h
Samedi : 9h30-12h30/ 14h-16h30
>fermeture du 4 au 9 août
>reprise des horaires habituels
à par r du 12 août
B
E
°1 -
21
P
Charlotte Girard
une Bourgueilloise à Sotchi
« C’est une grande joie et une grande fierté,
l’abou ssement d’une carrière de spor f». En
décembre dernier, Charlo e vient d’apprendre
qu’elle est la seule représentante(1) de l’arbitrage
tricolore de hockey-sur-glace à avoir été
sélec onnée pour les jeux olympiques de Sotchi.
«Quand j’ai appris la nouvelle, j’ai directement
pensé aux 3 autres arbitres qui restaient
malheureusement à la maison.»
L’esprit d’équipe est là !
R
Les chiffres
La restauration de l’Abbaye
« A ce moment précis, j’ai sen que mon rêve
était devenu réalité. Mon plus beau souvenir a
été de voir la flamme olympique »
La qualifica on
La jeune femme, grande, brune, sourire aux lèvres revient sur
sa qualifica on. « Cela n’a pas été facile. Un arbitre de hockey
doit avoir les mêmes qualités physiques et techniques que les
joueurs ». Depuis 6 ans, Charlo e mul plie les tests physiques
et écrits. La pa noire de Bourgueil est devenue trop pe te
pour la championne qui puise son adrénaline dans la vitesse.
La prépara on physique se déroule donc sur les routes du
bourgueillois en roller et en salle à Avoine, avec le sou en d’un
ostéopathe et d’un kinésithérapeute. Sans oublier les matches à
arbitrer, notamment ceux de la ligue Magnus, l’élite du hockey
masculin.
A force de travail et de rigueur, Charlo e gravit peu à peu les
échelons. La fédéra on na onale propose sa candidature à la
fédéra on interna onale de hockey-sur-glace. Ce e dernière la
suit depuis 6 ans. « Le moindre faux pas conduit à l’élimina on ».
Elle aime les défis, ne baisse jamais les bras.
Souriante, en toute simplicité, Charlo e évoque avec beaucoup
d’émo on ses JO, mais aussi ses premières années avec les
Aligators, le club de hockey-sur-glace de Bourgueil. « Je ne manque
jamais une occasion d’aller voir mes anciens coéquipiers. Nous
avons partagé tant de bons moments »
Charlo e a été la seule représentante du hockey-sur-glace français à
Sotchi, car les équipes de France masculine et féminine ne s’étaient pas
sélec onnées.
(2)
Les arbitres hors glace remplacent en moins de 2 minutes un arbitre
défaillant.
(1)
Une journée à Sotchi
L’aventure Sotchi
Sa sélec on en poche, le 5 février, elle rejoint les 14 autres arbitres
interna onaux et les 3 superviseurs à Zurich. Dès le lendemain,
arrivée à Sotchi. « A ce moment précis, j’ai sen que mon rêve était
devenu réalité. Mon plus beau souvenir a été de voir la flamme
olympique ».
Les journées s’enchaînent, avec un seul objec f « être au top pour
chaque match ». Loin de la fête et de l’effervescence des JO, en 13
jours de compé on, Charlo e a arbitré 4 matches sur la glace et
3 hors glace(2).
«Chaque jour, nous nous levions à 6h pour être dès 7h sur la glace.
Après le peƟt déjeuner, réunion technique sur l’arbitrage,
le moment d’analyser les matches précédents. Les rencontres étaient
programmées à 15h et à 18h. Tous les arbitres étaient présents, sur
la glace ou dans les tribunes. Après le dîner, vers 23h debriefing
des matches de la journée.»
Fondée en 990, l’Abbaye de Bourgueil domine aujourd’hui encore la ville.
Elle ne perd rien de sa superbe. Les siècles sont là, « la vielle dame » se
dégrade. Les membres de l’associa on de l’Abbaye ne baissent pas les
bras. Depuis une trentaine d’année, ils assurent sa sauvegarde.
A quel prix ?
U
ne copropriété
Aujourd’hui, ce qui reste de l’Abbaye
bénédic ne après le passage de la Révolu on
Française – à peine la moi é de l’ensemble
originel – est répar entre 2 propriétaires :
> la communauté des sœurs de la Providence,
qui dé ent l’ancien logis abba al et les
dépendances, situés au Sud
> le diocèse, propriétaire de la par e centrale
qui comprend dans un vaste bâ ment, le
cloître, le réfectoire, l’infirmerie, les cellules
et les dortoirs des moines, transformés
par l’associa on en salles de cinéma, de
récep on et en musée des arts et tradi ons
populaires. Ce qui représente un ensemble
de plus de 2000 m², sur 3 niveaux.
Une conven on entre le diocèse et
l’associa on de l’abbaye permet à ce e
dernière d’exploiter le bâ ment. En
contrepar e, elle doit en assurer l’entre en.
Les travaux de restaura on ne manquent pas
pour maintenir en état le bâ ment qui reçoit
du public.
Les bâ ments de France
La rénova on de 3 lucarnes dès 1984, puis
quelques années plus tard, les fenêtres et
le sol de la grande salle de récep on, les
fenêtres de l’infirmerie, la toiture de la
façade ouest ... c’est maintenant au tour de
la couverture et des corniches de la moi é
du bâ ment Sud. Ce qui représente tout de
même plus de 300 m². Deux entreprises sont
intervenues sur ce chan er hors norme :
l’entreprise Jaillais de Chinon, pour la par e
maçonnerie et celle de Stéphane Moisy de
Bourgueil pour la couverture.
Bio express
1981 : naissance à Chatellerault
1989 : licenciée au club de hockey-sur-glace (l’ES Bourgueil)
1996-2000 : quelques sélec ons en équipe de France de hockey-sur-glace
en tant que joueuse
2001-2002 : arbitre régionale
2002-2008 : arbitre na onale, junior élite et 1ère division
2008-2009 : France, 1ère division – Interna onal catégorie B, coupe d’Europe
féminine, 1er tour et 1/2 finale
2009-2010 : France, 1ère division - Interna onal, coupe d’Europe féminine, finale
2010-2011 : France, 1ère division, finale - Interna onal, championnat du monde
senior division 1B, finale
2011-2012 : France, 1ère division, 1/2 finale et Magnus – Interna onal catégorie A,
championnat du monde senior division 1A, finale
2012-2013 : France, Magnus, 1/4 de finale - Interna onal, championnat du monde junior élite, finale
2013-2014 : France, Magnus, 1/2 finale – Interna onal, sélec on pour les Jeux Olympiques de Sochi
B
E
°1 -
22
Rencontre avec Stéphane Moisy,
ar san charpen er couvreur à Bourgueil
Charlo e avec l’équipe des Aligators
(sec on hockey-sur-glace de l’ESB)
>110 000€ HT : coût es ma f
des travaux
>30% HT du montant : subven on
de la DRAC
>25 000€ : subven on de la commune
sur 5 ans
>Le solde : financé par l’associa on de
l’Abbaye et ses bénévoles qui organisent depuis de nombreuses années,
différentes anima ons : journées de
l’Abbaye, vente de travaux manuels,
visites du monument, mise à disposion de salles...
Pendant près de 4 semaines, Stéphane et son équipe n’ont pas perdu de temps. Ils ont
déposé l’ancienne couverture, redressé et calé les chevrons en chêne avant de poser la
nouvelle couverture en ardoises épaisses, appropriées aux monuments historiques, tout
comme les crochets teints couleur ardoise.
« Nous é ons 4 sur le chan er, trois ouvriers et moi-même. Nous sommes tous diplômés de
l’école supérieure de couverture d’Angers où nous avons appris les méthodes tradi onnelles
de charpente et de couverture. Ce qui me passionne sur ce chan er, c’est de travailler des
matériaux naturels, comme le chêne et l’ardoise. L’entourage de la lucarne en noues rondes
demande beaucoup de précision mais le rendu est tellement magnifique ! ».
B
E
°1 -
23
Le classement de l’Abbaye aux monuments
historiques, depuis 2003, explique que
tous les travaux soient réalisés en étroite
collabora on avec les architectes des
bâ ments de France. Ils valident la sélec on
des entreprises, les matériaux u lisés et les
techniques mises en œuvre, sans oublier
le suivi des travaux. C’est à ce prix que
l’associa on peut obtenir une subven on
de la Direc on Régionale des Affaires
Culturelles.
Où en sont les travaux ?
Rondement menés par les charpen ers et
les maçons, depuis le 19 mai, les travaux
sont stoppés au moment de la rédac on
de cet ar cle (début juillet). La face Sud
est terminée. Au Nord, les imprévus
s’accumulent. Les charpen ers ont mis à jour
une lucarne qui nécessiterait une reprise. Les
maçons a endent l’avis des architectes
E
-
V
Vendredi 25 juillet
Les bourgueilloiseries,
le nouveau rendez-vous
gourmand de l’été
Les TAP, c’est parti...
Depuis plusieurs mois, les nouveaux rythmes scolaires font
l’actualité. Ils seront mis en place à la prochaine rentrée scolaire. La Communauté de Communes du Pays de Bourgueil a
en charge la mise en place des Temps d’Ac vités Périscolaires
(TAP). Le Directeur Académique a validé les horaires décidés
par les conseils d’école. Qu’en est-il de l’organisa on des TAP ?
Rencontre avec Rémi Fournier, coordinateur de ce dossier
à la CCPB.
Nathalie Fabbri
Maire-adjointe à la vie associa ve
«
Quelques semaines avant les vacances scolaires, Stéphanie
Riocreux, présidente de la Communauté de Communes
et Rémi Fournier ont présenté les TAP aux Bourgueillois.
Concrètement, comment vont
se dérouler les TAP ?
directeurs, professeurs et intervenants.
Il y aura des ac vités spor ves, manuelles,
d’expressions corporelles mais aussi des
Chaque classe sera suivie par un animateur
ac vités calmes ! N’oublions pas que le but
référent pour toute l’année scolaire. Il sera le
n’est pas d’épuiser nos enfants ! L’important
«repère» pour les enfants et l’interlocuteur
n’est pas de faire des ac vités à tout prix
privilégié des parents. Pour chaque période,
mais de garan r un encadrement et une
il sera secondé d’un autre animateur pour la
organisa on de qualité
ges on du groupe «classe»
tout en restant à l’écoute
Si vos enfants
et la mise en place des
du groupe d’enfants. Cela a
ac vités. Les TAP seront
ne par cipent pas aux TAP,
toujours été le mot d’ordre
gratuits et non obligatoires.
vous pourrez les récupérer
dans l’organisa on de
Les parents auront la
possibilité de récupérer
à 12h (sor e réalisée par les ces TAP et reste confirmé
par les réponses des
leur enfant avant les TAP.
enseignants)
parents à notre dernier
L’année est découpée en 5
périodes, 1 entre chaque
ou à 13h30, après la can ne ques onnaire.
vacances, et l’inscrip on
(sor
e
réalisée
par
les
Et en ce qui concerne
se fait par période, d’une
période à une autre.
les mercredis ?
surveillants de la pause
Les inscrip ons pour la
Deux « nouveaux » services
méridienne).
première période sont en
sont mis en place par
cours.
la CCPB. Une garderie
périscolaire le midi, de la fin du temps
d’enseignement
à 12h30. Un accueil de
Quelles ac vités seront proposées ?
loisirs, de la fin du temps d’enseignement à
Pour la mise en place des TAP sur l’ensemble
18h30, repas et goûter compris. En ce qui
du territoire concerné (CCPB et communes
concerne l’accueil de loisirs du mercredi,
liées par un RPI), nous avons dû recruter
nous avons plus que doublé notre offre ! Pour
une soixantaine de personnes : animateurs,
vous inscrire à l’un ou l’autre de ces services,
il suffit de se rendre à l’un des accueils de
loisirs communautaires ou de me contacter
directement au 06 34 27 06 93
Les plannings des écoles publiques de
Bourgueil à par r de la rentrée 2014/2015
E
B
E
°1 -
Visite du Tours FC
24
La commune, en concerta on avec les u lisateurs, a à cœur
d’entretenir au mieux les bâ ments et d’assurer aussi financièrement le fonc onnement des structures. Mais à ces éléments, il manquait un temps fort à partager ensemble. Et
ce, afin de valoriser à la fois les résultats spor fs des jeunes
et l’engagement des bénévoles. Ce sont ces raisons qui ont
conduit le comité consulta f sport à proposer le 27 juin dernier, le verre de l’ami é à tous les spor fs.
En novembre 2013, l’office de tourisme annonce
qu’il n’organisera plus les marchés nocturnes.
Les commerçants et la ville décident alors
de reprendre la manifesta on.
Le nouveau rendez-vous gourmand de l’été est programmé le
vendredi 25 juillet de 17h à minuit dans les rues de Bourgueil.
Les Bourgueilloiseries vous proposent de partager un moment
fes f et convivial, entre ar sanat, gastronomie et musique.
Avec au programme de ce e
première édi on, une trentaine
de 17h
vendredi
d’exposants qui perme ront de
à minuit
25 juillet
découvrir des mé ers d’ar sans
2014
d’arts (bijoux, ar sanat africain
Les
et du Pérou, luthier, foulards…)
Bourgueilloiseries
et de gastronomie locale (fouées,
escargots, galipe es) et exo ques.
gastronomie
Dans les rues de nombreuses
artisanat
anima ons sont programmées pour
animations
les enfants : manège, sculpteur de
ballons, pêche aux canards, ânes
de la cabane rose… et pour les
amateurs de musique, le groupe
tourangeau Delyss, les angevins
r
plus d’infos sur bourgueil.f
«Ligéria jazz», les chinonais
«Mellow Sound» et les locaux
«Yoyo» se produiront dans les rues
de la ville. Des styles différents qui
séduiront les amateurs.
à Bourgueil
Concep on et impression : service communica on - ville de Bourgueil
Trois temps d’informations aux associations
Le monde du sport ne se résume pas à celui du spor f. C’est
ce qu’ont appris 17 jeunes élèves de 3ème op on découverte
professionnelle, du collège Pierre de Ronsard. Une op on qui
compte pour le brevet.
*Découverte Professionnelle 3ème
Les assemblées générales sont souvent le moment idéal pour
souligner les résultats et l’engagement de chacun au sein des
associa ons.
Moment plein de convivialité, qui a permis comme l’année
précédente que chacune des sec ons ou associa ons puisse
transme re des informa ons sur les résultats spor fs mais
aussi sur les temps forts proposés au cours de l’année. Cela
a permis de souligner l’engagement des bénévoles, notamment des jeunes qui s’inves ssent à leur tour au sein des
équipes.»
Les DP3*
découvrent les métiers du sport
ncadrés par leurs professeurs, Benoît Pavageau (sports) et Alain Loppion (technologie), 2h par semaine, les élèves ont préparé le projet, organisé les sor es et
les rencontres. Ils sont allés à la rencontre de professionnels liés au monde spor f :
kinésithérapeute, cadre technique... Ils ont aussi visité un grand magasin de sport
et le Tours football club. L’occasion de rencontrer les nombreux professionnels liés
au football, la lingère, l’intendant, le médecin, le cadre technique... A côté de ces
découvertes, les élèves ont proposé et organisé une rencontre spor ve avec des pensionnaires de l’ins tut médico-éduca f de Luynes. Les collégiens ont préparé des
jeux inspirés de différents sports, comme le frisbee et un parcours de rugby qu’ils ont
adapté aux différents handicaps
Les associa ons remplissent un rôle primordial à Bourgueil. Elles par cipent à la
dynamisa on de notre ville et contribuent aussi à l’épanouissement des jeunes. Le monde
spor f de Bourgueil compte un nombre important de licenciés. Et cela est possible grâce au travail essen el des bénévoles qui encadrent, animent et assurent les entrainements,
les co voiturages, les matchs, tournois et les événements.
Au cœur de la vie de notre commune, le
monde associa f est très riche. Plus de
70 associa ons sont recensées. La ville
de Bourgueil sou ent celles qui en font la
demande, à travers les subven ons, la mise
à disposi on de salles, le prêt de matériel
ou la communica on des évènements. Un
des moments forts de la rentrée, la journée
des associa ons, programmée ce e année le
samedi 6 septembre est une vitrine. L’occasion
de se faire connaître, d’aller à la rencontre
de nouveaux adhérents ou de prendre des
inscrip ons pour la saison.
En 2013, Nathalie Fabbri, soutenue par la
commission vie associa ve a souhaité me re
en place des rencontres théma ques. Trois
temps d’informa ons des nés aux bénévoles
ont ainsi été proposés aux mois de janvier,
février et avril. Au programme, des thèmes
choisis par les associa ons : rappel de la loi
1901, les statuts, le rôle et les responsabilités
des bénévoles, le budget, l’organisa on
et la sécurité d’un évènement, la SACEM,
la réserva on des salles et du matériel
municipal, les déclara ons de débit de boisson
et la communica on d’une manifesta on.
Ces rencontres ont été animées par des
intervenants extérieurs, Mickaël Roux du
Point Expert, Franck Délibard, représentant
de la SACEM, Dominique Pe t, responsable
local de la Croix Rouge, mais aussi par des
agents territoriaux, Fabrice Renard, policier
municipal, Pierre-Alain Moulis, adjoint au
directeur du centre technique municipal,
Annick Mercier, agent d’accueil et Nathalie
Bonneau, chargée de communica on.
Au-delà des interven ons, ces rencontres
ont permis aux associa ons d’échanger sur
leurs expériences, de prendre contact avec
le Point Expert, l’organisme référencé par la
Préfecture pour aider les associa ons. Des
théma ques parfois plus complexes comme
les assurances sont apparues. Tous sont
unanimes et souhaitent la poursuite de ces
soirées théma ques
B
E
°1 -
25
Point Expert associa on
L’associa on CLAAC est missionnée par
l’Etat pour conseiller les associa ons
de l’arrondissement de Chinon, accompagner leurs projets et leur développement, informer les bénévoles associa fs
et organiser des forma ons (créa on,
dissolu on, modifica on, projet, vie statutaire/ juridique/ financière...).
Associa on CLAAC
60 rue Descartes 37500 Chinon
02 47 93 10 48
[email protected]
A
V
Retour en images
>Mardi 22 juillet
8h-13h en centre-ville
Foire à l’ail
Sous l’égide de la Fédéra on Française de Cyclisme, l’Amicale Cycliste du
Bourgueillois a organisé une nouvelle course, le 23 mars dans les rues
de Bourgueil. Quatre vingt dix inscrits en catégories minimes et cadets
ont réalisé deux belles courses sur le circuit de 2,6 km. Elles ont été très
disputées, notamment sur la por on des Sablons où en plus de la côte, les
coureurs ont dû affronter le vent.
L’équipe de basket senior Excellence Féminine D1 de Bourgueil a remporté
la finale de coupe d’Indre-et-Loire, 64-57 face à Veretz. Ce e finale s’est
déroulée le dimanche 1er juin au palais des sports de Tours, encouragée
comme il se doit par ses fidèles supporters. Toute l’équipe les remercie.
Ce e victoire ponctue la saison 2013/2014 de fort belle manière.
Bravo à toute la sec on.
Le 21 juin, le feu de la Saint Jean a réuni près de 400 personnes au plan
d’eau. En ouverture, l’Harmonie municipale a proposé un concert très
apprécié du public. Vers 23h, les bénévoles du Comité des fêtes ont
enflammé le bûcher de la sorcière, réalisé avec des sarments de vigne.
une belle soirée pour fêter l’été.
vendredi
25 juillet
2014
>Vendredi 25 juillet
de 17h à minuit
Les bourgueilloiseries
Le nouveau rendez-vous gourmand
de l’été vous propose de partager
un moment fes f et convivial, entre
ar sanat, gastronomie et musique.
Lire ar cle page 25.
>Les 27, 28, 29 et 30 juillet, à 21h
Le cirque Bidon s’installe
au parc de loisirs Capitaine
de 17h
à minuit
Les
Bourgueilloiseries
gastronomie
artisanat
animations
à Bourgueil
fr
plus d’infos sur bourgueil.
Il présentera son nouveau spectacle «Il fera beau ce soir !...»
Un spectacle qui mêle de nombreuses disciplines : théâtre,
musique, danse, clown, vol ge, jonglage, acroba es, chevaux
dressés.
Tarifs : 12 €/adulte, 8 €/enfant jusqu’à 12 ans (gratuit -4 ans, tarifs
pour groupes). Plus d’infos sur www.cirquebidon.fr.
Encadrés par Morgane Bourgault, 83 pa neurs de la sec on pa nage de
l’ESB ont proposé un superbe gala de fin de saison sur le thème de «Alice
au Pays des Merveilles» de Tim Burton. Les costumes et les décors, réalisés
par les parents et les bénévoles du club, ont aussi été très remarqués.
Le week end de la Pentecôte, les amateurs de sports nature ont été
comblés. Les différentes courses ont a ré plus de 1800 spor fs. Un
nouveau record ! Le samedi, le trail des Grands 20 a rassemblé 500
coureurs engagés sur 9, 20 et 30 km. Le dimanche, près de 1 000 vété stes
et 300 marcheurs ont sillonné les routes du Bourgueillois. Chacun à son
rythme sur les 9 parcours de 20 à 160 km.
B
E
Mi-juin, les amateurs de véhicules anciens s’étaient donnés rendez-vous à
la bourse d’échange et au rassemblement de véhicules anciens, organisés
par l’associa on Kicks et Chromes Bourgueillois.
Les 20 et 21 juin, les U13 (moins de
13 ans) de l’AFB (Avenir Football
du Bourgueillois) ont par cipé à la
«coupe du monde U13» organisée
par l’AS Montlouis et l’Associa on
Française du Football Amateur.
Près de 32 équipes venues des
4 coins de France, voire de plus
loin pour l’équipe réunionnaise,
ont par cipé à ce grand tournoi.
Chacune
représentait
une
sélec on na onale présente à la
coupe du monde. Pour l’AFB c’était
la Colombie. Chaque équipe a
réalisé un travail pédagogique
afin de mieux connaître le pays
dont elle a défendu les couleurs.
Les U13 du canton de Bourgueil
divisés en 5 groupes ont réalisé une exposi on sur le pays, le championnat
de foot Colombien, l’équipe na onale de Colombie, la coupe du monde de
football et bien entendu les stars du foot colombien.
°1 -
26
Le 27 juin, Nathalie Fabbri, maire-adjointe a reçu à la salle des fêtes, les
jeunes spor fs du bourgueillois. L’occasion pour chaque associa on de
présenter son ac vité, ses résultats et les projets pour la saison à venir.
Une rencontre appréciée par les spor fs qui n’ont pas souvent l’occasion
de se réunir.
>Samedi 2 et dimanche 3 août
Journées de l’Abbaye
Visite de l’ancien monastère et du musée des arts et tradi ons
populaires, bric à brac, vente de travaux manuels, comptoir du
livre, enveloppes surprises et roue gourmande, pêche à la ligne,
buve e, pâ sseries et crêpes.
Le samedi de 10h à 19h,
Le dimanche de 10h à 18h
Samedi, à par r de 19h30, repas avec anima on musicale.
Réserva ons au 02 47 97 72 04 et au 02 47 97 85 91.
Du 9 août au 21 septembre
Exposi on
Les offices de tourisme du Pays de Bourgueil et de Langeais - Castelvalérie
ont désormais un site internet commun, www.tourainenature.com. Vitrine
de la des na on «Touraine nature», ce site propose une balade à travers
l’Ouest tourangeau à la rencontre des pres gieux vignobles du Pays de
Bourgueil, des paysages ligériens classés de Langeais et des grands espaces
des lacs et de forêts de la Castelvalérie.
B
E
de broderies anciennes
à l’Abbaye
Nappes, coiffes, voiles et broderies
du musée... quelques exemplaires
seront mis en vente.
Visite en même temps que le musée
des arts et tradi ons populaires, tous les jours sauf le mardi
de 14h à 18h et le samedi, le dimanche, et les jours fériés
de 10h à 18h. Tarifs : 5,70€ et 4€
°1 -
27
A
>Dimanche 3 août
Brocante de l’Union commerciale
et ar sanale
Renseignements et réserva ons
au 06 22 62 46 18
>Vendredi 15 août
>Samedi 6 septembre
Journée des associa ons
Ce e année, près d’une cinquantaine
d’associa ons spor ves, sociales et culturelles
seront présentes en centre ville. De nombreuses
anima ons seront proposées tout au long de la
journée : démonstra ons spor ves, de Country
a tude, de jeux de tarot et awalé, ini a ons
aux premiers secours, aubades des élèves de
l’école de musique, de la chorale «Le Tourdion»
et de l’harmonie municipale, intronisa ons par
la commanderie de la dive bouteille, accueil des
nouveaux arrivants et des nouveaux parents.
Par cipez au quizz pour essayer de gagner un
des nombreux lots mis en jeu.
Restaura on sur place assurée par le comité
des fêtes.
>Samedi 6 septembre
Grande braderie commerciale
et ar sanale organisée par l’UCAB
Fête des vins du Val de Loire
Pour cet évènement, le comité des fêtes
accueille une soixantaine de vignerons
et une dizaine d’ar sans et forains dans
les rues de la ville. Ce e année, près
d’une vingtaine d’appella ons seront
représentées : Bourgueil, Cheverny, Chinon,
Côteau du Layon, Côteaux du Vendômois,
Côtes Roannaises, Jasnière, Muscadet,
Pouilly, Quincy, Reuilly, Saint Nicolas de
Bourgueil, Saint Pourçain, Sancerre, Saumur,
Savennières, Touraine Oisly et Vouvray. De
nombreuses anima ons sont programmées,
le Bagad et le cercle de danse Kernwenn
Pennard bed de Tours, l’harmonie de
Bourgueil, le groupe Cohen N’co, Pierre
Jacquet... et pour le déjeuner, les amateurs
de sanglier à la broche se retrouveront près
des halles.
>Vendredi 29 août
à par r de 20h45 au plan d’eau
Observa on des étoiles
avec la par cipa on du club astronomie
de Chinon
Tout public - gratuit
>Samedi 13 septembre
à par r de 20h à la salle des fêtes
Soirée africaine
Organisée par l’APAC, au programme
concert du groupe Moudoumango et
dîner «couscous». 15€, 7€ pour les 10/16
ans et gratuit pour les moins de 10 ans.
Renseignements et réserva ons au
02 47 97 91 39 et 02 47 97 41 84
>Dimanche 14 septembre
Rando vignes
Rando libre, balisée, 2 boucles (16 km le
ma n, 9 km l’après-midi), départ de la salle
des fêtes de Benais
Préinscrip ons 02 47 97 75 60
et 02 47 97 76 61.
>Samedi 27 septembre
Vendanges à l’ancienne sur le coteau
>Dimanche 5 octobre
à par r de 9h, salle des conférences
B
C
’A
Il reste ouvert tout l’été et propose
chaque lundi des films en version
originale sous trée.
A
>Dans le cadre de la journée des
associa ons, elle prépare une exposi on
sur la vie associa ve bourgueilloise
jusque dans les années 60. Si vous avez
des photographies, n’hésitez pas à
contacter Joël Richard.
>Du 18 au 26 octobre, l’associa on
accueille dans la salle des conférences de
la bibliothèque une exposi on inédite sur
la Première Guerre Mondiale en Touraine.
Ce e exposi on a été réalisée par les
archives départementales.
A ce e occasion, l’associa on culturelle
recherche des objets d’époque.
Contact Joël Richard au 02 47 97 30 98.
Tournoi «Ques ons pour un champion»
>Samedi 20 et dimanche 21 septembre
Journées du patrimoine

le samedi, Les chemins du patrimoine
Organisée par la ville, ce e balade familiale commentée vous fera découvrir des richesses
patrimoniales qui pour certaines ne seront accessibles qu’à ce e occasion.
Départ de la Mairie, à 9h30 et 14h30 rendez-vous 1/4h avant. Gratuit.
Nombre de places limité – uniquement sur inscrip on au 02 47 97 25 16

le dimanche, à 15h et à 17h dans les jardins de l’Abbaye, «Lecteurs complices»,
avec la compagnie David Rolland
Le public est invité à venir sur le plateau où enfants et «plus grands» (adolescents,
adultes) reçoivent chacun un carnet contenant des indica ons à suivre pas à pas.
Le spectacle ne suppose pas de «savoir» danser ou d’avoir pris des cours de danse :
il faut juste savoir lire, ou se faire aider par un «plus grand» et profiter de ce e occasion
unique de vivre l’Abbaye de Bourgueil !
Infos légales
Bourgueil avec vous, édition juillet 2014, publiée à 2200 exemplaires sur papier recyclé
Directeur de la publication : Laurence Riguet, Mairie de Bourgueil, 8 rue du Picard, 37140 Bourgueil
Comité de rédaction et de relecture : comité consultatif communication
Mise en page : service communication Nathalie Bonneau, tél. 02 47 97 25 16 [email protected]
Crédits photos : Ville de Bourgueil, Jacques Audebeau, Pierre Vallée, élus de l’opposition, Charlotte Girard,
Stéphane Moisy, Daniel Lepichon, ACB, ESB section basket, AFB, association de l’Abbaye
Impression : Atome communication - Saint Nicolas-de-Bourgueil - Dépôt Légal : 2ème semestre 2014
B
E
°1 -
28

Documentos relacionados