livre du professeur

Comentarios

Transcripción

livre du professeur
LIVRE DU PROFESSEUR
Maïté Descure-Blasco
Professeur agrégé
Académie de Toulouse
Lénaïck Labat-Morin
Professeur certifié
Académie de Toulouse
lllll
llll
llll
lll
lll
lll
lll
llll
llll
lllll
lllllllllll llllllll
ll
llll
llllll
llll
lll
ll
lll
lll
ll
ll
lll
lll
l
ll
Véronique Bonnet
Professeur certifié
Académie de Paris
Bernard Lebrun-Grandié
Professeur agrégé
Formateur IUFM pour le primaire
Académie de Toulouse
lll
l
llll
llll
llll
lllllll
llllllllllllllllllllllllll
lllll
Direction pédagogique :
Édouard Rubió, Inspecteur général
de l’Éducation nationale
Índice
Pages
Avant-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Unidad 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Je fais le point n° 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
Unidad 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je fais le point n° 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
21
22
25
27
28
30
32
Unidad 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je fais le point n° 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
33
35
37
38
39
41
46
¿Lo sabías? 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
Fiche photocopiable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
Unidad 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je fais le point n° 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
51
52
55
56
58
60
64
Unidad 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je fais le point n° 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
65
67
68
70
72
73
75
¿Lo sabías? 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
Unidad 6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je fais le point n° 6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
79
81
83
85
86
88
90
Pages
Unidad 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
Je fais le point n° 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
¿Lo sabías? 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
Unidad 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je fais le point n° 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
107
109
110
111
113
114
116
Unidad 9 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je fais le point n° 9 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
117
118
120
121
122
123
125
¿Lo sabías? 4
...........................................
127
Unidad 10 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je fais le point n° 10 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
131
132
133
135
137
138
Unidad 11 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je fais le point n° 11 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
139
140
142
144
145
146
147
¿Lo sabías? 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
Unidad 12 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Lección 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Llegamos a nuestra meta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Fiches photocopiables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Je fais le point n° 12 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
155
156
157
159
160
162
165
Corrigés du cahier d’activités
167
.....................
Transcription des enregistrements
disponibles sur le site . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185
3
Avant-propos
La méthode ¡En vivo!, voulue et réfléchie pour
que l’élève, conscient de ce qu’il fait, soit actif, est
conforme aux nouveaux Programmes et intègre
les recommandations du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues.
Les supports au service
d’une pédagogie de l’action
– Le livre de l’élève avec son CD audio-rom, inclus
en couverture, est le cœur de la méthode. Le
renvoi au numéro des pistes est clair et systématique.
– Le DVD, réalisé en Espagne, présente de courtes séquences de la vie quotidienne de quatre
adolescents «hispanohablantes» et authentifie
l’approche linguistique et culturelle. Il est à la
disposition du professeur.
– Le cahier de l’élève est intimement lié à chaque
unité du livre. Il contient, en particulier, quelques exercices qui renvoient à l’écoute des enregistrements du CD audio-rom et également du
site http://www.editionsdidier.com/envivo/.
– Mettre régulièrement en place les activités intermédiaires, Hacia la meta, qui sont un entraînement en vue de l’objectif final : Llegamos a
nuestra meta.
– Associer intimement apprentissage linguistique et enrichissement culturel.
– Impliquer l’élève à tout moment et l’inciter à
agir… en espagnol.
– L’initier à l’auto-évaluation.
– Favoriser toute approche ludique et lui donner
« envie de ».
– Assurer un rebrassage régulier pour que les acquis s’ancrent en mémoire, en particulier sous
forme de réflexe linguistique (cf. pages « En
vivo »).
Bien entendu, il convient de s’assurer qu’en
fonction d’objectifs clairement définis, l’élève a
conscience de ce qu’il fait.
La motivation de l’élève
Les différents supports et la visée pédagogique
ciblent l’élève.
Le livre de l’élève
Les principaux axes
pédagogiques
– Accorder la priorité à l’écoute et à la compréhension de l’oral, à la communication, sans
oublier l’écrit - fût-il modeste.
– Mettre en œuvre les cinq activités langagières
clairement affichées à travers de multiples activités : compréhension de l’oral, expression orale en interaction, expression orale en continu,
compréhension écrite, expression écrite.
4
Une structure d’unité motivante
L’unité est conçue en sorte que l’élève réalise qu’il
construit des connaissances et un savoir-faire qui
le conduisent à aborder en confiance les activités
finales de Llegamos a nuestra meta.
L’emploi de la première personne du singulier ou
du pluriel
L’élève est invité à parler en son nom ou en tant
que rapporteur d’un groupe de travail : les consignes des activités, tout comme celles des ateliers
l’y incitent.
Le travail individuel ou en groupes
Cette démarche pédagogique qui tend à l’individualisation ou au groupe réduit, tout en maintenant l’unité classe sous le regard du professeur,
pouvait surprendre tout récemment encore. Mais
elle est réellement utile en pédagogie active, dynamisante car actionnelle.
La mise en place de travaux en groupes n’est pas
toujours aisée à réaliser concrètement : sonorité
des salles, mobilier, environnement, habitudes.
Mais des élèves motivés et donc positivement actifs
en sont la juste récompense. Il ne s’agit d’ailleurs
nullement de rechercher la performance.
Avant d’«entrer» dans l’atelier, seul ou en compagnie, chaque élève doit revenir sur la leçon du
jour ou les leçons qui ont précédé, partir en quête
d’informations peut-être oubliées, mobiliser ses
souvenirs, vérifier ses acquis de l’unité ou de telle
autre unité.
Le travail à deux ou à plusieurs, pour le professeur
attentif, révèle parfois des élèves qui souvent ne
prennent pas la parole dans l’approche frontale.
Sans doute est-ce, aussi, l’un des moyens de favoriser en classe une véritable interactivité orale et
pourquoi pas écrite, en préparant une production
à deux.
Le professeur a, tout naturellement, la maîtrise
quant au moment et à la composition des groupes, à l’attribution des différents rôles.
Bien sûr, le professeur ne saurait se démultiplier,
avoir œil et encore moins oreille à tout et à tout
instant.
Le statut de l’erreur a aussi son importance. L’erreur
ne stigmatise plus l’élève. En prendre conscience
lui permet d’aller plus loin et de savoir s’il « assume, se débrouille ou doit s’y remettre ». Le professeur pourra toujours conduire son évaluation
après ces différentes étapes d’entraînement.
La richesse de son livre sera aussi source de motivation pour chaque élève.
Les pages Fiestas lui plairont.
Les pages ¿Lo sabías? lui réserveront des surprises.
Les pages La gramática es simpática le surprendront agréablement par leur ton convivial qui
l’invite à réfléchir et à être créatif.
Le CD audio-rom
Super, j’ai mon CD audio-rom perso ! Cet outil fait
partie de l’univers des adolescents. Le contenu et
la progression, unité par unité, sont étroitement
liés à la thématique.
La partie audio propose les dialogues des leçons 1
des unités car l’entrée dans les thèmes se fait par
l’oral.
L’élève pourra à son initiative – en particulier chez
lui – s’entraîner à bien prononcer (ton et rythme,
musique de la langue). Il trouvera des poèmes, des
textes dialogués et des textes aussi, qui peuvent
servir de support à la compréhension de l’oral. Les
chansons plairont aux élèves.
Des stratégies pour être plus efficace, J’apprends
à aborder l’audio, sont proposées dans le livre de
l’élève page 6. Vos élèves les découvriront et les
intègreront avec vous.
La partie rom est richement illustrée, souvent
avec humour. L’interactivité, avec son aspect ludique, intéresse et motive les élèves. Ils pourront se
mesurer à eux-mêmes.
Pour le professeur les activités interactives sont
aussi un excellent outil de rebrassage des connaissances acquises ou qui restent à consolider, à ancrer. Elles peuvent être un outil de contrôle du travail fait ou qui reste à faire.
Le DVD
Pour chaque unité, le DVD propose une courte
séquence qui met l’élève face à une situation
concrète au plus près de l’authentique.
En page 7 de son manuel, l’élève trouve des
conseils : J’apprends à aborder la vidéo.
La structure du livre
du professeur
Les propositions d’exploitation pédagogique visant les différentes unités et les pages plus spécifiques se déclinent selon un schéma semblable.
Pour chaque unité, présentation initiale du tableau des contenus : leçons et thèmes, documents et activités langagières travaillées. Dans ce
tableau se trouve visualisé un parcours possible
pour réaliser l’une des tâches finales.
Pour les leçons, des analyses et des suggestions
relatives aux divers documents et rubriques sont
présentées, tout comme de possibles cheminements.
5
Pour les pages Fiestas, ¿Lo sabías? et La gramática
es simpática, la démarche est identique. La rubrique Pour en savoir plus met à disposition des
adresses de sites pour approfondir tel point en
fonction des élèves et apporte des informations
supplémentaires.
La rubrique Pour aller plus loin enrichit la gamme
des activités proposées.
Les différents textes de l’audio et les scripts du
DVD sont transcrits.
Des fiches photocopiables adaptées aux contenus des leçons et destinées aux élèves sont à la
disposition du professeur en fin d’unité. Certaines
d’entre elles sont des fiches d’auto-évaluation qui
sont des exemples qui peuvent être adaptés.
Bien évidemment, chaque enseignant garde la
maîtrise de ses choix et de ses approches, de son
action. Il est le seul à bien connaître sa classe.
Puisse ce livre du professeur apporter sa contribution à la réussite des élèves.
L’Équipe ¡En vivo!
Pour mémoire, les différentes activités langagières (livre de l’élève, page 4).
Les activités langagières que je vais travailler
CO : compréhension de l’oral. J’écoute l’enregistrement.
CE : compréhension de l’écrit. Je relève ce qui m’est demandé dans mon cahier d’espagnol.
EOC : expression orale en continu. Je parle de ce que j’ai vu, lu ou entendu.
EOI : expression orale en interaction. J’échange avec un(e) ou plusieurs camarades.
EE : expression écrite. Je m’entraîne à rédiger.
6
Unidad 1
PARA EMPEZAR
Unité 1 • Para
empezar
p. 18
Leçon 1
CO Cuatro amigos se presentan
¡Hola! ¿Qué tal?
CO El abecedario (chanson)
p. 20
Leçon 2
CO/EOC
Todos somos
diferentes
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
p. 24
CO Palabras y sonidos
Primer día de clase
Empieza el cole
p. 22
Leçon 3
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
CE Amigos extranjeros
CE/EOC
¿Cómo te llaaaaaamas?
CE/EOC Un escritor famoso
CO Así soy (chanson)
EOC Je me présente à un camarade.
p. 21 • Taller de expresión oral: Je me présente face
à la classe. • Taller de conversación: À deux, nous
créons et jouons un dialogue de présentation.
EOC
J’imagine que je suis
un des personnages de la
page 23. Je me présente
à un camarade.
p. 23 • Taller de expresión oral: Je présente un personnage célèbre.
EOI Je pense à un personnage connu. Mes camarades
me posent des questions pour
deviner de qui il s’agit.
EOC
Nous jouons au Sudoku.
Les quatre tâches finales de cette première unité proposent des activités langagières exclusivement
basées sur l’oral (EOC et EOI). Elles sont le reflet du travail mené tout au long de l’unité : la compréhension de l’oral et l’expression orale occupent une place importante.
Le tableau synoptique est là pour rappeler la façon dont s’articulent les documents et les activités
avec les tâches intermédiaires, puis ces dernières avec les tâches finales. Dans les unités suivantes,
nous proposerons un exemple de parcours que le professeur pourra suivre pour arriver à une tâche
donnée. Cependant, s’agissant de la première unité, nous pensons qu’il est utile d’intégrer tous les
documents dans des démarches ciblées afin d’asseoir les principes mêmes de la méthode : la préparation de tâches finales en abordant les diverses activités langagières.
Dans cette première unité, une large place a bien sûr été accordée au repérage de phonèmes
et à la prononciation. Ces activités, si elles ne concourent pas directement à une tâche finale,
ont néanmoins un lien étroit avec la réalisation de toutes les tâches d’expression orale (EOC/EOI).
Le professeur attirera l’attention des élèves sur la rubrique J’apprends à aborder l’audio, page 6 du
manuel, qui propose quelques pistes méthodologiques pour les aider à mieux appréhender la
compréhension de l’oral.
Unidad 1 – 7
Page d’ouverture
Le professeur pourra
inviter les élèves à observer les objectifs de
l’unité pour leur faire
prendre conscience de
ce qu’ils vont apprendre
au fil de celle-ci. Le document iconographique
de la page d’ouverture annonce le thème de l’unité et se veut « déclencheur de parole ». Cependant, dans le cas de l’unité 1, les élèves n’ont pas
encore d’outils linguistiques ; le professeur pourra
donc revenir ultérieurement sur cette page.
Il demandera aux élèves, à l’oral par exemple,
d’identifier les quatre personnages. Au terme de
l’unité, la photo pourrait servir de support à un
travail écrit et pourquoi pas à une évaluation :
Imagino el diálogo entre los cuatro personajes (saludos, presentación). Le professeur peut donner
comme consigne d’utiliser deux salutations différentes, deux formulations de présentation et l’expression de l’âge (au moins une fois).
DVD classe
Le professeur trouvera, à la page 7 du
manuel de l’élève, des
conseils qui suggèrent
des pistes d’exploitation adaptables à l’ensemble des séquences
du DVD. De façon générale, le professeur n’hésitera pas à faire répéter les expressions aux
élèves. Une activité de « doublage » (images
sans le son) peut aussi être menée dans la
plupart des cas.
• Script de la vidéo
Extérieur.
Diego, sort de chez lui en skate tandis que
Malika le rejoint dans la rue à vélo.
MALIKA Y DIEGO: –¡Hola!
DIEGO: –Hola, ¿qué tal? Soy Diego, tengo catorce años y vivo aquí en Madrid.
MALIKA: –¡Hola, buenos días! Me llamo Malika,
tengo trece años y también vivo en Madrid.
8 – Unidad 1
p. 17
• Exploitation
Le professeur trouvera à la page 7 du manuel des
suggestions d’exploitation de cette séquence. En
classe, il prendra le temps de lire avec les élèves
les stratégies proposées. En ce qui concerne les
suggestions de la rubrique J’observe (page 7 du
manuel), pour cette 1re séquence, il pourra exceptionnellement demander les réponses en français. En effet il s’agit, dans un premier temps, de
mettre en place la stratégie d’observation.
La séquence peut être introduite en début d’unité, mais il sera aussi intéressant d’en proposer
l’exploitation après la leçon 3 puisque les élèves
auront acquis les adjectifs numéraux.
Les élèves lisent en silence la fiche photocopiable
n° 1 qui propose un petit questionnaire à choix
multiples. Après avoir visionné la séquence, ils cocheront les bonnes réponses.
Pour aller plus loin
Les garçons mémorisent la courte intervention de Diego, les filles celle de Malika. Le professeur enlève le son et, par groupes de deux,
les élèves font le doublage de la séquence.
Ils pourront enfin se présenter à la façon des
deux jeunes adolescents.
• Script de la vidéo
Carlos et Paloma arrivent devant le collège.
Paloma porte une
pochette, Carlos un sac
à dos.
PALOMA: –¡Hola, Carlos!
CARLOS: –¡Hola!
PALOMA: –¿Qué tal?
CARLOS: –Bien.
PALOMA (s’adressant au public) : –Es Carlos, mi
amigo. Yo soy Paloma y tengo catorce años.
CARLOS: –Buenos días, me llamo Carlos, tengo
catorce años y vivo en Madrid.
Diego et Malika les rejoignent, et les saluent.
MALIKA: –¡Hola, amigos! ¿Qué tal?
CARLOS: –¡Hola, Malika! ¿Qué tal Diego?
DIEGO: –¡Estupendo!
PALOMA: –¿Vamos?
• Exploitation
Le professeur photocopiera et distribuera la fiche
photocopiable n° 2 : les élèves ont pour consigne
de remettre les phrases du dialogue dans l’ordre.
Cette petite activité sera un moyen de vérifier la
Leçon 1
A
¡Hola! ¿Qué tal?
Cuatro amigos se presentan
CO • env. 10 min
CD-rom I U1 I ¡Hola! ¿Qué tal?
Je sais me présenter
CD-rom I U1 I Se presentan Diego y Paloma
Je comprends des présentations
Ces deux activités de compréhension de
l’oral, en lien direct avec le document A),
permettront aux élèves de commencer
à se familiariser avec les formules de
présentation.
• Script de l’audio I CD 1 • 28 s
DIEGO: –¡Hola! Soy Diego.
PALOMA: –¿Qué tal? Me llamo Paloma.
MALIKA: –¡Buenos días! Mi nombre es Malika.
CARLOS: –Y yo soy carlos.
1.
compréhension globale de la séquence. Le professeur pourra prolonger l’activité en amenant les
élèves à une compréhension plus détaillée ; pour
cela, il proposera aux élèves de restituer la ponctuation du dialogue (fiche photocopiable n° 3).
CO Ce premier document met en scène un acte de
parole de base : les salutations et les présentations.
On peut imaginer que le professeur a déjà salué la
classe et qu’il s’est déjà présenté : il aura ainsi fourni
un premier modèle aux élèves. Il pourra essayer (c’est
le moment de valoriser les redoublants) de provoquer quelques réponses. La compréhension du premier enregistrement s’en trouvera alors facilitée.
Cette première activité d’écoute permettra aux
élèves de faire la relation graphie-phonie : il s’agit
simplement pour eux d’associer ce qu’ils entendent à ce qu’ils voient écrit. Le professeur pourra
leur demander, avant la première écoute, de nommer le personnage qui parle. Avant les écoutes
suivantes, il les invitera à observer la transcription
des présentations pour susciter des remarques. Les
élèves pourront ensuite répéter chaque présentation après une nouvelle écoute. Ce n’est qu’au ter-
p. 18
me de ces activités qu’ils pourront s’exercer à une
lecture expressive en respectant la prononciation
et l’intonation de la phrase entendue.
B
Palabras y sonidos
CO • env. 10 min
CD-rom I U1 I Los sonidos españoles
Je reconnais les sons de l’espagnol
CD-rom I U1 I ¿Cómo te llamas?
Je reconnais des prénoms espagnols
Toujours fondées sur la compréhension de
l’oral, ces deux activités invitent les élèves à
se familiariser avec les sons de l’espagnol.
1.
CO Cette succession de courts enregistrements
permet aux élèves de se familiariser avec les phonèmes propres à l’espagnol. Le professeur pourra
suivre le parcours suggéré par le livre et le CD
audio qui proposent une approche complète des
sons propres à l’espagnol.
• Script de l’audio I CD 2 • 28 s
Juan – Rosa – Verónica – Paquirri
• Script de l’audio I CD 3 • 22 s
Javier – Laura – Felipe – Benjamín
• Script de l’audio I CD 4 • 22 s
Dolores – Irene – Pascual – Rafael
• Script de l’audio I CD 5 • 21 s
Vicente – Inés – Samuel – Leticia
Unidad 1 – 9
• Script de l’audio I CD 6 • 22 s
Le professeur peut également montrer aux
élèves les listes des prénoms traditionnels
les plus courants et les listes des prénoms à
la mode (fiche photocopiable n° 4). Les élèves
pourront alors choisir un prénom en disant si
fuera español(a), me llamaría…
Azucena – Vicente – Sergio – Pablo
• Script de l’audio I CD 7 • 22 s
Pancho – Sofía – Conchita – Matías
2.
CO Il s’agit de repérer et de montrer l’impor-
tance de l’accent tonique. Pour éviter une certaine
cacophonie, le professeur pourra, dans le déroulement de l’exercice, s’adresser à un élève en particulier, à un groupe d’élèves, ou diviser la classe en
deux groupes.
Cette activité se répètera, surtout dans les premiers cours, à chaque fois qu’un élève commettra
des erreurs d’accentuation.
• Script de l’audio I CD 8 • 42 s
Elena – Pablo – Isabel – Tomás – Mónica
3.
CO C’est une activité de répétition qui est
proposée maintenant. Le professeur veillera à la
prononciation pour qu’elle soit la plus correcte
possible : si nécessaire, il n’hésitera pas à multiplier les écoutes, à faire répéter les élèves... L’enseignant pourra photocopier et distribuer la liste
de prénoms du manuel (fiche photocopiable n° 4)
en proposant aux élèves de sélectionner (en encadrant et en numérotant) les prénoms au fur et
à mesure qu’ils les entendent. Ils pourront éventuellement les copier un par un dans leur cahier.
Comme cela a déjà été indiqué dans le document
A), le professeur pourra demander aux élèves de
faire des observations sur la transcription des
sons de l’espagnol.
• Script de l’audio I CD 9 • 28 s
Agustín – Julián – Margarita – Inés – Sergio
Pour aller plus loin
L’enseignant peut proposer un petit jeu de
répétition : par binômes, les élèves mémorisent et s’entraînent à redire les cinq prénoms
proposés dans l’enregistrement. Le professeur pourra ensuite poursuivre cette activité
en lisant lui-même d’autres prénoms, puis en
confiant cette tâche à des élèves.
10 – Unidad 1
C
El abecedario
CO • env. 12 min
CD 10 • 1 min 50 s
Ce rap doit donner lieu à une lecture rythmée du
texte. Il est recommandé de procéder strophe par
strophe en accélérant progressivement. Les syllabes accentuées sont d’une couleur différente afin
d’en faciliter la lecture.
1. – 2.
CO Ce sont toujours des activités de repérage et de répétition qui sont proposées. Le professeur veillera à ce que le maximum de lettres
soient répétées.
3.
CO Il s’agit de repérer les particularités de l’al-
phabet espagnol et la différence graphie/phonie,
par comparaison avec le français. Les élèves
compareront le nombre de lettres de l’espagnol
et du français puis repèreront les consonnes différentes.
Ahora ¡a cantar!
Toutes les précédentes activités auront préparé
l’activité de chant. Le professeur pourra faire observer les syllabes toniques mises en évidence
pour une meilleure intonation.
EN CASA
L’enseignant pourra demander aux
élèves de reprendre les activités menées
en classe chez eux pour s’assurer de la
bonne assimilation de l’alphabet
espagnol. ■
Leçon 2
Empieza el cole
Primer día de clase
CO
+
DIEGO: –Estoy en tercero A.
PALOMA: –¡Qué pena! Yo estoy en tercero B.
DIEGO: –¿Quién es tu profe de francés?
PALOMA: –Mi profe… es… Javier Dupont.
DIEGO: –Parece bien simpático.
EOC • env. 12 min
• Script de l’audio I CD 11 • 23 s
El comedor escolar
ALUMNA: –Oye, ¿cómo te llamas?
JUAN: –Juan.
ALUMNA: –Pues Juan, ¿me das pan?
JUAN: –Toma.
ALUMNA: –Gracias.
• Script de l’audio I CD 12 • 21 s
La televisión
–¡Hola buenos días! Hoy es lunes 15 de septiembre. Hoy empieza el cole para cuatro
millones de niños de primaria o de ESO en España... ¡Adiós!, hasta mañana...
• Script de l’audio I CD 13 • 57 s
El aula
PROFESOR: –Por favor, chicos, ¡silencio!… ¡Sentarse! Me llamo Vicente Martín Sánchez. Soy
vuestro profesor de matemáticas. Voy a pasar
lista: Merche Álvarez Medina.
MERCHE: –Presente.
PROFESOR: –Celia Botero Delmonte.
CELIA: –Aquí estoy.
PROFESOR: –Iñaki Agurreche Villalba.
IÑAKI: –Sí, soy yo.
CARLOS: –Por favor, ¿y yo?
PROFESOR: –Disculpa, ¿cómo te llamas?
CARLOS: –Me llamo Carlos Méndez Ramos.
PROFESOR: –¿De dónde vienes?
CARLOS: –Vengo de Ecuador. Mi familia vive en
Quito.
• Script de l’audio I CD 14 • 23 s
El patio de recreo
DIEGO: –¡Hola Paloma!
PALOMA: –¡Hola Diego! ¿Qué tal las vacaciones?
DIEGO: –¡Fantásticas!
PALOMA: –¿En qué clase estás?
p. 20
1.
CO Les élèves écouteront les dialogues deux
fois avant de les associer aux dessins, en disant
par exemple : Esto corresponde al dibujo uno/dos…
Auparavant, le professeur leur aura conseillé de se
reporter à la rubrique ¿Una ayudita?. Il est important de leur faire prendre conscience qu’il n’est
pas nécessaire de comprendre tous les mots d’un
énoncé pour en saisir le sens.
Éventuellement, après correction, le professeur
pourra demander aux élèves sur quels mots ils se
sont appuyés pour établir les relations entre les
enregistrements et les dessins, ou quelle a été
leur stratégie.
2.
EOC Les élèves n’ont à repérer que la saluta-
tion. Ils copieront l’amorce proposée dans leur cahier d’espagnol puis la compléteront par écrit. Ils
pourront s’aider du document A) de la leçon 1.
3. – 4. EOC Il conviendra de laisser le temps aux
élèves de lire les questions avant d’écouter les enregistrements. Les amorces et les questions qui
leur sont proposées leur permettront de se focaliser sur certaines informations. Cela les amènera
de façon progressive, à une compréhension plus
détaillée de l’enregistrement.
Pour aller plus loin
Le professeur peut demander aux élèves de
repérer et de répéter le nombre d’élèves cités.
S’il le juge intéressant, il peut inviter les élèves à comparer les systèmes scolaires français et espagnol (fiche photocopiable n° 5).
S’ils font cette activité en espagnol, les élèves
auront sans doute besoin de lexique comme
contar al revés, primero, segundo… Ce sera
pour eux l’occasion d’utiliser des expressions
de la page 16 de leur manuel : No entiendo la
palabra... / Por favor, ¿cómo se dice...?…
Unidad 1 – 11
EN CASA
Cette activité de repérage permettra
aux élèves de fixer quelques formules
telles que ¡hola, buenos días!, ¿qué tal?,
adiós, gracias... ■
HACIA LA META: taller de expresión oral
Cette tâche intermédiaire, largement préparée
par les activités précédentes, constitue une phase
d’entraînement pour la réalisation de la tâche A,
page 24.
HACIA LA META: taller de conversación
Cet atelier d’expression orale en interaction prépare aux tâches finales B et C, page 24.
Todos somos diferentes
Leçon 3
A
Amigos extranjeros
CO • env. 10 min
• Script de l’audio I CD 15 • 31 s
–Yo soy Cristina, nací en Madrid, mis padres
vienen de Perú.
–Yo soy Dayanara, vengo de Bolivia. Tengo
once años.
–Me llamo Jaime, vengo de Ecuador. Ahora,
vivo en España.
–Y yo soy Daniel. Soy de origen ruso.
Rafael RUIZ, El País Semanal, 14/12/2007.
p. 22
Il est intéressant d’entraîner les élèves à utiliser
les données relevées lors d’activités de compréhension écrite ou orale afin de les habituer à s’exprimer en construisant des phrases, et non en employant des mots isolés.
Le professeur peut proposer le texte de la fiche
photocopiable n° 6b. que les élèves compléteront
en replaçant les mots manquants au bon endroit
lors d’une nouvelle écoute.
Les élèves écouteront l’enregistrement une ou
deux fois, et liront le texte par groupes de quatre
en s’efforçant d’imiter les voix originales.
Ils pourront enfin se présenter à la façon des quatre jeunes.
1.
CO Les élèves pourront remplir le tableau proposé dans la fiche photocopiable n° 6a. Il est à
noter que l’on ne connaît que l’âge de Dayanara.
Cette activité est destinée à une compréhension
de l’oral globale : les élèves doivent seulement
prélever les renseignements demandés.
Pour aller plus loin
Après validation des réponses par le professeur, les élèves peuvent utiliser leur tableau
complété pour l’expression orale en continu.
Ils seront alors amenés à utiliser la troisième
personne du singulier en disant, par exemple : se llama/es Cristina, su país de origen es
Perú… Il conviendra donc de donner l’expression su país de origen es…
12 – Unidad 1
B
¿Cómo te llaaaaaamas?
CE/EOC • env. 10 min
1. CE/EOC Pour compléter les amorces proposées,
les élèves doivent se confronter au texte et le
lire en silence autant de fois que nécessaire. Il se
peut, bien sûr, que certains mots leur échappent
(preguntó, rarísimo…). Il n’est pas utile de répondre tout de suite à leur éventuelle demande de
traduction car, comme il a déjà été dit, ils doivent
prendre conscience qu’ils sont capables de comprendre des données importantes sans connaître
le sens de tous les termes d’un document.
2.
CE/EOC Il sera intéressant de demander aux
élèves qui sont d’accord avec cette affirmation
quelle a été leur stratégie.
3. CE/EOC Pour épeler les deux prénoms, les élèves qui en ressentent le besoin pourront s’appuyer
sur la chanson El abecedario page 19 du manuel.
Pour aller plus loin
Afin d’amener les élèves à relire le texte précédent, le professeur pourra mettre en place
un petit jeu : il s’agit de donner la première
et la dernière lettre d’un des mots de ce
document. Qui trouvera le mot le plus vite ? Le
texte Amigos extranjeros ayant été supprimé
pour la réédition (il est désormais présenté en
compréhension de l’oral), les élèves ne peuvent plus faire le jeu qu’avec le document B).
D
Así soy
• Script de l’audio I CD 17 • 1 min 23 s
A veces, mirando nubes me marcho lejos.
A veces, lo tengo todo y no me entretengo.
A veces, cuando estoy triste, por todo lloro,
y ni dejo ni hago, no encuentro el modo,
me miro dentro y no me conozco.
A veces, sin darme cuenta, me engancha el odio,
la mala yerba y el mal de ojo,
la pena negra sobre los hombros.
Así soy, ni más ni menos,
más o menos, como todos.
Así soy, y así me acepto,
negro y blanco, blanco y negro.
Así soy, y así me quiero,
aunque a veces no me entiendo.
Letra y música de Víctor Manuel SAN JOSÉ.
Le professeur fait écouter cette chanson dont seul
le refrain figure dans le manuel. Avant de le chanter, les élèves seront invités à le dire deux fois en
respectant le rythme.
C
Un escritor famoso
CE
+
EOC • env. 10 min
CD 16 • 28 s
1. CE Ce texte est abordé à travers une activité de
compréhension de l’écrit. À ce niveau de l’apprentissage, nous l’avons jugé un peu complexe pour
un abord oral uniquement. Il figure cependant en
tant qu’enregistrement dans le CD audio de l’élève. Le professeur pourra après l’exploitation, faire
écouter l’enregistrement aux élèves.
2. EOC L’élève est confronté à une personne qu’il
ne connaît pas (usted). Il ne s’agit que d’une première approche du « vous » de politesse : c’est à
l’élève de découvrir quel est le pronom qui correspond à cette forme et comment il se construit.
Pour l’instant, il n’emploiera usted que lorsqu’il
s’adressera à son professeur pour lui poser des
questions comme : ¿puede usted repetir?. Le professeur pourra expliquer que le vouvoiement de
politesse est moins employé en Espagne qu’en
France, qu’il s’utilise surtout pour s’adresser à des
personnes plus âgées et qu’il constitue une marque de respect prononcée.
Pour aller plus loin
Le professeur peut, s’il le désire, utiliser le tableau proposé sur la fiche photocopiable n° 7
pour faire une activité de reconnaissance de
l’écrit. Il s’agira de numéroter les vers chronologiquement tout en écoutant la chanson.
Éventuellement, si le professeur le juge opportun, les élèves pourront également chanter les
deux dernières strophes qui sont également
reprises sur cette même fiche photocopiable.
HACIA LA META: taller de expresión oral
Les élèves ont à intégrer les données brutes dans
une présentation structurée. Ils devront donc réutiliser certaines expressions déjà vues comme se
llama, es (ici + nationalité et profession), vive en…
Comme ils n’ont pas encore abordé les mois de
l’année ni les grands nombres, les élèves seront invités à calculer et à donner l’âge de chaque personnage. Pour cela, ils trouveront de l’aide dans ¿Una
ayudita? ainsi que dans le Mémento (Numération,
p. 166). Cette activité prépare à la tâche finale C.
Unidad 1 – 13
Llegamos a nuestra meta
TÂCHE A
La tâche A (se présenter, saluer) ne devrait pas
poser de problèmes de réalisation puisque l’axe
majeur de l’unité aura été l’acquisition de cette
compétence. Cependant, s’agissant de la première série de tâches, le professeur pourra donner des
conseils plus précis afin d’asseoir la méthode et de
mener les élèves vers l’autonomie en mettant des
savoir-faire à sa disposition. Il pourra, par exemple, laisser un temps de préparation supplémentaire, temps qui se révélera très profitable pour
des élèves ayant des difficultés à mémoriser les
acquis et à les transférer. Au préalable, comme le
suggère le petit personnage, le professeur engagera les élèves à bien rechercher dans les leçons
de l’unité les éléments qui pourront leur servir à
réaliser la tâche.
Les critères d’évaluation sont donnés aux élèves
quelques minutes avant la réalisation de la tâche
finale.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• Je salue avant de me présenter.
• Je dis mon nom, mon prénom et mon âge.
• Je peux aussi indiquer ma nationalité.
p. 24
Pour éviter que les élèves ne choisissent à nouveau un personnage de l’atelier page 23, le professeur pourra leur donner le rôle qu’ils doivent
interpréter.
Pour aller plus loin
Le professeur peut proposer d’autres fiches
d’identité pour prolonger l’activité.
TÂCHE C
C’est l’emploi de la troisième personne qui est
visé ainsi que l’emploi des pronoms interrogatifs
(Menú de gramática, p. 23).
Les critères d’évaluation donnés peuvent être :
• Je rassemble des informations vues en classe
qui peuvent m’aider à décrire le personnage
connu que j’ai choisi.
• Je construis au moins quatre phrases.
• J’emploie la troisième personne des verbes ser,
llamarse, tener et vivir.
• Je prête tout particulièrement attention à l’accentuation du lexique.
• J’indique l’endroit où je vis.
• Lors de ma présentation, je fais attention à la
prononciation des voyelles.
TÂCHE B
La tâche B propose une activité de mémorisation.
L’élève devra faire particulièrement attention aux
verbes à employer.
Les critères d’évaluation donnés peuvent être :
• Je mémorise les informations données pour
mon personnage.
• Je construis au moins quatre phrases.
• J’emploie la première personne des verbes ser,
llamarse, tener et vivir.
• Je prête tout particulièrement attention à la
prononciation des noms propres.
14 – Unidad 1
Pour aller plus loin
Le professeur peut donner aux élèves une fiche avec le nom, le prénom, l’âge, le lieu de
résidence et la profession d’un personnage
célèbre non étudié dans la leçon.
TÂCHE D
Les élèves devront prononcer correctement les
chiffres des grilles.
Là encore, le professeur pourra proposer d’autres
grilles car les élèves qui aiment ce jeu auront
peut-être déjà réfléchi aux réponses…
Le critère d’évaluation donné peut être :
• Je veille à la bonne prononciation des chiffres.
Fiche photocopiable n° 1
• 1. Para empezar A, p. 17
¿Cuál es la respuesta correcta?
Diego tiene:
Malika tiene:
❑ doce años
❑ doce años
Diego y Malika viven:
❑ trece años
❑ trece años
❑ en Murcia
❑ catorce años
❑ catorce años
❑ en Málaga
❑ quince años
❑ quince años
❑ en Madrid
#
Fiche photocopiable n° 2
• 2. Para empezar B, p. 17
Je mets les phrases du dialogue dans l’ordre.
PALOMA: –¿Qué tal?
CARLOS : –Buenos días, me llamo Carlos, tengo catorce años y vivo en Madrid.
DIEGO : –¡Estupendo!
MALIKA : –¡Hola amigos! ¿Qué tal?
PALOMA : –Es Carlos, mi amigo. Yo soy Paloma y tengo catorce años.
CARLOS : –¡Hola Malika! ¿Qué tal Diego?
PALOMA : –¿Vamos?
PALOMA: –¡Hola, Carlos!
CARLOS: –Bien.
CARLOS: –¡Hola!
#
Fiche photocopiable n° 3
• 3. Para empezar B, p. 17
J’indique la ponctuation du dialogue.
© Éditions Didier
PALOMA: Hola Carlos
CARLOS: Hola
PALOMA: Qué tal
CARLOS: Bien
PALOMA: Es Carlos mi amigo Yo soy Paloma y tengo catorce años
CARLOS: Buenos días me llamo Carlos tengo catorce años y vivo en Madrid
MALIKA: Hola amigos Qué tal
CARLOS: Hola Malika Qué tal Diego
DIEGO: Estupendo
PALOMA: Vamos
Unidad 1 – 15
Fiche photocopiable n° 4
• 4.
CO Palabras y sonidos, p. 19
a.
b. Les prénoms traditionnels espagnols les plus courants.
© Éditions Didier
HOMBRES
MUJERES
1
ANTONIO
1
MARÍA
2
JOSÉ
2
MARÍA CARMEN
3
MANUEL
3
CARMEN
4
FRANCISCO
4
JOSEFA
5
JUAN
5
ISABEL
6
DAVID
6
MARÍA DOLORES
7
JOSÉ ANTONIO
7
ANA MARÍA
8
JOSÉ LUIS
8
FRANCISCA
9
JESÚS
9
DOLORES
10
JAVIER
10
MARÍA PILAR
11
CARLOS
11
ANTONIA
12
MIGUEL
12
MARÍA TERESA
13
PEDRO
13
ANA
14
RAFAEL
14
MARÍA ÁNGELES
15
JOSÉ MANUEL
15
CRISTINA
16
ÁNGEL
16
LAURA
17
DANIEL
17
MARÍA JOSÉ
18
FRANCISCO JAVIER
18
MARÍA ISABEL
19
LUIS
19
PILAR
20
FERNANDO
20
CONCEPCIÓN
16 – Unidad 1
c. Les prénoms espagnols à la mode.
CHICAS
CHICOS
1
LUCÍA
1
PABLO
2
PAULA
2
DANIEL
3
MARÍA
3
ALEJANDRO
4
LAURA
4
ADRIÁN
5
ALBA
5
DIEGO
6
ANDREA
6
HUGO
7
SARA
7
SERGIO
8
CLAUDIA
8
CARLOS
9
ANA
9
MARCOS
10
NEREA
10
JORGE
#
Fiche photocopiable n° 5
• 5. Primer día de clase, p. 20
Je compare les deux systèmes scolaires.
France
Establecimiento
Sistema español
Système français
Escuela
Educación Infantil
Maternelle
1° de Educación Primaria
CP
2° de Educación Primaria
CE1
3° de Educación Primaria
CE2
4° de Educación Primaria
CM1
5° de Educación Primaria
CM2
6° de Educación Primaria
6e
1° de ESO1
5e
2° de ESO1
4e
3° de ESO1
3e
4° de ESO1
2de
1° de Bachillerato
1re
2° de Bachillerato
Tle
PAU2
Baccalauréat
Universidad
Université
Colegio
Instituto
Établissement
École
Collège
Lycée
1. Enseñanza Secundaria Obligatoria – 2. Prueba de Acceso a la Universidad
Unidad 1 – 17
© Éditions Didier
España
Fiche photocopiable n° 6
• 6.
CO Amigos extranjeros, p. 22
a.
Nombre
Edad
País de origen
b. Je complète le texte en replaçant les mots suivants : Ahora / origen / padres / vengo
–Yo soy Cristina, nací en Madrid, mis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . vienen de Perú.
–Yo soy Dayanara, vengo de Bolivia. Tengo once años.
–Me llamo Jaime, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . de Ecuador.
...........................
, vivo en España.
–Y yo soy Daniel. Soy de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ruso.
#
Fiche photocopiable n° 7
• 7.
CO Así soy, p. 23
Je remets les vers dans l’ordre en écoutant la chanson ( je peux aussi m’appuyer sur la ponctuation).
y ni dejo ni hago, no encuentro el modo,
A veces, cuando estoy triste, por todo lloro,
A veces, mirando nubes me marcho lejos.
me miro dentro y no me conozco.
A veces, lo tengo todo y no me entretengo.
la pena negra sobre los hombros.
A veces, sin darme cuenta, me engancha el odio,
la mala yerba y el mal de ojo,
Letra y música de Víctor Manuel SAN JOSÉ.
© Éditions Didier
Les deux dernières strophes :
A veces, entrego todo, y me sabe a poco,
no quiero que el corazón se me quede corto.
Ya sé que, si lo pretendo, no tengo aristas,
pero si cambio, no soy yo misma,
siempre de guardia como una esquina.
No quiero pasar de nada.
No me conformo con ver la vida
desde aquí arriba.
Nada me importa
más que estar viva.
Letra y música de Víctor Manuel SAN JOSÉ.
18 – Unidad 1
Je fais le point n° 1
Unité 1
Llegamos a nuestra meta, p. 24
TÂCHE A, TÂCHE B et TÂCHE D, p. 24
EOC - M’EXPRIMER EN CONTINU
J
K
L
J
K
L
Je peux présenter des gens que je connais,
par exemple, un camarade.
Je peux me présenter,
par exemple, en imaginant que je suis un personnage connu.
Je peux compter,
par exemple, en jouant au Sudoku.
TÂCHE C, p. 24
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
© Éditions Didier
Je peux parler simplement des gens que je connais et poser
des questions simples sur l’identité de quelqu’un,
par exemple, donner ou demander des précisions sur un personnage connu.
Unidad 1 – 19
Unidad 2
TIEMPOS
Y PASATIEMPOS
Unité 2 • Tiempos y pasatiempos
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
p. 26
Leçon 1
CO/CE/EOC Horarios
¡Vaya horarios!
CE/EOC/EE ¡Vaya
p. 28
Leçon 2
CE/EOC Calendario (poème)
¡Vivan las
vacaciones!
CO ¿Qué hora es? (chanson)
jornada!
EOC Calendarios escolares
CE/EOC/EE Un folleto atrac-
tivo
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
p. 26 • Taller de conversación: Nous commentons nos emplois du temps et nous les
comparons avec ceux de Paloma ou de Diego.
p. 32
EOC Nous préparons un séjour
de deux ou trois jours entre
amis…
p. 28 • Taller de lectura: Nous apprenons à lire un
poème. • Taller de expresión oral: Nous comparons
nos vacances avec celles d’autres pays.
p. 29 • Taller de escritura: Je prépare un petit
EE
Je rédige le texte d’une
carte postale.
séjour en Espagne.
p. 30
Leçon 3
El tiempo y la ropa
EOC/EOI El tiempo en febrero
CO ¡Hola Nibia!
CE/EOC ¡Vivan las
excursio-
p. 31 • Taller de creación: Je prépare un casting
pour un défilé de mode.
EOI Mini débat : Nous
échangeons sur l’emploi du
temps idéal.
nes!
Dans cette unité sont proposées trois tâches finales mettant en œuvre trois activités langagières différentes (EOC - EE - EOI).
En réalisant au moins deux des tâches finales, les élèves auront atteint les compétences visées dans cette
unité. Cependant, la réalisation de l’ensemble des tâches (A, B et C) permettra d’aborder un maximum de
documents et d’optimiser les acquis.
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves pour leur dire ce qu’ils seront en mesure
de faire, pour éveiller ainsi leur motivation et les rendre plus actifs.
Les tâches intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés d’entraînement et représenteront pour l’élève (avec l’aide du professeur), l’occasion de faire une « auto-évaluation diagnostique ».
Dans le tableau des contenus ci-dessus, un exemple de parcours est proposé : pour réaliser la tâche finale
en gras, il est suggéré de réaliser les activités indiquées en gras également.
Le professeur annoncera clairement que les groupes constitués lors de la réalisation d’une tâche
intermédiaire ou d’une tâche finale ne pourront pas tous se présenter devant la classe pour les activités
d’expression orale en continu et en interaction.
Unidad 2 – 21
Page d’ouverture
Les deux photos seront
plutôt exploitées en
parallèle de certaines
activités de l’unité, par
exemple à la fin de la
leçon 2.
DVD classe
• Script de la vidéo
CARLOS: –Sí, ¿qué pasa?
MALIKA (au téléphone):
Carlos, soy Malika.
¿Sabes qué hora es?
CARLOS (regarde son
radio-réveil qui indique 8 h 45): –¡Jo, las nueve
menos cuarto!
MALIKA: –¿Sabes que tenemos clase a las nueve?
CARLOS (il saute du lit): –¡Vale, vale, ya voy!
• Exploitation
Le professeur peut proposer l’exploitation de la
séquence à la fin de la leçon 1.
Il pourra la visionner une première fois, sans
mettre le son, et dira aux élèves, au préalable, de
CD-rom I U2 I ¿Cuándo nací?
Je comprends une date
Cette activité peut être réalisée tout au long
de la leçon 1 car elle permet de retravailler la
numération in situ.
A
Horarios
CO
+
porter leur attention sur l’identité de l’adolescent, le lieu où il se trouve, les habits qu’il porte,
le moment de la journée. Lors d’un deuxième visionnage il sera possible de demander d’observer
l’expression du visage de Carlos lorsqu’il regarde
son réveil et ce qu’il fait ou ne fait pas (Se lève-t-il
précipitamment ? Choisit-il ses vêtements ? Semble-t-il disposé à prendre un petit-déjeuner ?…). Il
pourra aussi faire identifier Malika.
Les élèves pourront alors mettre en commun leurs
premières impressions.
Il sera ensuite possible de leur demander, par
groupes de deux, d’imaginer le dialogue puis de
le jouer devant la classe.
Enfin, lors d’un troisième visionnage avec le son,
le professeur demandera aux élèves d’expliquer le
sens de l’appel de Malika.
Une fois la mise en commun effectuée, pourquoi
ne pas leur proposer de revisionner deux fois la
vidéo puis, après avoir enlevé le son, de jouer, par
deux, le dialogue de la séquence ?
Une dernière écoute sous-titrée leur permettra de
fixer le dialogue entendu.
Cette exploitation pourra être également réalisée
après les documents B) ou C) de la leçon 1, page 27.
¡Vaya horarios!
Leçon 1
CE/EOC
22 – Unidad 2
+
CO/EOC • env. 25 min
p. 25
p. 26
• Script de l’audio I CD 18 • 30 s
PALOMA: –¡Oh! ¡Tengo un horario fatal! Todos los
días empiezo a las ocho y salgo a las cinco.
DIEGO: –¡Qué pena! ¡Yo empiezo los lunes a las
diez y salgo los viernes a las tres!
1. CO • 10 min Les élèves doivent pouvoir attribuer
à Diego et Paloma leur emploi du temps respectif.
Pour cela, avant l’écoute, le professeur attirera
leur attention sur l’expression de l’heure donnée
par les pendules de bas de page. Afin de vérifier la
compréhension, il demandera aux élèves de reve-
nir à la page d’ouverture et de lire les heures des
trois pendules.
Il leur laissera ensuite le temps de prendre
connaissance de l’amorce proposée dans la consigne et fera écouter l’enregistrement.
Éventuellement, les élèves pourront justifier leur
réponse en désignant un des emplois du temps et
en disant par exemple : Es el horario de… porque
empieza a las... y sale a las…
2.
CE/EOC • 10 min Les élèves se reporteront à la
rubrique ¿Una ayudita?. Ils pourront aussi utiliser
le tableau sur la numération, page 22.
Si la classe réagit vite, le professeur posera quelques questions : Y tú ¿a qué hora sales hoy? /
¿Cuáles son las materias/las asignaturas que no se
enseñan en Francia?. Cela permettra aux élèves de
remarquer quelles sont les matières enseignées
généralement en Espagne mais pas en France
dans l’enseignement public. Bien d’autres questions plus « classiques » peuvent être posées car
elles ont aussi l’intérêt de faire réemployer le lexique déjà vu ; chaque élève se sent à ce momentlà plus concerné : Y tú, ¿a qué hora tienes clase de
español? / ¿A qué hora empiezas todos los días?…
La lecture du verbe salir dans le Menú de gramática peut permettre une fixation précise en cours
d’activité.
Le professeur pourra inviter les élèves à décrire
davantage les deux emplois du temps en proposant des amorces telles que : El lunes por la mañana Paloma tiene… ou A las once, Carlos tiene…
Ces échanges permettront d’anticiper En casa
page 27 en préparant les élèves à la réalisation de
cette activité.
Pour en savoir plus
Histoire et géographie sont incluses dans Ciencias Sociales. La clase de religión permet aux élèves d’avoir des notions sur les différentes religions du monde mais aussi sur le fait religieux,
l’athéisme et l’histoire de l’Église.
3.
CO/EOC • env. 10 min
• Script de l’audio I CD 19 • 26 s
PALOMA Y DIEGO: –¡Hola Carlos! ¿Qué tal tu primer día?
CARLOS: –Tengo un horario estupendo pero tengo un profesor de música muy severo.
PALOMA: –Yo tengo tres horas de matemáticas
el viernes. ¡Es horrible!
DIEGO: –¿No te gustan las mates? A mí me encantan.
PALOMA: –Yo prefiero el francés.
CARLOS: –Bueno chicos, yo me voy. ¡Hasta mañana!
PALOMA Y DIEGO: –¡Hasta mañana!
Avant de faire écouter le dialogue, le professeur
demandera aux élèves de lire les deux premières
questions de la consigne. En ce début d’année,
cette méthodologie permettra aux élèves de s’entraîner à la compréhension globale des enregistrements. La lecture des deux questions suivantes, avant une nouvelle écoute, conduira à une
compréhension plus détaillée.
Pour aller plus loin
En guise de préparation à l’atelier de conversation qui suit, le professeur pourra prolonger l’activité en attirant l’attention des élèves sur l’heure du déjeuner des collégiens
espagnols. La comparaison avec l’heure du
déjeuner en France se fera naturellement et
permettra d’introduire des structures dont
les élèves pourraient avoir besoin pour réaliser Hacia la meta.
HACIA LA META: taller de conversación
Cette tâche intermédiaire est en lien direct avec
la tâche finale C, page 32 (EOI, Mini debate). Ainsi,
et en fonction des exercices et activités réalisés,
le professeur donnera des indications précises
afin de guider les élèves dans cet atelier. Cela
constituera un premier entraînement pour les
élèves puisqu’ils vont devoir réutiliser certaines
des connaissances vues tout au long des activités
choisies par le professeur.
Voici une mise en œuvre possible :
EOI
2
Préparation : env. 20 min
Les élèves doivent relire les emplois du temps de
Diego et Paloma mais aussi le leur.
Si la classe a très bien suivi cette leçon, l’enseignant pourra introduire mientras que. Sinon, il se
contentera de y nosotros, nosotras... ou pero a mi
compañero, y a mí...
Unidad 2 – 23
La lecture de l’heure sur les réveils de la page 26
peut être effectuée à n’importe quel moment
jugé opportun pour fixer les connaissances. Le
professeur pourra toujours demander aux élèves
de parler des horaires dans leur vie quotidienne.
B
¿Qué hora es?
CO • env. 10 min
• Script de l’audio I CD 20 • 2 min 29 s
¿Qué hora es?
¿Qué hora es? Son las ocho.
Me levanto pronto, desayuno.
Y a las ocho... ocho y media,
Me voy rápido a la escuela.
1.
posée, le professeur photocopiera et distribuera
la fiche photocopiable n° 1. Après la mise en commun des réponses, les élèves seront invités à reformuler les leurs à la 3e personne ce qui permettra,
notamment, de vérifier l’acquisition de l’emploi
des verbes pronominaux (irse, levantarse).
Le professeur pourra ensuite inviter les élèves à reprendre la bulle de Diego, page 26 : ¿Sabes que en
España « 13 heures » se dice «la una de la tarde?». Ils
pourront la modifier, par exemple : ¿Sabes que en
España los alumnos van a una clase de religión? /
¿Existe esta clase en Francia?…
Le rythme étant vite mémorisé par des élèves, car
il fait partie de leur type de musique, ce rap pourra
ensuite être rechanté, une file d’élèves chantant
un couplet, puis une deuxième file un autre, et
ainsi de suite...
¡Buenos días, buenos días!
Buenos días amigos,
Buenos días amigas.
¡Hola! ¿Qué tal estáis?
... Buenos días.
Pour aller plus loin
Le professeur pourra également proposer
aux élèves de compléter de façon plus personnelle la grille de la fiche photocopiable
n° 1. Comme toujours, les élèves trouveront
de l’aide dans ¿Una ayudita? et demanderont
à leur professeur les verbes dont ils auront
besoin pour compléter la fiche. Ils pourront
ensuite adapter les paroles de la chanson et
l’interpréter.
¿Qué hora es? Son las dos.
Como en casa con mis hermanos.
Y a las dos... las dos y media,
Me voy rápido a la escuela.
¡Buenas tardes, buenas tardes!
Buenas tardes amigos,
Buenas tardes amigas.
¡Hola! ¿Qué tal estáis?
... Buenas tardes.
¿Qué hora es? Son las nueve.
Ceno con mi madre y mi padre.
Y a las diez... las diez y media,
Me voy rápido a la cama.
¡Buenas noches, buenas noches!
Buenas noches amigos,
Buenas noches amigas.
Hasta luego amigos
... Buenas noches.
¡Buenos días, buenos días!
¡Buenas tardes, buenas tardes!
¡Buenas noches, buenas noches!
… Hasta mañana, adiós.
J.-M. FURGEROT, F. HOUILLIER, F. PÉREZ,
Au pays de Pedro Veregas, 2005.
24 – Unidad 2
CO Pour faciliter la réalisation de l’activité pro-
Par écrit, à la maison, les élèves peuvent travailler
sur le décalage horaire en donnant l’heure de
quelques villes de chaque continent. Ils se reporteront à la page d’ouverture et pourront préparer
un jeu de devinettes du type : Si en París son las 8,
¿qué hora es en Nueva York?… Le professeur peut
même demander aux élèves de chercher des devinettes concernant d’autres grandes villes qui ne
sont pas dans le même fuseau horaire que celui
de Paris et Madrid (Lisboa / México…).
C
¡Vaya jornada!
CE
1.
+
CE/EOC
+
EE • env. 30 min
CE Ce document permettra aux élèves d’acqué-
rir du lexique et de comparer les journées de collégiens espagnols avec les leurs.
Le relevé de vocabulaire est effectué sur une feuille
ou sur le cahier de brouillon. Les élèves pourront
s’aider de ces notes pour reformuler les activités
de la jeune fille.
Laura hace… / tiene… / estudia… / termina a las…
Pour aller plus loin
Il est également possible que les élèves s’expriment à la première personne comme s’ils
étaient Laura. Les élèves pourront se reporter
au Menú de gramática pour la conjugaison
des verbes irréguliers.
Afin de mettre en pratique le genre et le nombre, le professeur pourra proposer comme
amorce : las actividades de Laura son... / mis
actividades extraescolares son… / mi actividad
preferida es… / las clases que más me interesan
son… / la clase que menos me interesa es…
2.
CE/EOC Comme d’habitude, pour vérifier la
compréhension de l’écrit, une succession de questions vous est fournie.
3. EE Le travail proposé précédemment peut permettre une meilleure réalisation de l’expression
écrite qui prendra appui sur le travail de comparaison déjà réalisé. Le professeur peut donner aux
élèves des consignes très précises pour le faire.
Utilizo tres asignaturas diferentes y cinco verbos,
digo una de mis actividades extraescolares...
Durante el fin de semana…
LA GRAMÁTICA ES SIMPÁTICA
L’exercice d’application de La gramática es
simpática peut tout à fait être réalisé à ce
moment-là, oralement, puis refait, à la maison ou en fin d’heure, en travail supplémentaire écrit.
Leçon 2
¡Vivan las vacaciones!
CD-rom I U2 I Los meses del año (1 y 2)
Je connais les mois de l’année
Ces deux activités permettront aux élèves
d’aborder, de façon ludique, le lexique des
mois de l’année par de la compréhension de
l’oral et/ou de la compréhension écrite.
A
Calendario
CE + EOC • env. 25 min
CD 21 • 45 s
Ce court poème permet aux élèves de reconnaître
facilement les mois de l’année et de les mémoriser.
1.
CE Les élèves pourront tout de suite, après le
repérage, réciter les mois de l’année – en faisant
un exercice de prononciation – dans l’ordre mais
pourquoi pas à l’envers !
2. EOC Le professeur attendra des élèves des réponses simples, qui reprennent le poème.
p. 28
Pour aller plus loin
Le professeur pourra demander aux élèves de
réfléchir au public visé par chacune des deux
publicités : ¿A quién se dirige la publicidad de
la izquierda? ¿…de la derecha? ou les inciter
à réfléchir sur les habitudes alimentaires de
chaque époque. Cela permettrait aussi d’anticiper sur le document suivant.
L’enseignant pourra également mettre en
place un jeu de devinettes : un élève donne
une courte définition d’un mois ou d’une saison en réutilisant le lexique déjà vu, l’autre
devra le deviner. Les devinettes les plus astucieuses pourront être mémorisées par l’ensemble de la classe et faire l’objet d’une trace
écrite à illustrer.
Taller de lectura et En casa sont alors largement
préparés.
HACIA LA META: taller de lectura
La lecture du poème est l’occasion d’encourager
les élèves plus timides à prendre la parole ; c’est
Unidad 2 – 25
aussi un bon entraînement pour acquérir une
bonne prononciation. Les élèves seront donc invités à écouter plusieurs fois le poème avant de
se lancer. Le professeur pourra leur demander de
prêter une attention particulière à la bonne prononciation des mois de l’année.
La lecture à plusieurs permettra une fois encore
aux plus timides de prendre confiance en eux et
de rendre l’activité plus ludique.
EN CASA
• Script de l’audio I CD 22 • 28 s
Comienza el año. – Es chiquitín. – Todo
florece. – ¡Cuánto calor! – El año se va.
Selon le niveau de la classe, le professeur
pourra envisager de faire apprendre et
réciter le poème par groupes ou individuellement : un groupe par strophe et
un rapporteur pour réciter au sein de
chaque groupe. Si ce poème est récité
plusieurs fois, de nombreux élèves
auront ainsi participé à cet exercice
ludique car apprendre, c’est aussi sympathique ! ■
B
Calendarios escolares
EOC • env. 15 min
1.
EOC Dans la 1re édition, une erreur s’est glissée
dans les dates des vacances scolaires au Mexique : vos élèves devraient disposer d’une nouvelle
édition dans laquelle cette erreur a été rectifiée.
Cependant, à toutes fins utiles, nous joignons une
fiche photocopiable avec la bonne version du document (fiche photocopiable n° 2).
Cette activité permettra au professeur de sensibiliser les élèves au décalage des saisons dans les
deux hémisphères ; un petit tour par les cartes
d’Espagne et du continent latino-américain les
aidera à visualiser un certain nombre de pays où
l’on parle espagnol.
Un des buts de cette activité étant d’inviter à
la comparaison pour prendre connaissance des
différentes réalités entre l’Espagne, le Mexique,
l’Argentine et la France, le professeur pourra envisager le réemploi (si la structure a déjà été introduite), ou l’emploi de mientras que par rapport
aux saisons, aux climats…
Para los argentinos, en julio y agosto es… mientras
que para nosotros (o los españoles) es… (voir ¿Una
ayudita?).
26 – Unidad 2
HACIA LA META: taller de expresión oral
Ces tâches intermédiaires ont pour objectif de
faire réemployer, dans un cadre proche de l’élève,
les tournures et connaissances fraîchement acquises.
Les consignes de travail seront à expliciter, par
exemple :
EOI
Préparation :
5 min
3 ou 4
Échange
classe entière
Pour asseoir une bonne méthode de travail, il
est judicieux d’inviter les élèves à relire les documents, à observer à nouveau les cartes…
L’enseignant invitera les élèves à prendre des notes en précisant qu’il ne s’agit pas ici de procéder
à une rédaction détaillée. Lorsqu’ils prendront la
parole, les élèves ne devront pas procéder à une
lecture de leurs notes : l’écrit est ici un support
destiné à faciliter l’expression orale.
C
Un folleto atractivo
CE/EOC
+
EOI • env. 15 min
CD-rom I U2 I De viaje por España
Je découvre quelques lieux et monuments
très connus
Cette activité invite les élèves à découvrir les
lieux phares de l’Espagne et à les localiser.
1. CE/EOC C’est la première fois que les élèves
vont aborder un document de ce type. Il s’agira
essentiellement d’un exercice de lecture qui prendra tout son sens au moment où les élèves incluront les éléments du document dans des phrases
telles que : En los Pirineos, en invierno, puedo practicar…
2.
EOI Pour répondre à la question, les élèves
pourront utiliser des expressions comme las actividades que prefiero/me gustan más son…
Le retour à ¿Una ayudita? et la lecture du Menú
de gramática concernant le verbe gustar aidera
d’emblée à la correction de la langue.
Il conviendra d’insister sur l’intonation correcte
de la phrase interrogative lorsque les élèves poseront une question à leur camarade.
EN CASA
• Script de l’audio I CD 23 • 47 s
¡vaya programa! – senderismo – excursiones – ¡me mola! – una actividad
agradable – mi excursión preferida –
el tren rápido – un día soleado –
el mes ventoso – un viaje cultural ■
Leçon 3
HACIA LA META: taller de escritura
Une liste de petites consignes précises peut être
fournie pour une réalisation plus complète de cet
atelier, par exemple : donner un titre/ bien indiquer la saison choisie/ trouver une petite carte
d’Espagne, la coller et signaler la région/ écrire
deux phrases avec gustar…
El tiempo y la ropa
CD-rom I U2 I ¿Qué tiempo hace hoy?
Je comprends un bulletin météo
CD-rom I U2 I ¿Qué tiempo hace en las
autonomías?
J’identifie les prévisions météo pour quelques autonomies
Ces deux activités peuvent être indroduites
avant même d’aborder les documents de la
page 30 : les élèves pourront d’hors et déjà
s’approprier le vocabulaire météorologique
ce qui facilitera la prise de parole au moment
des activités d’expression orale du manuel.
p. 30
Pour aller plus loin
Il sera possible de revenir sur le document B)
de la leçon précédente et d’expliquer les différences entre les calendriers scolaires en
fonction des saisons inversées dans les deux
hémisphères.
2.
EOI Les élèves trouveront des cartes météo sur
les sites des grands journaux comme http://www.
elmundo.es ou http://www.elpais.com à la rubrique El tiempo. Ils devront se reporter aux cartes
d’Espagne et d’Amérique latine de leur manuel
pour les noms des autonomies ou des pays.
Cette activité prépare au travail de En casa.
EN CASA
A
Le professeur pourra inviter les élèves
à apporter leur propre carte (s’il s’agit
de la France, par exemple) ou à décalquer celle du livre s’ils choisissent
l’Espagne. ■
El tiempo en febrero
EOC
+
EOI • env. 30 min
1. EOC La lecture du lexique de la météo permettra l’exploitation rapide et dynamique des cartes
qui serviront à vérifier les connaissances acquises
grâce aux documents de la leçon 2. Il s’agit de la
météo d’un jour du mois de février.
Pour l’utilisation de la légende, il est important
d’expliquer que les quatre premiers symboles se
réfèrent au ciel. Il conviendra par conséquent de
dire el cielo está… Pour les symboles suivants, le
plus simple est d’utiliser l’expression hay…, et ¿Una
ayudita? propose les verbes correspondants.
Le commentaire dans la bulle fera prendre
conscience aux élèves des distances immenses
qu’il y a entre les villes en Argentine, notamment.
B
¡Hola Nibia!
CO • env. 10 min
• Script de l’audio I CD 24 • 24 s
CARLOS: –¡Hola Nibia! ¿Qué tal? Perdona, ya sé
que son las once de la noche. ¿Duermes ya?
NIBIA: –¡Hola Carlos! ¡Qué va! ¡Si aquí, son las
cuatro de la tarde! Y tú, ¿qué tal?
Unidad 2 – 27
CARLOS: –Yo estoy bien, pero aquí en Madrid,
hace mal tiempo. Llueve. ¿Y en Guayaquil?
NIBIA: –Aquí hace sol y calor. A las cuatro y media, voy a la playa con mis amigos.
CARLOS: –¡Vaya suerte! Aquí es imposible porque hace frío y es de noche.
1.
CO Pour éviter que les jeunes n’écrivent sur le
livre, le professeur photocopiera et distribuera la
fiche photocopiable n° 3.
Pour s’assurer de la bonne compréhension des
élèves, l’enseignant proposera une nouvelle écoute de l’enregistrement puis demandera un bref
récapitulatif de la situation entendue.
Les questions proposées dans la consigne permettent au professeur de s’assurer de la bonne compréhension du texte. La nature du document offre la
possibilité de poser des questions plus personnelles
aux élèves et de les encourager à prendre la parole.
Pour une expression plus dynamique des élèves,
la lecture de quelques verbes à certaines personnes dans le Menú de gramática sera utile.
Le titre ¡Vivan las excursiones! peut faire l’objet
d’une petite explication finale et peut être modélisant pour écrire d’autres titres pouvant convenir
à ce document.
Pour aller plus loin
Les élèves peuvent préparer leur valise idéale
après avoir choisi une saison et mémoriser le
vocabulaire choisi. Cette activité les préparera à Hacia la meta.
Pour aller plus loin
Selon le niveau de la classe, le professeur
pourra :
– faire repérer et répéter le lexique du temps
qu’il fait ;
– faire justifier les réponses, ou certaines
d’entre elles, afin de reprendre l’observation
de la carte de l’Argentine.
C
1.
¡Vivan las excursiones!
CE/EOC • env. 20 min
CE/EOC Cette compréhension peut être faite
par étapes (le document étant assez long), et offre
la possibilité de poser des questions plus personnelles aux élèves en parallèle à celles de l’activité.
HACIA LA META: taller de creación
Il est possible, pour rendre l’activité plus ludique,
de demander aux élèves d’apporter en classe un
catalogue de vente par correspondance qu’ils
pourront éventuellement découper. Par groupes
de deux, ils pourront alors choisir les vêtements
de leur défilé.
Le catalogue servira d’appui à la justification de
leurs choix. On peut aussi imaginer que les deux
élèves jouent tour à tour le rôle de mannequin et
que son (sa) camarade commente les vêtements
imaginaires portés.
Llegamos a nuestra meta
Les tâches proposées dans cette unité mettent
en oeuvre les trois activités langagières d’expression (tâche A : EOC, tâche B : EE et tâche C : EOI).
Les deux premières prennent appui sur des documents iconographiques qui représentent quatre
réalités différentes du paysage espagnol.
p. 32
jour, mais aussi la clarté de la présentation et la
richesse du lexique.
Les critères d’évaluation peuvent être :
Cette tâche est préparée par les leçons 2 et 3.
•
–
–
–
–
–
–
Pour cette tâche les critères d’évaluation donnés
et expliqués dès le départ aux élèves, ou élaborés
avec eux, peuvent être : les informations sur le sé-
• Nous faisons bien attention à la prononciation
des mois de l’année, des activités choisies et des
vêtements.
TÂCHE A
28 – Unidad 2
Nous annonçons
le lieu choisi,
l’époque de l’année (saison, mois),
la durée du séjour,
les activités choisies,
les raisons de notre choix,
les vêtements à prévoir pour ce séjour.
L’évaluation est réussie si l’interlocuteur comprend les points cités ci-dessus.
Pour maintenir l’attention des élèves, il est possible de distribuer la fiche photocopiable n° 4 aux
camarades qui écoutent : ils pourront repérer les
différents éléments du séjour et indiquer celui
qu’ils choisiraient.
TÂCHE B
Les critères d’évaluation peuvent être :
• Lors de la rédaction de ma carte postale, je
n’oublie pas
– la date,
– le destinataire,
– les salutations.
•
–
–
–
–
J’indique
le lieu où je suis,
le temps qu’il fait,
mes activités,
mes moments préférés.
• Je personnalise ma carte postale.
TÂCHE C
Pendant qu’un groupe d’élèves réalise la tâche B
ou prépare le séjour proposé dans la tâche A, le
professeur peut écouter les mini-débats.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• L’ emploi de la première personne.
• L’ emploi de l’heure quand je parle de mon emploi du temps.
• L’ emploi des jours de la semaine et des matières.
• La prononciation des adjectifs numéraux, des
jours de la semaine et des matières.
Pour aller plus loin
Voici quelques variantes des tâches finales
proposées dans le manuel.
– EOC Je rentre du collège : j’explique et je
commente à mes parents mon emploi du
temps.
– EE J’imagine que je passe quelques jours
en Aragon avec ma classe. J’écris une carte
postale à un membre de ma famille pour parler de mon séjour.
– EOC Je suis le présentateur/la présentatrice du bulletin météo. Je présente le temps
qu’il fait en Espagne ou dans un pays de mon
choix. Pour l’Espagne, je trouverai les cartes nécessaires sur les sites http://tiempo.
meteored.com/prediccion-para-Europa-1Espana.html ou http://www.canalmeteo.com.
– EOI
Rôle 1 : J’imagine que je suis responsable de
la réservation du voyage que va effectuer ma
classe. Je téléphone à une centrale de réservation pour indiquer le lieu, la date du séjour,
le nombre de participants et les activités
choisies.
Rôle 2 : Je travaille dans une agence de voyage. Je réponds aux questions des clients et je
n’oublie pas de demander le nom de la personne responsable, son numéro de téléphone et son adresse.
Unidad 2 – 29
Fiche photocopiable n° 1
CD 20
• 1. CO ¿Qué hora es?, p. 27
Je relie par des flèches les heures et les activités correspondantes.
❑
❑
❑
❑
❑
❑
Son las ocho…
A las ocho y media…
Son las dos…
A las dos y media…
Son las nueve…
A las diez y media…
❑
❑
❑
❑
❑
❑
…ceno con mi padre y mi madre.
…me voy rápido a la cama.
…me voy rápido a la escuela.
…como en casa con mis hermanos.
…me voy rápido a la escuela.
…me levanto pronto, desayuno.
Je complète cette partie de façon personnelle.
Es la una (de la tarde)…
Son las tres y media (de la tarde)…
A las cinco y cuarto (de la tarde)…
Son las siete (de la tarde)…
A las diez (de la noche)…
J.-M. FURGEROT, F. HOUILLIER, F. PÉREZ, Au pays de Pedro Venegas, 2005.
#
Fiche photocopiable n° 2
• 2. EOC Calendarios escolares, p. 28
VERANO
OTOÑO
INVIERNO
© Éditions Didier
PRIMAVERA
30 – Unidad 2
ARGENTINA
MÉXICO
Del 14 de diciembre al
28 de febrero incluído.
Del 27 de abril al 8 de mayo
incluído.
Del 6 de julio al 29 de julio
incluído.
Del 26 de septiembre al
7 de octubre incluído.
Del 6 de julio al 19 de agosto
incluído.
Del 22 de junio al
10 de septiembre incluído.
ESPAÑA
Del 21 de diciembre al 7 de
enero incluído.
Del 30 de marzo al 15 de abril
incluído.
Del 22 de diciembre al 7 de
enero incluído.
Del 30 de marzo al 8 de abril
incluído.
Fiche photocopiable n° 3
CD 24
• 3. CO ¡Hola Nibia!, p. 30
¿Verdad o mentira?
Verdad
Mentira
Carlos llama a Nibia por la mañana.
❑
❑
En Ecuador hace frío.
❑
❑
Nibia va a esquiar.
❑
❑
Carlos no puede ir a la playa.
❑
❑
#
Fiche photocopiable n° 4
• 4. EOC Tâche A, p. 32
J’écoute et j’indique :
Groupe …
Groupe …
Groupe …
Groupe …
le lieu choisi
l’époque de l’année :
les mois, les saisons
la durée du séjour
les activités choisies
les raisons de leur choix
les vêtements
© Éditions Didier
le séjour que je préfère
Unidad 2 – 31
Je fais le point n° 2
Unité 2
Llegamos a nuestra meta, p. 32
TÂCHE A, p. 32
EOC - M’EXPRIMER EN CONTINU
J
K
L
J
K
L
J
K
L
Je peux indiquer une date et un lieu,
par exemple, préciser l’endroit et l’époque de l’année que je
choisis pour mes vacances.
Je peux aussi dire ce que j’aime faire,
par exemple, les activités que j’aime faire pendant un séjour.
Je peux aussi indiquer des quantités,
par exemple, indiquer les vêtements que j’emporte dans ma
valise.
TÂCHE C, p. 32
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
Je peux exprimer, de façon simple, mon accord ou mon
désaccord (A1+),
par exemple, quand on me demande mon avis sur mon emploi du temps.
TÂCHE B, p. 32
EE - ÉCRIRE
© Éditions Didier
Je peux rédiger un message simple,
par exemple, rédiger un slogan pour une campagne publicitaire.
32 – Unidad 2
Unidad 3
MI MUNDO
Y YO
Unité 3 • Mi
mundo y yo
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
CO/EOC Malika, Paloma,
Carlos y Diego con su
familia
CE/EOC Un compañero
misterioso
p. 36 • Taller de conversación: Je
p. 42
parle de ma famille.
EOC Nous mettons en commun
p. 37 • Taller de expresión oral: Je fais
et nous commentons les résultats
deviner un personnage à un(e) camarade. du test de la page 40.
p. 38
Leçon 2
CE/EOC Manuela
p. 38 • Taller de escritura: Je fais le portrait d’un
membre de ma famille.
Familiares
CE/EOC
p. 36
Leçon 1
Retratos
mi abuela
(poème)
CE/EOC
EE
Nous créons une affiche.
La familia de Alberto
La familia real (photo)
p. 40
Leçon 3
CE/EOC La
Las tareas
domésticas
López
familia López
EOC Las actividades de la familia
p. 40 • Actividad: Je réponds à un test sur
mes activités au quotidien.
EOC/EE Je dis pourquoi
telle personne est mon
(ma) meilleur(e) ami(e).
CE/EOC Y yo, ¿comparto las
tareas?
CE/EOC/EE Alto al trabajo infantil
(affiche)
Dans cette unité sont proposées trois tâches finales mettant en œuvre deux activités langagières différentes (EOC - EE).
En réalisant au moins l’une des tâches finales, les élèves auront atteint les compétences visées dans cette
unité. Cependant, la réalisation de l’ensemble des tâches (A, B et C) permettra d’aborder un maximum de
documents et d’optimiser les acquis.
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves pour leur dire ce qu’ils seront en mesure
de faire, pour éveiller ainsi leur motivation et les rendre plus actifs.
Les tâches intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés d’entraînement et représenteront pour l’élève (avec l’aide du professeur), l’occasion de faire une « auto-évaluation diagnostique ».
Dans le tableau des contenus ci-dessus, un exemple de parcours est proposé : pour réaliser la tâche finale
en gras, il est suggéré de réaliser les activités indiquées en gras également.
Unidad 3 – 33
Page d’ouverture
Cette unité propose
d’ouvrir le thème de la
famille par un tableau
de Botero, La familia
presidencial. Ce tableau
ne manquera pas de
surprendre nos élèves
et de les faire réagir.
CD-rom I U3 I El cuerpo humano
Je connais les parties du corps humain
Cette activité permettra aux élèves de fixer
le vocabulaire du corps humain.
vente à partir de la beauté et de l’amour : on ne
retrouve presque aucun sentiment de violence
dans ses tableaux.
« Il est important de reconnaître d’où vient le
plaisir quand on contemple un tableau. Pour
moi, c’est la joie de vivre liée à la sensualité des
formes. C’est pourquoi mon problème est de
créer la sensualité par les formes. » (Fernando
Botero)
• Script de la vidéo
.
Il est possible, dans un premier temps, de leur
demander de réfléchir individuellement à un ou
deux adjectifs qui caractérisent, selon eux, les
liens entre les membres de cette famille. Une
mise en commun de ces adjectifs, au tableau,
pourra permettre de comparer les points de vue
de chacun.
Pour aller plus loin
Le professeur pourra amener les élèves à
justifier leur choix en s’appuyant sur des éléments concrets du tableau : les formes, les
couleurs, les regards, les attitudes des personnages, leur place dans le tableau, l’occupation de l’espace, la dimension du tableau…
Pour faciliter la compréhension du tableau,
les élèves pourront se reporter à la page 9 de
leur manuel et lire J’apprends à aborder un
document iconographique.
Il sera d’autre part intéressant de faire observer la présence d’un militaire et d’un membre de l’Église comme éléments spécifiques
de l’Amérique latine.
Pour en savoir plus
Botero, peintre et sculpteur colombien né à Medellin le 19 avril 1932, se caractérise par un style
marqué par la rondeur de ses personnages.
Cette rondeur systématique des formes constitue un véritable trait pictural créé de toutes pièces et permet l’harmonie du tableau. Botero in-
34 – Unidad 3
p. 35
PALOMA: –¡Hola, Diego!
DIEGO: –¡Hola!
PALOMA: –¿Vamos al
cine?
DIEGO: –Ya ves, estoy
lavando el coche de
mis padres.
PALOMA : –Ah, ¿y te gusta?
DIEGO: –Prefiero ir al cine pero ahora no puedo.
PALOMA: –Bueno, te ayudo.
Cette séquence vidéo est en lien direct avec la
leçon 3. Elle est d’un abord facile et évoque sans
doute une situation connue des élèves : laver la
voiture de ses parents. Cela pourra d’ailleurs donner lieu, après l’étude de la séquence, à un échange sur ce thème. Cette vidéo pourra être proposée, par exemple, après l’étude du document La
familia López, page 40 du manuel.
• Exploitation
Le professeur pourra choisir de faire une exploitation en plusieurs étapes : il pourra visionner la
scène sans le son, avec une première consigne
donnée aux élèves en amont : repérer le lieu, les
personnages, le décor, les objets. Cela placera les
élèves dans le contexte connu des « fil rouge » et
permettra de nombreuses réutilisations.
À partir de là, l’enseignant pourra proposer aux
élèves (par groupes de 2 ou 3) d’imaginer l’histoire
qui va avec ce lieu, ces personnages et ce décor.
Diego está lavando el coche de sus padres. / Paloma
quiere ayudar a Diego.
A Diego no le gusta lavar el coche pero sus padres
necesitan ayuda. / Tiene que ayudar a sus padres. /
Sus padres le dan dinero…
La mise en commun permettra une activité d’expression orale en continu : la classe pourra en effet réagir aux suggestions des uns et des autres
en s’appuyant sur la vidéo pour justifier leurs remarques.
Parmi les différents scénarios évoqués, le professeur retiendra trois ou quatre situations (dont
une proche de la situation proposée dans la vidéo). Il demandera alors aux élèves (toujours en
binômes ou en trinômes) de créer un dialogue qui
conviendrait à l’une des situations retenues afin
de faire le doublage de la séquence vidéo.
La séquence est enfin visionnée avec le son.
Il est alors possible de privilégier le repérage des
verbes au présent de l’indicatif ainsi que le repérage des terminaisons. Un dialogue à trous pourra
être photocopié et distribué pour faciliter la prise
de notes (fiche photocopiable n° 1).
Leçon 1
A
Retratos
+
Pour aller plus loin
Le professeur pourra mettre en place un
échange pour savoir qui, parmi les élèves,
lave la voiture de ses parents.
Yo también lavo el coche de mis padres una
vez a la semana. / No lo hago porque vivimos
en un piso…
p. 36
Malika, Paloma, Carlos
y Diego con su familia
CO
Une fois l’exercice de repérage corrigé, les élèves
pourront mémoriser le dialogue et le jouer devant
la classe.
L’enseignant pourra aussi demander, en exercice à
la maison, de souligner la terminaison des verbes,
d’indiquer la personne employée et enfin de donner l’infinitif du verbe.
CO/EOC • env. 20 min
Le premier document proposé dans cette unité
plonge l’élève dans un dialogue entre nos quatre
personnages « fil rouge ». Ceux-ci abordent brièvement un moment privilégié, partagé avec un
membre de leur famille.
• Script de l’audio I CD 26 • 1 min 8 s
PALOMA: –Tengo un hermano que se llama Luis.
Me encanta ir con él a los conciertos.
DIEGO: –Tengo una familia muy grande: sí, sí,
tengo cuatro hermanos. Me encanta estar con
mis abuelos. Me lo paso muy bien con ellos
porque me cuentan historias y los miércoles,
vamos a la piscina.
MALIKA: –Suelo ir de paseo con mis padres. Nos
gusta mucho el ambiente de las calles.
CARLOS: –Vivo con mis padres, mi hermana y
mi perro Chispa en un piso de Chamartín. Mis
abuelos viven en Ecuador. Mis padres trabajan mucho. Me gusta pasear con mi perro.
1. CO Les élèves lisent la consigne, observent les
dessins et, après une première écoute, repèrent
les mots qui leur permettent d’associer ce qu’ils
entendent aux dessins.
Ils seront amenés à réemployer les adjectifs numéraux ordinaux : el primer/segundo/tercer/cuarto
diálogo corresponde a… Ce sera peut-être l’occasion de faire le point avec eux à ce sujet en demandant à deux ou trois d’entre eux de redonner
les dix premiers adjectifs ordinaux.
Dans un deuxième temps, les élèves seront invités à se justifier en répétant à voix haute les mots
repérés qui ont motivé leurs choix. Le professeur
pourra écrire (ou faire écrire par un élève) ces mots
au tableau, puis les faire répéter par plusieurs élèves. Cette étape est un moment important pour la
vérification de la bonne prononciation. Ces mots
pourront être enfin copiés sur le cahier personnel
de l’élève afin d’être mémorisés à la maison.
2. CO/EOC Les élèves préciseront ici oralement
leur point de vue. Ils réemploieront ainsi le verbe
gustar et utiliseront deux nouveaux verbes : encantar et soler.
L’activité de mémorisation proposée dans En casa
leur permettra de fixer ces deux verbes.
Unidad 3 – 35
Pour aller plus loin
Le professeur pourra demander aux élèves
de mémoriser une des quatre interventions.
Il leur conseillera de réécouter plusieurs fois
l’enregistrement afin de reproduire au mieux
le schéma intonatif de la phrase.
HACIA LA META: taller de conversación
EOI/EOC
2
env. 20 min
Cette activité permet aux élèves de reformuler
et de s’approprier les différentes structures ainsi
que le lexique entendus lors de l’écoute du document précédent. Elle les amène à manipuler l’emploi de la première et de la troisième personne du
singulier, et aussi à apprendre à se connaître et à
s’écouter.
B
Un compañero misterioso
CE/EOC • env. 10 min
CD-rom I U3 I El cuerpo humano
Je connais les parties du corps humain
CD-rom I U3 I ¿Cómo eres?
Je sais décrire une personne
Ces deux activités permettront, si elles sont
réalisées en amont du document B), une première approche du lexique du corps humain
et de la description physique ; si elles sont
réalisées après, elles encourageront les
élèves à réemployer et à fixer le vocabulaire
abordé lors de l’exploitation du document.
1.
CE/EOC Le texte est abordé de façon ludique : les
élèves observent les dessins pendant quelques instants, lisent en silence le texte et repèrent qui est,
parmi les dessins proposés, le nouvel ami de Pedro.
El amigo de Pedro es el tercer monstruo.
2.
CE/EOC Les élèves justifient maintenant leur
choix : El amigo de Pedro es el tercer monstruo porque no tiene mucho pelo/no es alto… / No es el primer monstruo porque tiene mucho pelo…
Le professeur pourra choisir, comme trace écrite,
deux phrases parmi celles proposées par les élèves : une affirmative et une négative en lien avec
le Menú de gramática.
36 – Unidad 3
L’activité se poursuivra par une description plus
détaillée du monstre. L’enseignant invitera les
élèves à se reporter au vocabulaire déjà étudié et
mémorisé et, comme d’habitude, à ¿Una ayudita?.
Pour aller plus loin
L’enseignant pourra prolonger l’activité en
demandant à quelques élèves de dire quel
est le monstre qu’ils préfèrent et pourquoi.
Ils réemploieront, pour ce faire, les verbes
gustar et encantar : me gusta el primer monstruo porque…
HACIA LA META: taller de lectura
EOI
2
env. 5 min
Cet atelier d’expression orale « Qui est qui ? » permet de revenir sur la description de chacun des
quatre monstres, de manipuler le lexique de la description physique et celui de la forme interrogative.
Pour aller plus loin
EOI
classe entière
env. 5 min
Ni oui, ni non ! Un élève pense à un monstre.
Ses camarades lui posent des questions auxquelles celui-ci répond sans utiliser ni Sí ni
No. Ce jeu permettra de réactiver, pour ceux
qui posent les questions, la forme interrogative vue dans le texte, et les formes affirmative et négative pour celui qui répond.
EN CASA
• Script de l’audio I CD 27 • 27 s
¡Me encanta estar con mis abuelos!
Me lo paso muy bien con ellos. – Me
gusta pasear con mi perro. – Me
encanta ir con mi hermano al concierto.
Cette petite activité propose un exercice
de prononciation et de mémorisation qui
facilitera le réemploi des verbes gustar
et encantar lors des tâches finales.
Il sera important de préciser aux élèves
d’écouter deux ou trois fois l’enregistrement et de répéter à voix haute les phrases proposées avant de les mémoriser. ■
Leçon 2
Familiares
p. 38
CD-rom I U3 I El cuerpo humano
Je connais les parties du corps humain
CD-rom I U3 I ¿Cómo eres?
Je sais décrire une personne
Si les deux activités sont réalisées à ce
moment de l’unité, l’elève pourra réactiver
certaines acquisitions de la leçon 1.
HACIA LA META: taller de escritura
Ce sera l’occasion pour les élèves de compléter
la fiche photocopiable n° 3 en fonction de leurs
besoins. Le professeur rappellera que ce portrait
invite à réemployer les adjectifs de l’activité 2 du
document A).
Pour aller plus loin
A
Manuela mi abuela
CE/EOC • 30 à 45 min
L’étude du poème de Ana Serna permet aux élèves de réactiver des notions abordées lors de la
leçon précédente : réemploi et enrichissement du
lexique de la description physique, réemploi des
verbes gustar et encantar.
1.
Il pourra être demandé aux élèves d’illustrer
leur poème chez eux, ou en cours d’art plastique, puis de choisir deux strophes, de les mémoriser et de les réciter en classe.
CE/EOC Les élèves lisent attentivement les
différentes propositions et, après une lecture silencieuse, associent les adjectifs donnés avec le
nom qui correspond (fiche photocopiable n° 2). Le
professeur pourra demander à un ou deux d’entre eux d’en faire la synthèse pour s’assurer de la
bonne compréhension de tous.
2. CE/EOC L’enseignant peut, en fonction du niveau de sa classe, proposer d’autres amorces que
celle donnée dans ¿Una ayudita?.
Manuela es..., en efecto…
Para mí es... porque…
Deux ou trois exemples de productions d’élèves
pourront être notés. Pour faire un point sur le vocabulaire étudié, l’enseignant pourra aussi leur
proposer le dessin photocopié (fiche photocopiable n° 3), puis leur demander de le renseigner et
de le mémoriser.
Afin de préparer l’activité Hacia la meta, le professeur pourra ajouter d’autres mots à placer.
Pour aller plus loin
L’enseignant demandera la mémorisation
d’une ou deux strophes du poème.
B
La familia de Alberto
CE
1.
+
CE/EOC • env. 15 min
CE Les élèves repèrent le lexique de la famille
et proposent leurs réponses. Ensuite, livres fermés, trois ou quatre d’entre eux pourront redonner tous les mots proposés par l’ensemble de la
classe.
2.
CE/EOC Une nouvelle fois, plusieurs élèves pro-
poseront à haute voix leurs réponses. L’enseignant
pourra ensuite leur demander de réécrire trois des
phrases sur leur cahier personnel.
Pour aller plus loin
Chaque élève peut à son tour parler de la
composition de sa propre famille. En fonction de la classe, ce travail pourra être réalisé
à l’écrit ou à l’oral.
C
La familia real
EOC • env. 15 min
CD-rom I U3 I La familia real española
Je connais les liens de parenté
Cette activité invite les élèves à découvrir la
famille royale espagnole ainsi que le lexique
des liens de parenté.
Unidad 3 – 37
1.
LA GRAMÁTICA ES SIMPÁTICA
EOC Une activité ludique est proposée aux élè-
ves sous forme de jeu « Qui est qui ? ». Après avoir
observé la photo de la famille royale espagnole, et
après avoir lu attentivement les propositions, les
élèves donneront le prénom de la personne correspondante.
Cette activité peut se faire en classe entière ou
par groupes : dans ce dernier cas, un rapporteur
donnera à la classe la réponse du groupe.
L’exercice propose de revenir sur la négation
déjà abordée lors de l’étude de plusieurs
documents. Le rappel « no + verbe » dans le
Menú de gramática invite les élèves à revenir
au Menú de gramática de la leçon précédente
s’ils en ressentent le besoin.
EN CASA
L’activité proposée autour de la famille
royale se poursuit ici puisque c’est maintenant aux élèves d’imaginer des devinettes pour leurs camarades, et de les
proposer en classe au cours suivant. ■
Leçon 3
Las tareas domésticas
CD-rom I U3 I Objetos y quehaceres
Je connais les objets de la maison et leur
fonction
Cette activité permet aux élèves d’aborder le
vocabulaire des tâches domestiques de façon
ludique et de s’approprier quelques formules
lexicales qu’ils pourront réemployer dans
cette leçon.
A
1.
B
• Script de l’audio I CD 28 • 57 s
Los dos se reparten la tareas domésticas. Merche prefiere preparar la comida pero su marido friega los cacharros. Los sábados, van de
compras juntos. Cuando ella está planchando,
él está barriendo. A Alfonso le gusta ver el fútbol en la tele y Merche prefiere leer, pero a los
dos les gusta mucho el cine. Laura cuida de la
habitación que comparte con su hermanita.
Raúl prefiere jugar con su vídeo consola que
estudiar, pero es él quien va a sacar el perro de
paseo cuando vuelve del cole.
CE/EOC • env. 10 min
38 – Unidad 3
Las actividades de la familia
López
EOC • env. 15 min
La familia López
CE/EOC Pour préparer l’activité, le professeur peut, dans un premier temps, faire repérer
les différents membres de la famille. Les élèves
pourront alors se mettre à la place d’un des enfants et présenter sa famille. L’enseignant lui
demandera de se présenter au préalable : Soy
Laura/Raúl/Susana… L’élève devra être tout particulièrement attentif à l’emploi de la première
personne.
p. 40
1.
EOC Avant que les élèves ne proposent oralement leurs réponses, l’enseignant leur demandera de les cocher sur la fiche photocopiable n° 4.
Ils pourront ainsi s’autocorriger après la mise en
commun des réponses.
C
Y yo, ¿comparto las tareas
domésticas?
CE/EOC
+
EOC • env. 25 min
1.
CE/EOC Pour réaliser cette activité, le professeur photocopiera puis distribuera aux élèves la
fiche photocopiable n° 5. Les élèves la compléteront avant de donner leurs réponses à l’oral.
2. EOC Le calcul des points obtenus sera l’occasion de revoir les adjectifs numéraux cardinaux.
EN CASA
Le professeur suggèrera aux élèves de
relire attentivement leur tableau et
leurs réponses avant de s’engager à la
première personne. Leurs productions,
après avoir été écrites et corrigées,
pourront être apprises par cœur pour
le cours suivant. ■
D
Alto al trabajo infantil
CE/EOC
+
CE/EE • env. 30 min
Cette campagne publicitaire sensibilisera les élèves au travail des enfants dans le monde.
Le site de cette campagne propose d’autres affiches qui peuvent faire l’objet d’un travail complémentaire en cours d’espagnol ou d’éducation
civique.
Adresse du site : http://www.ilo.org/ipec/lang-es/index.htm
1.
CE/EOC L’enseignant peut proposer une acti-
vité d’anticipation en écrivant au tableau : niño(a)
– actividades cotidianas. Il demandera alors aux
élèves de réagir et écrira leurs réponses. Dans
un deuxième temps, le professeur pourra lire les
deux phrases à la forme négative.
Une lecture plus exhaustive de l’affiche permettra d’anticiper sur la deuxième partie de l’activité.
Le professeur pourra alors proposer de noter et
de garder quelques expressions clés de la publicité qui seront utiles aux élèves au moment de la
réalisation des tâches finales : el trabajo infantil
doméstico – la explotación – los derechos – la prevención.
2. CE/EE Cette activité ne présentera pas de difficulté majeure si elle est une synthèse des observations menées dans l’activité 1. Le professeur
pourra amener les élèves à observer dans le détail
la composition de cette affiche : pays concerné,
visage de l’enfant, slogan, logos, couleurs…
Llegamos a nuestra meta
Les trois tâches finales proposées permettront à
l’élève de travailler essentiellement deux activités
langagières : l’expression orale en continu et l’expression écrite.
TÂCHE A
Un ou deux élèves sont d’abord chargés de demander à l’ensemble de la classe d’indiquer leur
résultat au test. Puis, ils comptent les doigts levés.
Chaque groupe reporte alors les résultats sur la
fiche que le professeur aura préalablement distribuée (fiche photocopiable n° 6), puis commente
ses résultats.
p. 42
– des formes affirmative et négative,
– de soler.
• La qualité de la prononciation du « s » (de casa,
mesa, basura, mes) et du « c » (de habitación, quehaceres…).
TÂCHE B
Pour cette tâche, il sera important d’indiquer aux
élèves qu’ils peuvent s’appuyer sur le vocabulaire
et la formulation de l’affiche publicitaire, même si
le thème en est très différent.
Les critères d’évaluation peuvent être :
Les critères d’évaluation peuvent être :
• Le réemploi
– des adjectifs numéraux,
• L’affiche
– la lisibilité,
– l’aspect esthétique.
Unidad 3 – 39
• Le message
– la lisibilité,
– les arguments.
Si les tâches sont réparties dans la classe, les élèves peuvent participer à l’évaluation du travail de
leurs camarades. L’enseignant élabore avec eux
les critères d’évaluation ou leur propose une grille
déjà élaborée (fiche photocopiable n° 7).
TÂCHE C
Pour cette tâche, il est important de choisir l’une
ou l’autre des deux activités langagières proposées : une expression orale face à la classe reprenant une expression écrite constituerait de l’écrit
oralisé. En revanche, le professeur pourra ne pas
donner à toute la classe la même activité langagière à travailler.
40 – Unidad 3
Les critères d’évaluation pourront être :
• Je décris avec précision ce qui me plait chez
mon(ma) meilleur(e) ami(e)
– son caractère
– son physique,
– ses goûts.
• La qualité de la langue employée
– l’emploi des adjectifs et leur accord,
– l’emploi des verbes gustar et encantar,
– l’emploi du verbe soler.
Pour l’expression orale, on rajoutera :
• La qualité de la prononciation des voyelles, par
exemple.
À l’issue de ces parcours, il sera intéressant de
faire le point avec les élèves sur leurs acquis. Une
fiche d’auto-évaluation adaptable aux parcours
choisis, est proposée (Je fais le point n° 3).
Fiche photocopiable n° 1
• 1. Mi mundo y yo, piste n° 3 du DVD
Je visionne la séquence vidéo puis je complète le dialogue.
PALOMA: –¡Hola, Diego!
DIEGO: –¡Hola!
PALOMA: –¿ . . . . . . . . . . . . . . . al cine?
DIEGO: –Ya . . . . . . . . . . . . . . . , . . . . . . . . . . . . . . . el coche de mis padres.
PALOMA: –Ah, ¿y te . . . . . . . . . . . . . . . ?
DIEGO: –. . . . . . . . . . . . . . . ir al cine pero ahora no . . . . . . . . . . . . . . . .
PALOMA: –Bueno, . . . . . . . . . . . . . . . .
#
Fiche photocopiable n° 2
• 2. CE/EOC Manuela mi abuela, p. 38
son grises
❑
es blanca
❑
es alto
❑
es oscuro
❑
no es alta ni baja
❑
no es gorda ni flaca
❑
❑
su moño
❑
su traje
❑
sus ojos
❑
Manuela
❑
su piel
© Éditions Didier
Digo a qué y a quién se aplican estos adjetivos:
Unidad 3 – 41
Fiche photocopiable n° 3
• 3. CE/EOC Manuela mi abuela, p. 38
© Éditions Didier
Je complète le dessin avec les mots qui conviennent.
42 – Unidad 3
Fiche photocopiable n° 4
• 4. EOC Las actividades de la familia López, p. 40
Las actividades de la familia López
Merche
Alonso
❑
❑
❑
❑
❑
❑
❑
❑
❑
❑
❑
❑
❑
❑
Unidad 3 – 43
© Éditions Didier
J’écoute l’enregistrement. Comment Merche et Alonso se répartissent les tâches domestiques ? Je coche les
cases correspondantes.
Fiche photocopiable n° 5
• 5. CE/EOC Y yo, ¿comparto las tareas domésticas?, p. 40
Leo el cuadro y digo si...
todos
los días
una vez
al mes
una vez a
la semana
nunca
Ordeno mi habitación
Barro la casa
Pongo o quito la mesa
Saco la basura
Mi resultado:
Me comprometo a . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
#
Fiche photocopiable n° 6
• 6. EOC Tâche A, p. 42
Nous mettons en commun les résultats du test de la page 40.
Nous complétons le tableau.
Número de alumnos
Porcentaje
Entre 0 y 3 puntos
Entre 4 y 7 puntos
Entre 8 y 12 puntos
Una mayoría / una minoría de alumnos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
.................................................................................................................................................
© Éditions Didier
.................................................................................................................................................
Se puede conluir que
...................................................................................................................
.................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................
44 – Unidad 3
Fiche photocopiable n° 7
• 7. EE Tâche B, p. 42
Lorsque je lis l’affiche…
• Je repère
❑ très facilement le message.
❑ facilement le message.
❑ difficilement le message.
• Le message est
❑ très convainquant.
❑ convainquant.
❑ peu convainquant.
❑ très attractive.
❑ attractive.
❑ peu attractive.
© Éditions Didier
• L’affiche est visuellement
Unidad 3 – 45
Je fais le point n° 3
Unité 3
Llegamos a nuestra meta, p. 42
CO - ÉCOUTER
J
K
L
J
K
L
J
K
L
J
K
L
J
K
L
Je peux comprendre…
Je peux aussi comprendre…
Je peux aussi…
CE - LIRE
Quand je lis un texte, je peux reconnaître…
Quand je lis des textes courts, je peux aussi…
Je peux aussi…
EOC - M’EXPRIMER EN CONTINU
Je peux parler de…
Je peux utiliser…
Je peux aussi…
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
Je peux avoir une courte conversation avec des jeunes de
mon âge sur un thème qui nous intéresse,
par exemple,…
Je peux comparer ma vie à celle d’autres enfants,
par exemple,…
Je peux aussi…
EE - ÉCRIRE
Je peux écrire…
par exemple,...
© Éditions Didier
Je peux écrire des phrases simples,
par exemple,…
Je peux aussi…
46 – Unidad 3
Usos y
costumbres
Les élèves vont se familiariser avec quelques coutumes gestuelles, comportementales et langagières de l’Espagne et de l’Amérique latine. Il s’agit
surtout pour eux de prendre conscience qu’une
langue étrangère correspond à une culture différente, à une façon de vivre différente, et qu’elle
n’est en aucun cas une simple traduction de leur
langue maternelle.
Nous proposerons deux façons de travailler sur
ces pages culturelles :
– les élèves, avec l’aide du professeur, répondent
au questionnaire de la page 46, et pour cela recherchent les rubriques qui leur donnent la réponse dans l’ensemble de la section ;
– les élèves commentent, toujours avec l’aide du
professeur, chacune des rubriques et répondent
au questionnaire en fin de parcours.
Afin de maintenir l’intérêt des élèves, plutôt que
de procéder à un travail linéaire, le professeur
peut expliquer qu’il va évoquer l’un des deux
points de la page ; aux élèves de deviner ensuite
de quel point il s’agit.
Pour les salutations : Vamos a descubrir maneras
diferentes de saludarse.
Pour les horaires : Vamos a descubrir que en España, los horarios son diferentes.
Salutations, p. 43
Afin de travailler la compréhension, le professeur
peut demander quel est le pays qu’il évoque lorsqu’il dit :
–En ese país, para saludarse, la gente suele aplaudir.
–Allí se suele juntar las manos y hacer una reverencia.
–Para saludarse, los hombres suelen abrazarse
cuando se conocen.
–La gente se saluda con efusión y se lanza besos
por el aire para decirse adiós.
Les élèves pourront dire quelle est la coutume qui
leur semble la plus curieuse. Avec l’aide du professeur, qui donnera le vocabulaire dont ils auront
besoin, ils répondront enfin à la question.
Horaires, p. 43
À propos des deux dessins, les élèves pourront
réactiver l’expression de l’heure ainsi que celle de
l’habitude avec le verbe soler pour comparer les
différents rythmes de vie.
La photo du Retiro leur permettra d’expliquer
pourquoi les Espagnols vivent plus à l’extérieur
que les habitants du nord de l’Europe. Ils pourront
alors mobiliser leurs acquis sur l’expression du
temps et des saisons.
Pour aller plus loin
Le professeur pourra reprendre les photos de
la page 32 pour faire remarquer aux élèves
que l’on a davantage l’habitude de penser aux
plages lorsque l’on évoque l’Espagne, mais
qu’il existe bien d’autres paysages tout aussi
prisés des Espagnols et dignes d’intérêt.
Pour en savoir plus
El parque del Retiro
Este estanque, con el monumento a Alfonso XII,
se encuentra en el parque del Retiro. Este parque
fue creado en el siglo XVII para el recreo de los
soberanos, y fue abierto al público en el siglo XIX.
Está situado en el centro de la capital. Por eso lo
llaman «el pulmón verde de Madrid».
Hacer un curso de tai-chi, pasearse en barca, ver
un espectáculo de guiñol o descansar debajo de
los árboles, todo esto es posible hoy día en este
lugar tan agradable.
¿Lo sabías? 1 – 47
Formules de politesse, p. 44
Pour aider les élèves à répondre à la question Tú
que eres francés (francesa), ¿cómo lo dirías?, le
professeur expliquera que oye correspond au tutoiement. L’usage de la seconde personne est en
effet très fréquent en Espagne et ne traduit nullement un manque de respect : il est ainsi habituel
que les messages publicitaires utilisent le tú. Les
élèves pourront observer la publicité de l’unité 11,
page 129, qui en donne un exemple.
Expressions usuelles, p. 44
Les élèves doivent, bien sûr, associer les expressions espagnoles avec les expressions françaises
équivalentes. Le travail fini, il serait intéressant
de leur demander comment ils ont procédé afin
qu’ils prennent conscience qu’il n’est pas nécessaire de tout comprendre dans un énoncé, mais
qu’il existe des stratégies pour en déterminer le
sens.
Il serait bon que chacun mémorise, par exemple,
les cinq expressions qu’il préfère après s’être entraîné à les dire sur le ton adéquat.
Noms et prénoms, p. 44
Les élèves comprendront, avec l’aide de quelques
exemples, qu’un enfant porte le nom de son père
et de sa mère.
Si Rafael Salinas se casa con Mercedes Cereza, sus
hijos se llamarán Salinas-Cereza.
Si Manuel González se casa con Alegría, sus hijos se
llamarán…
Il est à noter qu’une loi récente autorise que le
nom de la mère vienne en première position.
Plus compliqué :
Si Jorge Blasco-Muñoz se casa con Elena SánchezGracia, sus hijos se llamarán Blasco-Sánchez.
De plus, la carte de visite montre qu’en Espagne,
même mariée, la femme garde ses deux noms de
jeune fille. Il conviendra d’expliquer que sont privilégiés les noms de la famille paternelle. Lorsqu’on
cherche un numéro de téléphone sur Internet, les
deux noms sont requis. Les élèves pourront le vérifier sur le site http://blancas.paginasamarillas.es/.
Diminutifs, p. 44
Cette coutume a tendance à disparaître. Aujourd’hui, les prénoms à la mode semblent être :
Niños: Alejandro, David, Daniel, Pablo, Adrián, Álvaro, Javier, Sergio, Carlos, Marcos, Jorge, Mario,
Hugo, Alex, Oscar.
Niñas: Lucía, María, Paula, Laura, Marta, Alba, Andrea, Claudia, Sara, Nerea, Carla, Ana.
48 – ¿Lo sabías? 1
Il est intéressant de comparer ces prénoms avec
les prénoms les plus portés aujourd’hui en Espagne, toutes générations confondues. Les voici
classés par ordre de fréquence, et tels que recensés par le INE (Instituto Nacional de Estadística):
http://www.ine.es/daco/daco42/nombyapel/
nombyapel.htm.
Hombres
Mujeres
1
ANTONIO
1
MARÍA
2
JOSÉ
2
MARÍA CARMEN
3
MANUEL
3
CARMEN
4
FRANSISCO
4
JOSEFA
5
JUAN
5
ISABEL
6
DAVID
6
MARÍA DOLORES
7
JOSÉ ANTONIO
7
ANA MARÍA
8
JOSÉ LUIS
8
FRANSISCA
9
JESÚS
9
DOLORES
10
JAVIER
10
MARÍA PÍLAR
Si le professeur le juge opportun, il pourra faire
remarquer, surtout pour les prénoms traditionnels féminins, la marque de la religion qui, on le
voit dans les nouveaux prénoms, tend fortement
à s’estomper.
Pour se familiariser avec ces prénoms, les élèves pourront répondre à la question : Si fueras
español(a), ¿cómo te gustaría llamarte?
Cantines, p. 45
À propos de l’école, il serait utile de montrer aux
élèves les tableaux comparatifs des systèmes
espagnol et français qui se trouvent sur la fiche
photocopiable n° 5 de l’unité 1. Ils seront invités à
observer différences et ressemblances.
Gestes, p. 45
Bien sûr, les élèves joindront le geste à la parole.
Le professeur trouvera plus de détails dans le livre
Diccionario de gestos, J. Coli, J. Gelabert, E. Martinelli, CID, Edelsa, 1996.
Anniversaire, p. 45
Lors de l’anniversaire d’un(e) élève, l’occasion se
présentera de mettre en pratique cette coutume !
Les élèves pourront également chanter Las mañanitas (page 51) ou l’internationale Cumpleaños
feliz (Cumpleaños feliz, cumpleaños feliz, te deseamos todos, ¡cumpleaños feliz!).
Langues régionales, p. 45
Après que les élèves ont situé les zones linguistiques sur la carte des autonomies, ils seront sans
doute étonnés d’apprendre qu’il est possible
pour un jeune élève catalan, galicien ou basque
de n’apprendre le castillan qu’en tant que langue
étrangère… Ils compareront cette réalité avec le
statut des langues régionales françaises.
Sur le site http://www.vaucanson.org/espagnol/
linguistique/lenguas_espana_esp.htm, les élèves
pourront également apprendre que le valencien
est la langue officielle de la Comunidad Valenciana depuis 1982, et l’aranais la langue officielle du
Val d’Aran depuis 1990.
Discothèques, p. 46
Le professeur pourra donner quelques explications
en espagnol : Los mayores de 18 años pueden pasar,
si lo quieren, casi todo el fin de semana en las discotecas. Pero los menores también pueden salir de
marcha porque existen en España «discotecas light»
que no sirven alcool… y cierran más temprano.
Ils pourront éventuellement parler de leurs expériences (guateques, fiestas).
Expressions espagnoles, p. 46
Après avoir trouvé les équivalents français et
espagnol, les élèves pourront mémoriser leurs
trois ou quatre expressions préférées.
¿Lo sabías? 1 – 49
Fiche photocopiable n° 1
• ¡A ver si lo sabes! ¿Verdad o mentira?, p. 46
Verdad
Mentira
–En España, se cena más tarde que en Francia.
❑
❑
–Los españoles dicen mucho «por favor» y «gracias».
❑
❑
–En España la gente suele tutearse.
❑
❑
–Una mujer casada lleva el apellido de su marido.
❑
❑
–Sólo se habla castellano en España.
❑
❑
–En España, los gatos tienen cinco pies.
❑
❑
–«Enhorabuena» sirve para felicitar.
❑
❑
–Pepe es el diminutivo de Pablo.
❑
❑
© Éditions Didier
MON SCORE : . . . . . . . . . /8
50 – ¿Lo sabías? 1
Unidad 4
OTRAS TIERRAS,
OTRAS VIDAS
Unité 4 • Otras
tierras, otras vidas
p. 48
Leçon 1
CO/EOC Vidas
Modos de vida
CE/EOC/EE Testimonio de Karen
distintas
(photos)
CE/EOC
Declaración de los Derechos del Niño (BD)
p. 50
Leçon 2
Viviendo de otra
manera
p. 52
Leçon 3
EOC Cuadro naíf
CE/EOC
(tableau)
Celebramos un cumplea-
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
p. 48 • Taller de conversación: Nous évoquons
p. 54
notre temps libre.
EOC Je suis un jeune hispanophone
p. 49 • Taller de creación: Nous complétons à
et je parle de mon mode de vie.
l’écrit la déclaration des droits de l’enfant. • Taller
de conversación: Nous échangeons des informations avec Karen sur nos modes de vie.
p. 51 • Taller de lectura: Nous imaginons un échange avec
un(e) jeune mexicain(e) sur les fêtes.
ños
EE J’écris à un jeune
hispanophone. Je lui
raconte comment je vis.
CO Las mañanitas (chanson)
CE/EOC/EE La mudanza
(dessin)
CE/EOC Unos pisos diferentes
p. 53 • Taller de conversación: Je décris ma
maison.
EOI Nous sommes deux journalistes
et présentons notre reportage.
Viviendas
Dans cette unité sont proposées trois tâches finales mettant en œuvre trois activités langagières différentes (EOC - EE - EOI).
En réalisant au moins l’une des tâches finales, les élèves auront atteint les compétences visées dans cette
unité. Cependant, la réalisation de l’ensemble des tâches (A, B et C) permettra d’aborder un maximum de
documents et d’optimiser les acquis.
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves pour leur dire ce qu’ils seront en mesure
de faire, pour éveiller ainsi leur motivation et les rendre plus actifs.
Les tâches intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés d’entraînement et représenteront pour l’élève (avec l’aide du professeur), l’occasion de faire une « auto-évaluation diagnostique ».
Dans le tableau des contenus ci-dessus, un exemple de parcours est proposé : pour réaliser la tâche finale
en gras, il est suggéré de réaliser les activités indiquées en gras également.
Unidad 4 – 51
Page d’ouverture
L’observation de ces
deux photos permettra quelques premières
réflexions sur les différences culturelles entre
l’Europe et l’Amérique
latine. Les élèves compareront, par exemple,
l’espace réservé aux jeux sur la photo de gauche
(prise en Espagne), à la route nationale que dévalent les chariots sur la photo de droite. Cette première comparaison constitue un des éléments qui
permet d’expliquer le titre de la photo de droite,
Carros suicidas, que les élèves pourront avoir à justifier.
D’autres oppositions sont révélatrices : ici, on
achète le skate, là, on se fabrique le chariot ; ici,
on est seul sur sa planche, là, on circule entre copains…
Un premier commentaire, même limité, amorcera
la réflexion. Comme d’habitude, on pourra revenir
sur ces documents à la fin de l’unité pour évaluer
l’enrichissement du commentaire.
p. 47
DVD classe
• Script de la vidéo
MALIKA: –¡Hola!
CARLOS, DIEGO Y PALOMA:
–Cumpleaños
feliz,
cumpleaños feliz, te
deseamos todos ¡cumpleaños feliz!
Paloma offre un cadeau à Malika.
MALIKA: –Gracias.
CARLOS: –¡De parte de los tres!
MALIKA: –Gracias.
Malika ouvre son cadeau.
MALIKA: –¡Oh, qué chuli!
PALOMA: –¿Te gusta?
MALIKA: –¡Es mi grupo favorito! Y la camiseta…
¡Genial! ¡Qué bonita! Muchas gracias por los
regalos.
• Exploitation
Pour guider les élèves, une grille de compréhension est proposée pour exploiter la séquence vidéo (fiche photocopiable n° 1).
Leçon 1
Modos de vida
CD-rom I U4 I Chavales del mundo entero
Je découvre d’autres modes de vie
Cette activité peut constituer une introduction
à la leçon 1 et invite les élèves à appréhender
les différents modes de vie des enfants dans le
monde.
A
Vidas distintas
CO/EOC • env. 15 min
52 – Unidad 4
p. 48
• Script de l’audio I CD 29 • 45 s
CARLOS: –Mirad, esas alumnas cubanas. Todas
llevan uniforme. Es frecuente en América Latina… cuando los niños pueden ir al cole…
MALIKA: –Pues yo, he leído un reportaje sobre
los niños de Bolivia que a partir de los ocho
años se pasan todo el día trabajando en las
minas.
DIEGO: –¡Hay que ver cómo viven algunos! ¡Qué
suerte tenemos nosotros que nos pasamos
todo el día jugando a la play!
PALOMA: –¿Sabéis qué? Mi amigo vasco acaba
de mandarme unas fotos de él jugando a la
pelota. ¿Queréis verlas?
1.
CO/EOC Pour l’exploitation de l’audio, le profes-
seur peut se reporter à la rubrique J’apprends à
aborder l’audio, page 6 du manuel de l’élève. Les
élèves pourront utiliser l’expression Carlos se refiere a la foto dos,… Le professeur pourra aussi leur
suggérer de répondre à la consigne en disant Carlos está hablando de la foto…, et introduire ainsi
le gérondif.
2.
CO/EOC Le professeur pourra demander l’âge
approximatif des enfants mineurs. Il pourra également évoquer le port fréquent de l’uniforme
dans les écoles latino-américaines, et plus particulièrement à Cuba. Il sera ici judicieux de faire situer ce pays, ainsi que la Bolivie, sur la carte située
à la fin du manuel.
B
Testimonio de Karen
CE/EOC
+
CE/EE • env. 10 min
Pour en savoir plus
Si le professeur le juge opportun, il pourra développer le sujet des enfants mineurs, qui sont
plus de 13.000 en Bolivie. Pour cela, il pourra
utiliser les sites suivants : http://www.univision.
com/content/content.jhtml?cid=650490
et
http://www.alterinfos.org/spip.php?article76.
L’enseignant pourra également rappeler que
l’on estime à 250 millions le nombre d’enfants
de 5 à 17 ans qui travaillent dans le monde. Ces
quelques informations permettront de faire le
lien avec l’activité suivante.
Pour aller plus loin
Le professeur peut proposer aux élèves de
faire un panneau de présentation de différents modes de vie d’enfants, en affichant
des photos représentatives accompagnées
de brefs commentaires.
HACIA LA META: taller de conversación
Cette activité prépare à la tâche C de Llegamos a
nuestra meta, page 54. Les élèves seront invités à
trouver de l’aide dans ¿Una ayudita?. Le professeur leur suggèrera de répondre en utilisant le gérondif : pour ce faire, ils s’appuieront sur le Menú
de gramática.
EN CASA
• Script de l’audio I CD 30 • 15 s
MALIKA: –Pues yo, he leído un reportaje
sobre los niños de Bolivia que a partir
de los ocho años se pasan todo el día
trabajando en las minas.
Les élèves pourront recopier la phrase
puis souligner les trois éléments qui ne
correspondent pas à l’énoncé de Malika,
et enfin retranscrire la phrase d’origine
dans le bon ordre.
¿Es correcta la transcripción?
Pues yo, he leído un libro sobre los
niños que se pasan todo el día traba
jando en las minas de Colombia a partir de los diez años. ■
C
Declaración de los Derechos
del Niño
CE/EOC • env. 10 min
1. CE/EOC Les élèves seront invités à réutiliser la
photo des enfants mineurs ainsi que le document
B), Testimonio de Karen, pour commenter les deux
points de la déclaration.
Après lecture des bulles de la BD (l’enseignant
n’hésitera pas à traduire le contenu de la seconde
bulle), il veillera au bon usage du gérondif pour
évoquer ce que Mafalda et Felipito sont en train
de faire. Les élèves diront si Felipito est d’accord
avec cette déclaration : ce sera l’occasion pour eux
de réutiliser les verbes gustar et encantar. Ils pourront ensuite donner leur opinion sur la nécessité
de l’école obligatoire.
Pour en savoir plus
Aquí tienen la lista de los Derechos del Niño.
Principio 1
El niño disfrutará de todos los derechos
enunciados en esta Declaración. Estos derechos serán reconocidos a todos los niños sin
excepción alguna ni distinción o discriminación por motivos de raza, color, sexo, idioma,
religión, opiniones políticas o de otra índole,
origen nacional o social, posición económica,
nacimiento u otra condición, ya sea del propio
niño o de su familia.
Unidad 4 – 53
Principio 2
El niño gozará de una protección especial y
dispondrá de oportunidades y servicios, dispensado todo ello por la ley y por otros medios, para que pueda desarrollarse física, mental, moral, espiritual y socialmente en forma
saludable y normal, así como en condiciones
de libertad y dignidad. Al promulgar leyes con
este fin, la consideración fundamental a que
se atenderá será el interés superior del niño.
Principio 3
El niño tiene derecho desde su nacimiento a
un nombre y a una nacionalidad.
Principio 4
El niño debe gozar de los beneficios de la seguridad social. Tendrá derecho a crecer y desarrollarse en buena salud; con este fin deberán proporcionarse, tanto a él como a su
madre, cuidados especiales, incluso atención
prenatal y postnatal. El niño tendrá derecho
a disfrutar de alimentación, vivienda, recreo y
servicios médicos adecuados.
desarrollar sus aptitudes y su juicio individual,
su sentido de responsabilidad moral y social, y
llegar a ser un miembro útil de la sociedad.
El interés superior del niño debe ser el principio rector de quienes tienen la responsabilidad de su educación y orientación; dicha
responsabilidad incumbe, en primer término,
a sus padres.
El niño debe disfrutar plenamente de juegos y
recreaciones, los cuales deben estar orientados
hacia los fines perseguidos por la educación; la
sociedad y las autoridades públicas se esforzarán por promover el goce de este derecho.
Principio 8
El niño debe, en todas las circunstancias, figurar entre los primeros que reciban protección
y socorro.
Principio 9
El niño debe ser protegido contra toda forma
de abandono, crueldad y explotación. No será
objeto de ningún tipo de trata.
El niño física o mentalmente impedido o que
sufra algún impedimento social debe recibir
el tratamiento, la educación y el cuidado especiales que requiere su caso particular.
No deberá permitirse al niño trabajar antes de
una edad mínima adecuada; en ningún caso
se le dedicará ni se le permitirá que se dedique a ocupación o empleo alguno que pueda
perjudicar su salud o su educación o impedir
su desarrollo físico, mental o moral.
Principio 6
Principio 10
El niño, para el pleno y armonioso desarrollo
de su personalidad, necesita amor y comprensión. Siempre que sea posible, deberá crecer
al amparo y bajo la responsabilidad de sus padres y, en todo caso, en un ambiente de afecto
y de seguridad moral y material; salvo circunstancias excepcionales, no deberá separarse al
niño de corta edad de su madre. La sociedad
y las autoridades públicas tendrán la obligación de cuidar especialmente a los niños sin
familia o que carezcan de medios adecuados
de subsistencia. Para el mantenimiento de los
hijos de familias numerosas conviene conceder subsidios estatales o de otra índole.
El niño debe ser protegido contra las práticas
que puedan fomentar la discriminación racial,
religiosa o de cualquier otra índole. Debe ser
educado en un espíritu de comprensión, tolerancia, amistad entre los pueblos, paz y fraternidad universal, y con plena conciencia de
que debe consagrar sus energías y aptitudes
al servicio de sus semejantes.
Principio 5
Principio 7
El niño tiene derecho a recibir educación, que
será gratuita y obligatoria por lo menos en las
etapas elementales. Se le dará una educación
que favorezca su cultura general y le permita,
en condiciones de igualdad de oportunidades,
54 – Unidad 4
Declaración de los Derechos del Niño, UNICEF.
EN CASA
• Script de l’audio I CD 31 • 35 s
El niño tiene derecho a recibir educación, que será gratuita y obligatoria
por lo menos en las etapas elementales. […] El niño debe disfrutar plenamente de juegos y recreaciones.
Principio 7 de la Declaración
de los Derechos del Niño, UNICEF. ■
HACIA LA META: taller de creación
Cet atelier prépare à la tâche finale C. Il peut
constituer une nouvelle exposition aux structures
et au lexique abordés à l’oral.
Leçon 2
A
3
EOI
env. 15 min
1 min face à la classe
Les questions posées à Karen permettent de préparer la tâche finale C. La présentation du mode
de vie prépare à la tâche finale B.
Viviendo de otra manera
Cuadro naíf
EOC • env. 15 min
CD-rom I U4 I ¿Cómo es tu casa?
J’associe une description enregistrée à une
photo
Pour plus d’autonomie et s’ils en ressentent
le besoin, après avoir écouté les enregistrements, les élèves pourront s’aider des transcriptions proposées en option dans le CD-rom.
1.
HACIA LA META: taller de conversación
EOC Pour aborder ce tableau, le professeur invi-
tera les élèves à se reporter à la page 9 de leur manuel pour une lecture de la rubrique J’apprends à
aborder un document iconographique.
Il serait judicieux de laisser un temps de réflexion
aux élèves avant de répondre à la question. Même
si leurs remarques sont limitées, cela peut être
pour eux une première réflexion sur ce qu’est un
regard d’artiste. Pour s’exprimer, ils seront invités
à utiliser la structure proposée dans ¿Una ayudita?, ce qui leur permettra de réactiver l’emploi du
gérondif : El pintor lo consigue + gérondif.
Pour aller plus loin
Les élèves pourront justifier le titre du tableau Linda tarde. De façon plus personnelle,
ils pourront aussi expliquer ce qu’est pour
eux una linda tarde.
p. 50
Pour aller beaucoup plus loin
Si le niveau de la classe le permet, le professeur pourra leur donner cette définition de
l’art naïf et leur demander en quoi elle s’applique à ce tableau :
El arte naíf es un movimiento artístico que se
caracteriza por la ingenuidad, el uso de colores
vivos, la espontaneidad y las composiciones
sencillas.
2.
EOC Les élèves observeront en particulier les
différences de couleur, de végétation, de matériau utilisé pour les maisons, de comportement
des personnages... À propos de ces derniers, il sera
toujours possible d’inviter à l’emploi du gérondif.
L’exercice d’application La gramática es simpática
aidera les élèves à mieux s’exprimer et à acquérir
du lexique.
B
Celebramos un cumpleaños
CE
+
EOC • env. 10 min
Après avoir réalisé les consignes proposées, le professeur pourra demander aux élèves de mémoriser et de noter, par exemple, trois des mots qu’ils
auront repérés.
Pour aller plus loin
Il est possible de construire une piñata en
classe. Les différentes étapes sont proposées
dans la fiche photocopiable n° 2, et les consignes de fabrication sont proposées sur le site
http://www.dibujosparapintar.com/manualidades_pinata.html.
Unidad 4 – 55
• Script de l’audio I CD 32 • 1 min 29 s
Pour en savoir plus
L’origine de la piñata
Il semblerait que son ancêtre soit chinois. En
effet, au printemps, les mandarins frappaient
avec des bâtons un animal de papier contenant
cinq genres de graines différents. Une fois les
graines tombées à terre, on brûlait les restes de
papier dont on tentait de récupérer les cendres
porte-bonheur.
La coutume arriva ensuite en Europe où elle prit
une coloration beaucoup plus religieuse : le récipient de terre est alors symbole du mal et les
sept cônes qui ornent sa forme traditionnelle
représentent les sept pêchés capitaux. L’homme, qui n’a pas besoin de voir pour croire – d’où
les yeux bandés – utilise le bâton, symbole de sa
foi, pour venir à bout du diable. S’il y parvient, la
récompense divine tombe du ciel…
C
Las mañanitas
Las mañanitas
¡Qué linda está la mañana
en que vengo a saludarte,
venimos todos con gusto
y placer a felicitarte!
El día en que tu naciste,
nacieron todas las flores;
y en la pila del bautismo
cantaron los ruiseñores.
Coro
Ya viene amaneciendo, ya la luz del día nos dio.
Levántate de mañana, mira que ya amaneció.
Canción tradicional.
Il s’agit de la chanson mexicaine que l’on chante
pour célébrer les anniversaires. Le professeur
pourra proposer le texte complet de la chanson
(fiche photocopiable n° 3).
HACIA LA META: taller de conversación
CO • env. 5 min
Voici une occasion pour les élèves de réutiliser les
mots de leur lexique personnel ainsi que le verbe
soler pour parler de leurs propres habitudes.
Viviendas
Leçon 3
CD-rom I U4 I La casa
Je connais les pièces de la maison
CD-rom I U4 I ¿Cómo es tu casa?
J’associe une description enregistrée à une
photo
CD-rom I U4 I ¿Dónde están?
Je situe dans l’espace
Ces trois activités, à la disposition du professeur, constituent une introduction au lexique
et aux structures dont les élèves auront besoin
pour aborder le document A), en particulier.
A
La mudanza
CO/EOC
+
56 – Unidad 4
EOC
+
CO/EE • env. 25 min
p. 52
1. CO/EOC
• Script de l’audio I CD 33 • 27 s
DIEGO: –Paloma, ¿dónde está tu habitación,
arriba o abajo?
MALIKA: –Y esta planta, ¿dónde la pongo, delante de la ventana o detrás del sofá?
CARLOS: –Y la mesa de trabajo de tu madre, ¿la
ponemos a la derecha o a la izquierda de la
cama?
Le professeur peut mettre en scène ce jeu de
questions/réponses.
Pour aller plus loin
Le professeur peut aussi mettre en place une
activité en classe : il place une trousse (par
exemple) sur/sous une chaise, puis à droite/
à gauche/devant/derrière une chaise en
énonçant chaque fois la localisation : el estuche está debajo de la silla... Les élèves reprennent ce qu’ils entendent. L’enseignant
disposera ensuite différents objets dans la
classe (en les nommant au besoin : un lápiz,
un bolígrafo, una regla…) et expliquera aux
élèves qu’ils doivent localiser ces objets sans
les nommer. Le but est de bien écouter afin
de deviner de quel objet on parle.
Está encima del armario. ➞ Es el lápiz negro.
Está debajo de la mesa de Juan. ➞ Es…
2.
EOC Le professeur pourra distribuer aux élèves
la fiche photocopiable n° 4 qui présente la maison
en coupe afin qu’ils apprennent le lexique des
pièces de la maison.
Solutions
En la habitacón de abajo, a la izquierda, la raqueta
está sobre la cama.
El bolso está debajo del camión.
Pour aller plus loin
Le professeur peut prolonger cette activité.
Un élève, le meneur de jeu, situe mentalement un objet (un monedero, una llave...)
dans la maison. Ses camarades lui posent des
questions afin de localiser l’objet qu’ils sont
supposés avoir égaré.
3. CO/EE
• Script de l’audio I CD 34 • 48 s
Bruitages :
– L’eau de la douche.
– Des couverts s’entrechoquent.
– Le réveil sonne.
– Une chasse d’eau.
– Une émission télévisée.
Entre deux écoutes, les élèves se reporteront à la
rubrique ¿Una ayudita?.
Solutions
–Paloma está en el cuarto de baño. Se está duchando. / Está duchándose.
–Está en la cocina/en el comedor. Está guardando
los cubiertos/poniendo la mesa. Il est possible que
les élèves interprètent le bruit comme des clés que
l’on cherche : Paloma está buscando unas llaves.
–Paloma está en su habitación/en la cama. Está
durmiendo. / Está despertándose. / Está levantándose. On peut également admettre el despertador
está sonando.
–Paloma está en el cuarto de baño. Está tirando de
la cadena.
–Paloma está en el salón. Está viendo la tele/un
programa de tele.
HACIA LA META: taller de conversación
Cette activité prépare à la tâche finale B. L’atelier
permet aussi de réemployer le vocabulaire travaillé dans le document A) ainsi que le verbe encantar abordé dans la leçon précédente.
B
Unos pisos muy diferentes
CE/EOC
+
EOC • env. 25 min
1. CE/EOC On pourra inviter les élèves à émettre
des hypothèses justifiées sur les parents des deux
enfants : des personnes plutôt bohèmes pour
l’appartement El Grasa, plutôt strictes et austères
pour celui de El Tornillos. Les élèves pourront, bien
entendu, se reporter à ¿Una ayudita? pour l’emploi des tournures comparatives.
2.
EOC Pour la chambre de Paloma, le professeur
invitera les élèves à se reporter au dessin de la
page de gauche.
Pour aller plus loin
Pour vérifier et compléter le lexique, le professeur pourra proposer aux élèves d’observer le dessin pendant une minute. Ensuite,
deux par deux, ils se poseront des questions
pour localiser les objets. Ils pourront également demander quels objets ne sont pas à
leur place (le livre, les chaussons, la peluche,
une balle, l’écharpe…), combien il y a de fauteuils, de tapis, s’il y a un instrument de musique… L’exercice d’application La gramática
es simpática, page 53, permettra aux élèves
de continuer à mémoriser l’emploi des prépositions.
Unidad 4 – 57
Llegamos a nuestra meta
TÂCHE A
Pour que les élèves puissent cocher les bonnes
solutions, le professeur pourra distribuer la fiche
photocopiable n° 5.
p. 54
Il est important d’indiquer aux élèves qu’il ne
s’agit pas de lire les indications du tableau du
manuel. Ils s’attacheront à redonner deux ou trois
informations avec leurs mots en fonction de ce
qu’ils auront retenu.
Solutions
Vivo
en los Andes, al lado del lago Titicaca.
en una isla del Caribe, debajo de los cocoteros.
en España, en el centro de Madrid.
Lucía
Mónica
Andrés
De vacaciones, me paso el día
viendo películas.
jugando en la playa con los amigos.
acogiendo a los turistas.
Andrés
Mónica
Lucía
Pero tengo que
protegerme del sol.
tomar el metro para ir al cine.
saber algo de inglés.
Mónica
Andrés
Lucía
El momento que me gusta más es
el amanecer, cuando todo está tranquilo.
el atardecer, cuando el agua está muy caliente.
la noche, cuando me paseo por las calles del centro.
Lucía
Mónica
Andrés
Mi mejor amigo(a) es
Raúl, que es tan aficionado al cine como yo.
Begoña, una chica que vende recuerdos a los turistas.
Vicente, que se pasa el día pescando.
Andrés
Lucía
Mónica
Mi casa
es de tierra, pequeña, pero me gusta.
es clara y agradable.
es un edificio grande pero oscuro.
Lucía
Mónica
Andrés
En mi dormitorio
dormimos mis hermanos y yo.
tengo muchas fotos de actores y actrices.
hay una ventana que da a la playa.
Lucía
Andrés
Mónica
Cuando es mi cumpleaños
cantamos, bailamos y vemos un vídeo.
mi mamá me prepara una torta de maíz.
organizo un campeonato de natación.
Andrés
Lucía
Mónica
Mi vida aquí
es más tranquila que en Madrid pero menos que en
los Andes.
es menos monótona que en la playa y en la montaña.
es más dura que en una isla o una capital.
Mónica
Andrés
Lucía
Les critères d’évaluation peuvent être :
• Nous annonçons
– le personnage choisi,
– sa nationalité.
• Nous employons la première personne du présent de l’indicatif.
58 – Unidad 4
• Notre présentation est audible et claire : nous
accentuons convenablement les mots (accent tonique).
• Nous portons une attention particulière à la
prononciation des sons « r » (de dura), « rr » (de
Raúl) et « j » (de debajo).
TÂCHE B
Les critères d’évaluation peuvent être :
• J’indique dans ma lettre
– le destinataire,
– la date,
– les formules de politesse.
• Je précise
– mon nom,
– ma nationalité,
– le lieu où je vis.
• Je parle de
– mon mode de vie,
– mes goûts.
• J’emploie
– la première personne du présent de l’indicatif,
– l’obligation personnelle,
– le verbe soler.
TÂCHE C
Pour aller plus loin, les élèves de la classe pourront poser quelques questions pour demander
des précisions.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• J’indique
– le nom du personnage,
– son pays d’origine.
• J’emploie
– la troisième personne du présent de l’indicatif,
– l’obligation personnelle,
– le verbe soler.
• Notre présentation est audible et claire nous
accentuons convenablement les mots.
• Nous portons une attention particulière à la
prononciation des sons « s » (de me paso), « c »
(de vacaciones) et « z » (de organizo).
Pour aller plus loin
Voici quelques variantes des tâches finales
proposées dans le manuel.
– EOI Par groupe de deux, nous imaginons
un dialogue : l’un(e) des élèves parle de sa
vie, l’autre joue le rôle d’un(e) jeune vivant
dans un autre pays.
– EE J’écris un article pour le journal du collège sur la vie d’un de ces jeunes (Lucía, Andrés
ou Mónica).
– EOC Je dessine rapidement le plan de mon
appartement sur une feuille et j’explique à
la classe où se trouve ma chambre, la salle
de bain, la cuisine… J’indique quelle est ma
pièce préférée et j’explique pourquoi.
• Je décris avec des phrases simples
– son lieu de vie,
– ses activités.
Unidad 4 – 59
Fiche photocopiable n° 1
• 1. Otras tierras, otras vidas, piste n° 4 du DVD
• Je comprends la situation
Nuestros amigos están:
en la calle. ❑
en el cole. ❑
Están esperando:
la hora de la salida. ❑
en un parque. ❑
el autobús. ❑
a su amiga Malika. ❑
Para Malika, es un día particular porque:
es su primer día de clase. ❑
es su cumpleaños. ❑
Sus amigos le ofrecen:
dos regalos. ❑
una camiseta. ❑
un libro. ❑
ha sacado buenas notas. ❑
unas gafas. ❑
un CD. ❑
• Je comprends ce que disent les personnages
Qui dit quoi ?
¿Te gusta?
Malika ❑
Paloma ❑
¡Qué chuli!
Malika ❑
Paloma ❑
¡De parte de los tres!
Carlos ❑
Diego ❑
¡Muchas gracias por los regalos!
Malika ❑
Paloma ❑
• Je repère les exclamations des personnages
¡Qué chuli! ❑
¡Estupendo! ❑
¡Es genial! ❑
¡Me gusta! ❑
¡Qué bonita! ❑
• Je réponds
¿Por qué le gusta el CD a Malika?
.................................................................................................................................................
.................................................................................................................................................
© Éditions Didier
.................................................................................................................................................
60 – Unidad 4
Fiche photocopiable n° 2
• 2. Celebramos un cumpleaños, p. 51
Para hacer una piñata
Para hacer una piñata, primero tienes que hinchar un globo. Luego, tienes que cortar tiras con hojas del periódico, después, mezclar cola blanca y agua en partes iguales en un recipiente, untar las tiras de papel de
periódico con la mezcla pegamento-agua y engancharlas sobre la superficie del globo como si lo vendaras.
Luego tienes que aplicar 3 o 4 capas de tiras cubriendo bien el globo.
Ahora, tienes que esperar 2 o 3 días para que se seque la cola blanca. Cuando el caparazón del globo esté
bien duro, tienes que hacer una abertura con unas tijeras para poder introducir los caramelos y dulces.
Por fin, decora y pinta la piñata.
#
Fiche photocopiable n° 3
• 3.
CO Las mañanitas, p. 51
Estas son las mañanitas que cantaba el rey David,
hoy por ser día de tu santo te las cantamos a ti.
Despierta mi bien despierta, mira que ya amaneció;
ya los pajarillos cantan la luna ya se metió.
¡Qué linda está la mañana en que vengo a saludarte,
venimos todos con gusto y placer a felicitarte!
El día en que tu naciste, nacieron todas las flores;
y en la pila del bautismo cantaron los ruiseñores.
Ya viene amaneciendo, ya la luz del día nos dio.
Levántate de mañana, mira que ya amaneció.
© Éditions Didier
De las estrellas del cielo tengo que bajarte dos,
una para saludarte y otra para decirte adiós.
Volaron cuatro palomas por toditas las ciudades;
hoy por ser día de tu santo te deseamos felicidades.
Con jazmines y lores, hoy te vengo a saludar.
Hoy por ser día de tu santo te venimos a cantar.
Canción tradicional.
Unidad 4 – 61
Fiche photocopiable n° 4
• 4.
EOC La mudanza, p. 52
© Éditions Didier
Je complète le dessin avec les mots qui conviennent.
62 – Unidad 4
Fiche photocopiable n° 5
• 5. EOC Tâche A, p. 54
Trois jeunes nous présentent leur mode de vie.
Nous lisons les informations en silence. Nous devinons qui dit quoi. Nous choisissons chacun un personnage et nous donnons une ou plusieurs informations à voix haute.
De vacaciones, me paso el día
viendo películas.
jugando en la playa con los amigos.
acogiendo a los turistas.
Pero tengo que
protegerme del sol.
tomar el metro para ir al cine.
saber algo de inglés.
El momento que me gusta más es
el amanecer, cuando todo está tranquilo.
el atardecer, cuando el agua está muy caliente.
la noche, cuando me paseo por las calles del centro.
Mi mejor amigo(a) es
Raúl, que es tan aficionado al cine como yo.
Begoña, una chica que vende recuerdos a los turistas.
Vicente, que se pasa el día pescando.
Mi casa
es de tierra, pequeña, pero me gusta.
es clara y agradable.
es un edificio grande pero oscuro.
En mi dormitorio
dormimos mis hermanos y yo.
tengo muchas fotos de actores y actrices.
hay una ventana que da a la playa.
Cuando es mi cumpleaños
cantamos, bailamos y vemos un vídeo.
mi mamá me prepara una torta de maíz.
organizo un campeonato de natación.
Mi vida aquí
es más tranquila que en Madrid pero menos que en
los Andes.
es menos monótona que en la playa y en la montaña.
es más dura que en una isla o una capital.
© Éditions Didier
Vivo
en los Andes, al lado del lago Titicaca.
en una isla del Caribe, debajo de los cocoteros.
en España, en el centro de Madrid.
Unidad 4 – 63
Je fais le point n° 4
Unité 4
Llegamos a nuestra meta, p. 54
TÂCHE A, p. 54
EOC - M’EXPRIMER EN CONTINU
J
K
L
J
K
L
J
K
L
Je peux présenter des gens que je connais,
par exemple, des jeunes qui vivent dans un autre pays.
TÂCHE C, p. 54
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
Je peux présenter quelqu’un avec d’autres camarades et
répondre à des questions,
par exemple, dire son nom, son âge, où il habite et son mode
de vie.
TÂCHE B, p. 54
EE - ÉCRIRE
© Éditions Didier
Je peux écrire une courte lettre,
par exemple, pour expliquer comment je vis.
64 – Unidad 4
Unidad 5
¡NO ME DIGAS!
Unité 5 • ¡No
me digas!
CO/EOC El
p. 60
Leçon 1
Paloma
Preparando las
fiestas
diario
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
diario íntimo de
CE/EOC Fragmentos
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
p. 61 • Taller de conversación: Je parle
de ma fête d’anniversaire.
de su
p. 66
EE Je « chate » avec un(e) ami(e) qui
se sent mal dans sa peau ; je lui
donne des conseils.
EOC El cumpleaños de la abuela
(BD)
p. 62
Leçon 2
Sentimientos y
gustos
CE/EOC Fernando, un tesoro de
amigo
CE/EOC Las seis cuerdas
(poème)
CO/EOC Un regalo de cumpleaños
p. 64
Leçon 3
Sentimientos y
emociones
CO/EOC + CE/EOC El
CO/EOI + CO/EOC En
me confie à mon journal intime.
p. 63 • Taller de lectura: Je décrypte un texte et je
m’entraîne à le lire. • Taller de conversación: Nous
choisissons un cadeau d’anniversaire.
miedo
p. 64 • Taller de escritura: J’écris un
courriel pour réconforter un(e) ami(e).
carte-
p. 65 • Taller de conversación: Nous
choisissons le film que nous allons voir.
(poème)
lera (photo)
p. 62 • Taller de conversación: J’interroge un(e) camarade
sur son(sa) meilleure ami(e). • Taller de escritura: Je
EOI
Nous organisons une
petite fête d’adieu pour
un(e) ami(e) qui va déménager.
EOC C’est mon anniversaire !
Que vais-je faire ?
EE J’écris dans mon journal
intime ce que je ressens
après avoir vécu un moment
exceptionnel.
Les quatre tâches finales de cette unité déclinent trois activités langagières différentes : EE, EOI et EOC.
L’expression écrite apparaît lors de la réalisation de deux des tâches car l’un des thèmes de l’unité
(le journal intime) se prête tout particulièrement à la mise en œuvre de cette activité langagière.
Les tâches intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés d’entraînement et représenteront pour l’élève (avec l’aide du professeur), l’occasion de faire une « auto-évaluation diagnostique ».
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves afin de leur dire ce qu’ils seront capables
de faire, d’éveiller ainsi leur motivation et de les rendre plus actifs. Un exemple de parcours est proposé
en gras.
Unidad 5 – 65
Page d’ouverture
Sur cette page d’ouverture, un enregistrement
audio, en lien direct avec
les deux photos, est
proposé. Celles-ci permettent un apport lexical : llamar por teléfono,
charlar, ¡no me digas!…
ainsi qu’une première approche du subjonctif
avec quizás… Ce pourra aussi être l’occasion pour
les élèves de réemployer le gérondif.
L’enregistrement peut faire l’objet d’une activité
de compréhension de l’oral qui pourra être menée dans le cours de l’unité ou à la fin ; elle pourra
éventuellement servir d’évaluation intermédiaire
(fiche photocopiable n° 1).
• Script de l’audio I CD 35 • 25 s
Llamando por teléfono
CARLOS: –Oye Diego, soy Carlos.
DIEGO: –Sí, dime.
CARLOS: –¿Sabes que mañana hay una fiesta en
casa de Julia? ¿Vas a ir?
DIEGO: –¡Claro que sí! Espero que venga Pili
también…
CARLOS: –Bueno, nos vemos mañana…
Pour aller plus loin
La scène de communication pourra être jouée
par les élèves afin de leur faire mémoriser
des expressions idiomatiques comme dime,
claro que sí…
DVD classe
• Script de la vidéo
Paloma et Malika sont
assises sur un banc.
Diego s’approche.
DIEGO: –Paloma, ¡oye!,
una nota de la directora para ti.
PALOMA: –¿Una carta para mí? La directora
quiere que mis padres vengan a verla.
DIEGO: –¿Sabes por qué?
PALOMA: –Ni idea.
MALIKA: –¡Bah, no te preocupes, no pasa nada!
66 – Unidad 5
p. 59
• Exploitation
La séquence vidéo, qui illustre cette unité, peut
dérouter les élèves car la situation n’est pas facile
à appréhender au premier abord (Carlos joue au
basket, des élèves se promènent…). Le sujet de la
séquence n’apparaît que dans la deuxième partie
lorsque Diego apporte le mot à Paloma.
Le professeur pourra, en guise d’anticipation,
jouer une scène semblable avec un élève de la
classe (sans qu’il ait été prévenu bien sûr !). Il l’interpellera et lui donnera une feuille pliée : Pedro,
ten una nota para tus padres. L’élève ne réagira
probablement pas, ou s’il le fait, pourra juste dire :
¿Por qué?. Le professeur pourra alors reprendre
une partie du dialogue de la séquence en le rassurant : No es grave, no te preocupes, no pasa nada.
Cette petite mise en scène permettra aux élèves
d’aller à l’essentiel lors du visionnage de la séquence. Dans une classe avec une bonne capacité
de réaction, on peut même imaginer que certains
élèves interviennent : ¿Qué es?… ¿Por qué?
Ensuite, le professeur peut proposer un « Vrai
ou faux ? » pour que les élèves situent chaque
personnage et son activité (fiche photocopiable
n° 2).
Au moment de la mise en commun, le professeur
pourra solliciter l’emploi de la forme progressive
et demander, si nécessaire, des justifications. Il
proposera ensuite un deuxième visionnage de
la séquence pour arriver à la réaction de Paloma
lorsqu’elle prend connaissance du mot que lui apporte Diego. L’enseignant proposera aux élèves un
arrêt sur image : Está preocupada… Se pregunta/
no sabe por qué la directora quiere que vengan sus
padres.
La réaction de Diego et de Malika sera aussi observée et commentée : le dicen/no quieren que se
preocupe. Ces formulations permettront un premier contact (lexicalisé) avec le subjonctif.
Bien sûr, le professeur pourra choisir de faire jouer
ce dialogue (lorsqu’il aura été élucidé puis répété
à plusieurs reprises).
Leçon 1
Preparando las fiestas
CD-rom I U5 I Nochevieja en el mundo
Je découvre des traditions
Cette activité d’association peut être réalisée
à la fin de la première leçon.
A
El diario íntimo de Paloma
CO
+
CO/EOC • env. 20 min
• Script de l’audio I CD 36 • 41 s
MALIKA: –Entonces, tú tienes un diario íntimo…
Y ¿escribes todos los días en él?
PALOMA: –No, todos los días, no… Pero... sí dos o
tres veces a la semana.
MALIKA: –¿Y qué escribes?
PALOMA: –Pues todo lo que me pasa, lo que
siento, mis proyectos… Si espero que algo se
realice, también lo escribo.
MALIKA: –¡Qué interesante! ¿Lo puedo leer?
PALOMA: –Perdona Malika, eres mi amiga pero
no quiero que nadie lo lea. Es que... escribo todos mis secretos.
DIEGO: –¡Hola chicas! ¿ De qué habláis?
MALIKA (en riant): –¡De nada!
1.
CO Après que les élèves ont lu la consigne de
travail, le professeur les invitera à observer la photo. Il pourra leur proposer une première consigne
d’écoute pour les familiariser avec l’intonation de
l’échange : « Levez le doigt lorsque vous entendez
une phrase interrogative. ».
Lors d’une deuxième écoute, les élèves pourront
réaliser la première activité. Chaque élève répètera une question et il sera ensuite intéressant de
demander à quelques uns d’entre eux de répéter
l’ensemble des questions.
Ce sera alors l’occasion de vérifier que le sujet du
dialogue a bien été compris. Le professeur pourra
demander : ¿De qué están hablando las dos chicas?
Il pourra aussi inciter les élèves à comprendre la
curiosité de Malika face à son amie.
2.
CO/EOC Une fois que les élèves auront répondu
à toutes les consignes, ce sera l’occasion de leur
demander un petit récapitulatif de la situation.
B
p. 60
Fragmentos de su diario
CE
+
EOC • env. 20 min
CD-rom I U5 I Diario íntimo
Je comprends un texte autobiographique
Cette activité peut constituer une introduction au document B). L’enseignant peut également s’en servir comme un support de rebrassage.
1. CE/EOC Le professeur demandera aux élèves
de lire silencieusement chacune des pages du
journal, en ayant au préalable expliqué le sens de
Nochebuena et Nochevieja. Cela permettra aux
élèves de situer l’écriture de ces pages dans le
temps, et donc de procéder à un premier repérage
du lexique des fêtes et des sorties.
Pour aller plus loin
Chacune des réponses peut être justifiée :
porque, en efecto,…
2. CE/EOC Pour réaliser la consigne a., le professeur laissera quelques minutes aux élèves pour
compléter ces amorces avant de mettre ce travail
en commun. Ensuite, il attirera l’attention des élèves sur le vocabulaire proposé dans ¿Una ayudita? afin qu’ils comprennent de façon plus rapide,
et donc vivante, la phrase : Espero que venga ÉL.
L’enseignant pourra faire reprendre ce début de
phrase et demander aux élèves de la compléter
d’une autre façon (avec la prénom d’un garçon,
par exemple) afin de mieux montrer qu’ils ont
compris les espoirs de Paloma. Certains élèves
pourront à ce moment-là lire quelques verbes au
subjonctif dans le Menú de gramática pour les
fixer après emploi.
3. CE/EOC La réponse à cette consigne peut amener le professeur à aller plus loin en expliquant
à la classe en quoi consiste cette tradition espagnole de las uvas. La rubrique Fiestas (page 153)
apportera quelques information supplémentaires
aux élèves.
Unidad 5 – 67
C
El cumpleaños de la abuela
EOC • env. 15 min
1.
EOC Ce document a pour but de faire acquérir
et réemployer du lexique dans un contexte précis. Ce travail pourra être une bonne base pour
la compréhension du document C) de la leçon 2,
page 63.
Après la lecture de ¿Una ayudita?, les élèves observeront les quatre premières vignettes qui permettent de réaliser l’activité proposée. S’il le souhaite,
le professeur pourra leur demander de reformuler
certaines de leurs réponses au présent progressif
car les premières vignettes s’y prêtent aisément :
Están brindando todos. / Están celebrando este
cumpleaños… L’emploi du superlatif peut aussi
être amené : Está contentísima…
La dernière vignette peut donner lieu à un petit
commentaire des élèves si le professeur les y invite : Al final, la abuelita se encuentra/se siente… La
dejan sola porque…
HACIA LA META: taller de conversación
Cet atelier est en prise avec l’ensemble des
documents de la leçon, mais aussi avec la tâche
finale C page 66.
Il peut être intéressant de le réaliser avec des indications précises afin que les élèves mesurent les
compétences acquises. Une mise en œuvre pourra
leur être proposée, par exemple :
EOI
2
Préparation :
env. 15 min
Face à la classe
(en binômes ou en
échangeant entre
binômes)
Le professeur demandera aux élèves de relire au
préalable les documents des leçons qui peuvent
les aider. En fonction du niveau de la classe, il
pourra demander aux élèves de réintroduire les
différents points de grammaire vus en classe, sinon il se contentera d’en demander un seul.
LA GRAMÁTICA ES SIMPÁTICA
Ces exercices d’entraînement faits en fin
d’heure avec les élèves sont une bonne base
pour l’atelier de conversation. Que cela ne
nous empêche pas de leur demander de mémoriser certaines des phrases qui nous semblent intéressantes, ou celles sur lesquelles
ils ont buté !
Leçon 2
A
Sentimientos y gustos
Fernando, un tesoro de amigo
CE/EOC • env. 10 min
CD-rom I U5 I La entrevista
Je comprends l’essentiel d’une interview
Cette activité peut constituer une première
approche du style journalistique pour les
élèves. Pour plus d’autonomie, et s’ils en ressentent le besoin, ils pourront faire appel à la
transcription de l’enregistrement.
1.
CE/EOC Les élèves sont progressivement amenés à exprimer ce qu’ils ressentent personnelle-
68 – Unidad 5
p. 62
ment grâce à ce petit texte court qui met en vedette un jeune espagnol que nombre d’entre eux
connaissent déjà. Il leur sera facile de répondre à la
première consigne après une lecture silencieuse.
Pour répondre aux deux consignes suivantes, l’enseignant peut demander à la classe de prendre
une feuille et de noter rapidement les mots précis
qui aident à la formulation de la réponse.
Le professeur pourra toujours faire reprendre les
structures verbales assez complexes contenues
dans ¿Una ayudita? et demander aux élèves de
faire deux phrases en rapport avec la vie de Fernando, ce qui donnera éventuellement lieu à une
trace écrite dans leur cahier personnel.
EN CASA
Pour aller plus loin
• Script de l’audio I CD 38 • 15 s
Le professeur peut demander aux élèves de
justifier le titre Fernando, un tesoro de amigo
en réemployant d’autres expressions du texte.
–¡Quién tiene un amigo, tiene un tesoro!
–La guitarra hace llorar a los sueños.
Le professeur pourra choisir l’atelier qui correspond le mieux à sa progression ou bien faire réaliser les deux.
La lecture prenant une place importante
dans l’apprentissage des élèves, le professeur les engagera à écouter plusieurs
fois l’enregistrement chez eux pour qu’ils
puissent réaliser cet exercice et réciter au
mieux les phrases devant la classe. ■
HACIA LA META: taller de conversación
L’atelier de conversation peut être réalisé en sept
ou huit minutes entre deux camarades, en fin
d’heure, afin de vérifier le bon apprentissage du
lexique, de la prononciation et de l’accentuation.
HACIA LA META: taller de escritura
Pour effectuer cet atelier, le professeur demandera aux élèves de relire Fragmentos de su diario,
page 60. Ils y trouveront notamment des idées
pour la mise en page.
Pour une meilleure fixation, le professeur les encouragera à réutiliser les emplois du subjonctif et
à varier le lexique.
B
Las seis cuerdas
CE
+
EOC • env. 10 min (15 min si on inclut
la mémorisation)
CD 37 • 34 s
1.
CE Après une lecture silencieuse, les élèves
pourront réaliser cette activité.
2. EOC Le professeur laissera quelques élèves
proposer une lecture personnelle du poème, puis
il fera écouter l’enregistrement. D’autres élèves,
peut-être les plus timides, pourront s’en inspirer
pour dire le poème à leur tour.
Pour aller plus loin
Ne nous interdisons pas un petit atelier de
mémorisation en quatre ou cinq minutes
suivi d’une récitation devant la classe ; c’est
à ce moment-là que l’exercice de lecture effectué prendra tout sons sens. Le professeur
pourra envisager de noter ce travail en précisant les critères (par exemple 10 points, dont
5 pour la restitution du sentiment exprimé et
5 pour la récitation fluide du lexique).
C
Un regalo de cumpleaños
CO/EOC • env. 20 min
• Script de l’audio I CD 39 • 33 s
PALOMA: –Dime Diego, ¿qué tipo de libros te
gustan?
DIEGO: –Los de miedo y los de aventuras.
PALOMA: –A mí, me encantan las historias de
amor. Soy una chica muy romántica.
DIEGO: –¡Puaj! Para mí son aburridísimas, no
hay acción.
PALOMA: –Oye, ¿puedes ayudarme a comprar
un libro para mi prima? Mañana es su cumple
y le apasiona leer, sobre todo libros de humor.
Ce dialogue va permettre un réemploi important
du lexique vu tout au long des documents précédents ; le professeur n’hésitera pas à le faire écouter trois ou quatre fois, en précisant à chaque fois
quelles sont les consignes à suivre (1., 2. ou 3.).
Une fois les amorces complétées, certaines pourront être notées au tableau.
Pour aller plus loin
Le professeur pourra aussi demander aux élèves de réfléchir à ce qu’ils auraient acheté et
pourquoi, ce qui permettra d’enrichir l’apport
lexical et de rendre le travail plus personnel.
Ainsi il les amènera au travail de En casa.
HACIA LA META: taller de lectura
Voici un atelier de lecture ludique qui permettra
de mesurer la mémorisation auditive du dialogue
entendu. Le but est que les élèves puissent ensuite
le lire à deux et ce, rapidement.
Unidad 5 – 69
HACIA LA META: taller de conversación
2
EOI
Préparation : env. 5 min
Le professeur passera de groupe en groupe, et
donnera des conseils pour que chaque élève approfondisse, revoie si nécessaire et ce, dans le but
de les préparer au mieux aux tâches finales.
Une nouvelle fois, cet atelier peut permettre aux
élèves de mesurer ce qu’ils ont retenu de la leçon.
Sentimientos y emociones
Leçon 3
CD-rom I U5 I La convocatoria
Je comprends une vidéo
Cette activité de capture d’images entraîne
les élèves au prélèvement d’indices. Elle pourra aussi être réalisée à la fin de la leçon 3.
A
El miedo
CO/EOC
+
CE
+
EOC • env. 15 min
CD 40 • 56 s
1.
CO/EOC Le professeur propose une ou deux
écoutes de l’enregistrement et écrit au tableau
les différents mots proposés afin d’éviter que les
élèves ne lisent le poème.
Après ces écoutes, l’enseignant attendra de ses
élèves une réaction par rapport à la tonalité du
poème. Pour faciliter la compréhension, il rappellera la présence de ¿Una ayudita?. Cette approche
facilitera l’exercice de lecture proposé ensuite.
p. 64
Pour aller plus loin
Le professeur pourra demander aux élèves
d’écrire ce mail sur ordinateur (chez eux ou
au CDI).
Il sera possible de leur distribuer une fiche
leur indiquant les raccourcis pour les lettres
portant un accent écrit (fiche photocopiable
n° 3).
EN CASA
Pour préparer cette activité, le professeur
peut faire écouter une nouvelle fois le
poème, puis le faire lire aux élèves. ■
Pour aller plus loin
Le professeur peut proposer une mémorisation entière du poème, en donnant à apprendre chaque strophe à des élèves différents. La
récitation se fera à trois voix.
3.
EOC En conclusion, les élèves peuvent évoquer
l’état d’esprit du poète ou narrateur :
Aquí, el poeta/narrador está/se siente particularmente…
HACIA LA META: taller de escritura
EE
Préparation : env. 15 min
Pour réaliser ce travail, chaque élève relira les documents conseillés. On pourra aussi lui demander
d’intégrer des expressions de salutations : au revoir, formules amicales finales (nos vemos/hasta
pronto)…
70 – Unidad 5
Pour en savoir plus
Pourquoi ne pas regarder de plus près le tableau
de Rufino Tamayo ?
Rufino Tamayo (1899-1991), pintor mejicano de
sentidos.
Sus naturalezas muertas, sus personajes interrogando las constelaciones, las fuerzas agresivas
y destructivas, las interferencias con la comunicación humana… son unos de los temas que con
insistencia se encuentran en su pintura.
Con formas sintéticas surgidas de un largo
diálogo con las vanguardias y elementos venidos de la estética prehispánica y de lo popular
mejicano, sus cuadros apelan tanto a la sensualidad como al intelecto. Tamayo ha quedado
como uno de los pintores clásicos de este siglo.
• La ciencia de los sueños: comédie sentimentale
qui fait appel à l’imagination et aux rêves.
www.museotamayo.org
Les explications que les élèves sont susceptibles
de donner pourront être associées aux couleurs
des affiches, à la présentation du titre du film, à
la disposition de certains éléments reconnaissables… Certains des arguments proposés, ainsi que
certaines productions orales de l’activité 1, pourront faire l’objet d’une trace écrite dans le cahier
personnel de l’élève et viendront nourrir le Taller
de conversación.
B
En cartelera
CE/EOI
+
CO/EOC • env. 12 min
« À l’affiche » sera le titre traduit que le professeur
pourra donner d’emblée aux élèves.
Ce document permet d’associer l’image au son.
1.
CE/EOI Le professeur peut demander aux élè-
ves d’imaginer un contexte à la photo. Ils pourront
par ailleurs exprimer ce que les affiches évoquent
pour eux (cela facilitera la réalisation de l’atelier
de conversation) : decidir ir al cine / estar entre
amigos(as) / elegir una pelí… Le travail de cette
consigne en sera ainsi facilité et plus dynamique.
2. CO/EOC
• Script de l’audio I CD 41 • 1 min 40 s
Escucho las músicas siguientes y las asocio a
cada uno de los carteles de las películas.
Música 1 = La perrera
Música 2 = El libro negro
Música 3 = Babel
Música 4 = La ciencia de los sueños
Les films proposés sur la photo sont :
• El libro negro: film de guerre avec une histoire
d’amour.
• Babel: sur trois continents, chacun des personnages de ce film va accomplir sa destinée ; que de
douleur et de violence !
• La perrera: de nos jours, un jeune cherche son
avenir dans une société qui ne lui convient pas ;
les relations familiales sont difficiles.
Pour aller plus loin
Pour voir ces affiches de plus près, vous pouvez vous rendre sur le site http://cinenacional.
com.
HACIA LA META: taller de conversación
EOI
2
Préparation :
10 min
Réalisation :
face à la classe
Cet atelier permet de rebrasser le lexique vu dans
le document En cartelera. L’argumentation demandée prépare les élèves à la réalisation de la
tâche C, page 66.
LA GRAMÁTICA ES SIMPÁTICA
La boucle est bouclée !
Nous pouvons toujours prolonger cet exercice d’application en renvoyant les élèves aux
photos des deux jeunes, Diego et Carlos, en
page d’ouverture : Diego está entusiasmado
por... / Carlos está más tranquilo...
Le professeur peut aussi faire commenter
la dernière vignette de El cumpleaños de la
abuela: La abuelita está deprimida/insatisfecha ya que… No estará - si la classe suit bien
- muy contenta porque…
Unidad 5 – 71
Llegamos a nuestra meta
TÂCHE A
Elle est notamment préparée par la leçon 3 de
l’unité.
p. 66
TÂCHE C
Les suggestions pour les critères de co-évaluation
à proposer à la classe sont disponibles sur la fiche
photocopiable n° 4.
Les critères d’évaluation peuvent être :
•
–
–
–
J’indique dans mon message
mon pseudo,
le pseudo du destinataire,
la date de l’échange.
• Pour donner des conseils, j’emploie
– la première et la deuxième personne du singulier du présent du subjonctif,
– para que,
– le verbe aconsejar que.
TÂCHE D
Elle est préparée tout au long de l’unité.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• Je peux faire une description brève du moment
que je viens de vivre au présent.
• J’indique la date.
• J’emploie la première personne du singulier
pour parler de ce que je ressens.
TÂCHE B
Cette tâche est directement liée aux leçons 1 et 2
de l’unité.
Sa réalisation se faisant par groupes de deux, il
sera intéressant d’enregistrer la conversation entre les deux élèves afin d’évaluer l’échange en interaction.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• Nous choisissons
– la date à l’aide d’expressions telles que « la
semaine prochaine », « en novembre », « à trois
heures »,
– le lieu où se déroulera la fête,
– la liste des invités,
– le cadeau.
• Nous employons le gusta que, le hace ilusión
que ou le emociona que.
Pour aller plus loin
Voici quelques variantes possibles des tâches
finales.
– EOI Le déménagement
Rôle 1 : Je discute avec un(e) ami(e) qui va
déménager. Je lui pose des questions sur la
ville où il (elle) va habiter, sa future maison
(ou appartement), et je lui confie mes sentiments à l’idée qu’il (elle) parte.
Rôle 2 : Je vais déménager, j’en parle avec
un(e) ami(e) qui me pose des questions sur
la ville où je vais vivre, ma future maison… Je
réponds à ses questions et je parle de mes
sentiments à l’idée de partir.
– EE Je viens de voir un film au cinéma : j’indique le titre et j’écris dans mon journal intime mes sentiments après la projection.
– EOC C’est l’anniversaire d’un(e) ami(e) !
J’explique à un groupe de camarades ce que
nous pourrions lui faire comme surprise.
72 – Unidad 5
Fiche photocopiable n° 1
CD 35
• 1.
CO Llamando por teléfono, p. 59
¿Verdad o mentira?
Verdad
Mentira
Carlos escribe a Diego.
❑
❑
Hay una fiesta en casa de Paloma.
❑
❑
Diego va a ir a la fiesta.
❑
❑
Carlos habla de su amiga Pili.
❑
❑
#
Fiche photocopiable n° 2
• 2. ¡No me digas!, piste n° 5 du DVD
Personaje
Actividad
Verdad
Mentira
Carlos
jugar al fútbol
❑
❑
Paloma y Malika
charlar
❑
❑
Diego
hacer un ejercicio
❑
❑
© Éditions Didier
¿Verdad o mentira?
Unidad 5 – 73
Fiche photocopiable n° 3
• 3.
EE Taller de escritura, p. 64
Liste des principaux raccourcis :
á
Alt+160
í
Alt+161
ó
Alt+162
ú
Alt+163
ñ
Alt+164
Á
Alt+181
É
Alt+144
Í
Alt+214
Ó
Alt+224
Ú
Alt+233
Ñ
Alt+165
¿
Alt+168
¡
Alt+173
#
Fiche photocopiable n° 4
• 4.
EOC Tâche C, p. 66
Lorsque j’écoute mon camarade…
© Éditions Didier
• Je repère :
très facilement
facilement
difficilement
– le lieu où se déroulera l’anniversaire
❑
❑
❑
– la date choisie
❑
❑
❑
– les invités
❑
❑
❑
– les activités proposées
❑
❑
❑
❑
❑
❑
• Je comprends ses choix :
74 – Unidad 5
Je fais le point n° 5
Unité 5
Llegamos a nuestra meta, p. 66
TÂCHE C, p. 66
EOC - M’EXPRIMER EN CONTINU
J
K
L
J
K
L
J
K
L
Je peux dire ce que j’aime faire,
par exemple, le jour de mon anniversaire.
TÂCHE B, p. 66
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
Je peux préciser une date, ou un rendez-vous, à l’aide d’expressions telles que « la semaine prochaine », « en novembre », « à trois heures »,
par exemple pour fixer la petite fête d’adieu pour un(e)
ami(e).
Je peux aussi proposer une liste d’invités.
Je peux parler simplement des gens que je connais,
par exemple pour dire quel cadeau je leur ferais.
TÂCHE A
et
TÂCHE D, p. 66
EE - ÉCRIRE
Je peux « chater » avec un(e) camarade,
par exemple, pour lui donner des conseils.
© Éditions Didier
Je peux donner des informations sur moi,
par exemple, pour raconter dans mon journal intime un moment exceptionnel.
Unidad 5 – 75
ESPAÑA
UN PAÍS DE CONTRASTES
L’objectif de ces pages est, sinon d’aller à l’encontre de clichés habituels sur l’Espagne, du moins de
montrer qu’ils ne résument pas la diversité d’une
culture.
Comme toujours, l’élève est invité à s’approprier
le contenu de cette section grâce aux activités qui
lui sont proposées.
Avant d’aborder ces pages, le professeur peut demander aux élèves ce qu’évoque pour eux le mot
España (en précisant : gastronomie, paysages,
lexique, objets…). Au terme de ce travail d’introduction, un premier bilan de leurs découvertes
pourra être établi.
Pour aller plus loin
Voici quelques indications supplémentaires
en espagnol que le professeur peut donner à
ses élèves s’il le juge opportun. L’enseignant
pourra proposer les informations (en omettant de donner les titres) de façon à permettre aux élèves de deviner à quelles photos il
se réfère. Il n’est pas nécessaire pour eux de
tout comprendre mais de s’entraîner au prélèvement d’indices.
Plaza de toros de Ronda
(provincia de Málaga, Andalucía), p. 67
Construida en el siglo XVIII, es una de las más antiguas plazas de toro de España. Ahí se establecieron las reglas de la corrida. Su torero más famoso,
Pedro Romero (1754-1839), mató más de 5.000
toros sin sufrir el menor incidente. Las tropas de
Napoleón la utilizaron como fortaleza en 1810.
Cada año, se celebra la «corrida goyesca» con vestimenta de la época de Goya.
Estadio Santiago Bernabéu (Madrid), p. 67
Inaugurado en 1947, es el estadio del Real Madrid.
Su capacidad es actualmente de 80.354 espectadores.
Málaga (Andalucía), p. 67
Es capital de provincia. Fue sucesivamente fenicia,
griega, cartaginesa y romana. Conoció ocho siglos
de ocupación árabe antes de pasar a la corona castellana (1487). Tiene actualmente más de 560.000
habitantes y es una ciudad muy turística gracias a
sus hermosas playas.
Aragón, p. 67
Es una autonomía con gran variedad de clima y
vegetación. Se pueden encontrar nieves perpetuas en el Pirineo y también desiertos en el bajo
Aragón. Se practica el rafting, el puenting... Ya hemos evocado esta región en la unidad 2, Tiempos
y pasatiempos.
Alcalá de los Gazules (Cádiz)
y Alquézar (Huesca), p. 68
Los muros encalados de los pueblos del sur de España reflejan el calor. La cal se usa desde la más
remota antigüedad. En el norte, se solía utilizar el
adobe, un ladrillo de arcilla (que l’on n’hésitera pas
à traduire : une brique d’argile) secada al sol y al
aire, que conserva su color natural.
Paella y fabada, p. 68
No, la paella no es el plato nacional sino el de la
comunidad valenciana. Sus ingredientes básicos
son el arroz, el azafrán (que le da su color) y el
aceite de oliva. Suele tener carne o marisco y verduras. Su nombre viene del recipiente en el que
se cocina. En la época de dominación árabe, ya se
hacía este plato con cuscús, más tarde sustituido
por el arroz.
¿Lo sabías? 2 – 77
En cuanto a la especialidad asturiana, se hace con
judías (las «fabes»), chorizo, morcilla y tocino.
¡Es imposible evocar todas las especialidades regionales españolas! Sólo vienen aquí unos cuantos ejemplos: el cocido (pot au feu) madrileño, el
gazpacho andaluz (sopa fría), las albóndigas a
la bilbaína (bolas de carne picada mezclada con
huevos y diversos condimentos), la butifarra catalana (embutido de carne picada de cerdo con gran
cantidad de pimienta), la zarzuela de pescados, el
cochinillo (cochon de lait) de Castilla y León, sin olvidar la famosa tortilla española...
Molinos, p. 68
Los de la Mancha -que evocan tanto a Don
Quijote- sustituyeron los que funcionaban con
agua en el siglo XVI. En aquella época, España sufrió una terrible sequía y adoptó la nueva tecnología que los últimos cruzados habían traído de
Jerusalén. Moliendo el grano, permitían alimentar
a los numerosos soldados de la época.
Los parques eólicos en los que se agrupan los aerogeneradores se multiplican en España a partir
de los años 80/90. Se prevé que en 2011 producirán el 9% de la energía consumida. Además de ser
muy ecológicos, son una solución al agotamiento
(traduire si nécessaire) del gas y del petróleo.
Temperaturas, p. 69
El clima español es muy variado. En el interior del
país, los veranos suelen ser muy calurosos y los
inviernos muy fríos. En la costa norte, puede llover mucho en invierno pero las temperaturas son
cálidas en verano. En el sur, el invierno es en general bastante suave pero durante el verano las temperaturas pueden alcanzar más de los 40 grados.
Fiestas, p. 69
Son muy numerosas en España. Las hay nacionales como la semana Santa, Carnaval o el Día de
la Hispanidad, pero cada provincia o cada ciudad
puede tener las suyas como las San Fermín de
Pamplona o las Fallas de Valencia. Más que folclóricas, son populares. La gente no se queda espectadora, al contrario, participa con entusiasmo,
bien sea una manifestación tradicional o una
más moderna.
Fiestas de Navidad, p. 69
Son tres Reyes: se llaman Melchor, Gaspar y Baltasar. Son ellos quienes, en la noche del 5 al 6 de
enero, traen regalos a los niños españoles.
78 – ¿Lo sabías? 2
En América Latina, coexisten con el Papá Noel en
numerosos países. En Chile el Papá Noel se llama
el «Viejito Pascuero», en México Santa Claus, y San
Nicolás en Venezuela. Visita también a los niños de
Bolivia, Colombia, el Salvador, Uruguay y Argentina
San Nicolás. Pero mucha gente sigue prefiriendo
a los Reyes Magos y explican que el Papá Noel es
sólo una invención de la Coca Cola en 1931.
Si los niños se han portado bien, tendrán los regalos pedidos. ¡Pero en caso contrario, lo que dejan
los Reyes es carbón!
Una particularidad: en Perú, los Reyes se llaman
Inkarri, Mistirri y Negrorri (Rey Inca, Rey Mestizo
y Rey Negro). ¡Los tres suelen competir en una
carrera a caballo!
Un poco de historia, p. 70
¡Sí, en España, en la Edad Media, convivieron durante muchos años tres religiones: el cristianismo,
el islam y el judaísmo! Como lo dice Diego, España
supo conservar, modificándolos, diferentes monumentos de aquella época a pesar de la expulsión
de los árabes y de los judíos en el siglo XV.
La Mezquita de Córdoba, p. 70
Convertida en catedral en el siglo XIII, fue con
sus 23.400 metros cuadrados la tercera mezquita
más grande del mundo, después de las de Casablanca y La Meca.
La Giralda (Sevilla), p. 70
Actualmente campanario de la catedral, esta torre
edificada en el siglo XII era un alminar (un minaret). Dicen que en aquella época, fue la torre más
alta del mundo con 97,5 metros. Su particularidad
es que no tiene escaleras sino rampas que permitían al sultán subir a caballo.
La Alhambra, p. 70
«Al Hamra» (la Roja en árabe), es el mejor conservado y más antiguo de todos los palacios árabes
del mundo. Era una ciudad para los reyes nazaríes
(nasrides), su gobierno y sus caballeros.
Santa María la Blanca (Toledo), p. 70
Fue construida en el siglo XIII por los judíos y
convertida en templo cristiano en el siglo XV. Es
de arte mudéjar (los mudéjares eran los musulmanes que vivían en territorio conquistado por
los cristianos). Los arcos que vemos en la foto se
llaman arcos de herradura (donner éventuellement la traduction).
Unidad 6
AYER Y HOY
Unité 6 • Ayer
y hoy
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
p. 72
Leçon 1
CO/EOC Una vida difícil
CE/EOC Mi abuela Isabel
En otros tiempos
CE/EOC
p. 74
Leçon 2
EOC
Destinos de ayer y
de hoy
p. 72 • Taller de teatro: Nous
mettons en scène un dialogue.
¡Me gusta el chocolate!
(publicités)
CE La comida en el Siglo de Oro
CO/EOC La comida de los mayas
El «niño rey» (BD)
CE/EOC
Jóvenes nobles aztecas
CE/EOC
Cristóbal Colón
Educación y
enseñanza
p. 76
Leçon 3
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
CE/EOC Fernando Alonso
CE Simón Bolívar
p. 78
EOC Devant
la classe, je
parle de la jeunesse
d’une personne âgée.
p. 74 • Taller de teatro: Nous mettons en scène une BD.
p. 75 • Taller de conversación: Nous échangeons
notre point de vue sur l’école des Aztèques.
p. 77 • Taller de teatro: Nous créons et mettons
en scène une interview.
EOI Voyage dans le futur :
rencontre entre des
personnes d’époques
différentes.
EE Je rédige un petit texte sur la
vie des hommes préhistoriques.
Dans cette unité sont proposées trois tâches finales mettant en œuvre trois activités langagières différentes (EOC - EOI - EE).
En réalisant au moins deux des tâches finales, les élèves auront atteint les compétences visées dans cette
unité. Cependant, la réalisation de l’ensemble des tâches (A, B et C) permettra d’aborder un maximum de
documents et d’optimiser les acquis.
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves pour leur dire ce qu’ils seront en mesure
de faire, pour éveiller ainsi leur motivation et les rendre plus actifs.
Les ateliers intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés d’entraînement et représenteront pour l’élève (avec l’aide du professeur), l’occasion de faire une « auto-évaluation diagnostique ».
Dans le tableau des contenus ci-dessus, un exemple de parcours est proposé : pour réaliser la tâche finale
en gras, il est suggéré de réaliser les activités indiquées en gras également.
Unidad 6 – 79
Page d’ouverture
À travers des sujets déjà
abordés dans les unités
précédentes – comme la
famille –, ou des thèmes
nouveaux – par exemple l’éducation –, l’unité
6 permet d’établir un
premier contact avec
les temps du passé (l’imparfait essentiellement).
Grâce à la mise en parallèle de situations issues
d’époques différentes, les élèves apprendront à
utiliser des structures de comparaison, en s’appuyant sur des expressions spatio-temporelles. La
page d’ouverture en est un exemple, avec le tableau de Murillo (XVIIe siècle) et la photo d’une
scène d’un marché latino-américain à notre époque.
Après avoir fait observer les deux documents
iconographiques et leur légende, le professeur
pourra inviter les élèves à choisir trois éléments
communs aux deux scènes et trois éléments
montrant qu’il s’agit d’époques différentes. Ce
sera l’occasion de réactiver le lexique des vêtements ou d’enrichir le vocabulaire des aliments et
du commerce (patatas, vender…). La mise en commun, sous forme de tableau (fiche photocopiable
n° 1), permettra d’introduire les termes en aquella
época, en el siglo XVII.
Pour aller plus loin
Imaginer la vie de ces jeunes en quelques
phrases pourra servir de travail d’anticipation pour la leçon 1 (alimentation) et la leçon
2 (mode de vie, éducation).
Pour en savoir plus
• Le peintre Bartolomé Esteban Murillo (16171682)
Bien qu’il quittât très peu Séville, où il était né,
Murillo connut de son vivant une renommée
exceptionnelle nourrie par de nombreuses commandes des autorités ecclésiastiques. D’abord
marqué par l’influence de Ribera et Zurbaran,
son art fécond atteignit son apogée autour de
1660, s’inspirant de plus en plus profondément
80 – Unidad 6
p. 71
des écoles vénitiennes et flamandes, notamment de Rubens et Van Dyck, avec ses coloris
riches et soignés, ses compositions très sûres et
sa puissance d’expression. Si son style très personnel se teinte parfois d’un sentimentalisme
fidèle à son époque, il a donné naissance à des
compositions religieuses d’une grande liberté
technique et à des scènes de genre pleines de
douceur et de grâce.
« Murillo peintre en douceur » : Jean-Louis AUGÉ,
Dossier de l’art, n° 115, 15/01/2005.
• Murillo, pintor del pueblo
Muchos pintores españoles han mostrado en
su obra facetas de la vida del pueblo. A veces
con crudeza y desgarro (como es el caso de
Goya). Mas en general se trata de una mirada
desde arriba.
En cambio, Murillo, el más popular de nuestros pintores, refleja –con cariño, compasión y
bondad– la vida de los suyos, de la gente pobre y jornalera, vida a menudo amarga, pero
también jalonada por modestas satisfacciones: niños callejeros, personas de las clases
laboriosas, escenas cotidianas y sencillas.
Muchos temas de la gigantesca obra pictórica
de Murillo se derivan de actitudes ideológicas
hoy obsoletas, o de valor, más que nada, recordatorio de la memoria histórica. Incluso esos
cuadros son magistrales y preciosos. Pero lo
que más nos atrae es que Murillo se interesó
por la gente pobre, reflejando facetas de su
vida con vivaz naturalidad. Plasmó imágenes
impresionantes de gente de la calle, mujeres
de su casa con sus niños, obreros, gitanos, artesanos. Murillo plasma en su pintura lo que
la novela picaresca había querido vehicular
por las letras, pero con un calor humano que
suele faltar en la novela picaresca. Pinta la
calle, la vida corriente: muchachos andrajosos y picaruelos (Niños jugando a los dados,
Galería de la Academia, Viena); mozas en la
ventana con escaso pudor (Las Gallegas en
la ventana, National Gallery, Washington);
enfocando siempre esas escenas sin vulgaridad y con una pizca de ternura y de gracia
sevillana.
www.eroj.org/Minerva/murillo.htm
DVD classe
• Script de la vidéo
Intérieur de la maison de la grand-mère
de Paloma. Paloma et
Malika entrent dans le
salon.
MALIKA (en admiration devant le phonographe):
–¡Jo! ¿Y esto? ¡Qué precioso!
PALOMA: –Sí, era el fonógrafo de mi abuelo.
MALIKA: –Claro, en aquella época, no había mp3.
¿Crees que funciona?
PALOMA: –No, está roto. (Elle prend le pavillon du
phonographe comme porte-voix.) Está roto.
MALIKA (le pavillon du phonographe en guise de
chapeau): –¿Me sacas una foto?
• Exploitation
Bien que cette séquence vidéo soit d’un abord
relativement facile, la situation mise en scène se
prête à de nombreuses interprétations. Le professeur pourra donc choisir d’en faire une exploitation en plusieurs étapes.
Il pourra visionner la scène sans le son, après
avoir donné une première consigne aux élèves en
amont : repérage du lieu, des personnages, du décor, des objets.
Cela placera les élèves dans le contexte connu des
« fil rouge » et permettra de nombreuses réutilisations (lexique de la maison notamment).
Puis, l’enseignant pourra proposer aux élèves
d’imaginer (par groupes de deux ou trois élèves)
Leçon 1
l’histoire liée à ce lieu, à ces personnages et à ce décor. Les élèves auront une entière liberté d’imagination, en revanche ils devront justifier leurs choix
par des éléments tirés de la séquence : Paloma y
Malika van a ver a una amiga, lo digo porque…
La mise en commun permettra une activité
d’oral en continu tendant vers l’interactivité car la
classe pourra réagir aux suggestions des uns et
des autres.
Parmi les différents scénarios évoqués, le professeur retiendra trois ou quatre situations (dont
une qui sera proche de la situation proposée dans
la vidéo). Il demandera alors aux élèves (toujours
en binômes ou en trinômes) de créer un dialogue
qui conviendrait à l’une des situations retenues
afin de faire le doublage de la séquence vidéo.
Il pourra ensuite visionner la scène avec le son en
proposant un repérage orienté sur les mots ou les
expressions faisant allusion au passé et sur ceux
faisant allusion au présent.
Le professeur veillera à dégager l’expression du
passé à travers ces relevés dans lesquels pourront
se trouver les verbes.
Pour aller plus loin
Le professeur pourra poursuivre l’exploitation de cette séquence vidéo au cours de
l’unité, par exemple après la leçon 1, en demandant aux élèves d’apporter la photo
d’une personne âgée (grand-parent ou non)
et d’imaginer, à partir de celle-ci, une situation ou un dialogue qu’ils mettront ensuite
en scène.
En otros tiempos
CD-rom I U6 I Museo virtual
Je reconnais des éléments culturels
Afin d’éveiller leur curiosité, le professeur
peut inviter les élèves à réaliser cette activité.
p. 72
(l’âge, les chiffres, les saisons…) tout en situant
l’action dans le passé. À partir d’un album photo,
les deux « fil rouge » évoquent brièvement certains aspects de la vie de l’un de leurs grandparents.
• Script de l’audio I CD 42 • 32 s
A
Una vida difícil
CO
+
CO/EOC • env. 20 min
Ce premier document permet de réactiver des
mots et expressions simples de la vie quotidienne
PALOMA: –Mira a mi abuela aquí en esta foto,
cuando tenía diez años. Iba a pie a la escuela
que estaba a cinco kilómetros de su casa. Era
difícil, porque en invierno había nieve.
Unidad 6 – 81
MALIKA: –Mi madre me cuenta que su padre no
podía ir a la escuela porque tenía que ayudar
a su familia.
1.
CO • env. 10 min Avant d’effectuer l’activité de
repérage, le professeur lira les deux consignes et
pourra demander aux élèves d’observer la photo,
car elle leur permettra de visualiser des éléments
du dialogue qu’ils vont entendre (qui parle ?). Une
grille peut être distribuée pour faciliter la prise de
notes (fiche photocopiable n° 2). Après une première écoute, l’élève pourra citer, sans trop de difficulté, les mots correspondant au vocabulaire de la
famille. Une deuxième écoute sera nécessaire pour
répondre au point suivant. Le professeur pourra
demander d’identifier les personnes qui parlent et
préparer la deuxième partie de l’exercice en lexicalisant les verbes à l’imparfait. Comme d’habitude,
la rubrique ¿Una ayudita? permettra aux élèves
d’introduire dans les réponses le lexique visé.
2.
Le professeur peut choisir aussi d’attendre que les
élèves aient «étudié» le document B) afin de demander une production plus riche.
B
CE
Pour aller plus loin
Il sera possible de proposer un repérage des
verbes à l’imparfait afin d’éduquer l’oreille des
élèves à l’identification des temps des verbes.
Le professeur les invitera ensuite à répéter ces
verbes en portant une attention toute particulière à la prononciation des terminaisons.
HACIA LA META: taller de teatro
L’atelier pourra être fait à la suite de l’activité de
compréhension orale. Après une préparation de
cinq minutes, deux ou trois binômes pourront
jouer cette saynette.
Autre possibilité, qui peut être combinée avec la
précédente (en fonction des difficultés des élèves) : le professeur donne la scène à préparer en
répartissant les rôles.
82 – Unidad 6
+
EOC • env. 20 min
1. CE Le repérage des verbes pourra être suivi
d’une réflexion sur le passé, plus précisément sur
l’imparfait, en les rapprochant avec les trois verbes au présent dans le texte. Le Menú de gramática de la page 73 permettra à l’élève de visualiser
les différentes terminaisons.
2.
EOC Plus qu’un avis personnel très original
(il est évident pour tous que la vie de cette personne était difficile), on attendra des élèves qu’ils
justifient leur réponse par la reprise des actions à
l’imparfait.
CO/EOC • env. 10 min Une troisième écoute
(voire une quatrième) aidera les élèves à se recentrer sur les éléments qui permettent de répondre aux questions de l’activité 2. Il n’est pas
nécessaire que le professeur fasse observer le
Menú de gramática à l’issue de cette activité. Il est
préférable que les élèves lexicalisent tout d’abord
l’imparfait. Le professeur s’attachera à ce que les
élèves accèdent à la littéralité du texte et, si nécessaire, il fera répéter les répliques du dialogue
afin de préparer l’atelier.
Mi abuela Isabel
Pour aller plus loin
On peut proposer aux élèves d’imaginer ce
que cette grand-mère pouvait faire d’autre
au quotidien (par exemple, réactivation du
lexique des tâches ménagères, pages 40-41).
La deuxième page de la leçon 1 est plus particulièrement consacrée à l’alimentation à travers trois
supports différents : publicité, texte et audio.
C
¡Me gusta el chocolate!
CE/EOC
+
EOC • env. 10 min
1.
CE/EOC Dans un premier temps, le professeur
incitera les élèves à regarder plus particulièrement
la publicité de droite, car c’est sur elle que porte
la première activité. Cette publicité leur semblera
sûrement vieillotte mais elle est facilement lisible
et permet une réactivation de la description physique et du lexique des vêtements, ainsi que quelques apports que les élèves trouveront dans ¿Una
ayudita?. L’enseignant ne manquera pas de faire
préciser quel produit était promu par la publicité,
ce qui sollicitera l’emploi de l’imparfait.
2.
EOC Pour mener à bien la seconde activité, le
professeur commencera par rappeler le titre ¡Me
gusta el chocolate! car le produit que vante la publicité de gauche n’est pas visible au premier abord.
Il s’agit d’une boisson chocolatée que l’on trouve
dans de nombreux pays du monde, notamment
en Amérique latine (au Chili et en Colombie).
Lorsque les élèves auront compris que les deux
publicités promeuvent des produits similaires
(à base de cacao), ils pourront partir de ce point
commun pour trouver tout ce qui les différencie.
Les élèves feront le lien entre l’activité sportive et
la boisson énergétique (maltée). Le slogan, quant
à lui, fait allusion au succès d’équipes chiliennes
convoitées par les États-Unis. Vous trouverez des
informations sur http: //www.nestle.cl/milo/interior/noticias/index.asp?x=286.
Pour aller plus loin
Le professeur pourra demander aux élèves de
réfléchir au public visé par chacune des deux
publicités : ¿A quién se dirige la publicidad de
la izquierda? ¿… de la derecha? ou les inciter
à réfléchir sur les habitudes alimentaires de
chaque époque. Cela permettrait aussi d’anticiper sur le document suivant.
D
La comida en el Siglo de Oro
(s. XVI)
CE • env. 10 min
1.
CE Ce texte étant relativement complexe, il
servira essentiellement de base pour un travail
sur le lexique (acquisition et réactivation). Le professeur pourra par exemple demander aux élèves
d’imaginer quels fruits ou quelle viande mangeaient les gens au XVIe siècle.
La rubrique La gramática es simpática pourra être
traitée à la suite.
Leçon 2
Pour aller plus loin
Le professeur peut mener une petite activité
de mémorisation. Livres fermés, les élèves reprendront les points importants des coutumes alimentaires de l’âge d’or. Pour préparer
la tâche finale C (page 78), on peut demander
aux élèves d’écrire un petit texte (au passé)
sur le sujet suivant : Des personnes vivant
au XXVe siècle parlent des habitudes alimentaires du XXIe siècle.
E
La comida de los mayas
CO
+
EOC • env. 10 min
• Script de l’audio I CD 44 • 38 s
El maíz era su principal alimento. Las frutas
eran numerosas. Los niños comían la fruta del
árbol de la goma de mascar y mascaban su
goma. Como los aztecas, los mayas eran entusiastas bebedores de chocolate. Lo preparaban con cacao y maíz molido… una bebida
espumosa sumamente agradable.
1. CO Cet enregistrement complète le travail sur
les aliments et permet de reprendre certains éléments de la leçon en employant le passé. Pour la
première activité, une écoute devrait suffire, en
revanche deux ou trois écoutes seront nécessaires
pour réaliser la seconde activité.
2.
EOC Cette activité permettra des réactivations
diverses : el más importante, encantar, et un emploi du gérondif.
La fiche photocopiable proposée facilitera la prise
de notes (fiche photocopiable n° 3).
Educación y enseñanza
Cette leçon permet d’aborder un thème courant,
celui de l’éducation, à travers deux exemples
qui ont été volontairement choisis parce qu’ils
étaient éloignés dans le temps et dans les usages. Elle apporte aussi un complément au thème
de l’école, présent dans les premières unités.
A
p. 74
El «niño rey»
EOC • env. 30 min
La didactisation du document ne se prête pas forcément à l’utilisation de l’imparfait, toutefois les
élèves pourront aisément l’employer au moment
Unidad 6 – 83
de conclure et quand ils seront invités à donner
leur opinion dans En casa.
Avant de passer à l’exploitation proposée dans le
manuel, le professeur pourra, pour anticiper, demander de préciser quels sont les personnages et
quel est le contexte.
1. EOC Pour éviter les répétitions (certaines vignettes pouvant générer les mêmes dialogues),
le professeur pourra demander d’imaginer les
répliques correspondant à certaines d’entre elles
seulement. Il veillera à la réutilisation de gustar et
encantar et encouragera les élèves à puiser dans
¿Una ayudita?.
2.
EOC Au cours de cette activité, le professeur
pourra choisir quelques répliques et les écrire au
tableau.
La fin de la BD peut être racontée de façon très
brève et ne présente pas de difficulté particulière.
Le dénouement peut être expliqué en juxtaposant le titre et la situation finale. Cela pourra donner lieu à quelques éléments de trace écrite qui
faciliteront le travail personnel : Cuando su madre
estaba embarazada, ya el niño... Los padres creían
que... sin embargo...
HACIA LA META: taller de teatro
Pour enrichir leur dialogue, les élèves pourront
s’inspirer des répliques précédemment inscrites
au tableau. Le professeur laissera un temps pour
la mémorisation (de 5 à 8 min).
B
Jóvenes nobles aztecas
CE
+
CE/EOC
+
EOC • env. 30 min
Les civilisations précolombiennes sont au programme d’histoire de 5e et leur étude est souvent
abordée au cours du primaire. Les élèves n’avancent donc pas en terrain totalement inconnu,
mais il y a fort à parier que leurs souvenirs soient
imprécis.
Le professeur pourra poser quelques questions
préliminaires ou écrire au tableau le mot aztecas
pour susciter quelques réactions, puis le mot escuela, en engageant les élèves à imaginer comment pouvait être l’école au temps des aztèques.
L’imparfait devrait être présent dans les interventions des élèves.
84 – Unidad 6
1. CE Ensuite, les livres seront ouverts et une
lecture silencieuse permettra la réalisation de la
première activité. Le relevé des mots au tableau
pourra être exhaustif dans un premier temps,
mais le professeur pourra effacer ensuite tout ce
qui ne concerne pas les matières enseignées ou
les activités pratiquées. Ce moment donnera l’occasion de quelques élucidations supplémentaires
(interpretación del calendario, arte de la divinación...) et de réemplois (la cocina, barrer,...).
2. CE/EOC À l’aide de ces relevés, et après une
deuxième lecture, les élèves seront en mesure de
faire la différence entre jeunes aztèques du peuple et jeunes aztèques nobles, puis entre ces derniers et les jeunes filles nobles.
3. EOC Pour cette activité, le professeur veillera à
la bonne utilisation de l’imparfait, en alternance
avec le présent, ainsi qu’à l’emploi des expressions
spatio-temporelles et des adverbes de lieu sans
oublier les structures d’opposition.
La mémorisation de quelques expressions du
texte (la enseñanza era mucho más completa, una
disciplina severa...), jugées utiles pour réaliser les
tâches finales, pourra être demandée. De même,
une trace écrite pourra être conservée, comme
certaines phrases produites par les élèves lors
des activités 2 et 3.
Une lecture à voix haute de certains passages sera
l’occasion de travailler la prononciation et de préparer l’atelier Hacia la meta. Celui-ci pourra être
menée en binômes, pour permettre un moment
plus ludique, à la fin du cours, par exemple.
CD-rom I U6 I Ay Tenochtitlán
Je découvre la culture aztèque à travers une
chanson
Cette compréhension de l’oral sera l’occasion
pour les élèves de découvrir « autrement »
des aspects de la vie de la population aztèque.
HACIA LA META: taller de expresión oral
Cet atelier, à réaliser en binômes, permet de rebrasser et de fixer le lexique abordé dans le texte
précédent.
Leçon 3
Destinos de ayer y de hoy
Cette double page présente quelques destins
prestigieux. Si le premier personnage est emblématique, le deuxième est en train de construire
son avenir et sa célébrité tandis que ses exploits
font l’actualité. Le troisième, s’il est peu connu
en Europe, n’en est pas moins un personnage
de premier plan dans l’histoire de l’Amérique
hispanique. Il s’agira ici d’aborder ces personnages sous un angle commun, celui de leur enfance,
et de voir comment, dès leur plus jeune âge, ils
portaient en eux ce destin.
A
– de ce que faisaient Christophe Colomb et ses
amis,
– de ce qu’aimait le plus Christophe Colomb.
La mise en perspective de ces relevés devrait permettre de justifier l’affirmation proposée.
On encouragera les élèves à se servir de la rubrique ¿Una ayudita? et on valorisera les réutilisations des expressions proposées : pasarse el tiempo + gérondif..., soñar con...
Pour conserver une trace écrite, le professeur
pourra choisir quelques phrases du texte.
EN CASA
Cristóbal Colón
CE
+
L’activité proposée a pour objectif
l’utilisation de la première personne du
singulier. Cet emploi ne présentant pas
de difficulté, le professeur pourra avoir
des exigences plus précises, notamment
en ce qui concerne la réutilisation de
certaines expressions ou structures du
texte.■
EOC • env. 25 min
À ce moment de l’année, les élèves sont habitués
à faire des repérages dans un document, cependant le professeur peut toujours choisir d’entrer
dans le document par une petite activité d’anticipation (5 min). Cela permet aux moins rapides
de se familiariser avec le thème et cela aiguise la
curiosité de la plupart des élèves.
Les livres seront fermés. Le professeur écrit au
tableau Cristóbal Colón et navegante. Les élèves
ne manqueront pas de réagir, ce qui permettra
à l’enseignant de rectifier, le cas échéant, certaines erreurs. L’emploi de l’imparfait (3e personne
du singulier) ne devrait poser, à ce stade-là de
l’unité, aucun problème majeur.
1. CE Pour mener à bien cette activité, l’enseignant pourra proposer un tableau que l’élève
complétera au fur et à mesure de ses relevés ou
de ceux de ses camarades.
Certains termes relevés pourront donner lieu à
des compléments d’information :
Génova ➞ situar ➞ origen de Cristóbal Colón
1451 ➞ ¿qué siglo?
Lorsque les élèves proposeront puerto ou marineros, ce sera l’occasion pour le professeur de leur
faire tirer des conclusions sur ce que pouvait être
la vie de Christophe Colomb enfant. Le but de cette
activité sera de le replacer dans son époque (le
XVe) et de connaître ses origines italiennes.
2.
EOC Pour aider des élèves en difficulté, le pro-
fesseur pourra proposer, là encore, de procéder à
une série de relevés à propos :
p. 76
LA GRAMÁTICA ES SIMPÁTICA
Cet exercice se révèle plus simple que En casa,
puisqu’il s’agit d’une retranscription visant à
l’utilisation de la première personne du pluriel.
B
Fernando Alonso
CE/EOC • env. 20 min
Personnage emblématique du sport automobile,
Fernando Alonso est connu de tous les adolescents. Cet extrait d’un article paru sur Internet
nous raconte comment est née sa vocation. La
compréhension du sujet aura été facilitée par
l’étude du texte précédent. Cependant, le lexique
des deux documents étant très différent, le
professeur n’hésitera pas à traduire des mots
comme crío ou carrera.
1.
CE/EOC Après la lecture des consignes et une
lecture silencieuse du texte, les élèves n’auront
pas de difficulté majeure à faire apparaître certains traits de la personalité de Fernando Alonso :
mauvais caractère, volonté de gagner.
Unidad 6 – 85
Il leur sera peut-être plus difficile de percevoir la
détermination. Le professeur pourra les y aider en
relisant avec eux les deux dernières phrases du
texte.
2.
CE/EOC Une lecture ciblée des différentes allu-
sions à l’âge de Fernando Alonso devrait permettre aux élèves de répondre à la seconde question.
L’observation des photos pourra, d’autre part,
aider les élèves pour cette activité : une description des tenues de Fernando Alonso donnera lieu
à une réutilisation du lexique des vêtements et
pourra faire le lien entre les deux activités.
En la foto de la izquierda Fernando tenía.../llevaba..., por eso vemos que...
La structure a los... años... pourra être écrite et mémorisée afin de solliciter son emploi.
Pour aller plus loin
À partir de quelques dates de la vie de Fernando Alonso (voir Pour en savoir plus), les
élèves pourront créer quelques phrases à
l’imparfait avec la structure a los... años...
Cet exercice prépare à l’atelier Hacia la meta
qui pourra constituer un moment plus ludique à la fin d’un cours.
fonction du niveau des élèves. Par exemple, il
pourra demander que soit posée une question sur
l’école ou sur les autres activités de Fernando lorsqu’il était enfant. Le professeur pourra également
fournir des informations complémentaires sur la
vie du sportif afin que soit enrichi le contenu de
l’entrevue.
C
Simón Bolívar
CE • env. 7 min
1. CE L’enseignant peut, dans un premier temps,
demander aux élèves de repérer dans le texte les
jeux de Simón Bolívar enfant. Puis, il pourra traduire esparcidos et donner favorito ou preferido
comme synonymes de predilecto.
Les élèves pourront ensuite compléter la phrase
proposée (plusieurs éléménts de réponse pourront être acceptés).
LA GRAMÁTICA ES SIMPÁTICA
Après avoir observé le Menú de gramática,
l’enseignant pourra faire une synthèse sur
l’imparfait (terminaisons, irréguliers). Les élèves pourront alors passer à l’exercice d’application sans aucun problème.
Pour en savoir plus
Fernando Alonso: biografía en
www. fernandoalonso.com.
HACIA LA META: taller de teatro
Temps de préparation : env. 10 min.
Les élèves s’inspireront du document B), mais le
professeur pourra introduire des variantes en
CD-rom I U6 I ¿Hispánico, sí o no?
J’identifie le patrimoine hispanique
Cette activité peut aussi constituer un premier bilan des connaissances acquises sur le
monde hispanique.
Llegamos a nuestra meta
Les trois tâches proposées sont bien sûr centrées
sur l’imparfait avec un objectif de fixation et/ou
de réutilisation d’un certain lexique, notamment
celui de la vie quotidienne.
Trois activités langagières sont visées : expression
orale en continu (EOC), expression orale en interaction (EOI) et expression écrite (EE).
86 – Unidad 6
p. 78
Pour les tâches A et C, avec des élèves ayant une
bonne capacité de réutilisation en autonomie, on
pourra demander une ou deux phrases de comparaison avec la vie actuelle.
TÂCHE A
Cette tâche est préparée tout particulièrement
par la leçon 1 et la séquence vidéo (piste n° 6). L’enseignant choisira dans les leçons 2 et 3 d’autres
documents qui permettront de réemployer les
temps du passé dans un contexte différent.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• La qualité de la présentation et la richesse de
son contenu
– l’intelligibilité,
– l’aisance,
– l’intérêt et pertinence des contenus apportés
par l’élève.
• La bonne prononciation des verbes à l’imparfait en particulier.
• Le réemploi
– de la troisième personne du singulier de l’imparfait,
– des connecteurs temporels,
– des expressions permettant de parler des goûts,
des habitudes, de la nourriture.
TÂCHE B
Cette activité permet de réactiver un grand nombre de notions acquises depuis le début de l’année, puisque le personnage immortel joué par les
élèves évoquera la vie qu’il menait au XXIe siècle (goûts, habitudes, rythme, loisirs, vacances…)
ainsi que les us et coutumes, les fêtes de ce siècle,
l’habitat…
Ce sera l’occasion de réinvestir les apprentissages
de ¿Lo sabías? 1 et ¿Lo sabías? 2.
Les élèves devront, lors de l’échange, être particulièrement attentifs afin d’écouter leurs camarades
et de s’exprimer clairement pour être compris.
Les critères d’évaluation peuvent être :
•
–
–
–
La qualité de l’échange
l’intelligibilité,
l’écoute,
la cohérence entre questions et réponses.
• La bonne prononciation des verbes à l’imparfait en particulier.
• Le réemploi
– des première et deuxième personne du singulier et du pluriel de l’imparfait,
– des connecteurs temporels,
– des pronoms interrogatifs (rôle 2),
– des notions réinvesties pour exprimer les goûts,
les habitudes…
TÂCHE C
Les critères d’évaluation peuvent être :
• Les idées
– leur richesse,
– leur originalité.
• Le réemploi
– de la troisième personne du pluriel de l’imparfait,
– des connecteurs temporels,
– des expressions permettant d’évoquer les modes
de vie, les habitudes, les coutumes, le lieu de vie…
Pour aller plus loin
Voici quelques variantes possibles des tâches
finales.
– EOC Je parle de mes activités favorites
quand j’étais enfant.
– EE Mon professeur apporte des cartes postales représentant différents lieux de notre
ville à une époque antérieure. J’en choisis une
et je la compare avec la réalité d’aujourd’hui.
– EOI Minidebate: ¿Es más fácil nuestra vida
que la de nuestros abuelos?
Unidad 6 – 87
Fiche photocopiable n° 1
• 1. Page d’ouverture, p. 71
Escribo los puntos comunes y las diferencias que existen entre las épocas.
elementos comunes
elementos distintos
en aquella época (siglo XVII)
hoy día
#
Fiche photocopiable n° 2
CD 42
• 2. CO Una vida difícil, p. 72
Escribo el vocabulario:
Palabras o expresiones
de la familia
de la época
© Éditions Didier
del lugar
88 – Unidad 6
Fiche photocopiable n° 3
CD 44
• 3. CO La comida de los mayas, p. 73
Nombro :
Palabras o expresiones
cuatro alimentos
Entre los alimentos, apunto :
Palabras o expresiones
el más importante
el que les encantaba
© Éditions Didier
su preparación
Unidad 6 – 89
Je fais le point n° 6
Unité 6
Llegamos a nuestra meta, p. 76
TÂCHE A, p. 78
EOC - M’EXPRIMER EN CONTINU
J
K
L
J
K
L
J
K
L
Je peux parler de quelqu’un que je connais,
par exemple, de la jeunesse d’une personne âgée de mon
entourage.
TÂCHE B, p. 78
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
Je peux répondre à des questions simples ou poser des questions simples,
par exemple, pour expliquer la vie au XXIe siècle.
TÂCHE C, p. 78
EE - ÉCRIRE
© Éditions Didier
Je peux donner des informations sur des gens et préciser ce
qu’ils font,
par exemple, la vie des hommes préhistoriques.
90 – Unidad 6
Unidad 7
POR EL MUNDO
HISPÁNICO
Unité 7 • Por
el mundo hispánico
p. 82
Leçon 1
CE El sitio de Ampurias
CE/EOC Gestos y actitudes
¿De dónde venimos?
del pasado
CE/EOC Lo que aportaron a
España…
p. 84
Leçon 2
CE/EOC Es
CE/EOC
la hora de partir
Los viajes de Colón
Los viajes de Colón
(carte)
CO La expedición de Colón
CO Quinto centenario (chanson)
CE/EOC Pero ¿qué trajeron de
América? (carte)
p. 86
Leçon 3
CE/EOC
¡Qué aventura!
La película La Misión
(photogramme)
CE/EOC ¡Qué suerte!
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
p. 83 • Taller de expresión oral:
J’interroge un archéologue.
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
p. 88
Nous préparons un concours sur
les origines des hispanophones.
EE Nous concevons l’affiche
pour annoncer le concours.
p. 84 • Taller de escritura: Nous préparons
deux questions sur le texte.
p. 86 • Taller de escritura: Nous imaginons ce
qui s’est passé avant la scène du
photogramme.
p. 87 • Taller de conversación: Nous
EE
Nous préparons cinq
questions et leurs
réponses pour ce
concours.
EOI Nous mettons en scène
le dialogue entre l’animateur
et l’un des gagnants..
imaginons une conversation
téléphonique.
Dans cette unité sont proposées trois tâches finales mettant en oeuvre deux activités langagières différentes (EE - EOI).
En réalisant au moins deux des tâches finales, les élèves auront atteint les compétences visées dans cette
unité. Cependant, la réalisation de l’ensemble des tâches (A, B, et C) permettra d’aborder un maximum de
documents et d’optimiser les acquis.
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves pour leur dire ce qu’ils seront en mesure
de faire, pour éveiller ainsi leur motivation et les rendre plus actifs.
Les ateliers intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés pour une « auto-évaluation
diagnostique ».
Dans le tableau des contenus ci-dessus, un exemple de parcours est proposé : pour réaliser la tâche finale
en gras, il est suggéré de réaliser les activités indiquées en gras également.
Unidad 7 – 91
Page d’ouverture
La page d’ouverture
propose deux affiches
de films qui évoquent
deux épisodes de l’histoire du monde hispanique étudiés au sein de
l’unité.
• Les voyages de Christophe Colomb sont abordés dans la leçon 3 Los viajes de Colón, et dans une
scène du DVD (piste n° 7) dans laquelle nos quatre
jeunes adolescents regardent un extrait du film
1492 et font part de leur réaction.
• Le document A), La película La Misión, de la leçon 3 propose l’étude d’un photogramme du film.
Il sera donc intéressant de proposer l’étude de la
page d’ouverture en deux temps : une première
lecture des deux affiches permettra aux élèves
de situer le contexte historique et le thème de
l’unité. Puis, une seconde lecture, proposée après
l’étude des documents cités ci-dessus, permettra
d’aborder les enjeux de la conquête.
Leçon 1
A
El sitio de Ampurias
CE • env. 15 min
1. CE Après une lecture silencieuse du document,
les élèves pourront, par groupes de deux ou individuellement, répondre à la consigne.
92 – Unidad 7
DVD classe
• Script de la vidéo
Intérieur, salle à manger. Les quatre adolescents regardent l’arrivée de Colomb dans le
film 1492.
MALIKA: –Aquel Cristóbal Colón, qué valiente, ¿no?
DIEGO: –Puaj, ¡nada del otro mundo, eh!
PALOMA: –Imagínate que navegaron más de dos
meses antes de descubrir América.
CARLOS: –¿Descubrir? ¡No fue el primero! Y
además, creía que estaba en las Indias.
MALIKA: –¡Callad, callad! que quiero ver la película.
• Exploitation
Pour exploiter cette séquence, il est possible de proposer un exercice à trous qui permettra aux élèves
de repérer les mots clés. Ensuite, pour affiner cette
première étape de compréhension globale, le professeur pourra les inviter à restituer la ponctuation
du dialogue (fiche photocopiable n° 1).
¿De dónde venimos?
La leçon propose d’évoquer quatre époques successives. La frise proposée en fin d’unité permettra aux élèves de situer les différentes époques à
tous moments.
Il peut être demandé aux élèves de dessiner une
frise sur leur cahier et de la compléter dès qu’une
époque est travaillée en classe.
p. 81
p. 82
Au préalable, le professeur pourra photocopier et
distribuer la fiche photocopiable n° 2 : les élèves
cocheront leurs réponses puis s’auto-évalueront
après une mise en commun.
B
Gestos y actitudes
del pasado
CE/EOC
+
EOC • env. 20 min
1. CE/EOC Ce texte au passé est abordé de façon
ludique puisqu’il s’agit ici d’associer un dessin
avec un extrait du texte et de justifier son choix.
Une fois toutes les réponses données, le professeur pourra proposer à deux ou trois élèves de
faire un récapitulatif de toutes les situations proposées, ce qui permettra aussi de vérifier que les
verbes à l’imparfait, déjà abordés dans l’unité 6,
sont convenablement employés.
Para decir «no», los griegos... / Para saludarse… /
Para expresar su aprobación…
Les élèves peuvent aussi dire ce qui les surprend
dans ce langage : Me sorprende su manera de… /
Lo que más me sorprende es…
Pour aller plus loin
Cette activité peut se poursuivre sous forme
de jeu, par petits groupes de quatre : un élève
fait un des cinq gestes dessinés. Ses camarades disent oralement, le plus rapidement
possible, ce qu’il exprime. Éventuellement,
pour compliquer le jeu, les élèves pourront
proposer deux gestes successifs que leurs camarades devront identifier.
2.
EOC Comparer le sens de certains gestes entre
le Ve siècle av. J.C. et aujourd’hui permet ici aux
élèves de manipuler l’imparfait et le présent. Ils
acquerront ainsi une « gymnastique » d’emploi
de ces deux temps.
En aquella época saludaban… mientras que hoy
saludan…
Hoy ya no saludan…
C
Lo que aportaron a España
los romanos y los árabes
CE
+
EOC • env. 20 min
Tout d’abord, il conviendra de s’assurer que les
élèves situent correctement les deux époques
citées dans ces deux textes et deux photos.
Il sera possible, après l’étude de ces documents,
de situer les deux photos sur la carte d’Espagne
proposée au début du manuel.
1. CE Une fois le vocabulaire repéré, l’élève pourra,
chez lui, chercher une illustration des différents
éléments architecturaux rencontrés dans le texte : las calles empedradas, las fuentes, los edificios
públicos, los acueductos, las termas, el foro, las murallas (fiche photocopiable n° 3).
Ce texte au passé permet de manipuler à nouveau
l’imparfait. Les élèves identifieront les verbes qui
sont au passé simple et ceux qui ne le sont pas…,
mais il n’est pas souhaitable de s’y attarder ici
puisqu’il s’agit d’une première sensibilisation.
Pour aller plus loin
Il peut être envisagé de séparer la classe en
deux groupes : un groupe travaille sur la civilisation romaine, l’autre sur la civilisation arabe.
Puis, dans chaque groupe, les élèves répartis
en binômes préparent trois questions pour
l’autre moitié de la classe et se préparent, par
une lecture attentive, à anticiper les questions de leurs camarades. Ce sera ensuite le
jeu des questions/réponses.
2.
EOC Il s’agit ici de poursuivre la découverte de
ces deux civilisations en demandant aux élèves de
chercher des exemples concrets pour chaque mot
et idée trouvés. Le professeur les invitera à ne pas
se limiter à l’Espagne et leur demandera de chercher aussi des exemples dans leur propre région,
ou dans une région qu’ils ont visitée. Le propos est
ici d’éveiller leur curiosité et d’enrichir leur culture.
HACIA LA META: taller de expresión oral
env. 15 min
EOI
Aux élèves maintenant de se promener dans les
ruines d’Ampurias et d’imaginer leur rencontre
avec un archéologue du site. Ce site accueille,
en effet, de jeunes et brillants archéologues du
monde entier qui viennent poursuivre les fouilles.
Les élèves seront invités à varier l’emploi des pronoms interrogatifs.
Pour aller plus loin
HACIA LA META: taller de expresión oral
env. 15 min
EOI
Par groupes de deux, les élèves peuvent jouer
le rôle d’un visiteur et celui du jeune archéologue venant d’un autre pays. L’échange pourra ainsi commencer par les salutations et des
questions sur ses origines, sa motivation…
EN CASA
Il est maintenant temps pour les élèves
de rassembler tout ce qu’ils ont appris,
de mémoriser les époques successives
des occupations, et d’aller plus loin en
cherchant d’autres traces des civilisations romaine et arabe. ■
Unidad 7 – 93
Los viajes de Colón
Leçon 2
CD-rom I U7 I Test ¿Eres aventurero/a? (1 y 2)
Je comprends le fonctionnement d’un test
psychologique
Ces deux activités pourront être réalisées
à la fin des leçons 2 et 3 de l’unité : elles
invitent les élèves à réemployer les compétences travaillées dans les documents en les
transposant dans un contexte beaucoup plus
contemporain.
B
p. 84
Los viajes de Colón
CE/EOC • env. 10 min
1. CE/EOC La lecture de la carte permettra aux
élèves de découvrir les différents voyages de
Christophe Colomb et de répondre aux questions
posées. Ce sera sans doute l’occasion de revoir les
noms des différents continents et des océans.
C
La expedición de Colón
CO • env. 10 min
A
Es la hora de partir
CE
1.
+
EOC • env. 20 min
CE Les mots relevés par les élèves (Colón, las
tres naves, el puerto, la nave capitana, la Pinta, la
Niña, el trayecto hasta Canarias, una ruta con vientos favorables, una semana, el océano…) peuvent
être notés au tableau. Livres fermés, le professeur
pourra leur demander d’en proposer un résumé
dans lequel ils reprendront le maximum de verbes ainsi que les temps du passé.
Pour compléter le repérage demandé, l’enseignant peut demander aux élèves d’expliquer la
joie de Cristóbal Colón : Colón fue el primer hombre que… Le dessin invitera les élèves à employer
des structures telles que Colón soñaba con… ou
Colón imaginaba que…
2. EOC Les élèves se reporteront à la dernière phrase du texte qui évoque explicitement les dangers
de la traversée.
HACIA LA META: taller de escritura
EE
2
env. 5 min
Cet atelier sera l’occasion pour les élèves de fixer
par écrit les structures et le lexique travaillés lors
de l’étude du document A). Il permet par ailleurs
de préparer les élèves à la réalisation de la tâche B,
page 88.
94 – Unidad 7
CD 46 • 1 min 45 s
1.
CO Voici les réponses attendues des élèves :
–Las tres naves partieron de Palos de la Frontera el
3 de agosto de 1492.
–El viaje duró cinco semanas.
–Colón creyó haber alcanzado las Indias.
D
Quinto centenario
CO • env. 5 min
CD 47 • 1 min 8 s
1.
CO Le professeur poursuit ici la sensibilisation
au passé simple. Les élèves écoutent plusieurs fois
l’enregistrement et repèrent l’accent tonique sur
la dernière syllabe (pour les verbes réguliers).
Les élèves pourront commenter le ton ironique de
la chanson et mesurer en quoi cette découverte
fut certes une découverte importante pour les Espagnols, mais aussi une tragédie pour les Indiens.
Pour en savoir plus
Ce groupe s’est formé à Paris, dans le Quartier
Latin, à la fin des années 50. Le nom Los Machucambos vient du mot donné par les Indiens
d’Amérique du Sud au tatou, animal dont ils utilisent la carapace pour fabriquer le charango. La
chanson Quinto centenario est extraite de leur
album Fabuloso !.
E
Pero ¿qué trajeron
de América?
CE/EOC • env. 10 min
Les élèves observeront avec attention les échanges entre les continents. Ils s’aideront de la carte
d’Amérique latine du livre pour préciser le pays
d’origine de chaque aliment.
Ils emploieront dans leurs réponses le passé simple et pourront réactiver la structure proposée
dans la chanson : Los españoles les dieron… / Se llevaron… Les élèves pourront bien entendu faire un
parallèle entre la chanson et la carte.
Le professeur pourra ensuite les inviter à
chercher des recettes dans lesquelles ces aliments sont utilisés.
Enfin, ce pourra être l’occasion de rechercher plus précisément l’origine d’un aliment
comme le chocolat et d’expliquer comment
il était préparé et consommé. Pour cela, les
élèves pourront par exemple consulter le
site http://es.wikipedia.org/wiki/Chocolate
dont ils trouveront également la version
française.
LA GRAMÁTICA ES SIMPÁTICA
Il s’agit ici de manipuler le passé simple ou
l’imparfait. Cet exercice relativement complexe sera proposé à la classe en fonction des
élèves car nous sommes là au-dessus du niveau A2.
Pour aller plus loin
Cette carte peut donner lieu à d’autres prolongements.
Elle invite tout d’abord les élèves à dire le
nom des aliments qu’ils connaissent ou pas,
et ceux qu’ils aiment ou n’aiment pas.
¡Qué aventura!
Leçon 3
CD-rom I U7 I Test ¿Eres aventurero/a? (1 y 2)
Je comprends le fonctionnement d’un test
psychologique
Ces activités peuvent être travaillées en fin
de leçon. Elles pourraient constituer « une
remise en mémoire » si les exercices ont déjà
été faits en leçon 2.
A
1.
La película La Misión
CE/EOC
+
EOC • env. 20 min
CE/EOC Il s’agit ici pour les élèves d’observer la
rencontre entre deux cultures, deux mondes. Grâce à l’affiche de la page d’ouverture, il sera possible de leur demander de présenter brièvement le
film.
Avant de commencer l’étude du vidéogramme, les
élèves pourront relire silencieusement les conseils
proposés dans la rubrique J’apprends à aborder la
vidéo, pages 7 et 8 de leur manuel. Il sera intéressant de leur proposer d’analyser le regard porté
par les indiens sur cet homme blanc.
p. 86
Los indios sorprendidos miraban al hombre blanco
porque era…/vestía…/tocaba…
Por primera vez veían…
No conocían…
Se acercaron para observar al hombre blanco/escuchar la música…
2.
EOC Puis, le rôle de la musique comme langue
universelle pourra être souligné : Gracias a la música el hombre blanco intentaba hablar con los indios/comunicar con ellos… La meta del misionero
era entrar en contacto con los indios para…
Les élèves se serviront des indications du livre pour
compléter l’amorce proposée dans la consigne.
HACIA LA META: taller de escritura
EE
2
env. 15 min
Cet atelier sera l’occasion pour les élèves de réemployer le vocabulaire (cruzar, travesía…) et les
temps (imparfait et passé simple) travaillés lors
de l’étude des documents précédents.
Unidad 7 – 95
B
EN CASA
¡Qué suerte!
• Script de l’audio I CD 48 • 55 s
CE/EOC • env. 20 min
Ce texte fait le lien entre les documents proposés dans l’unité et le thème des tâches finales :
la préparation d’un concours sur les origines des
hispanophones. Son objectif est donc de donner
aux élèves les outils nécessaires à la réalisation de
ces tâches.
Il met en scène un jeune garçon, Osval, qui a participé à un concours et qui assiste au tirage au sort.
Ce sera donc l’occasion d’aborder le lexique ayant
trait au concours : un concurso, un premio, un participante, el ganador, el sorteo, participar, acertar,
ser elegido, la suerte…
1. CE/EOC Les élèves relèvent les mots qui traduisent la joie et l’impatience du jeune adolescent :
«exclamó, brincando en la silla», «se alegró», «ilusionado», «gritó saltando como impulsado por un
resorte»…
Les cris de joie d’Osval, «¡He acertado!», «¡soy yo!»,
«¡Me han elegido!», seront utiles aux élèves pour
préparer leur production du Taller de conversación.
2. CE/EOC Ces questions permettent de vérifier
la bonne compréhension du document : le travail
d’Osval pour trouver les bonnes réponses, le nombre de participants, le tirage au sort, le premier
prix… Les efforts du jeune garçon seront finalement récompensés.
–¡He acertado!
–El último y afortunado ganador
del concurso es Osval.
–¡Me han elegido!
–¡Hijo, qué suerte!
Les élèves écoutent, répètent et
s’approprient certaines expressions
du texte. L’enseignant peut aussi leur
demander de les mémoriser en leur
indiquant qu’ils pourront réutiliser ces
expressions lors de la tâche finale C,
page 88. ■
CD-rom I U7 I Concurso escolar Aeroespacio
Je comprends le fonctionnement d’un
concours
Cette activité permettra aux élèves de se
familiariser avec le monde des concours.
Réalisée en amont ou en aval du Taller de
conversación, elle prépare les élèves à la réalisation de la tâche B, page 88.
HACIA LA META: taller de conversación
EOI
96 – Unidad 7
env. 15 min
Il s’agit ici d’imaginer le dialogue entre le présentateur et Osval. Le vocabulaire et les structures
utilisés dans cet atelier pourront être repris lors
de la tâche C, page 88.
Llegamos a nuestra meta
Concours sur les origines des hispanophones
Les élèves ont désormais les outils pour réaliser
en autonomie les tâches proposées.
Il est possible de leur demander de réaliser des
tâches différentes : certains feront une affiche
pendant que d’autres écriront les questions du
concours ou prépareront un dialogue entre l’animateur – qui lui remet le prix et le félicite – et le
vainqueur.
2
p. 88
TÂCHE A
Pour cette tâche, les critères d’évaluation sont
donnés et expliqués dès le départ aux élèves, ou
élaborés avec eux. Ici, plusieurs critères peuvent
être retenus : les informations sur le concours,
mais aussi la clarté du message, la lisibilité et la
plasticité de l’affiche.
Les critères d’évaluation donnés aux élèves pourront être les suivants (fiche photocopiable n° 4) :
• Nous annonçons clairement
– le thème du concours,
– la date du concours,
– les modalités d’inscription,
– les prix.
• Notre message est clair et convainquant.
• Nous réinvestissons le vocabulaire et les structures étudiés.
Si les tâches sont réparties dans la classe, les élèves peuvent participer à l’évaluation du travail de
leurs camarades. L’enseignant élabore avec eux
les critères d’évaluation ou leur propose une grille
déjà élaborée (fiche photocopiable n° 5).
Les critères peuvent porter sur :
• L’affiche
– la lisibilité,
– l’aspect esthétique.
• Le message
– la lisibilité,
– les arguments.
L’enseignant évaluera pour sa part la qualité de la
langue employée.
TÂCHE B
Pour la préparation de leurs questions, les élèves
pourront s’appuyer sur tous les documents des
unités 6 et 7. Le professeur les engagera donc à
prendre le temps de lire ces deux unités individuellement. Par groupes de trois, les élèves choisiront ensuite les thèmes du questionnaire et rédigeront leurs questions.
Les critères d’évaluation annoncés peuvent être :
• La ponctuation.
• La variété des pronoms interrogatifs.
• La cohérence questions/réponses.
• L’emploi du passé simple.
TÂCHE C
Le document ¡Qué suerte!, En casa et le Taller de
conversación de la page 87 préparent à la réalisation de cette tâche. Les élèves prendront donc le
temps de relire attentivement cette page.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• Le réemploi
– des salutations,
– des présentations,
– des expressions du texte ¡Qué suerte! et de En
casa,
– des expressions permettant de parler de ses impressions, de ses goûts.
• La qualité de l’échange
– la mise en scène,
– l’intelligibilité,
– l’aisance.
• La qualité de la langue employée.
Là encore, les élèves pourront co-évaluer la prestation de leurs camarades (fiche photocopiable n° 6).
Pour aller plus loin
Voici quelques variantes possibles des tâches
finales.
– EOI Voyage dans le passé
Rôle 1 : Je suis l’un des personnages de l’affiche 1492 ou de Mission. Je réponds aux questions des Indiens puis, à mon tour, je leur
pose des questions.
Rôle 2 : Je suis un indien qui voit pour la première fois Christophe Colomb ou un missionnaire. Je lui pose des questions pour savoir
d’où il vient, comment il est arrivé, la raison
de sa venue… Je réponds aussi à ses questions.
– EE Je suis Christophe Colomb et je viens de
passer ma première journée sur le nouveau
continent. Je raconte sur mon journal de
bord le moment extraordinaire vécu la veille,
à mon arrivée.
– EOC Je souhaite m’inscrire à un concours et
il me faut l’autorisation de mes parents. J’essaie de les convaincre en leur expliquant les
avantages du concours.
Unidad 7 – 97
Fiche photocopiable n° 1
• 1. El mundo hispánico, piste n° 7 du DVD
Je complète le dialogue puis, lors du second visionnage, je ponctue le dialogue.
MALIKA: – Aquel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . qué valiente . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
DIEGO: – Puaj nada del . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . eh
PALOMA: – Imagínate . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . antes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
CARLOS: – Descubrir No fue el primero Y además . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . estaba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
MALIKA: – Callad callad que quiero ver . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
#
Fiche photocopiable n° 2
• 2. CE El sitio de Ampurias, p. 82
¿Verdad o mentira?
Las ruinas de Ampurias se encuentran en Cataluña.
Verdad ❑
Mentira ❑
Me justifico: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
.................................................................................................................................................
Los fundadores fueron griegos.
Verdad ❑
Mentira ❑
Me justifico: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
.................................................................................................................................................
Los romanos se establecieron en el siglo I después de Cristo.
Verdad ❑
Mentira ❑
Me justifico: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
© Éditions Didier
.................................................................................................................................................
Los romanos ocuparon la parte baja del sitio de Ampurias.
Verdad ❑
Mentira ❑
Me justifico: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
.................................................................................................................................................
98 – Unidad 7
Fiche photocopiable n° 3
• 3.
CE Lo que aportaron a España los romanos y los árabes, p. 83
Lo que aportaron a España…
… los árabes
(siglo . . . . . . . . . al siglo . . . . . . . . .)
… los romanos
(siglo . . . . . . . . . al siglo . . . . . . . . .)
en la arquitectura
en las ciencias
en el idioma
#
Fiche photocopiable n° 4
• 4.
EE Tâche A, p. 88
Nous concevons l’affiche de notre concours…
• Nous annonçons clairement
– le thème du concours,
– la date du concours,
– les modalités d’inscription,
– les prix.
NON
❑
❑
❑
❑
• Notre message est clair et convainquant.
❑
❑
• Nous réinvestissons le vocabulaire et les structures étudiés.
❑
❑
© Éditions Didier
OUI
❑
❑
❑
❑
Unidad 7 – 99
Fiche photocopiable n° 5
• 5.
EE Tâche A, p. 88
Lorsque je lis l’affiche…
• Je repère
très facilement
facilement
difficilement
– le message
❑
❑
❑
– le thème du concours
❑
❑
❑
– la date du concours
❑
❑
❑
– les modalités d’inscriptions
❑
❑
❑
– les prix
❑
❑
❑
très facilement
facilement
difficilement
– qui est le journaliste
❑
❑
❑
– qui est le gagnant
❑
❑
❑
– le ton de la conversation
❑
❑
❑
très facilement
facilement
difficilement
❑
❑
❑
– les impressions du gagnant
❑
❑
❑
– ses goûts
❑
❑
❑
– ses projets
❑
❑
❑
• Le message est
❑ très convainquant.
❑ convainquant.
❑ peu convainquant.
• L’affiche est visuellement
❑ très attractive.
❑ attractive.
❑ peu attractive.
#
Fiche photocopiable n° 6
• 6.
EOI Tâche C, p. 88
Lorsque j’écoute le dialogue de mes camarades…
• Je repère
© Éditions Didier
• Je comprends – le prix offert au gagnant
100 – Unidad 7
Je fais le point n° 7
Unité 7
Llegamos a nuestra meta, p. 88
TÂCHE A
et
TÂCHE C, p. 88
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
J
K
L
J
K
L
Je peux donner des informations simples,
par exemple, pour faire connaître un concours.
Je peux me présenter,
par exemple, lors d’un entretien avec l’animateur d’un
concours.
Je peux dire comment je me sens, exprimer mes impressions et mes sentiments,
par exemple, lors de la remise d’un prix.
Je peux parler de mes projets,
par exemple, dire comment je pense utiliser le prix que je
viens de gagner.
TÂCHE A
et
TÂCHE B, p. 88
EE - ÉCRIRE
Je peux donner des informations simples,
par exemple, pour faire connaître un concours.
© Éditions Didier
Je peux préparer des questions simples,
par exemple, pour élaborer le questionnaire d’un concours.
Unidad 7 – 101
UNA VUELTA POR EL PASADO DE
AMÉRICA LATINA
Il s’agit d’une première approche des trois grandes civilisations latino-américaines. Les trois premières questions peuvent servir d’introduction au
thème. Le professeur pourra préciser que l’arrivée
des Espagnols a surtout affecté les civilisations
aztèque et inca et n’a fait qu’accélérer le déclin
antérieur des mayas.
Tout comme pour ¿Lo Sabías? 1, le professeur trouvera ci-dessous des indications complémentaires
qu’il pourra lire à la classe en omettant les titres
et, s’il le juge opportun, sans respecter l’ordre proposé. Les élèves devront alors, par prélèvement
d’indices, deviner à quel document se réfèrent ces
informations.
LOS AZTECAS
Tenochtitlán, p. 91
La capital de este pueblo, fundada en el siglo XIV,
fue la más poderosa de América Central. Según la
leyenda, fue fundada en una isla donde se descubrió un águila posada en un nopal que estaba devorando una serpiente.
Para edificar la ciudad, tuvieron que desecar pequeños lotes de tierra (las actuales chinampas).
Numerosos canales permitían el transporte de
personas y de mercancías.
Hoy día, las chinampas de Xochimilco son un lugar turístico famoso. Los músicos que vemos en
la foto se llaman «mariachis». Suelen cantar canciones tradicionales tocando guitarra, guitarrón,
vihuela (viole), violines y trompeta. Dicen que el
nombre viene de la palabra francesa mariage ya
que se formaron los primeros grupos para acompañar este tipo de ceremonia cuando las tropas
francesas de Napoleón ocuparon México en el
siglo XIX.
El matrimonio, p. 92
Las niñas entraban en una escuela a los cinco
años para prepararse al matrimonio. Aprendían a
cocinar, a hilar y a tejer (à traduire si nécessaire). La
disciplina era muy estricta. Si un chico se atrevía a
hablar con una chica antes del matrimonio, podía
pagarlo con su vida.
Los sacrificios y el puñal, p. 92
Los sacrificios se practicaban por razones religiosas. Consistían esencialmente en arrancar el corazón de la víctima utilizando un puñal. Se comían
partes del cuerpo de los sacrificados que podían
ser niños. Se podía sacrificar a más de mil personas en un año.
Cuando los sacerdotes decían que los dioses necesitaban más comida y más sangre, se organizaban las «guerras floridas» que eran como torneos
entre dos pueblos aztecas. Morir en estas guerras
era un honor.
Quetzalcoatl, p. 92
Era el dios principal de los aztecas, el dios creador.
Un poco como para el dragón, la serpiente simbolizaba el cuerpo físico y las «plumas» eran los
principios espirituales.
El calendario, p. 92
En realidad, había dos calendarios: un calendario civil de 365 días y otro, místico y astrológico,
de 260 días: el tonalpohualli. Coincidían cada
52 años, dando lugar a una manifestación muy
importante: la fiesta del Fuego Nuevo.
¿Lo sabías? 3 – 103
LOS MAYAS
Deformación del cráneo, p. 93
Los aztecas pensaban que esta deformación del
cráneo daba un aspecto noble. Además, era muy
práctica para sujetar una carga a la cabeza. También apreciaban mucho la bizquera (le strabisme).
Para obtener este resultado, solían colgar del cabello de los niños una pelotilla de resina que les
caía sobre la frente. Así, tenían que levantar los
ojos para verla, lo que les acostumbraba a bizquear.
El juego de pelota, p. 93
La pelota de látex, que podía tener cincuenta
centímetros de diámetro y pesar más de un kilo,
tenía que pasar a través de un anillo o golpear un
marcador (como se ve en la ilustración página 93).
Representaba la lucha entre el día y la noche. A
veces, se sacrificaba a los perdedores. Este juego
fue prohibido por los españoles que lo consideraban pagano.
El calendario maya, p. 93
Para los mayas, el mundo fue creado el 13 de
agosto de 3114 a.C.. Tenían tres calendarios: uno de
365 días, otro de 260 y otro de 18 980. Para ellos, el
tiempo era cíclico. Por ejemplo, según ellos, nuestro ciclo que empezó el 13 de agosto del 3114 a.C.
acabará el 21 de diciembre de 2012 d.C.. Entonces
comenzará un nuevo ciclo.
El caracol, p. 93
Este curioso edificio era un observatorio astronómico. Gracias a tres troneras (meurtrières) que
dejaban pasar la luz, podían saber con extrema
precisión la posición del sur así como la fecha de
la puesta del sol en los equinoccios por ejemplo.
LOS INCAS
Los quipus, p. 94
Constaban de cordel horizontal del cual pendían
varias cuerdas de diferentes colores y tamaños.
Se utilizaba el sistema decimal. Cada cuerda vertical estaba dividida en zonas y según su altura
en la cuerda, las zonas representaban unidades,
decenas, centenas y millares. Por ejemplo, para re-
104 – ¿Lo sabías? 3
presentar el número 502, la cuerda llevaba cinco
nudos en la parte superior, la zona intermedia no
tenía nudos y la inferior llevaba dos nudos.
Pour aller plus loin
Le professeur peut travailler concrètement
sur les quipus. Il demandera alors aux élèves
d’amener des cordons (de laine par exemple)
de différentes couleurs. Il pourra reproduire
le dessin de la fiche photocopiable n° 1 au tableau afin que les élèves comprennent bien
la technique. Il pourra compléter avec eux les
deux activités proposées. Il demandera ensuite aux élèves de matérialiser et de présenter, par exemple, la composition de la classe
ou du collège.
Los muros, p. 94
Las piedras, talladas con gran precisión, encajaban
a la perfección de modo que no necesitaban aglomerante. Los conquistadores utilizaron muchas
veces estos muros como bases de sus propios monumentos.
La bandera, p. 94
Los incas veneraban al sol. Le hacían ofrendas de
oro, plata y ganado. Podían sacrificar animales
pero pocas veces a hombres.
Las Vírgenes del Sol eran mujeres escogidas para
ser las esposas del sol. Si sorprendían a una de
ellas con un hombre, la condenaban a muerte.
Cuzco (o Cusco), p. 94
Su mismo nombre significa «ombligo» en quechua (la lengua de los incas). Era la capital de un
inmenso imperio, el Tahuantinsuyu, de 2.000.000
km2 y que abarcaba las actuales repúblicas de Colombia, Ecuador, Perú, Bolivia, Chile y Argentina.
Machu Picchu, p. 94
Este sitio muy famoso del Perú forma parte del
Patrimonio de la Humanidad desde 1983. Data
del siglo XV pero sólo fue descubierto en 1911. Se
encuentra a 2.430 metros de altitud. Según una
leyenda, el Qriquente, el pájaro de oro que canta
en el paraíso, trasmitió a los hombres el secreto
de convertir las piedras en barro para edificar la
ciudadela. Era un santuario donde no vivían más
de 300 personas.
Fiche photocopiable n° 1
• 1. Los quipus, p. 94
El sistema decimal
432 cargas
de patatas
102 guanacos
220 habitantes de los
cuales 31 están enfermos y
12 pueden combatir
© Éditions Didier
unidades
decenas
centenas
304 cargas
de maíz
¿Lo sabías? 3 – 105
Fiche photocopiable n° 2
• 2. Los quipus, p. 94
Escribo los numeros correspondientes.
© Éditions Didier
Dibujo los nudos en los cordeles.
302
10
501
323
202
Ahora, puedo fabricar quipus con cordones de lana de distintos colores.
106 – ¿Lo sabías? 3
111
Unidad 8
¿NO TE PARECE
INCREÍBLE?
Unité 8 • ¿No
p. 96
Leçon 1
te parece increíble?
CO/EOC + CE/EOC Caperucita
roja
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
p. 97 • Taller de lectura: Nous lisons une
scène de théâtre.
¡Qué cuento más
sorprendente!
p. 98
Leçon 2
EOC ¡Qué cuadro tan extraño!
¡No me lo puedo
creer!
CE/EOC ¿No te parece
sorprendente?
p. 100
Leçon 3
CE/EOC
¡Acércate!
p. 102
EE Nous écrivons une nouvelle
version d’un conte connu.
(tableau)
El mundo al revés
(chanson)
CE/EOC/EOI/EE Euskadi: ¡extra…
ordinario!
p. 100 • Taller de creación: Nous créons un poème.
p. 101 • Taller de creación: J’écris un mail
d’invitation.
EOI Je réponds aux questions de mes camarades
sur un récit insolite que je
viens de leur raconter.
Dans cette unité sont proposées deux tâches finales mettant en œuvre deux activités langagières différentes (EE - EOI).
En réalisant au moins l’une des tâches finales, les élèves auront atteint les compétences visées dans cette
unité. Cependant, la réalisation de l’ensemble des tâches (A et B) permettra d’aborder un maximum de
documents et d’optimiser les acquis.
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves pour leur dire ce qu’ils seront en mesure
de faire, pour éveiller ainsi leur motivation et les rendre plus actifs.
Les tâches intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés d’entraînement et représenteront pour l’élève (avec l’aide du professeur), l’occasion de faire une « auto-évaluation diagnostique ».
Dans le tableau des contenus ci-dessus, un exemple de parcours est proposé : pour réaliser la tâche finale
en gras, il est suggéré de réaliser les activités indiquées en gras également.
Unidad 8 – 107
Page d’ouverture
Le but de cette unité
étant d’amener les élèves à découvrir de l’insolite, du surprenant,
du curieux à travers le
monde hispanique mais
aussi à travers leur vie
au quotidien, le professeur pourra demander : ¿No te/os parecen increíbles o sorprendentes estas estatuas vivientes? Ce
type de statues vivantes peut se trouver dans de
nombreuses villes d’Espagne, particulièrement
sur les Ramblas de Barcelone. Cela permettra un
premier apport lexical : disfrazarse de, representar
una escena, hacer de, pedir dinero, sorprender a los
turistas…
p. 95
en plein milieu des Ramblas. En regardant avec
attention, il est possible de voir la signature de
l’artiste sur l’un des pavés.
DVD classe
• Script de la vidéo
CARLOS: –¿Has visto
esta estatua viviente?
Es increíble, ¿no?
DIEGO: –Es impresionante. No mueve ni
un dedo.
CARLOS: –¿Le echamos una moneda para que se
mueva?
DIEGO: –Me encanta Barcelona.
Pour en savoir plus
Beaucoup de touristes identifient la ville de Barcelone à la célèbre avenue des Ramblas. Cette
avenue est l’axe central qui traverse le cœur de
la ville : il est formé d’une promenade piétonnière vivante et animée, où l’ambiance de Barcelone est la meilleure.
Les attractions au fil des Ramblas de Barcelone :
par « attraction » nous entendons les spectacles
de rue, hommes statues, peintres portraitistes
ou caricaturistes.
Petite curiosité ! Il y a une œuvre de Joan Miró
sur les Ramblas : le peintre renommé en a, en
effet, décoré une partie. Mais oui ! Plusieurs milliers de personnes piétinent tous les jours cette
œuvre de Miró et ils ne le savent même pas ! Où
se trouve-t-elle ? Pour trouver la mosaïque de
Miró il faut se placer entre le Théâtre du Liceu
et la bouche de métro, regarder au sol et observer cette grande mosaïque circulaire et colorée
108 – Unidad 8
• Exploitation
L’enseignant photocopiera et distribuera les trois
premières phrases du script, sans ponctuation
(fiche photocopiable n° 1), pour que les élèves le
lisent en silence. Le professeur proposera ensuite
de visionner la séquence jusqu’au moment où
Carlos jette une pièce.
Une première exploitation possible consiste à
faire visionner la séquence aux élèves sans qu’ils
prennent de notes ; lors du second visionnage, ils
ponctueront le texte. En regardant une dernière
fois la séquence, avec les sous-titres, les élèves
s’auto-corrigeront. Le professeur pourra enfin faire un arrêt sur image avant que la statue vivante
ne se mette en mouvement. Les élèves imagineront alors ce qu’elle va faire : va a…, quizás…
Le professeur peut également proposer un ¿Verdad o mentira? aux élèves (fiche photocopiable
n° 2) après avoir visionné la séquence.
Leçon 1
¡Qué cuento más sorprendente!
CD-rom I U8 I ¡Vaya exclamaciones!
Je comprends des phrases exclamatives
Cette activité de compréhension de l’oral
propose un travail sur les tournures exclamatives : elle pourra être réalisée à tout
moment de l’unité, soit en introduction, soit
en tant que support de fixation.
Caperucita Roja
CO
+ EOC + CE + CE/EOC + EOC • env. 50 min
CD 49 • 1 min 38 s
1.
CO Comme ils ont pu le faire lorsqu’ils étaient
enfants, le professeur invitera les élèves à prendre
connaissance de ce conte bien connu par l’image.
Cette compréhension de l’oral a pour but de faire
comprendre, dès la première approche, qu’il y a
un élément discordant avec le conte traditionnel.
Si les dessins ne sont pas assez explicites pour les
élèves, le professeur n’hésitera pas à expliquer au
préalable l’expression asestar un golpe.
2.
EOC Il s’agira ici de demander aux élèves un
bref récapitulatif que le professeur jugera convenable si le lexique de la première consigne est
bien réemployé. Si les élèves ont envie de commenter les dessins et leurs premières impressions
sur le loup et Caperucita, ce résumé pourra tout à
fait être plus personnel. L’enseignant pourra par
exemple écrire au tableau l’affirmation ¡Qué chica
más sorprendente! et demander aux élèves de la
justifier. Cela permettra un réemploi lexical des
vêtements, des couleurs et de llevar, tener un aspecto, parecer…
3.
CE – 4. CE/EOC Le professeur n’hésitera pas à
faire réécouter le conte afin que les élèves effectuent, in situ, le relevé du lexique familier demandé. L’enseignant invitera les élèves à se reporter à
¿Una ayudita? et n’hésitera pas à proposer aux élèves la fiche photocopiable n° 3 pour le relevé des
activités, mais aussi pour favoriser leur expression
personnelle. Cette grille permettra un récapitulatif et donnera lieu à une réappropriation de la langue ; par exemple le professeur pourra demander
p. 96
la réalisation du deuxième exercice d’application
de La gramática es simpática pour faire écrire une
phrase exclamative dans le corps du travail.
5.
EOC Il s’agit ici de faire comprendre aux élèves
que ce n’est qu’un pobre lobito, qu’une victime des
temps modernes, et que cette jeune fille est bien
plus avisée et armée que dans le conte traditionnel. Le professeur pourra ainsi faire compléter de
différentes façons la phrase suivante : En conclusión, lo sorprendente (que l’on traduira sans hésiter
pour aider à une bonne compréhension et anticiper sur la leçon 2, page 99) en este cuento es que…
HACIA LA META: taller de lectura
Les élèves prendront sans doute plaisir à la lecture
de ce conte. L’apprentissage prévu dans En casa
devrait s’en trouver facilité. Les élèves pourront,
bien entendu, s’appuyer sur le ton burlesque du
loup dans l’enregistrement.
Pour aller plus loin
Si le personnage du garde-champêtre intrigue les élèves, le professeur pourra leur faire
découvrir la suite (fiche photocopiable n° 4).
Cette suite est néanmoins complexe en ce
qui concerne le lexique.
LA GRAMÁTICA ES SIMPÁTICA
Le premier exercice d’application est vraiment ludique et peut se faire en quelques
minutes, charge aux élèves de former deux
diminutifs chacun à partir d’une petite liste
que le professeur leur fournira à ce momentlà : un cuento, una princesa… pour rester dans
le domaine des contes.
EN CASA
Le professeur pourra leur faire mettre en
scène les exclamations apprises selon les
personnages auxquels elles sont attribuées. Cela permettra de faire rejouer
la scène avec uniquement des exclamations… et peut-être quelques mimiques
en adéquation avec les personnages ! ■
Unidad 8 – 109
Leçon 2
A
¡No me lo puedo creer!
¡Qué cuadro tan extraño!
B
EOC • env. 20 min
p. 98
¿No te parece sorprendente?
CE
+
EOC • env. 20 min
Le professeur n’hésitera pas à traduire le titre s’il
le juge nécessaire.
CD-rom I U8 I ¿Es verdad que es falso?
Je discerne le vrai du faux
1.
Cette activité qui met en exergue des faits
insolites s’inscrit pleinement dans la thématique proposée par le document B).
EOC Le but étant de faire découvrir l’insolite, il
n’est pas souhaitable que l’on demande aux élèves (dans un premier temps, pour le moins) de
faire une petite recherche sur le peintre Salvador
Dalí. Le rapide compte-rendu sur la vie de Dalí se
fera en fin de travail, pour vérifier que le travail du
peintre était la projection de lui-même (comme
sur la photo proposée sous le tableau).
La lecture de ¿Una ayudita? sera effectuée d’emblée pour que la découverte de cette anamorphose soit dynamique et surprenante pour nombre
d’élèves.
En ce qui concerne l’opinion personnelle, le professeur n’hésitera pas à dire qu’elle peut être négative aussi ; ce qui est insolite ou surprend, ne
plaît pas forcément. Un lexique très vaste pourra
donc être donné, par exemple : hacer descubrir,
dar a conocer, estimular la imaginación, disgustar,
dar miedo...
Pour en savoir plus
Les anamorphoses, du grec anamorphoun qui
signifie « transformer », sont basées essentiellement sur les techniques de perspective inventées par les artistes de la Renaissance. Léonard
de Vinci (1452-1519) fut le premier grand peintre
à exploiter ces techniques, mais une seule de
ses œuvres anamorphiques a pu être retrouvée.
Il s’agit de la plus ancienne anamorphose (1485),
et elle est une déformation du visage d’un
nouveau-né que l’on reconstitue à condition de
se placer au bon endroit pour l’observer.
Les sites suivants peuvent permettre d’approfondir le parcours du monde insolite de Salvador Dalí : www.daliparis.com et www.salvadordali.org.
Le professeur pourra enfin demander à des élèves volontaires de chercher d’autres anamorphoses de Dalí et de les présenter devant la
classe en suivant les consignes de l’activité 1.
110 – Unidad 8
1.
CE – 2. EOC Les illustrations, très sympathiques, vont vite aider les élèves à faire le lien entre l’affirmation proposée en lecture et leur sens.
Pourquoi ne pas inviter les élèves à mettre quelques-unes de ces affirmations en pratique (le
pliage du papier, éternuer sans fermer les yeux…)?
Il leur sera facile ensuite de parler de ces affirmations en suivant les consignes 1. et 2. Après avoir lu
¿Una ayudita?, avec l’aide du professeur, les élèves
pourront classer les expressions d’étonnement
des plus désagréables aux plus positives.
Le professeur pourra bien sûr faire écouter la
piste 50 du CD qui correspond aux lectures authentiques de ces exclamations. Qu’il ne s’interdise pas
d’amener les élèves à justifier parfois leurs réactions : lo gracioso es que…, lo increíble es que…
EN CASA
• Script de l’audio I CD 50 • 46 s
¡Vaya, vaya! – ¡Es extraordinario! –
¡Repite, repite! – ¡Qué gracia! – ¡No
me digas! – ¡No me lo creo ni en
broma! – ¡Jo! ¡Me estás tomando el
pelo! – ¡Ya lo sabía! – ¡A mí, no me
sorprende!
Si l’élève a déjà une bonne maîtrise de la
langue espagnole, il peut inventer une
petite affirmation ; bien sûr, le professeur pourra envisager quelques minutes
en début de cours pour regarder les
productions des élèves et en vérifier la
correction. ■
Pour aller plus loin
Certains élèves lisent leur(s) affirmation(s)
et les autres réagissent en utilisant les exclamations mémorisées.
¡Acércate!
Leçon 3
A
El mundo al revés
CE
+
EOC • env. 35 min
CD 51 • 1 min 01 s
p. 100
Pour aller plus loin
Et si un élève souhaite l’illustrer, pourquoi
pas !
Même s’il s’agit d’une compréhension de l’écrit,
il est toujours agréable et dynamisant de faire
écouter un texte chanté. Regarder le dessin en
parallèle du titre de la chanson permettra d’emblée aux élèves de reconnaître le lexique, ce qui
facilitera d’autant plus l’activité 2. lorsqu’elle sera
abordée.
CE – 2. EOC Il est vraiment important que les
élèves aient bien pris l’habitude d’avoir sous le
coude une petite feuille servant à ce type d’exercice, cela favorisera la précision et ne laissera jamais d’élèves de côté. Bien sûr, un récapitulatif qui
prendra en compte des phrases plus personnelles
sera accepté et permettra d’enrichir la trace écrite
si le professeur la juge nécessaire.
EN CASA
Il s’agit de deux activités très ludiques
qui ont pour but d’illustrer cette page ;
elles peuvent être effectuées à tout
moment, afin de dynamiser le travail
en classe. ■
1.
3. EOC Cette activité permet de nombreux réemplois : lo sorprendente es que…, lo que me sorprende… (qui permettront de réactiver le subjonctif
présent), les exclamations vues page 99… ¿Una
ayudita? ne constitue ici qu’un complément et
sert à souffler aux élèves une tournure espagnole
qui ne leur est pas du tout naturelle : lo + adj.. Il
pourra être utile, à ce moment-là, de se reporter
au Menú de gramática ainsi qu’au Mémento afin
de lire le point consacré à l’article lo, page 159.
HACIA LA META: taller de creación
Cet atelier faisant appel à des connaissances assez
importantes et aussi à l’imagination, il est préférable de le réaliser à deux. Le professeur pourra
souligner dans le texte de la chanson un certain
nombre de mots à réemployer afin d’aider les élèves à écrire, mais aussi à étoffer leur vocabulaire
en espagnol.
Voici un exemple de mise en œuvre possible :
EE
puis
EOI
2
Réalisation :
Préparation :
écriture puis lecture
env. 15 min
face à la classe
B
Euskadi: ¡extra... ordinario!
EOC
+
EOI
+
EE • env. 20 min
Ce document va permettre aux élèves de revoir
et d’approfondir les connaissances lexicales et
linguistiques vues tout au long de l’unité. Elles
sont abordées sous un biais nouveau, à savoir un
travail personnel, celui de Paloma qui leur raconte
une région qu’elle apprécie : le Pays basque espagnol.
Pour aller plus loin
Le professeur peut rappeler aux élèves, à ce
moment précis de leur apprentissage, les différentes langues parlées en Espagne. Ce sera
justement l’occasion de préciser que Euskadi
es el nombre vasco… del País Vasco.
Pour en savoir plus
La langue officielle de l’Espagne est l’espagnol,
ou castillan, mais de nombreuses autres langues co-existent avec des statuts différents.
Dans certaines régions, des langues ont un statut de co-officialité avec le castillan.
Le statut des langues d’Espagne est notamment résumé dans l’article 3 de la constitution
espagnole.
Unidad 8 – 111
Artículo 3 de la constitución española
1.
1. El castellano es la lengua española oficial del
Estado. Todos los españoles tienen el deber de conocerla y el derecho a usarla.
les élèves à mettre en pratique deux structures
vues page 100 : lo + adj. et lo que. La lecture des
impératifs ten cuidado, descubre, ven a bailar, dale
a la sierra et du Menú de gramática permettra de
mettre en évidence l’enthousiasme de Paloma
pour cette région. L’enseignant pourra amener les
élèves à compléter de façon différente certains de
ces impératifs ainsi que le titre de la leçon : acércate a Euskadi conmigo, ven a descubrir lo que me
gustó en el museo Guggenheim…
2. Las demás lenguas españolas serán también
oficiales en las respectivas Comunidades Autónomas de acuerdo con sus estatutos.
3. La riqueza de las distintas modalidades lingüísticas de España es un patrimonio cultural
que será objeto de especial respeto y protección.
EOC –
2.
EOI Réaliser ces activités va amener
Langues ayant un statut de co-officialité
3.
Actuellement, quatre langues ont un statut de
co-officialité :
ou après l’exercice plus formel de La gramática es
simpática en cinq minutes. Le professeur pourra
tout aussi bien demander aux élèves de le réaliser
à la maison après avoir fait quelques recherches
sur la Pays basque espagnol.
• le catalan (català) a un statut co-officiel en
Catalogne, dans les îles Baléares et dans la
communauté Valencienne. Pour cette dernière,
on parlera alors de valencien qui est considéré
comme un dialecte du catalan par certains, et
comme une langue à part entière par d’autres.
• le basque (euskara), langue non indo-européenne, possède un statut co-officiel au Pays
Basque et dans une partie de la Navarre. Le basque possède de nombreux dialectes et c’est la
forme appelée batua, ou basque unifié, qui est
utilisée officiellement.
• le galicien (gallego) est co-officiel en Galice. Il
s’agit d’une langue très proche du portugais.
• l’aranais (aranés) est co-officiel dans la région
du Val d’Aran en Catalogne. Il s’agit d’une langue occitane, variété du gascon. Le Val d’Aran
est d’ailleurs le seul territoire où une des formes
de l’occitan possède un statut officiel.
112 – Unidad 8
EE Cette activité peut être réalisée à la suite
LA GRAMÁTICA ES SIMPÁTICA
En fin d’heure, s’il reste quelques minutes, le
professeur pourra demander aux élèves de
mémoriser les impératifs puis de s’interroger
mutuellement.
HACIA LA META: taller de creación
Dans cet atelier, les activités effectuées sur cette
page vont pouvoir faire l’objet d’un travail plus personnel de la part des élèves. Ils pourront consulter
les pages culturelles de ¿Lo sabías? 5 pour s’inspirer, si nécessaire, et aussi pour collecter quelques
informations. S’ils choisissent de rédiger un mail,
il faudra leur rappeler les raccourcis utiles (fiche
photocopiable n° 3 de l’unité 5).
Llegamos a nuestra meta
p. 102
TÂCHE A
Cette tâche est préparée par la leçon 1 de l’unité.
En fonction du niveau de la classe, il sera possible de demander une dizaine de lignes ou plus. Ce
conte pourra aussi être illustré.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• J’indique dans mon conte
– le nom du personnage principal, le lieu où il se
trouve, ce qu’il fait,
– l’élément perturbateur,
– le dénouement.
• J’emploie Érase una vez… au début du conte et
l’imparfait dans mon récit.
• J’introduis un court dialogue au présent entre
deux de mes personnages.
• Le réemploi des tournures
– lo que,
– lo + adj.
• La qualité de l’échange
– l’intonation des phrases exclamatives en particulier,
– l’intelligibilité,
– l’écoute mutuelle.
Pour en savoir plus
Le site http://usuarios.lycos.es/Cuentame_un_
cuento/menu.htm peut peut-être donner envie
à vos élèves de retomber en enfance !
Pour aller plus loin
TÂCHE B
Cette tâche est préparée par les leçons 2 et 3 de
l’unité.
Il sera bien indiqué aux élèves qu’il ne s’agit pas
de préparer à l’écrit le conte. Néanmoins, ils peuvent avoir cinq ou six mots clés sur une feuille de
brouillon. Pour les plus timides, il est aussi possible de leur demander de dessiner au tableau
quatre ou cinq éléments clés de leur conte et de
s’appuyer sur ces dessins pour se lancer.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• La pertinence des mots clés.
Voici quelques variantes possibles des tâches
finales.
– EE Mon(ma) meilleur(e) ami(e) vient de
m’écrire pour me raconter son séjour en Espagne (manuel, page 101). Je lui réponds.
– EOI Mini debate Nos correspondants nous
rendent visite. Nous nous mettons d’accord
sur le choix des lieux les plus insolites ou surprenants que nous allons leur faire découvrir
dans notre région.
– EOC Je me souviens d’un moment incroyable que j’ai vécu ou d’une scène incroyable
que j’ai vue. Je le/la raconte avec des mots
simples à mes camarades.
Unidad 8 – 113
Fiche photocopiable n° 1
• 1. ¿No te parece increíble?, piste n° 8 du DVD
Je ponctue le dialogue.
CARLOS: Has visto esta estatua viviente Es increíble no
DIEGO: Es impresionante No mueve ni un dedo
CARLOS: Le echamos una moneda para que se mueva
#
Fiche photocopiable n° 2
• 2. ¿No te parece increíble?, piste n° 8 du DVD
¿Verdad o mentira?
Lo que pasa...
Verdad
Mentira
Carlos lleva una camisa roja.
❑
❑
Diego lleva un collar.
❑
❑
Hay una fuente a la izquierda de la estatua viviente.
❑
❑
Detrás de la estatua, está el museo de cera.
❑
❑
La estatua inmóvil tiene una mano sobre el corazón.
❑
❑
Diego da una moneda.
❑
❑
Son las cuatro en punto cuando los amigos se van.
❑
❑
Lo que dicen nuestros amigos…
❑ fantástica.
❑ impresionante.
❑ estupenda.
No mueve
❑ ni un pie.
❑ ni una mano.
❑ ni un dedo.
© Éditions Didier
Para Diego, la estatua es
114 – Unidad 8
Fiche photocopiable n° 3
• 3.
CE Caperucita Roja, p. 97
Caperucita Roja
Sus expresiones precisas
Sus
exclamaciones
Otras
palabras
El lobo
Sus diferentes
reacciones
Sus expresiones precisas
Sus
interrogaciones
Sus diferentes
reacciones
Otras
palabras
#
Fiche photocopiable n° 4
CAPERUCITA: –Es un martillo.
GUARDIA: –Me da igual; pertenece a la misma familia de objetos contundentes, y estabas utilizándolo con
alevosía y reiteración sobre una especie protegida, un auténtico canis lupus.
CAPERUCITA: –¿Especie protegida esto? ¿Este trasto? ¡Pero si es peor que un dolor de muelas!
GUARDIA (apuntando en la libreta): –¡Ajá! y además con el agravante de insulto.
LOBO (incorporándose, medio mareado): –Eso, señor guardia… ¡Póngale todos los agravantes que pueda a
esta salvaje!
GUARDIA: –Usted, cállese, que yo me apaño muy bien solito. Pero… pero… ¡Qué veo! (le quita el tomillo de la
boca) ¡Hombre, mira qué bien!, arrancando del bosque el tomillo, que se encuentra bajo una protección
superespecial. Mira por dónde, dos pájaros del mismo tiro. ¡A ver, las manos!
Carles CANO, ¡Te pillé Caperucita!, 1995.
Unidad 8 – 115
© Éditions Didier
• 4. Caperucita Roja, p. 97
Je fais le point n° 8
Unité 8
Llegamos a nuestra meta, p. 102
TÂCHE B, p. 102
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
J
K
L
J
K
L
Je peux raconter, de façon simple, un fait divers et répondre
aux questions de mes camarades,
par un exemple, un fait divers insolite, extraordinaire ou
incroyable, réel ou imaginaire.
TÂCHE A, p. 102
EE - ÉCRIRE
© Éditions Didier
Je peux écrire un texte court et simple,
par exemple, pour écrire une nouvelle version d’un conte
connu.
116 – Unidad 8
Unidad 9
¿QUÉ MUNDO
NOS PREPARAMOS?
Unité 9 • ¿Qué
mundo nos preparamos?
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
CO + CE/EOC ¡Yo seré aventuro!
Yo, cuando sea
mayor,…
CE/EOC Y yo, cuando sea
mayor, ¿qué seré?
j’évoque mon futur métier.
p. 108
Leçon 2
CE/EOI Amenazas
p. 109 • Taller de escritura: À partir
CE/EOC Mafalda (BD)
Construyo el futuro
EE/EOC
d’illustrations, j’écris une histoire sur l’avenir
de la planète.
¿Qué tal el planeta?
p. 110
Leçon 3
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
p. 106 • Taller de teatro: Je mets en scène un
p. 112
dialogue et je le joue avec mes camarades.
EOI Nous préparons une enquête
• Taller de conversación: Avec un(e) ami(e), sur la défense de la planète.
p. 106
Leçon 1
EOI Visiones de futuro
(dessins)
CE/EOC Total, por una colilla (publicité)
Nous écrivons une
charte sur les comportements.
EOI J’imagine que
mon(ma) camarade est
un(e) voyant(e) que je
vais interroger.
EE
Nous préparons une affiche.
Dans cette unité sont proposées quatre tâches finales mettant en œuvre trois activités langagières différentes (EOI – EE/EOC et EE).
En réalisant au moins l’une des tâches finales, les élèves auront atteint les compétences visées dans cette
unité. Cependant, la réalisation de l’ensemble des tâches (A, B, C et D) permettra d’aborder un maximum
de documents et d’optimiser les acquis.
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves pour leur dire ce qu’ils seront en mesure
de faire, pour éveiller ainsi leur motivation et les rendre plus actifs.
Les tâches intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés d’entraînement et représenteront pour l’élève (avec l’aide du professeur), l’occasion de faire une « auto-évaluation diagnostique ».
Dans le tableau des contenus ci-dessus, un exemple de parcours est proposé : pour réaliser la tâche finale
en gras, il est suggéré de réaliser les activités indiquées en gras également.
Unidad 9 – 117
Page d’ouverture
Le professeur invitera
les élèves à commenter
brièvement cette photo.
Comme d’habitude, il
pourra revenir sur ce
commentaire à la fin
de l’unité. L’enseignant
n’hésitera pas à fournir
aux élèves quelques mots de lexique en relation
avec notre thème : la máscara, protestar, la contaminación del aire…
Ce sera peut-être également l’occasion de réactiver l’emploi du subjonctif après para que.
Pour aller plus loin
Les élèves peuvent observer que les enfants
portent des uniformes. On les invitera alors à
se reporter à la photo des élèves cubains de
l’unité 4, page 48 du manuel, afin qu’ils émettent des hypothèses sur le continent où se
déroule la scène : l’Amérique latine. Il s’agit en
fait de jeunes filles chiliennes qui protestent
contre l’augmentation de la pollution de l’air
devant le palais de La Moneda, à Santiago.
¡Yo seré aventurero!
CO
+
DVD classe
• Script de la vidéo
Intérieur jour, chambre
de Carlos.
Toutes les lumières
sont allumées, Carlos
est en train de jeter
des papiers et des piles à la corbeille.
MALIKA: –¡Hola, Carlos!
Malika entre et éteint les lumières inutiles.
CARLOS: –¿Pero qué haces? ¿Estás loca?
MALIKA: –Es que acabo de ver un reportaje sobre las energías y el reciclaje.
CARLOS: –Bueno, ¿y qué?
MALIKA: –Decían que cada uno tiene que colaborar. ¿No te parece?
CARLOS: –¡Vaya! Veo que tú eres una chica responsable, pero que muy responsable, ¡hé!
• Exploitation
Pour l’exploitation de cette séquence, le professeur
se reportera à la page 8 du manuel de l’élève.
Yo, cuando sea mayor…
Leçon 1
A
p. 105
CE/EOC • env. 15 min
CD 52 • 1 min 28 s
1.
CO Avant d’écouter le texte, livres fermés, le
professeur énoncera la première consigne aux
élèves. Il les invitera au second repérage avant de
procéder à l’écoute suivante. Il conviendra d’éviter de donner les solutions au cas où les élèves
n’auraient pas tout compris : c’est à la suite de la
lecture du document et au terme des deux exercices qu’ils rectifieront eux-mêmes les éventuelles
erreurs.
118 – Unidad 9
p. 106
2. CE/EOC Pour brosser le portrait des personnages, les élèves évoqueront leur âge et leur centre
d’intérêt. Pour cela, le professeur veillera à l’utilisation correcte des verbes gustar et interesar. Afin
de familiariser les élèves avec le futur, il conviendra de faire préciser le projet de chaque personnage en utilisant par exemple : dice que más tarde/
de mayor, será…/estudiará… Si la classe a du mal
à définir le caractère des personnages, le professeur attirera l’attention sur les adjectifs proposés
dans ¿Una ayudita? et pourra demander à qui ils
s’appliquent le mieux. Bien entendu, chacun devra justifier son choix : porque, ya que…
Pour faciliter ce travail d’association, un tableau
est disponible sur la fiche photocopiable n° 1.
HACIA LA META: taller de teatro
Il ne s’agit pas ici de reprendre les répliques à la
lettre, mais d’en conserver le sens. Il est toutefois
important de veiller au réemploi des verbes au
futur et de respecter, dans le ton, la personnalité
de chaque personnage telle qu’elle a été définie
antérieurement.
B
1.
Mafalda será…
CE/EOC • env. 15 min
CE/EOC Dans cette bande dessinée, les élèves
découvriront que le subjonctif peut aussi évoquer
le futur. Il est préférable, dans un premier temps,
de les laisser le réutiliser sans donner d’explication théorique.
Afin de donner du sens à la première étape descriptive, le professeur peut éventuellement demander à une moitié de la classe de fermer son
manuel. Les élèves qui auront la BD sous les yeux
seront ainsi plus motivés pour décrire Mafalda,
l’endroit où elle se trouve et ce qu’elle est en train
de faire. Avant d’ouvrir leur manuel, ceux qui écoutent pourront reprendre ce qui vient d’être dit et
le comparer ensuite avec les dessins. Ils approuveront alors, ou rectifieront, la description qui leur a
été faite par leurs camarades.
La seconde étape fait davantage appel à la compréhension. Le professeur sera sans doute amené
à donner du lexique tel que insultar, reñir, pelear,
defenderse,… Éventuellement, il pourra donner le
sens de por las dudas (au cas où).
Si le niveau de la classe le permet, l’enseignant
pourra inviter les élèves à réfléchir sur l’image
que Quino donne des responsables internationaux qui apparaissent ici bien peu différents du
commun des mortels !
C
Y yo, cuando sea mayor,
¿qué seré?
CE/EOC • env. 20 min
CD-rom I U7 I ¿Eres aventurero/a? (1 y 2)
Je comprends le fonctionnement d’un test
psychologique
Il s’agit pour les élèves de commencer à préparer leur avenir en fonction de leur personnalité
et de leurs préférences actuelles. Cette activité
sera donc particulièrement prise au sérieux et il
conviendra de leur laisser le temps d’examiner silencieusement le tableau afin de trouver les définitions qui leur correspondent le mieux.
Du point de vue linguistique, le professeur pourra inviter à l’emploi de formulations telles que :
yo, cuando sea mayor, pienso que seré… porque…
Les élèves pourront également avoir recours aux
structures proposées dans ¿Una ayudita?. Il va de
soi que plusieurs aptitudes peuvent déboucher
sur le choix d’un même métier.
Pour aller plus loin
Le tableau proposé page 107 du manuel se
trouve sur le site http://www.eligeprofesion.
org/pro_010.asp?ipag=13. Il serait intéressant,
si c’est possible, de le consulter avec les élèves : ils y trouveront, par exemple, un test en
ligne pour déterminer quelle profession leur
conviendrait le mieux. Ils ne devraient pas
avoir de mal à comprendre les items et répondront muy en desacuerdo / ni de acuerdo
ni en desacuerdo / totalmente de acuerdo.
Ils énonceront les propositions qui leur sont
faites et diront si elles leur conviennent et
pourquoi.
HACIA LA META: taller de conversación
EOI
Préparation :
env. 10 min
2
Réalisation :
env. 3 min
Afin de donner un autre sens à l’échange, l’enseignant peut imaginer que l’un des élèves joue le
rôle d’un conseiller, et son camarade le rôle du
consultant. Le conseiller cherchera à recueillir le
maximum d’informations sur la personnalité et
les goûts de son client et lui proposera, en utilisant le futur, quelques professions possibles. Bien
sûr, le consultant exprimera ses préférences parmi
les propositions. Cette mise en œuvre permettra,
en outre, une réactivation de l’emploi du vous de
politesse usted.
EN CASA
• Script de l’audio I CD 53 • 31 s
podremos – trabajaré – iremos –
tendrá – harán – bailarás – seré ■
Unidad 9 – 119
Leçon 2
¿Qué tal el planeta?
Amenazas
CE
+
EOI • env. 30 min
CD-rom I U9 I Para salvar nuestro planeta
Je connais des gestes simples pour protéger
l’environnement
CD-rom I U9 I Los parques nacionales españoles
Je comprends des descriptions de lieu
Ces deux activités pourront être travaillées à
la fin des leçons 2 ou 3. Elles permettront aux
élèves de réaliser une synthèse sur la thématique de l’environnement.
1. CE Avant de parler du futur, les élèves prennent
conscience du passé et du présent.
p. 108
L’objectif est ici de repérer et de classer les données. Pour cela, le professeur pourra les inviter à
remplir le tableau ci-dessous (fiche photocopiable
n° 2 à compléter).
2. EOI Il s’agit maintenant d’utiliser les éléments
repérés auparavant. Les élèves pourront les réemployer avec l’aide du professeur pour formuler des
questions ou des réponses.
Voici quelques exemples de questions que les
élèves pourront parvenir à formuler selon leur niveau :
–¿Cuáles son los principales problemas de nuestro
planeta?
–¿Por qué el lago Chalapa pierde mucha agua/
ha perdido el 50 % del volumen de agua en cinco
años?
–¿Cuál es el animal más amenazado del planeta?
–¿Qué amenaza la salud del hombre?
el agua
«La creciente demanda de agua para consumo humano, agricultura, industrias, energía hidroeléctrica, etc., está poniendo en serio riesgo la supervivencia del Chapala.
¡La diferencia equivale a aproximadamente el 50% del volumen de agua!»
www.ecopides.com
el suelo
«Todos los días, [...] el suelo recibe un cóctel de sustancias tóxicas.»
www.greenpeace.org.ar
la atmósfera
«Todos los días, [...] el suelo recibe un cóctel de sustancias tóxicas. Muchos de estos
contaminantes viajan por el medio ambiente.»
www.greenpeace.org.ar
la biodiversidad
«La riqueza natural española abarca unas 80.000 especies distintas de fauna y flora
[...] el Lince ibérico, el felino más amenazado del planeta.»
www.wwf.es
«Muchos de estos contaminantes viajan por el medio ambiente, y no sólo deterioran
el entorno y el ámbito de vida de muchas especies, sino también afectan la salud y la
calidad de vida de las personas.»
www.greenpeace.org.ar
el bosque
«Debido a la acción del hombre, cada semana desaparece una superficie forestal superior al equivalente a 325.000 campos de fútbol.»
www.wwf.es
la salud
«Greenpeace denuncia la venta no informada de alimentos transgénicos. [...] Muchos
de estos contaminantes [...] afectan la salud y la calidad de vida de las personas.»
www.greenpeace.org.ar
120 – Unidad 9
HACIA LA META: taller de escritura
Le personnage bien connu de Mariscal, el Señor
Mundo, fait un état des lieux. Les élèves sont son
porte-parole. Afin de compléter les amorces des
phrases ici proposées, ils observeront les illustrations et les textes inclus. Le travail ne devrait pas
excéder une dizaine de lignes.
Dans un second temps, cette activité peut également se faire oralement. Dans ce cas, les élèves
s’exprimeront au nom du Señor Mundo et par-
Leçon 3
A
Pour en savoir plus
Le site http://www.terra.org/html/s/artista/ilustracion/mariscal/galeriamariscal1.html donnera d’autres représentations du Señor Mundo
que l’enseignant pourra commenter avec les
élèves.
Construyo el futuro
Visiones de futuro
EOI • env. 20 min
1.
EOI Les élèves pourront choisir, parmi les exemples, les deux possibilités qui leur semblent les
plus ou les moins probables. Ils seront peut-être
amenés à utiliser la structure no es posible que…
Dans ce cas, le professeur veillera à l’utilisation du
subjonctif.
Avant d’échanger leurs points de vue, ils auront
probablement besoin d’un temps de réflexion au
cours duquel ils demanderont le lexique qui pourrait leur manquer. Il est également possible d’envisager un monde assez proche du nôtre !
B
leront à la première personne. Ils devront alors
mémoriser quelques structures clés parmi celles
proposées en amorce.
Total, por una colilla…
CE/EOC • env. 20 min
CD-rom I U9 I Los imperativos para cuidar
el medio ambiente
Je reconnais l’impératif d’un verbe
Cette activité favorisera la fixation de l’emploi
de l’impératif à la deuxième personne du
singulier.
p. 110
colilla… en les invitant à imaginer ce que disent
de trop nombreuses personnes pour justifier leur
négligence.
Pour en savoir plus
Il serait intéressant que les élèves puissent visiter le site http://www.mma.es/secciones/total/index.htm : ils pourront y voir et y écouter
d’autres spots pour la préservation de la nature.
EN CASA
Après la correction de cet exercice,
l’enseignant pourra insister sur les gestes que chacun peut accomplir pour
économiser eau et énergie. Il sera ainsi
possible de demander aux élèves de dire
ce qu’ils font, ou ne font pas, pour participer à l’effort que la planète attend de
tous. Selon le résultat, ils pourront alors
évaluer leur degré de participation à cet
effort. Pour terminer, les élèves pourront
énoncer leurs engagements en utilisant
le futur (fiche photocopiable n° 3). ■
Pour en savoir plus
1.
CE/EOC L’objectif est ici de faire prendre
conscience aux élèves que certains gestes irresponsables peuvent entraîner des conséquences
catastrophiques. Le professeur pourra leur demander de compléter la phrase Total, por una
Le site http://www.ecopibes.com/ambiente/
index.html, à destination des jeunes, offre de
nombreuses informations et activités intéressantes autour de la préservation de l’environnement.
Unidad 9 – 121
Llegamos a nuestra meta
Les tâches A, B et D auront été préparées au cours
des leçons 2 et 3.
La tâche C est elle préparée par l’ensemble des
leçons.
TÂCHE A
p. 112
TÂCHE D
Les critères d’évaluation donnés peuvent être :
• L’originalité de notre affiche.
• La pertinence de nos slogans.
• Le réemploi de l’impératif.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• Nous posons des questions pertinentes à nos
camarades en rassemblant les informations vues
dans l’unité.
• Nous nous adressons de façon claire à la classe.
TÂCHE B
Les critères d’évaluation donnés peuvent être :
• Le réemploi
– du futur,
– de la structure no sólo… sino que.
• La clarté de notre intervention face à la classe.
TÂCHE C
Les critères d’évaluation donnés peuvent être :
• La qualité
– de notre mise en scène,
– de la langue et de l’intonation.
• Le réemploi du futur.
122 – Unidad 9
Pour aller plus loin
Voici quelques variantes possibles des tâches
finales.
– EOI Entretien avec le(la) conseiller(ère)
d’orientation
Rôle 1 : Je suis dans le bureau du (de la)
conseiller(ère) d’orientation, je lui parle de ce
que je veux faire.
Rôle 2 : Je suis conseiller(ère), je pose des
questions à l’élève présent pour connaître
ses qualités et savoir si les études qu’il envisage lui correspondent.
– EOC Un(e) de mes amis(es) arrive un matin
énervé(e) car une fois de plus, ses parents lui
ont fait des reproches sur son comportement
peu écologique (fermer les robinets / éteindre les lumières…). J’essaie de lui expliquer
pourquoi je suis d’accord avec ses parents.
Fiche photocopiable n° 1
• 1.
CE/EOC ¡Yo seré aventurero!, p. 106
J’entoure les adjectifs correspondant à chaque personnage.
Delia
Emi
Max
tenaz
tenaz
tenaz
determinada
determinado
determinada
amable
amable
amable
imaginativa
imaginativo
imaginativa
presumida
presumido
presumida
soñadora
soñador
soñadora
tajante
tajante
tajante
#
Fiche photocopiable n° 2
• 2. Amenazas, p. 108
el agua
el suelo
la atmósfera
la biodiversidad
© Éditions Didier
el bosque
la salud
Unidad 9 – 123
Fiche photocopiable n° 3
• 3.
EE En casa, p. 111
¡Vaya desorden! Se han mezclado los consejos para ahorrar agua y energía. Los escribo restableciendo el
orden.
Acciones sencillas para…
Báñate en cinco minutos.
Cierra el grifo mientras te enjabonas,
ábrelo sólo para enjuagarte.
Enciende el televisor sólo cuando
realmente desees ver algún programa.
Aprovecha al máximo la luz natural,
enciende la luz sólo cuando lo necesites.
Cuando introduzcas o saques alimentos
del refrigerador, hazlo rápido.
Enjuágate los dientes, después de cepillarte, con un vaso de agua.
© Éditions Didier
Riega las plantas durante la noche muy
temprano, cuando el sol tarda más en
evaporar el agua.
124 – Unidad 9
…ahorrar el agua
…ahorrar energía
Je fais le point n° 9
Unité 9
Llegamos a nuestra meta, p. 112
TÂCHE B, p. 112
EOC - M’EXPRIMER EN CONTINU
J
K
L
J
K
L
J
K
L
Je peux dire ce que je fais,
par exemple, pour modifier les comportements en matière de
sauvegarde de la planète.
TÂCHE A et TÂCHE C, p. 112
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
Je peux exprimer, de façon simple, mon accord ou mon
désaccord (A1+),
par exemple, quand on me demande mon avis sur mon
emploi du temps.
Je peux poser des questions simples sur des sujets familiers,
par exemple, concernant nos comportements en matière de
sauvegarde de la planète.
TÂCHE B et TÂCHE D, p. 112
EE - ÉCRIRE
© Éditions Didier
Je peux écrire un message simple pour faire une proposition,
par exemple, pour modifier nos comportements en matière
d’environnement.
Unidad 9 – 125
EL BLOG
de Paloma
Il s’agit ici de favoriser une première approche forcément modeste de la peinture et de la musique
hispaniques. L’élève est invité à commenter les
préférences de Paloma. Ce sera donc l’occasion
pour lui d’utiliser des structures déjà vues comme
(no) me gusta… porque… Il pourra aussi exprimer
son accord ou son désaccord : (no) estoy conforme
con, de acuerdo con Paloma porque…
Comme pour les précédents ¿Lo sabías?, nous
proposerons des informations que le professeur
pourra lire (sans suivre l’ordre de présentation et
sans donner les titres) sur les tableaux et musiques : les élèves devront alors deviner de quelle
œuvre il s’agit.
Il serait intéressant par la suite de montrer d’autres
tableaux des mêmes peintres, afin de laisser aux
élèves le plaisir de découvrir qu’ils sont capables
de reconnaître le style de quelques artistes…
El Greco, p. 113
Su verdadero nombre era Doménikos Theotokópoulos, ¡lo que nos deja entender por qué los españoles le llamaron de manera distinta! Nació en
el siglo XVI y murió en el XVII en Toledo.
Su pintura se caracteriza por la elongación vertical de los personajes. Según los unos, esta deformación reflejaba su espiritualidad y su devoción;
según los otros se debía a una enfermedad de los
ojos: el astigmatismo.
Este cuadro es uno de los más famosos del pintor: representa a un hombre vestido de negro con
cuello y puños de encaje blanco. Evoca al noble de
aquella época, el hidalgo austero y serio.
Fernando Botero, p. 113
El arte de este pintor y escultor colombiano
contemporáneo se opone al estilo del Greco. Se
inspira del arte naïf para pintar personajes obe-
sos, gordos o por lo menos redondos, siempre de
formas generosas. Ha pintado muchas escenas de
la vida cotidiana.
Vemos aquí a un hombre bigotudo que lleva un
sombrero y está tocando la guitarra.
Le professeur pourra inviter les élèves à se reporter au tableau La familia presidencial, du même
peintre, page 35 du manuel, pour qu’ils observent
les traits qui permettent, au premier coup d’œil, de
reconnaître l’artiste.
Salvador Dalí, p. 113
Es uno de los artistas españoles más conocidos de
nuestra época. Fue pintor pero también escultor,
diseñador e incluso cineasta. Su obra surrealista
sigue sorprendiéndonos. A su técnica tan particular, la llamó el método paranoico-crítico. Fue
amigo de los poetas franceses Éluard, Breton y del
famoso poeta español Federico García Lorca. Su
teatro-museo se encuentra en la cuidad catalana
de Figueras.
El personaje de este cuadro es transparente. Está
inclinando la cabeza hacia la izquierda y en su
cuerpo aparece una mesa cubierta con un mantel
blanco.
Juan Cordero , p. 114
Este pintor era lo que se llama un pintor costumbrista (peintre de genre, qui peint les meurs) a
quien le gustaban mucho los retratos.
En el cuadro, una niña que lleva una capa y un
vestido de color rojo oscuro parece enseñarnos su
linda muñeca.
Joaquín Sorolla, p. 114
A este pintor valenciano le gustaba captar la luminosidad mediterránea. Sus cuadros representan
a menudo playas donde siempre aparecen unos
¿Lo sabías? 4 – 127
personajes. Sus modelos eran pintores clásicos
como Velásquez, Ribera o el Greco. Sus obras pueden evocar el impresionismo pero el pintor supo
adaptarlo a su propia técnica.
Aquí en Saliendo del baño dos chicas se están vistiendo después del baño.
Antoni Tápies, p. 115
Es un pintor catalán como Dalí, y surrealista como
él al principio. Le interesaba el arte de Picasso.
Pero pronto cambió de estilo y empezó a utilizar
en sus cuadros materiales inhabituales como papel, cuerdas, polvo de mármol e incluso, a veces,
partes de muebles o un zapato. Hizo varios collages. Su estilo se llama el informalismo.
El color dominante de este cuadro es el de la tierra,
el marrón. Otro elemento insólito es una hoja de
árbol. Aparecen dos caras de perfil, una de hombre, otra de mujer llorando.
Salvador Dalí, p. 115
Es un pintor que parece gustarle mucho a Paloma. Es el segundo cuadro que ha elegido de este
hombre famoso por su fantasía. Según se observa,
aparecen un rostro humano o unos africanos sentados delante de una cabaña.
Lorsque les élèves auront découvert de quel tableau il s’agit, ils pourront expliquer quels sont les
éléments composant les yeux, la bouche, la moustache, les cheveux.
¡Qué variedad en la música hispana!
La guitarra, p. 116
CD 54
Escuchad primero la definición de este instrumento: instrumento músico de cuerda, compuesto de
una caja de madera, con un agujero circular en el
centro de la tapa, seis cuerdas y un mástil.
Sus antepasados son la citara grecorromana y
el ud árabe. Su aspecto actual data del siglo XIX.
En España unos de los músicos más famosos son
Francisco Tárrega, Narciso Yepes, Andrés Segovia,
Fernando Sor, Dionisio Aguado, Paco de Lucía,
Gaspar Sanz, Miguel Llobet.
El violoncelo (o violonchelo o chelo), p. 116
CD 55
Instrumento de cuerda de la familia del violín
pero de sonido mucho más grave.
Dicen que su sonido evoca la voz humana. En España, el músico más famoso fue el catalán Pau
128 – ¿Lo sabías? 4
(Pablo) Casals. En los años 90, este instrumento
se utilizaba en la música pop rock e incluso heavy
metal.
El piano, p. 116
CD 56
Instrumento de cuerdas percutidas. Puede ser vertical o de cola. Tiene pedales (¡aunque no es una bicicleta!). Unos de los compositores españoles más
famosos son Antonio de Cabezón (siglo XVI), Joaquín Rodrigo, Manuel de Falla, Albéniz, Granados.
¡Me encanta bailar!
La zarzuela, p. 116
CD 57
Este género musical evoca un poco la opérette
francesa. En este teatro musical, alternan escenas
cantadas, habladas y bailes. Nació en el siglo XVII
y fue particularmente popular en el siglo XIX.
Unas de las más populares son La verbena de la
paloma, La fiesta de San Antón o La revoltosa.
El flamenco, p. 116
CD 58
Esta música nace en Andalucía en el siglo XVIII
de muchas influencias: gitana, árabe, judía, castellana, americana. Dicen que la introdujeron en
España unos gitanos flamencos (que venían de
Flandes).
Al principio, sólo se cantaba. Luego aparecieron la
guitarra, las palmas (les battements de mains), el
baile y las castañuelas. Los palos (ritmos) son muy
numerosos (alegría, fandango, malagueña...).
El bolero, p. 116
CD 59
Este ritmo nació en España en el siglo XVII y pasó
a numerosos países latinoamericanos del Caribe
como Venezuela, México, Cuba… Dicen que su
nombre viene del verbo «volar» porque las gitanas
que bailaban evocaban el vuelo de los pájaros con
sus movimientos. Se desarrolló sobre todo en Cuba
donde recibió la influencia de la música africana.
La música andina, p. 116
CD 60
En su origen, esta música está muy presente en
las regiones que tienen una fuerte población
autóctona como Bolivia, Perú, Argentina y Chile,
se asociaba a menudo con manifestaciones religiosas. Los músicos tocan instrumentos de época
precolombina como la kena o quena (flauta india)
y el bombo (tambor). Grupos famosos son IntiIllimani, Los Calichakis o Los Jaivas, éste último se
dió a conocer con su canción Alturas del Machu
Picchu, basada en el poema del mismo nombre de
Pablo Neruda.
El tango, p. 116
CD 61
Este estilo musical de ritmo tan característico
nace y se desarrolla en Argentina. Su instrumento
típico es el bandoneón. Los cantantes suelen expresar en una lengua popular la tristeza de las decepciones amorosas. El cantante más famoso es
Carlos Gardel pero fue Ástor Piazzolla quien creó
su forma moderna.
La salsa, p. 116
CD 62
Curiosamente este género musical nació en Nueva
York donde fue introducido por cubanos, puertorriqueños y dominicanos. Es una mezcla de música
española y de música africana. Se caracteriza por
el ritmo que dan las claves (à l’origine, des chevilles
utilisées pour la construction des bateaux). De la
misma familia son el mambo cubano, el cha-chachá y el jazz latino.
¿Lo sabías? 4 – 129
Unidad 10
DISTINTOS
PERO IGUALES
Unité 10 • Distintos
pero iguales
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
p. 119 • Taller de escritura: J’écris des slogans.
p. 118
Leçon 1
CE/EOC Reacciones
Día internacional
de la Paz
publicitaires)
p. 120
Leçon 2
CO/EOC + CE/EOC/EE Colores
colores
EOC Contra la intolerancia
(publicités)
p. 121 • Taller de creación: J’écris un poème.
CE/EOC Cabemos todos
(publicité)
p. 122 • Taller de expresión oral: Nous accueillons
un(e) nouvel(elle) élève dans notre classe.
p. 123 • Taller de teatro: Nous jouons un
dialogue sur le thème de la différence.
Hacia la igualdad
p. 122
Leçon 3
Pactamos todos
CE/EOC Eslóganes (slogans
CE/EOC
film)
Pacto de vida (scène de
p. 124
EE J’écris un poème ou un texte
sur la paix.
EOI Mini débat sur le
thème : « Vivonsnous dans une société tolérante ? ».
EE J’écris un texte court sur un
conflit dans le monde.
Dans cette unité sont proposées trois tâches finales mettant en œuvre deux activités langagières différentes (EE et EOI).
En réalisant au moins l’une des tâches finales, les élèves auront atteint les compétences visées dans cette
unité. Cependant, la réalisation de l’ensemble des tâches (A, B, et C) permettra d’aborder un maximum de
documents et d’optimiser les acquis.
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves pour leur dire ce qu’ils seront en mesure
de faire, pour éveiller ainsi leur motivation et les rendre plus actifs.
Les tâches intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés d’entraînement et représenteront pour l’élève (avec l’aide du professeur), l’occasion de faire une « auto-évaluation diagnostique. »
Dans le tableau des contenus ci-dessus, un exemple de parcours est proposé : pour réaliser la tâche finale
en gras, il est suggéré de réaliser les activités indiquées en gras également.
Unidad 10 – 131
Page d’ouverture
La photo de ces jeunes
souriant va illustrer
rapidement la thématique de la leçon 1 : la
tolérance. Après une
première observation,
les élèves pourront évoquer les différentes origines des jeunes, le fait qu’ils sont tous, valides et
handicapés, réunis autour d’une même activité
sportive. Une bonne humeur certaine se dégage
de ce document invitant ainsi les élèves à aborder
ce nouveau thème de façon positive.
DVD classe
• Script de la vidéo
Carlos et Nibia sont
assis devant la Sagrada Familia. Diego,
Malika et Paloma les
rejoignent.
DIEGO: –¡Hola Carlos!
CARLOS: –¡Hola! ¿Qué tal? Os presento a mi prima Nibia que acaba de llegar de Quito.
NIBIA: –¡Hola! Encantada. ¿Vamos?
CARLOS: –La Sagrada Familia es una iglesia muy
particular. Tiene ocho torres altísimas pero no
está terminada.
Leçon 1
p. 117
NIBIA: –¡Fantástico! Tenía muchas ganas de
verla.
DIEGO: –Es impresionante. ¡Parece que lo ve de
verdad!
NIBIA: –¡Nos toca cruzar!
• Exploitation
Le professeur pourra tout d’abord demander aux
élèves d’observer le photogramme page 9 du manuel pour commenter la photo : Los cuatro personajes son… / Están paseándose por… / Están visitando…
Lors du premier visionnage, les élèves pourront
compléter leur commentaire et formuler des hypothèses.
Imagino que los chicos están en…
Supongo que Nibia…
Quizás Nibia sea…
Carlos describe…
A Nibia le encanta…
A Diego le sorprende que Nibia…
Il sera possible, après l’étude de la séquence, de
procéder à un visionnage sous-titré sans le son, et
de demander aux élèves de doubler la scène.
Día internacional de la paz,
21 de septiembre
p. 118
Cette leçon va permettre de parler de la tolérance
et de la journée internationale qui lui est consacrée, le 21 septembre. Au fil des documents, les
élèves pourront exprimer une opinion personnelle plus nuancée (aunque + subj.) et utiliser les
adverbes de manière.
132 – Unidad 10
A
Reacciones
CE
+
EOC • env. 30 min
1. CE Immédiatement après une première lecture
des extraits de compositions, le professeur pourra
inviter les élèves à compléter le titre : Son reacciones de… para…
Les élèves sortiront leur cahier personnel et pourront effectuer le relevé demandé.
2.
EOC Cette deuxième consigne permettra aux
élèves de s’exprimer de façon plus personnelle et
donnera lieu à de multiples réemplois. Dans une
classe avec une bonne capacité de réaction, le
professeur pourra suggérer l’emploi de aunque +
subj. pour une première sensibilisation.
B
1.
Eslóganes
CE/EOC • env. 15 min
CE/EOC Le professeur laissera le temps aux élè-
ves d’observer le document puis il les invitera à
exprimer ce qu’évoquent pour eux les différents
slogans. Une lecture attentive de ¿Una ayudita?
semble nécessaire pour que les commentaires
soient plus aboutis. De même, la lecture du Menú
de gramática peut être opportune pour que les
élèves mènent une réflexion sur les deux points
évoqués, et enrichissent ainsi leurs interventions.
HACIA LA META: taller de escritura
CD-rom I U10 I Vivir juntos
Je comprends le sens d’un mot : generosidad,
diálogo…
Cette activité pourra être réalisée en complément de l’atelier d’écriture et constituera un
apport lexical que les élèves pourront réemployer tout au long de l’unité.
Cette double page sera l’occasion d’amener les
élèves à réfléchir puis à s’exprimer sur une société
plus juste. Ils pourront ainsi parler de façon plus
personnelle.
Colores colores
CO/EOC
EE
puis
Préparation :
env. 10 min
2
EOC
+
CE/EOC
+
Réalisation :
mise en commun
à l’oral en classe
Certaines consignes peuvent être ajoutées : parler
à la 1re personne du pluriel / utiliser un impératif /
utiliser des mots antonymes / écrire un petit slogan avec des rimes…
Le professeur pourra choisir de garder quelques
productions d’élèves (issues de l’exploitation du
document B) ou de la réalisation de l’atelier cidessus) en guise de trace écrite avec une possible
mémorisation.
Pour aller plus loin
Pourquoi ne pas organiser un concours de
l’affiche la plus sympathique, originale, percutante... en faveur de la tolérance ? Les tâches B page 42 et A page 88 pourront aider
les élèves pour la mise en œuvre.
Les rubriques En casa et La gramática es simpática peuvent être réalisées à tout moment afin
d’étayer les acquis de la leçon.
EN CASA
• Script de l’audio I CD 63 • 42 s
la integración y la marginación - la
xenofobia y la tolerancia - el racismo
y la solidaridad ■
Hacia la igualdad
Leçon 2
A
La tolérance est « une affaire » à vivre à plusieurs ;
voici donc une mise en œuvre possible.
p. 120
CD-rom I U10 I Colores colores
Je comprends l’essentiel d’un poème
Cette activité pourra être réalisée en
amont du document du manuel, en guise
d’introduction ; si elle est abordée après,
elle constituera un support de rebrassage.
EE • env. 30 min
Unidad 10 – 133
CD 64 • 1 min 35 s
L’enseignant peut demander aux élèves de rechercher dans le poème les vers qui pourraient
illustrer la photo des jeunes dans la salle de
classe : «Hay colores de piel, colores de ojos, colores de pelo», «Tantos niños de colores. Tantos
juegos e ilusiones. Tantas sonrisas brillantes.».
Enfin, les élèves pourraient légender la photo
en reprenant, par exemple, le mot colores:
una clase de todos los colores.
Cette poésie, sur fond musical, est une invitation
à manifester des opinions plus personnelles, difficiles à dire parfois car elles sous-tendent des mots
qu’un(e) jeune de 14 ans peut hésiter à prononcer.
1. – 2.
CO/EOC Cette compréhension de l’oral
vise un repérage rigoureux du lexique qui sera repris en expression orale en continu. Le professeur
peut envisager de l’effectuer par groupes d’élèves : chacun complète une phrase, puis en fait une
restitution globale. Cette activité permettra aux
élèves de réciter le texte puis de le mémoriser.
La lecture détaillée de ¿Una ayudita? facilitera
l’expression des élèves. Les amorces de cette rubrique, dûment complétées par les idées et le
lexique travaillés dans la leçon précédente, Día internacional de la Paz, pourront être répétées pour
une meilleure mémorisation. Rien n’empêchera le
professeur d’en choisir certaines pour prolonger
l’activité par un travail guidé à faire à la maison :
les élèves pourraient compléter Me parece capital
que respetemos… en utilisant un adjectif possessif
de la 1re personne du pluriel, le lexique du champ
sémantique du corps…
3. CE/EOC Le document étant assez long, il peut
être exploité de multiples façons, chaque élève
pouvant ainsi apporter une compétence : énumérer los sentimientos ou los colores de…, relever des
champs sémantiques, lire certains vers avec l’intonation adéquate…
Ces approches variées favoriseront amplement le
travail de En casa.
4.
EE Selon le niveau de la classe, ce travail de
composition pourra être fait individuellement ou
à deux en réunissant, par exemple, des élèves de
différents niveaux. Il servira d’entraînement au
Taller de creación.
Pour aller plus loin
Ce travail d’écriture peut servir d’évaluation
après l’étude du document, et peut être lu
ensuite devant la classe.
134 – Unidad 10
B
Contra la intolerancia
EOC • env. 10 min
1.
EOC Pour rendre les échanges plus dynami-
ques, le professeur, après avoir recueilli les premières réactions de la classe pour chacun des
documents, peut constituer des groupes de trois
élèves qui parleront entre eux de la publicité qui
les a interpellés et qui en rendront compte ensuite en classe entière.
2. EOC La deuxième consigne permet de faire un
lien entre les deux pages ainsi qu’une première
synthèse sur les acquisitions de la leçon.
Pour aller plus loin
Le site http://www.intermonoxfam.org/
page.asp?id=4&idioma=1 propose des activités pédagogiques consacrées à d’autres
journées internationales : l’eau, l’éradication
de la pauvreté…
HACIA LA META: taller de creación
L’atelier est en lien direct avec le document Colores colores, mais si le professeur choisit de le
proposer à la fin de la leçon, les élèves pourront
enrichir leur production avec les activités de la
page 121. Auparavant, le professeur aura consacré
un moment au Menú de gramática et à l’exercice
d’application de La gramática es simpática afin de
favoriser l’emploi des nouvelles acquisitions.
Leçon 3
Pactamos todos
Cette dernière partie de l’unité se propose d’amener les élèves à devenir, à travers leurs suggestions
et leurs conseils, les acteurs d’une société plus solidaire. Aux dénonciations des injustices vont succéder les propositions pour un monde plus juste,
plus solidaire. C’est dans ce contexte linguistique
que l’emploi des prépositions (en particulier celui
de para) s’insère tout naturellement pour la mise
en place des objectifs d’action.
A
Cabemos todos
EOC
+
CE/EOC • env. 25 min
Cette campagne publicitaire de la ONCE invite les
élèves à compléter le travail déjà amorcé avec la
photo de la page d’ouverture de l’unité. Le professeur trouvera dans la rubrique Pour en savoir plus
ci-après des informations sur la ONCE.
1. – 2.
EOC Ces deux activités sont étroitement
liées et amèneront facilement les élèves à des
réemplois lexicaux et grammaticaux, notamment de aunque + subj.. À première vue, rien ne
paraît différencier certains enfants de la photo
de leurs petits camarades. C’est un parti pris de
la campagne publicitaire pour illustrer le slogan
Cabemos todos. Cependant, pour aider les élèves,
le professeur leur demandera de bien observer la
photo et de consulter, comme d’habitude, la rubrique ¿Una ayudita? qui leur suggérera, dans ce
cas, non seulement du lexique mais également
du sens.
3.
CE/EOC Le lexique des émotions, des sensa-
tions se trouvant dans l’unité 8, le professeur
pourra toujours inviter les élèves à le revoir afin
de répondre plus aisément à cette activité. Les différentes phrases de la publicité pourront donner
lieu à un exercice de lecture (un élève par phrase)
afin d’inviter les élèves à comprendre que ce sont
les paroles des enfants photographiés.
Pour aller plus loin
Les élèves pourront être invités à imaginer ce
que pourraient dire certains des jeunes de la
photo de la page d’ouverture.
p. 122
Pour en savoir plus
• La ONCE es la Organización Nacional de Ciegos Españoles.
La ONCE es una Corporación sin ánimo de lucro
con la misión de mejorar la calidad de vida de
los ciegos y deficientes visuales de toda España.
Una Institución de carácter social y democrático.
Abierta a todos, solidaria con personas afectadas por discapacidades distintas a la ceguera,
igualitaria y participativa, que trabaja día a día
en democracia. Y lo hace codo con codo con la
Administración a través de los ministerios de
Economía, Hacienda, Trabajo y Asuntos Sociales
e Interior.
www.once.es
• Le professeur peut également proposer des
informations aux élèves sur l’alphabet espagnol
en braille. Le site http://www.educar.org/inventos/braille.asp constitue une source d’inspiration
intéressante.
El braille es un alfabeto en el que se lee moviendo
la mano de izquierda a derecha, pasando los dedos por cada línea. Una celda de braille consiste
de seis puntos en relieve perceptibles al tacto.
Al arreglar los puntos en varias combinaciones,
se pueden formar 64 patrones diferentes.
El alfabeto braille
❍●
❍●
❍❍
● ●
● ●
❍❍
●❍
❍●
● ❍
❍❍
❍●
❍❍
❍❍
❍●
❍❍
● ❍
❍●
● ❍
❍❍
● ●
● ●
● ●
● ●
● ●
● ●
● ●
● ●
● ●
● ●
a
b
c
d
e
f
g
h
i
❍●
❍❍
❍●
❍●
❍●
❍●
❍❍
● ❍
❍●
❍❍
❍❍
● ❍
❍●
● ❍
❍●
❍❍
❍●
❍●
❍❍
❍❍
❍●
❍●
❍❍
❍●
❍●
❍●
❍
❍❍
❍●
k
l
m
n
ñ
o
p
q
r
s
t
❍●
❍
❍❍
● ❍
❍❍
❍❍
❍●
❍●
❍❍
❍❍
❍❍
● ❍
❍❍
❍●
❍❍
●❍
u
v
w
x
y
z
❍●
● ●
● ●
● ●
❍●
●
● ●
●
❍
j
●
Los puntos negros pequeños son los puntos del signo generador que no están en relieve, sólo se dibujaron para una
mejor comprensión de cada símbolo.
Si observamos con atención, notaremos que los
símbolos correspondientes a la primera fila ocupan sólo los cuatro puntos superiores del signo
generador. Los que corresponden a la segunda
Unidad 10 – 135
fila son iguales a los de la primera, pero se le
agrega el punto inferior izquierdo (salvo la ñ que
es propia del idioma español -el sistema braille,
como su inventor, es de origen francés-), y en los
de la tercera se agregan los dos inferiores.
Los signos de puntuación
❍
❍
● ●
● ●
● ●
● ●
● ●
● ●
● ●
● ●
❍●
❍❍
● ●
● ●
● ●
❍●
❍●
● ●
❍●
❍❍
❍❍
❍●
❍●
● ❍
❍●
❍❍
❍●
❍●
● ❍
❍●
,
;
:
.
-
«
(
)
¡! ¿?
●
●
La característica resaltable de los signos de puntuación
correspondientes a admiración, interrogación y comillas,
es que no se diferencian los símbolos de abrir y cerrar.
http://www.fbraille.com.uy/alfabeto/
HACIA LA META: taller de expresión oral
EOI
2/3
Préparation :
10 min
Échange
face à la classe
Pour aller plus loin
Voici un atelier qui peut donner lieu ensuite
à l’écriture d’une charte à afficher dans la
classe ou à faire paraître, en espagnol et en
français, dans le journal du collège.
B
Pacto de vida
CE
+
3. (en classe entière ou entre voisins de table, notamment de la ligne 15 jusqu’à la fin). Ils pourront
enfin mémoriser, en binômes, ce même passage.
Pour en savoir plus
El cáncer desde la butaca
«La ‘edad del pavo’ es diferente cuando transcurre en la planta de un hospital, entre batas
blancas y fonendoscopios. Ese es el escenario
en el que se mueven Miguel Ángel, Izan, Dani
y Jorge, los protagonistas de la última película
de Antonio Mercero, ‘Planta Cuarta’, una mirada
optimista sobre el cáncer en la que el dolor se
disipa con la risa.
Una historia basada en la experiencia personal
de su guionista, Albert Espinosa, a quien también se le diagnosticó un cáncer entre los 14 y
los 18 años. Sin embargo, su historia no es una
historia triste, no cae en el lloriqueo, sino que
recurre al humor para burlarse del destino. Precisamente eso es lo que soprendió a Mercero
del relato, «que ofrece el lado más insólito de la
enfermedad, alejado de dramatismos»».
Artículo de María VALERO,
El Mundo, 8 de febrero de 2005.
L’exercice d’application de La gramática es simpática pourra être effectué en classe pour favoriser
la compréhension du point de grammaire traité,
ou/et à la maison pour fixer par écrit les connaissances.
EOC • env. 40 min
1. CE Le travail proposé est, une fois de plus, méthodologique : relever du vocabulaire sur une
feuille de brouillon, expliquer un point essentiel
d’un dialogue et caractériser des personnages
(après observation du photogramme).
2. EOC Le professeur pourra, après l’activité 1., demander des précisions sur la maladie dont souffre
chacun des personnages et ce qu’ils doivent faire
pour guérir. Cela amènera plus facilement les élèves à la réalisation de cette deuxième consigne.
3. EOC Les élèves pourront recourir de façon autonome au prélèvement d’indices. Ils pourront également effectuer une lecture dynamique de certains passages du dialogue après les activités 2. et
136 – Unidad 10
HACIA LA META: taller de teatro
Les photos de cette unité peuvent servir de point
de départ à l’imagination des élèves pour la réalisation de cet atelier ; ils donneront alors un prénom à chacun des jeunes choisis.
Invitons-les encore à revoir certains documents
qui peuvent les aider. Le guidage du professeur
pourra aussi inclure un nombre de répliques précis, le réemploi de certaines structures… Puisqu’il
s’agit de théâtre, la conversation imaginée pourra
être consignée par écrit, puis mémorisée pour enfin être jouée. Dans ce cas-là, ce ne sera pas une
véritable expression orale en interactivité mais le
travail pourra porter davantage sur la prononciation et l’intonation.
Llegamos a nuestra meta
TÂCHE A
Cette tâche est préparée par la leçon 1.
Les critères d’évaluation peuvent être :
• J’utilise dans mon poème le lexique de la paix
et de la tolérance.
• J’emploie
– les possessifs,
– au moins un adverbe.
TÂCHE B
Cette tâche est préparée tout au long de l’unité.
Les critères d’évaluation donnés peuvent être :
• J’exprime mon accord et mon désaccord.
• J’emploie aunque + subjonctif.
TÂCHE C
Cette tâche est préparée par les leçons 1 et 2.
Les critères d’évaluation donnés peuvent être :
• Je sélectionne judicieusement des informations.
• Dans mon texte, je nuance mes propos.
• J’emploie les pronoms personnels compléments.
p. 124
Pour aller plus loin
Voici quelques variantes possibles des tâches
finales.
– EE Je crois que ma ville (ou mon village)
fait (ou ne fait pas) beaucoup de choses pour
améliorer la vie des personnes handicapées.
J’écris un article dans le bulletin d’informations municipales en justifiant mon opinion.
– EOC Je suis élu(e) au conseil d’administration. Je fais un discours pour présenter des
propositions qui amélioreraient l’accueil des
élèves handicapés dans notre école.
– EOI Afin de mieux comprendre ce que peut
ressentir un(e) non-voyant(e), je ferme les
yeux et un(e) camarade me décrit une photo
(éventuellement de mon manuel). Je lui pose
des questions pour m’en faire une idée exacte. Je compare ensuite ma représentation à la
photo choisie. Nous échangeons les rôles.
– EE C’est la journée de la femme. Je vais
envoyer une carte postale à une personne
que j’affectionne tout particulièrement. Je
consulte le site http://www.tuparada.com/
tarjetas/dia-de-la-mujer-200-1-37,200.html,
je choisis la carte postale qui me semble la
plus intéressante et j’écris mon message.
Unidad 10 – 137
Je fais le point n° 10
Unité 10
Llegamos a nuestra meta, p. 124
TÂCHE B, p. 124
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
J
K
L
J
K
L
Je peux exprimer, de façon simple, mon accord ou mon désaccord,
par exemple, quand on me demande mon avis sur le thème
de la tolérance.
TÂCHE A et TÂCHE C, p. 124
EE - ÉCRIRE
© Éditions Didier
Je peux écrire un texte court,
par exemple, un poème ou un texte à l’occasion de la commémoration de la journée internationale de la paix.
138 – Unidad 10
Unidad 11
ANIMALES
Y HOMBRES
Unité 11 • Animales
y hombres
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
p. 128 • Taller de creación: J’écris un texte
sur mon animal favori.
p. 129 • Taller de escritura: Je fais des
recommandations à un(e) ami(e).
p. 128
Leçon 1
CO/EOC Comprando una mascota
Mascotas
EOC No lo abandones (publicité)
p. 130
Leçon 2
CE/EOC/EE Mascotas fuera
de lo común
CE/EOC Las diez especies más
amenazadas
p. 130 • Taller de expresión oral: Nous échangeons
des idées à partir d’un proverbe.
EOI
CO/EOC Plano de
L’Oceanogràfic
p. 132 • Taller de creación: Je joue le guide
dans un parc.
EOC J’explique ce que j’ai
aimé de ma visite.
Animales en peligro
p. 132
Leçon 3
El Oceanográfico
CE/EOC Los
gatos (poème)
p. 134
EOI Nous sommes chargés de
faire une enquête sur le métier de
soigneur.
Nous préparons des
questions à poser lors
de la visite d’un parc
ainsi que les
réponses.
EE Nous concevons un article
de presse pour une campagne
en faveur de la défense d’une
espèce animale…
Dans cette unité sont proposées quatre tâches finales mettant en œuvre trois activités langagières différentes (EOI, EOC et EE).
En réalisant au moins l’une des tâches finales, les élèves auront atteint les compétences visées dans cette
unité. Cependant, la réalisation de l’ensemble des tâches (A, B, C et D) permettra d’aborder un maximum
de documents et d’optimiser les acquis.
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves pour leur dire ce qu’ils seront en mesure de
faire, pour éveiller ainsi leur motivation et les rendre plus actifs.
Les tâches intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés d’entraînement et représenteront
pour l’élève (avec l’aide du professeur), l’occasion de faire une « auto-évaluation diagnostique ».
Dans le tableau des contenus ci-dessus, un exemple de parcours est proposé : pour réaliser la tâche finale
en gras, il est suggéré de réaliser les activités indiquées en gras également.
Unidad 11 – 139
Page d’ouverture
Les animaux plaisent
toujours aux élèves,
quel que soit leur âge.
Cependant, au cours
des années de collège,
si l’intérêt pour l’animal
de compagnie garde
son importance, il cède
un peu de place à des préoccupations d’ordre environnemental. Cette unité peut être l’occasion de
rappeler certaines règles de vie avec les animaux.
CD-rom I U11 I El fabuloso bestiario
J’identifie des animaux
Cette activité permettra aux élèves de mieux
aborder l’unité en possédant déjà un lexique
sur le thème.
L’entrée dans le thème se veut humoristique : les
deux photos de la page d’ouverture ne manqueront pas de provoquer des commentaires. Elles
seront l’occasion de fournir aux élèves quelques
mots de vocabulaire (una lagartija,…) et de réactiver, ou de compléter, le vocabulaire de la description physique (las pecas, pelirroja…). Le chien,
sur la photo de droite, est un setter irlandais -un
Leçon 1
A
Mascotas
setter irlandés- comme pourront le faire observer
certains petits spécialistes.
Une fois la ressemblance établie entre les maîtres et leurs animaux de compagnie, le professeur
pourra donner l’équivalent du proverbe «Qui se
ressemble s’assemble» : Dime con quien andas y
te diré quien eres.
DVD classe
• Script de la vidéo
Malika apporte son cochon d’Indes à Diego.
MALIKA: –¡Hola, Diego!
Te traigo a Socrates
con todas sus cosas.
DIEGO: –¿Tengo que hacer algo especial?
MALIKA: –No le des mucho de comer y no olvides darle agua por fa. De todas formas, te llamaré desde Marruecos.
DIEGO: –Sí… y se pondrá Socrates al teléfono.
• Exploitation
Pour guider les élèves dans la compréhension de
cette séquence, le professeur peut leur proposer
un ¿Verdad o mentira? (fiche photocopiable n° 1).
p. 128
Comprando una mascota
CO/EOC • env. 10 min
• Script de l’audio I CD 65 • 51 s
Carlos y Malika están buscando una idea de regalo para Paloma.
VENDEDORA: –¡Hola! ¿Os puedo ayudar?
CARLOS: –Buscamos una idea de regalo para
una amiga. Quizás una mascota…
MALIKA: –Yo tengo un conejillo de indias y ¡me
encanta!
VENDEDORA: –También puede ser un pez, un
pájaro o un hámster. Un pez es más fácil de
140 – Unidad 11
p. 127
cuidar pero un hámster o un conejillo de indias es más cariñoso…
CARLOS: –Vale, gracias, lo consultaremos primero con Diego.
CARLOS: –Mira Malika, ¡qué animal tan raro!
MALIKA: –¡Cuidado! ¡No lo toques! Te puede
morder. Es un animal peligroso.
1. CO/EOC Pour cette consigne, le professeur proposera une première écoute de l’enregistrement
en demandant aux élèves de faire abstraction des
dialogues et de se concentrer sur les bruits. Les élèves percevront des cris d’animaux (chiens, chats),
qui, même affaiblis, leur permettront d’émettre
des suppositions.
2. CO/EOC D’autres écoutes seront nécessaires
pour répondre aux questions proposées. Avec des
élèves ayant des difficultés, le professeur pourra
commencer par leur demander de repérer les différents prénoms et les différentes voix. À la question ¿Qué le recomienda Malika a Carlos?, l’enseignant n’exigera pas obligatoirement une réponse
au style indirect. On considérera que l’objectif est
atteint si les élèves parviennent à répéter l’injonction de Malika : ¡No lo toques!.
Enfin, le professeur pourra demander à un ou plusieurs élèves de faire la synthèse de ce qui a été
dit.
B
Los gatos
CE/EOC
+
Pour aller plus loin
La lecture complète du poème par le professeur permettra une vision d’ensemble et
pourra être le point de départ d’une activité
de lecture pour les élèves. L’enseignant pourra, par exemple, mettre en place une lecture
à plusieurs voix, strophe par strophe, ainsi
qu’un travail sur la prononciation, l’intonation et le rythme.
HACIA LA META: taller de creación
L’atelier pourra être commencé en classe, puis
être poursuivi et terminé à la maison. Le professeur pourra donner des objectifs linguistiques
plus précis (parler de la nourriture, des habitudes,
demander aux élèves d’utiliser certaines structures…).
CE • env. 20 min
Ce document est d’une grande richesse lexicale.
Les élèves y trouveront une manne de noms et
de qualificatifs utiles pour le Taller de creación.
Compte tenu de cette richesse et de la relative
longueur du poème, les activités envisagées portent essentiellement sur la compréhension.
1. CE/EOC La compréhension globale du poème
paraît assez simple. Pour commencer, le professeur peut attirer l’attention des élèves sur la première consigne et limiter la lecture silencieuse
aux cinq premières strophes. Il recommandera, à
la suite, une lecture toujours silencieuse de tout
le poème.
2. CE Une nouvelle lecture de l’ensemble sera
nécessaire pour réaliser le repérage demandé.
Comme d’habitude, les élèves utiliseront leur
cahier personnel pour prendre en notes les mots
ou expressions qu’ils auront repérés. Ce relevé
pourra fournir des éléments pour la trace écrite.
Lors de la deuxième partie de cette compréhension écrite, le professeur fera rechercher les
éléments explicites qui montrent l’attachement
de l’auteure pour ses chats («los queremos», la
poetisa les da de comer, los trata bien), mais aussi
les éléments implicites (Cada uno tiene un nombre.).
C
No lo abandones
EOC • env. 20 min
Comme contrepoint au document précédent,
cette publicité donne l’occasion d’aborder le problème de la responsabilité du maître envers son
animal de compagnie. L’affiche fait partie d’une
campagne qui revient régulièrement dans les médias en Espagne.
1.
EOC Une observation de l’affiche permettra de
situer la scène et son héros malheureux. Les trois
points à compléter ne sont que des repères que le
professeur pourra développer à sa guise. À partir
du premier point, par exemple, il pourra faire situer la scène (moment de la journée, période de
l’année...) ou demander ce qu’évoquent les couleurs de l’affiche. Il faudra être vigilant à ce que les
élèves perçoivent la notion d’interdiction dans la
phrase No lo abandones. Pour éviter toute confusion, avant de passer au troisième point, le professeur pourra demander : En la frase «El nunca
lo haría», ¿quién es «Él»? Puis, les élèves pourront
être amenés à expliciter «lo», ou encore à traduire
«lo haría». La rubrique ¿Una ayudita? fournit des
éléments pour compléter les amorces proposées.
Après les avoir fait compléter (ou avant, si les
élèves rencontrent des difficultés), le professeur
veillera à rendre l’expression de la défense familière des élèves avec l’aide du Menú de gramática.
Unidad 11 – 141
2.
EOC La première partie de la consigne cible
plus particulièrement la formation de la défense.
Le professeur pourra tout d’abord insister sur la
forme du slogan de la publicité et demander une
réponse justifiée à la question.
El eslogan… (no) conviene para la publicidad porque recomienda que...
La juxtaposition des documents de la double
page est simple à faire et permettra le réemploi
de structures d’opposition. D’un côté des animaux vagabonds, mais dont on prend soin, de
l’autre, un animal abandonné par ses maîtres.
Les élèves pourront justifier l’opposition (situation respective des animaux, attitudes respectives des maîtres) en réutilisant les éléments relevés lors de l’exercice de compréhension écrite
page 128.
Cette double page, tout en reprenant le thème
des animaux de compagnie, s’intéresse plus particulièrement à l’influence négative de l’homme
sur l’animal (animaux dangereux, animaux en
danger).
CD-rom I U11 I ¿Salvajes o domésticos?
Je distingue les animaux sauvages des animaux domestiques
Cette activité invite les élèves à fixer le
vocabulaire vu précédemment tout en distinguant les animaux sauvages des animaux
domestiques.
Mascotas fuera de lo común
CE/EOC
Le site http://www.misanimales.com/mascotas/guiasapoyo/index.cfm?pagina=mascotas_
guiasapoyo_014_014 propose de multiples
rubriques liées aux animaux de compagnie :
adoption, soins...
L’exercice d’application de La gramática es simpática pourra être conduit avant le Taller de escritura
afin de fixer la formation de la défense : cela permettra davantage d’autonomie lors de sa réalisation.
HACIA LA META: taller de escritura
Cet atelier constitue une phase de préparation à
la réalisation de la tâche finale D, page 134. Il favorisera, par ailleurs, la fixation de l’emploi de l’impératif négatif.
Animales en peligro
Leçon 2
A
Pour en savoir plus
+
EE • env. 20 min
Ce texte, extrait d’un site Internet sur les animaux
en danger, est relativement complexe pour des
élèves de ce niveau. Nous avons donc choisi une
exploitation basée sur la compréhension de l’écrit
qui permettra de dégager quelques axes de dis-
142 – Unidad 11
p. 130
cussion porteurs de sens ainsi que des structures
linguistiques. Comme d’habitude, pour aborder
plus facilement le document, les élèves prendront
soin de consulter ¿Una ayudita?.
1.
CE/EOC Cette première activité s’apparente à
une activité de repérage : elle peut être conduite
comme telle lors d’une lecture silencieuse des premières lignes du texte (lignes 1 à 3). Le professeur
pourra ensuite écrire au tableau tous les noms cités pour aider à la justification, mais sans qu’il y
ait lieu de les mémoriser.
2.
CE/EOC Une lecture de la deuxième partie du
texte (lignes 3 à 9) sera nécessaire avant de mener
à bien cette activité. Pour compléter la réflexion,
le professeur pourra demander quels sont les risques que courent les personnes qui adoptent ce
type d’animaux (danger pour les hommes / danger pour les animaux). Ce sera alors l’occasion de
lexicaliser le conditionnel.
Le professeur pourra aussi demander à certains
élèves, et en forme de synthèse, de dire quel risque leur paraît le plus grave parmi ceux qui viennent d’être énumérés.
3.
EE Cette activité propose un retour sur la
leçon 1 afin de susciter des réutilisations diverses.
Le travail se fera en binômes pour obtenir une
plus grande variété dans les conseils et les interdictions. On pourra demander deux conseils et
deux interdictions au minimum.
Pour aller plus loin
Le professeur pourra relever les productions
et choisir certaines phrases pour les faire
écrire sous forme de slogans à afficher dans
la classe. Cette activité pourra être menée en
interdisciplinarité, en relation avec le professeur d’art plastique, par exemple, pour illustrer les slogans.
HACIA LA META: taller de expresión oral
EOI
Préparation :
env. 15 min
Débat :
env. 15 min
Cet atelier propose un mini débat. Il ne s’agit pas
ici de se montrer ambitieux : le professeur peut
préparer l’activité en proposant de recueillir, sous
forme de tableau, les opinions contrastées disant
que les chiens ne sont pas dangereux et que seuls
leur maître le sont.
Un temps de réflexion sera laissé avant de lancer
le débat, et certaines règles auront été fixées au
préalable :
– nomination d’un régulateur de débat qui sera
chargé de distribuer la parole ;
– pas de prise de parole sans y avoir été invité(e)…
Il est possible de former deux « camps » dès le
départ et de donner la parole alternativement à
chacun des deux.
Pour favoriser l’écoute mutuelle, on peut demander au camp adverse de retenir un ou plusieurs
arguments du camp opposé.
Pour en savoir plus
Pour en savoir plus sur le thème du débat, des
informations complémentaires sont disponibles sur le site http://www.lavanguardia.es/
multimedia/html/lasclaves/perrospeligrosos/
licencia.htm.
B
Las diez especies más amenazadas al nivel mundial
CE/EOC
+
EOC • env. 20 min
Les activités autour de ce document permettent
de reprendre les chiffres, d’enrichir le lexique sur
le monde animal et de réactiver la formation des
participes passés.
1. – 2. CE/EOC La compréhension ne devrait pas
poser de problèmes. Elle est balisée par les deux
premières consignes qui engagent les élèves à
faire des repérages dans le texte.
3.
EOC Pour cette activité, le professeur pourra
suggérer un retour sur le document Mascotas fuera de la común, page 130. Les phrases à compléter
de 1., et certaines réponses des élèves formulées
à l’aide des structures de ¿Una ayudita?, peuvent
être gardées comme trace écrite.
Pour aller plus loin
On pourra imaginer une suite en forme de
synthèse : le professeur demandera aux élèves de réaliser un tableau qui reprendra les
causes d’extinction des animaux et qui recensera, face à chacune de ces causes, les solutions proposées.
EN CASA
CD-rom I U11 I Animales del
mundo entero
Je situe l’habitat des animaux sur
une carte
Cette activité peut constituer une
introduction au travail de En casa,
ou un support de rebrassage si elle
est réalisée après. Dans tous les
cas, elle permettra aux élèves de
situer géographiquement l’habitat
des espèces en voie d’extinction.
• Script de l’audio I CD 66 • 51 s
un rinoceronte de África – un guacamayo escarlata – el zoológico de
Jerez – mil ejemplares de peces
Unidad 11 – 143
Après vérification, le professeur pourra
proposer aux élèves un site sur le thème
Animales en peligro. En voici deux :
– http://www.escolares.com.ar/ciencias-naturales/animales-en-peligro-deextincion.html
Leçon 3
– http://www.uco.es/~q62gacam/Peligro.html
Cette activité constitue une phase
d’entraînement à la tâche finale D. ■
El Oceanográfico
CD-rom I U11 I El Oceanogràfic
Je reconstitue la présentation d’un lieu
Cette activité de montage audio pourra également être réalisée à la fin de la leçon 3 :
les élèves prendront le temps d’écouter, à
plusieurs reprises si c’est nécessaire, chaque
enregistrement pour restituer une présentation cohérente de l’Oceanogràfic.
p. 132
connaître les espèces qui peuplent les océans du
monde ou les zones environnantes.
L’Oceanogràfic fait partie de l’ensemble Cuidad de
las Artes y de las Ciencias qui comprend aussi un
Musée des Sciences, un Palais des Arts, l’Hemisfèric (planétarium, IMAX) et des espaces pour la
promenade et la détente.
L’activité proposée devra être conduite livres fermés. Le professeur veillera à ce que la consigne
soit lue attentivement. Plusieurs écoutes seront
nécessaires car l’enregistrement est assez long.
Plano de L’Oceanogràfic
CO/EOC • env. 10 min
• Script de l’audio I CD 67 • 1 min 12 s
En Valencia, los niños visitan el Oceanogràfic
con su clase. Habla un responsable antes de
empezar la visita.
Vais a escuchar muy atentamente lo que os
voy a decir antes de comenzar la visita.
L’Oceanogràfic, que forma parte de La Ciudad
de las Artes y de las Ciencias, nos propone un
viaje por los principales mares y océanos de
nuestro planeta. Se compone de ocho zonas
organizadas en dos niveles y que presentan
los ecosistemas más representativos del planeta. A lo largo de vuestra visita podréis ver
más de 45.000 ejemplares de 500 especies
diferentes. Podréis asistir a una exhibición
de delfines pero no vayáis ahora porque la
próxima esta tarde es a las 6.
¿Dónde están los responsables de los diferentes grupos? Aquí tenéis el plano.
1.
CO/EOC La double page est entièrement consacrée à une visite virtuelle de l’Oceanogràfic de
Valencia, un parc zoologique destiné à faire
144 – Unidad 11
Pour aller plus loin
Plusieurs prolongements sont possibles à
partir de cette compréhension de l’oral.
Le professeur peut demander aux élèves
d’observer et de situer les différentes zones
du site. Les élèves pourront aussi imaginer
à quelle zone appartiennent les différentes
photos de la double page.
Pour préparer l’activité du Taller de creación et
pour formaliser l’utilisation du conditionnel,
les élèves pourront imaginer leur parcours
dans le site, en fonction de leurs préférences,
en répondant par exemple à deux questions :
¿Adónde irías tú primero? ¿Y después?
Pour favoriser des réemplois, le professeur
peut également inviter les élèves à imaginer comment se passent certains aspects du
fonctionnement du parc :
Vamos a imaginar en qué consiste la exibición
de los delfines.
¿Cómo véis la vida cotidiana de un león marino, por ejemplo?
Ces dernières activités permettront d’enrichir la préparation de la tâche A.
Enfin, l’enseignant pourra engager les élèves
à visiter le site de La Ciudad de las Ciencias de
Valencia: http://www.cac.es/. Cette visite
pourra donner lieu à un jeu de questions/réponses, activité ludique qui pourra être menée en classe. Les élèves auront des consignes
précises (nombre de questions, recherche des
réponses auparavant, etc…).
HACIA LA META: taller de creación
Cet atelier est une phase d’entraînement à la tâche finale B, page 134.
Llegamos a nuestra meta
Pour les tâches A et B, le professeur rappellera aux
élèves qu’ils ne doivent rien écrire. Ils pourront,
bien entendu, imaginer les questions qu’ils vont
poser, mais le plus important reste la spontanéité
de l’échange.
TÂCHE A
et
TÂCHE B
p. 134
• L’emploi de la première personne du singulier
au passé composé.
• La bonne prononciation des verbes au passé
composé.
TÂCHE D
Le professeur engagera les élèves à prendre le
temps de relire individuellement l’unité.
Par groupes de trois, ils choisiront ensuite le sujet
des questions et les élaboreront oralement. Il leur
sera précisé qu’ils vouvoient le soigneur/le guide
et que le soigneur/le guide s’adresse aux deux
élèves à la deuxième personne du pluriel (vosotros).
Là encore, il sera intéressant de confier aux élèves
la co-évaluation des cinq affiches. Le professeur
pourra, pour ce faire, photocopier puis distribuer
la fiche photocopiable n° 2.
Les critères d’évaluation annoncés peuvent être :
– EOI Je pars en vacances. Je téléphone à
un(e) ami(e) pour savoir s’il(elle) peut garder
mon animal.
• La variété des pronoms interrogatifs.
• La cohérence questions/réponses.
• L’emploi
– de usted (pour les deux élèves qui posent les
questions),
– de vosotros (pour celui qui répond).
TÂCHE C
Les critères d’évaluation annoncés peuvent être :
• L’emploi des verbes exprimant un sentiment :
gustar, encantar, preferir.
Pour aller plus loin
Voici quelques variantes possibles des tâches
finales.
Rôle 1 : Je téléphone, j’explique quand je pars
et je réponds aux questions de mon(ma) camarade.
Rôle 2 : J’accepte de garder l’animal de mon
ami(e) et je lui demande ce que je dois faire.
– EE Je participe à un concours de poésie sur
le thème No lo abandones. J’écris un poème
de huit vers.
Unidad 11 – 145
Fiche photocopiable n° 1
• 1. Animales y hombres, piste n° 11 du DVD
¿Verdad o mentira?
Verdad
Mentira
Diego se va de vacaciones a Marruecos.
❑
❑
Socrates es la mascota de Malika.
❑
❑
Malika quiere que Diego dé mucho de beber a Socrates.
❑
❑
Socrates se pondrá al teléfono.
❑
❑
#
Fiche photocopiable n° 2
• 2. EE Tâche D, p. 134
Lorsque je lis l’affiche…
très facilement
facilement
difficilement
❑
❑
❑
très facilement
facilement
difficilement
– quelle est l’espèce menacée.
❑
❑
❑
– pourquoi l’espèce est menacée.
❑
❑
❑
– le message de mise en garde.
❑
❑
❑
❑
❑
❑
• Je repère le thème du message :
• Je repère :
• Je comprends ses choix :
• Le message est
❑ très convainquant.
❑ convainquant.
❑ peu convainquant.
© Éditions Didier
• L’affiche est visuellement
146 – Unidad 11
❑ très attractive.
❑ attractive.
❑ peu attractive.
Je fais le point n° 11
Unité 11
Llegamos a nuestra meta, p. 134
TÂCHE C, p. 112
EOC - M’EXPRIMER EN CONTINU
J
K
L
J
K
L
J
K
L
Je peux dire ce que j’ai aimé,
par exemple, ce que j’ai aimé lors d’une visite d’un parc animalier.
TÂCHE A et TÂCHE B, p. 134
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
Je peux répondre à des questions simples ou poser des
questions simples,
par un exemple, pour découvrir le métier de soigneur ;
par exemple, pour guider un groupe de visiteurs dans un parc
animalier.
TÂCHE D, p. 134
EE - ÉCRIRE
© Éditions Didier
Je peux écrire un court article de presse,
par exemple, pour une campagne en faveur de la préservation
d’une espèce animale en voie de disparition.
Unidad 11 – 147
Un poco de
’ A…
AUTONOMI
Les élèves auront, grâce à la carte proposée, une
vision plus synthétique de la diversité de l’Espagne dont ¿Lo sabías? 2 leur avait déjà donné un
premier aperçu.
Ils pourront donc se reporter aux pages 67, 68, 69
et 70 de leur manuel afin de revoir ces connaissances déjà acquises. Ils seront ensuite invités à
fournir un travail de recherche plus autonome
pour préparer l’activité de la page 136. Les élèves
pourront également rechercher, par exemple,
quelles sont les régions les plus peuplées et les
moins peuplées, les classer par superficie…
p. 135
Afin d’apporter une aide, le professeur, s’il le juge
utile, peut citer les différents éléments dessinés
sans donner le nom de l’autonomie. Il demandera
ensuite aux élèves de les repérer et de les situer
avec l’aide de la carte en début de manuel. Ce sera
l’occasion de revoir la localisation dans l’espace,
soit en utilisant les expressions déjà vues (a la
derecha de…, encima de…, etc.), soit les points cardinaux (al sur de…, al norte de…, etc.). S’il souhaite
faire cette activité par écrit, le professeur pourra
distribuer la fiche photocopiable n° 1, ci-dessous
complétée.
Un peregrino con su concha
y su bastón.
Madrid
Un hórreo: granero de madera
levantado sobre unos pilares.
Valencia
Cantabria
Un bisonte de las cuevas prehistóricas de Altamira.
Islas
Baleares
País Vasco
Una cabeza del cuadro de Picasso
Guernica y una chistera para jugar
a la pelota vasca.
Castillala Mancha
Navarra
Un navarro vestido de blanco con
su boina roja.
Murcia
Galicia
Asturias
Aragón
Cataluña
Jóvenes practicando rafting en un
torrente de los Pirineos.
La Sagrada Familia.
Castilla
y León
Un tuno cantando y tocando la
guitarra. Las murallas de Ávila.
La Rioja
Una botella de vino.
Andalucía
Extremadura
Islas
Canarias
El oso y el madroño, símbolo de la
capital.
Una paella y sombrillas en la playa.
Un castillo (Bellver) y playas.
Don Quijote y los molinos de
viento.
Palmeras y una sombrilla.
La torre Giralda de Sevilla,
una parte del palacio de la
Alhambra (el patio de los leones),
un esquiador (Sierra Nevada).
Unas ruinas de un anfiteatro
romano en Medina.
Playas y una hermosa flor
(ave del paraíso).
¿Lo sabías? 5 – 149
Il est possible de faire ensuite quelques brefs
commentaires sur les autonomies. Les élèves ont
déjà été initiés au passé de l’Espagne dans l’unité
7 leçon 1, et dans ¿Lo sabías? 2. Ils pourront donc
parler de :
– Andalucía, pour laquelle ils évoqueront la présence arabe et les monuments qui en témoignent
(il conviendra cependant d’attirer leur attention
sur la Sierra Nevada) ;
– Extremadura, en expliquant pourquoi il existe
des monument romains comme ceux de Mérida ;
– Valencia, puisque la paella a déjà été évoquée ;
– Castilla-La Mancha, car il a déjà été question
des moulins, anciens et modernes ;
– Madrid, dont ils ont pu découvrir l’emblème ;
– Cataluña, car la Sagrada Familia apparaît dans
la vidéo de l’unité 10 ;
– Aragón, évoqué dans l’unité 2 leçon 2 pour les
possibilités d’activités qu’il offre.
En ce qui concerne les autres régions, le professeur
fournira une ou deux informations supplémentaires. Par exemple :
– pour la Galice, il présentera brièvement Saint
Jacques de Compostelle et pourra évoquer le chemin de Saint Jacques ;
– pour les Asturies, il expliquera ce qu’est un
hórreo (granero de madera levantado sobre unos
pilares) ;
– pour le Pays basque, il serait judicieux qu’il
montre à la classe une reproduction du Guernica
de Picasso et qu’il évoque ce sport très populaire
qu’est la pelote (se practica en un frontón o trinquete; no sólo se utiliza una chistera o una paleta
sino que se juega mucho a mano. El núcleo de la pelota es de boj (buis) cubierto de capas de látex.) ;
– pour la Navarre, il évoquera les fameux encierros des fêtes de la San Fermín à Pampelune. Le
site Internet http://www.sanferminonline.net/
offre toutes les informations utiles et même une
vidéo ! ;
– pour la Castille-Léon, il conviendra d’expliquer
ce qu’est une tuna (aunque existen es toda España,
las tunas de la universidad de Salamanca son las
más famosas. Es una tradición que se remonta al
siglo XIII, cuando los estudiantes pobres iban por
las calles y las tabernas cantando y tocando guitarras, bandurrias y panderetas. Los tunos llevan
capas con cintas). Sur le site http://www.usal.
es/~tuna/, il est possible de télécharger au format MP3 des chansons de la tuna universitaria de
Salamanca ;
150 – ¿Lo sabías? 5
– Àvila sera évoquée pour ses remparts et, bien
sûr, pour être la ville de naissance de Thérèse, une
des saintes les plus populaires d’Espagne.
Pour les Canaries, il suffira d’expliquer que la production de fleurs (clavel, rosa y flores exóticas)
constituent une ressource économique.
p. 136
Pour le travail de recherche et de présentation, les
élèves pourront se répartir la tâche. Ainsi, chaque
groupe de deux ou trois élèves pourrait présenter
deux régions. La page suivante offre un exemple
de ce que peut être un résultat de recherche. Les
élèves peuvent, par écrit, compléter la fiche photocopiable n° 2. Ils trouveront des informations sur
la gastronomie, autonomie par autonomie, sur le
site http://www.cerespain.com/gastronomia/. Ils
pourront trouver de l’aide en français sur le site
http://www.sprachcaffe.com/francais/study_
abroad/pays/espagne/gastronomie_espagne_
regions.htm. Ils collecteront également des renseignements sur des sites comme http://es.wikipedia.
org/wiki/Comunidad_aut%C3%B3noma ou http://
www.red2000.com/spain/region/1index.html.
Une synthèse de ces fiches pourrait aboutir à un
tableau comme celui qui suit, page 145.
Les élèves pourraient rechercher les drapeaux des
différentes communautés, sur Internet par exemple. Cela pourrait constituer une bonne préparation à l’activité proposée sur la fiche photocopiable n° 2.
Organiser un voyage
Il s’agit à présent, pour les élèves, d’utiliser les
fruits de leurs recherches. Cette activité se fera
oralement. Il n’est pas question de préparer un
séjour détaillé mais de présenter des projets d’activités. Pour cela, les élèves s’exprimeront au futur
et ordonneront leur programme en utilisant par
exemple : Primero, … luego, … después…, por fin, …
Autonomía
Capital
Provincias
Monumentos y sitios
Unos platos
Andalucía
Sevilla
8
La Alhambra (Granada),
la Giralda (Sevilla), la
mezquita (Córdoba).
Gazpacho, fritá,
papas aliñás.
Aragón
Zaragoza
3
Catedral de Zaragoza,
cañones de Guara (rafting).
Ternasco asado, chiretas,
pollo al chilindrón, jamón
serrano.
Asturias
Oviedo
1
Picos de Europa (parque
natural), los hórreos.
Fabada.
Baleares (Islas)
Palma de
Mallorca
1
Castillo de Bellver (Mallorca).
Ensaimada.
Canarias
Las Palmas de
Gran Canaria y
Santa Cruz de
Tenerife
2
Tierras volcánicas de
Lanzarote, flores (ave
del paraiso,…).
Mojo picón, papas arrugadas.
Cantabria
Santander
1
Cuevas de Altamira,
Santillana del Mar.
Cocido montañés, quesos,
dulces.
Los molinos, catedral y
sinagoga de Toledo.
Queso manchego, cochinillo, migas, leche frita,
pisto.
Castilla-La
Mancha
Toledo
5
Castilla y León
Valladolid
9
Catedral de Burgos, universidad de Salamanca,
acueducto de Segovia.
Mazapán, perdiz escabechada, gacha.
Cataluña
Barcelona
4
Sagrada Familia (Barcelona), Ampurias, murallas de Ávila.
Conejo con caracoles, zarzuela de pescados, butifarra,
cazuela.
Euskadi
(País Vasco)
Vitoria
3
Museo Guggenheim
(Bilbao).
Marmitaka, purrusalda,
bacalao al pil-pil, angulas,
pintxos.
Extremadura
Mérida
2
Monumentos romanos
de Mérida.
Migas, truchas, jamón
serrano, flamenquines.
Galicia
Santiago de
Compostela
4
Catedral de Santiago de
Compostela.
Vieiras, pulpo, lacón, queimada.
La Rioja
Logroño
1
Monasterio de Yuso.
Patatas a la riojana, vino.
Madrid
(Comunidad de -)
Madrid
1
El oso y el madroño, el
museo del Prado.
Cocido, callos.
Michirones, caldero.
Murcia
(Región de -)
Murcia
1
Teatro romano de Cartagena, palacio de Almudí
(Murcia).
Navarra
Pamplona
1
El desierto de las Bardenas reales, el palacio de
Olita.
Pimientos rellenos, fritada
de cordero.
Valencia
(Comunidad
valenciana)
Valencia
3
L’Oceanogràfic, las
playas.
Paella, fideuá, caldera,
turrón, alcachofas.
¿Lo sabías? 5 – 151
Fiche photocopiable n° 1
• 1. Mapa, p. 135
Observo el mapa y busco el dibujo que corresponde a cada descripción. Luego, miro el mapa de la portada
(Las Comunidades autónomas) y escribo el nombre de las autonomías al lado de las descripciones.
Autonomías
Ilustraciones
Autonomías
Ilustraciones
Un peregrino con su concha
y su bastón.
El oso y el madroño, símbolo
de la capital.
La torre Giralda de Sevilla,
una parte del palacio de la
Alhambra (el patio de los leones),
un esquiador (Sierra Nevada).
Una paella y sombrillas en la
playa.
Un bisonte de las cuevas prehistóricas de Altamira.
Un castillo (Bellver) y playas.
Una botella de vino.
Don Quijote y los molinos de
viento.
Un navarro vestido de blanco con
su boina roja.
La Sagrada Familia (catedral).
Jóvenes practicando rafting
en un torrente de los Pirineos.
Una cabeza del cuadro de Picasso
Guernica y una chistera para
jugar a la pelota vasca.
Playas y una hermosa flor
(ave del paraíso).
Unas ruinas de un anfiteatro
romano en Medina.
Un tuno cantando y tocando la
guitarra. Las murallas de Ávila.
Un hórreo: granero de madera
levantado sobre unos pilares.
© Éditions Didier
Palmeras y una sombrilla.
152 – ¿Lo sabías? 5
Fiche photocopiable n° 2
• 2. Extremadura y Galicia, p. 136
Buscamos las informaciones siguientes sobre las autonomías que nos toca presentar.
Capital
Unos monumentos
y sitios
Unos platos
Bandera
© Éditions Didier
Autonomía
Número
de
provincias
¿Lo sabías? 5 – 153
Unidad 12
MIS HÉROES
Unité 12 • Mis
héroes
HACIA LA META: TÂCHES INTERMÉDIAIRES
p. 138
Leçon 1
CE/EOC Lazarillo
Héroes de ficción
CE/EOC El valeroso Don Quijote
p. 140
Leçon 2
CE/EOC Mujer al agua
EOC ¡Socorro! (photos)
EOC Héroes anónimos
Héroes del cotidiano
de Tormes
(BD)
LLEGAMOS A NUESTRA META: TÂCHES FINALES
p. 139 • Taller de escritura: Je me mets
à la place d’un personnage héroïque.
CE/EOC
Héroes del deporte
CE/CO/EOC Entrevista
Chus Lago: una mujer
excepcional
con
EE Je crée le héros que je
voudrais être.
EOI
Nous pensons à un sportif
ou à un aventurier.
Nous nous interrogeons
mutuellement.
(tableau)
p. 142
Leçon 3
p. 144
p. 143 • Taller de expresión oral: Je dis ce que je
ferais si j’étais un sportif de haut niveau.
EOC J’expose à mes camarades
ce que je ferais si j’étais
invincible.
Álvaro de Marichalar
Dans cette unité sont proposées trois tâches finales mettant en œuvre trois activités langagières différentes (EE - EOI - EOC).
En réalisant au moins l’une des tâches finales, les élèves auront atteint les compétences visées dans cette
unité. Cependant, la réalisation de l’ensemble des tâches (A, B et C) permettra d’aborder un maximum de
documents et d’optimiser les acquis.
Pour chaque parcours, la tâche finale sera annoncée aux élèves pour leur dire ce qu’ils seront en mesure
de faire, pour éveiller ainsi leur motivation et les rendre plus actifs.
Les tâches intermédiaires Hacia la meta seront des moments privilégiés d’entraînement et représenteront pour l’élève (avec l’aide du professeur), l’occasion de faire une « auto-évaluation diagnostique ».
Dans le tableau des contenus ci-dessus, un exemple de parcours est proposé : pour réaliser la tâche finale
en gras, il est suggéré de réaliser les activités indiquées en gras également.
Unidad 12 – 155
Page d’ouverture
Cette unité propose
d’évoquer les héros dans
leur diversité : ceux de
la littérature, ceux du
sport et ceux du quotidien… pour conduire les
élèves, en fin d’unité, à
créer le héros qu’ils voudraient être, exposer ce qu’ils feraient s’ils étaient
tout-puissants, ou tout simplement pour faire
connaître à leurs camarades les exploits de sportifs qui les ont marqués.
Le personnage de Spiderman est bien connu de
nos élèves. Le professeur pourra les interpeller en
leur demandant en quoi Spiderman est un héros,
et quelle est leur définition du mot «héros». Il sera
alors intéressant de reposer la même question en
fin d’unité…
CD-rom I U12 I ¿Qué superhéroe eres?
(1, 2 y 3)
Je connais des personnages de fiction
célèbres
Ces trois activités peuvent être réalisées
tout au long des différentes leçons de l’unité
puisqu’elles sont déclinées en trois volets.
L’objectif de cette leçon est de faire découvrir aux
élèves des personnages de la littérature espagnole.
À la fin de la leçon, ils devraient être capables de
faire le portrait de leur héros «idéal» et de créer
leurs propres aventures.
A
Lazarillo de Tormes
CE
1.
+
DVD classe
• Script de la vidéo
Diego et Paloma répètent une scène de
théâtre.
DIEGO: –Ojos bellos,
mientras viva, yo
vuestro esclavo seré.
PALOMA: –Ven, y será la campaña del amor que
me acompaña, tálamo de nuestro fuego.
DIEGO: –¡Tan largo me lo fiáis!
Carlos y Malika applaudissent.
MALIKA: –¡Bravo, bravísimo! ¡Bravo!
DIEGO: –Es que yo me identifico totalmente
con Don Juan. ¡Este personaje es mi héroe!
MALIKA: –¡Mira qué bien! Y vosotros, ¿no tenéis
un héroe?
CARLOS: –Para mí, es Zidane.
PALOMA: –Pues para mí, es el Che.
MALIKA: –Pues para mí, es mi madre.
• Exploitation
Le dialogue proposé est d’un abord facile. Le professeur pourra demander aux élèves, après une
première écoute, Y vosotros ¿tenéis un héroe? pour
vérifier qu’ils ont bien compris le sens du dialogue.
Héroes de ficción
Leçon 1
EOC • env. 35 min
CE Les élèves observent attentivement la ban-
de dessinée avant d’associer chaque vignette au
156 – Unidad 12
p. 137
p. 138
texte qui lui correspond. L’enseignant pourra leur
demander de se justifier en écrivant sur leur cahier les mots qui ont orienté leurs choix.
Pour aller plus loin
Le texte est distribué aux élèves (fiche photocopiable n° 1). Ils repèrent les mots du texte
qui sont représentés sur le dessin (el mozo, el
ciego, la cabeza, la piedra, una calabazada,…)
et résument l’anecdote en s’appuyant sur les
mots relevés.
2. – 3.
EOC Ces deux consignes permettent de
vérifier la bonne compréhension des élèves : ils
seront amenés à faire le portrait de l’aveugle et
celui de Lázaro en insistant sur la transformation.
El ciego es tan cruel que…
Al principio Lázaro era… pero después de su desventura, ya no…
A partir de aquel día,…
HACIA LA META: taller de escritura
Les élèves imaginent les pensées de Lázaro en se
mettant à sa place. L’enseignant les invitera à revenir aux unités précédentes afin qu’ils réutilisent
les structures étudiées et qu’ils enrichissent leur
récit. Ils pourront ainsi exprimer la peur (unité 5,
pages 59 à 66 du manuel), la surprise (unité 8,
pages 95 à 102 du manuel : es increíble, no me lo
creo ni en broma, me estás tomando el pelo,…),
exprimer des engagements (unité 9, pages 105 à
112 du manuel : me comprometo a…, de ahora en
adelante,…).
Puis , les élèves choisissent un héros plus moderne
et réécrivent l’histoire en reprenant la première
phrase du texte, par exemple : Imagino que Superman se pondría delante del ciego y que…
B
1.
El valeroso Don Quijote
CE/EOC
CE/EOC –
+
2.
EOC • env. 25 min
EOC En préambule, l’enseignant
peut proposer un exercice à choix multiples pour
vérifier la bonne compréhension de tous les élèves
(fiche photocopiable n° 2). Ensuite, les élèves proposeront oralement leurs réponses en se justifiant.
Ils pourront de fait répondre aux deux premières
consignes.
Pour aller plus loin
Les élèves peuvent également mémoriser et
jouer la scène !
Il est aussi possible de projeter l’extrait du
film, Don Quijote de la Mancha, de Manuel
Gutiérrez Aragón (1991), sans mettre le son pour
demander aux élèves de faire le doublage.
3.
EOC Cette activité pourra aussi être proposée
en expression écrite. Il sera alors souhaitable d’indiquer aux élèves un nombre de lignes à respecter
(de 3 à 6 lignes en fonction du niveau de la classe).
L’enseignant pourra par ailleurs leur demander
d’insérer un dialogue dans leur production.
LA GRAMÁTICA ES SIMPÁTICA
L’exercice d’application proposé ici permet
de revoir et de fixer l’expression de la conséquence : tan… que.
Leçon 2
A
Héroes del cotidiano
Mujer al agua
CE
+
CE/EOC
+
EOC • env. 30 min
Pour aller plus loin
Le professeur n’hésitera pas à traduire le titre s’il
le juge nécessaire.
1.
p. 140
CE –
2.
Les élèves peuvent jouer le rôle du fils ou
de la fille d’Alexandra : Je suis le fils (la fille)
d’Alexandra, je viens d’assister à la scène et je
suis encore sous le choc. Je raconte au secouriste arrivé sur les lieux ce que j’ai vu.
CE/EOC Il est possible de vérifier la
compréhension des élèves en leur proposant une
fiche à compléter : la fiche photocopiable n° 3 les
guidera pour ces deux premières consignes.
À ce stade de l’exploitation, le professeur pourra
vérifier si les différentes étapes du récit ont été
bien comprises : pour ce faire, il pourra distribuer
le tableau proposé sur la fiche photocopiable n° 4.
3.
EOC Le professeur pourra conduire cette activi-
té avec une classe réactive en oral continu. Cependant, si les élèves éprouvent plus de difficultés, il
pourra la proposer sous forme d’atelier d’écriture.
Unidad 12 – 157
B
¡Socorro!
EOC • env. 15 min
1. EOC Si la dernière consigne du document précédent a été réalisée, les élèves ne devraient pas
rencontrer de difficultés particulières pour exprimer leur opinion.
Pour aller plus loin
Après avoir réalisé la consigne proposée,
d’autres prolongements peuvent être envisagés.
• Jeu de mémoire
Par groupes de quatre ou cinq, les élèves observent attentivement les trois photos pendant
quelques secondes. Ils décriront alors à un des
camarades du groupe ce dont ils se souviennent. Ce dernier notera les bonnes réponses et
pourra éventuellement demander des précisions. Le gagnant sera celui qui comptabilise le
plus de bonnes réponses.
• Jeu de rôles
Je suis un de ces trois personnages. Je présente à la classe mon métier et propose quelques conseils pour éviter les accidents (La
gramática es simpática 5, page 125).
C
Héroes anónimos
EOC • env. 25 min
1. EOC Pour réussir à capter l’essentiel du tableau,
les élèves pourront se reporter à J’apprends à
aborder un document iconographique, page 9 du
manuel.
2. – 3.
EOC Si les élèves ont bien justifié leurs
choix lors de la consigne précédente, ils devraient
avoir toutes les clés en main pour répondre plus
facilement à ces deux consignes.
El acontecimiento plasmado en el cuadro ocurrió
en 1808. Napoleón había invadido España y la
casa real tenía que seguir sus órdenes. El 2 de
mayo de 1808, una parte del pueblo de Madrid
intenta evitar la salida del infante Don Francisco
de Paula hacia Francia que había sido ordenada
por los franceses. La situación escaló y las tropas francesas dispararon contra los madrileños,
en lo que se conoce como el levantamiento del
2 de mayo.
El comandante de las fuerzas francesas, el mariscal Joachim Murat, aclara en su diario: «El
pueblo de Madrid se ha dejado arrastrar a la revuelta y al asesinato… Sangre francesa ha sido
derramada. Sangre que demanda venganza.»
Se mató inmediatamente a todos los españoles que fueron encontrados con armas. Fueron
alrededor de 400 víctimas. 45 revolucionarios
fueron juntados y fusilados en la noche del 2 al
3 de mayo en la colina del Príncipe Pío, en Madrid. Este es el episodio que Goya muestra en su
cuadro.
El cuadro está pintado con pocos detalles, se
llega directamente al tema. Emplea una luz casi
natural.
Los acontecimientos en la colina del Príncipe Pío
están representados con grandes contrastes, que
también reflejan la desigualdad de fuerzas en la
situación real: a un lado los ocho soldados de infantería, que se ven desde el lado y representan
con su fusil, el uniforme y el sombrero un muro;
al otro las víctimas, un grupo variado y desesperado que espera indefenso ser fusilado.
Del grupo de los revolucionarios destaca uno
con la camisa blanca. La asociación con Cristo
en la cruz es intencionada: las manos presentan
estigmas. Aquí se asesina a mártires. El tema
también es tratado en las gráficas de la serie
Desastres de la Guerra.
• Tres de mayo
Las víctimas forman tres grupos: los que están
a la espera de ser fusilados y que ven con horror su futuro, los que están siendo fusilados y
los muertos. Los grupos se ven de derecha a izquierda, lo que introduce un elemento de transcurso del tiempo en la composición.
Los fusilamientos del tres de mayo es un
cuadro del pintor español Francisco de Goya. El
cuadro, de unos 2,68 × 3,47 metros, se realizó
en 1814 y se encuentra en el Museo del Prado,
en Madrid. Forma una serie con el cuadro el
Dos de mayo.
En el cuadro, Goya no olvida a la iglesia. En la primera fila de las víctimas, arrodillado, aparece un
fraile tonsurado. La religión tuvo un importante
papel en la contienda, llamando a la resistencia
desde los altares y proveyendo a los resistentes
de curas dispuestos a empuñar las armas. La
Pour en savoir plus
158 – Unidad 12
iglesia se opuso ferozmente a Napoleón y éste
había cerrado dos tercios de los conventos y había suprimido la inquisición.
rezando. Otros están en el suelo: los acaban de
matar y se ven las heridas y mucha sangre. Pero
hay uno que es diferente…
http://es.wikipedia.org/wiki/Tres_de_mayo
1. Está de rodillas, proyectándose: extiende los
brazos y destaca muchísimo con su camisa
blanca radiante y el pantalón amarillo, ante
el charco de sangre.
• Voici un extrait d’un questionnaire proposé
sur le site : http://www.xtec.es/~fchorda/goya/
dosincc.htm.
Las víctimas forman un grupo desordenado, en
comparación a los soldados de enfrente. Uno
se tapa la cara para no ver, otro amenaza con el
puño, otro está de rodillas, con las manos juntas,
CD-rom I U12 I ¿Cómo son nuestros
superhéroes?
Je caractérise des personnages de fiction
célèbres
Cette activité pourrait constituer un test en
toute fin d’unité.
Chus Lago: una mujer
excepcional
CE/EOC • env. 30 min
1. CE/EOC Le professeur pourra tout d’abord demander aux élèves de relever les mots liés à la notion d’exploit, d’exceptionnel : primera, única, tercera en el mundo, a pulmón… À l’aide de ce relevé,
les élèves pourront répondre à la question posée.
B
Entrevista con Álvaro de
Marichalar
CE
+
3. Destaca por su camisa blanca y su actitud al
levantar los brazos.
Héroes del deporte
Leçon 3
A
2. Está pidiendo que pare la matanza.
CO
+
CE/EOC
+
EOC • env. 30 min
Ce document est proposé en trois temps : un premier texte permet de présenter le navigateur, une
interview permet ensuite de mieux comprendre
le déroulement de ses expéditions ; enfin, un dernier texte insiste sur l’aspect humanitaire des expéditions.
1. CE Après avoir relevé les mots qui font allusion
aux exploits de Álvaro de Marichalar (pilotar motos
p. 142
acuáticas, navegar, pequeña embarcación, 36 expediciones), les élèves pourront dire qui est cet homme.
2.
CO
• Script de l’audio I CD 68 • 1 min 36 s
–¿Antes de empezar las travesías te preparas
de alguna forma?
–En Formentera, donde suelo pasar el verano,
vivo en una pequeña balsa de salvamento.
Corro 2 ó 3 horas por la playa, nado 1 ó 2 y navego unas 6 horas en la moto todos los días.
–¿Cómo se vive en una moto de agua?
–Depende de la travesía. Navego 10 ó 12 horas diarias, siempre de pie para evitar lesiones
de espalda y duermo tumbado en la moto.
Comer, lo hago en los puertos, pero llevo miel,
frutos secos y agua en la embarcación, porque
a diario como 5 veces y bebo 6 litros de agua y
medio litro de agua de mar para recuperar sales minerales; me lavo los dientes en la moto,
voy «al baño» en el mar…
–¿La gente se asombra al verte llegar a la costa en un barco tan pequeño?
–Alucinan. Llego quemado por el sol, lleno de
heridas por las manos, con la moto bastante
machacada pero llena de luces, radio, gps…
¡Parece una nave espacial!
Muy interesante Junior, agosto 2006.
Les élèves prendront quelques minutes pour lire
les phrases proposées avant de répondre.
Unidad 12 – 159
3.
CE/EOC Le professeur invitera les élèves à relier
cette consigne à Un navegante «la mar» de solidario: Aprovecha para… / No solamente… sino que
también…
4.
convirtiéndose en el único marino de la historia que ha logrado cruzar el Océano Atlántico
en una pequeña embarcación de 2,5 metros de
eslora…
http://www.thinkingheads.com/fichas/
Ficha_AlvarodeMarichalar.asp
EOC Cette question permet de revenir sur l’en-
semble des documents et d’insister sur les aspects
tant sportifs qu’humains de Álvaro.
EN CASA
Cet exercice permet de revoir les pronoms interrogatifs et prépare à la tâche
finale B, page 144.
Les questions posées sont les suivantes :
–¿Antes de empezar las travesías te
preparas de alguna forma?
–¿Cómo se vive en una moto de agua?
–¿La gente se asombra al verte llegar a
la costa en un barco tan pequeño? ■
Pour en savoir plus
Álvaro de Marichalar
Empresario y Aventurero (Diez records del mundo en su haber)
Desde antiguo, cruzar el Océano Atlántico ha
supuesto un desafío para los navegantes. Reconocidos deportistas de diversos países lo intentaban en moto acuática desde 1990. El reto era
casi imposible; Álvaro de Marichalar fue el único
que lo consiguió. Igual que los demás rivales, lo
intentó en varias ocasiones sin éxito. Sin embargo, la perseverancia y los importantes motivos
que le animaban (especialmente la promoción
del deporte y la vida sana) le llevaron al éxito,
HACIA LA META: taller de expresión oral
Cet atelier prépare aux tâches finales B et C, page
144. Le professeur invitera les élèves à reprendre le
lexique abordé tout au long de l’unité.
Llegamos a nuestra meta
TÂCHE A
1. Les élèves lisent en silence la liste des adjectifs
proposés, puis choisissent ceux qui définissent le
mieux leur héros. Le professeur pourra distribuer
la grille proposée sur le manuel (fiche photocopiable n° 5) : les élèves cocheront alors directement leurs réponses et les réécriront en prêtant
attention aux accords des adjectifs.
p. 144
• J’emploie les temps passés dans mon récit.
• J’introduis un court dialogue au présent entre
un de mes personnages et moi.
TÂCHE B
2. Pour créer cette aventure, les élèves pourront
reprendre l’encadré proposé pour la tâche finale A
de l’unité 8 « Nous créons un conte », page 102.
Trois élèves se concertent et pensent à un sportif.
Ils pourront chercher des informations chez eux
pour être capables de répondre aux questions de
leurs camarades. Puis, les autres élèves de la classe interrogent les trois élèves.
Une fois le sportif trouvé c’est un autre groupe
qui répond aux questions de ses camarades…
Les critères d’évaluation peuvent être :
Les critères d’évaluation peuvent être :
•
–
–
–
• Nous connaissons les exploits et les projets de
la personnalité que nous avons choisie.
J’indique dans mon histoire
qui je suis, où je suis, ce que je fais,
l’élément perturbateur,
le dénouement.
160 – Unidad 12
• Nous sélectionnons des informations pertinentes.
• Nous questionnons nos camarades de façon
claire en veillant à la qualité de la prononciation.
TÂCHE C
Les élèves relisent silencieusement pendant 5 minutes les documents étudiés en classe, les cours
et, sans prendre de notes, chacun expose devant
la classe ses idées, ce qu’il(elle) ferait s’il(elle) était
tout(e) puissant(e).
Les critères d’évaluation peuvent être :
• Mon discours est cohérent et intelligible.
• J’emploie
– tan + adj. + que pour exprimer la conséquence,
– le conditionnel.
Pour aller plus loin
Voici quelques variantes possibles des tâches
finales.
– EOI Je raconte une histoire que j’ai vécue ou
que j’ai inventée. Mes camarades me posent
des questions pour savoir si je dis la vérité ou
si je mens.
– EOC Mon professeur apporte des photos de
personnages connus pour leurs exploits. J’en
choisis une et j’explique en quoi cet homme
est un héros.
– EE Et si moi-même j’étais un héros ou une
héroïne, qui serais-je ? Comment serais-je ?
Unidad 12 – 161
Fiche photocopiable n° 1
• 1.
CE Lazarillo de Tormes, p. 138
«Lázaro, llega el oído a este toro, y oirás gran ruido dentro de él.» Yo simplemente llegué, creyendo ser así y
como sintió que tenía la cabeza par de la piedra, afirmó recio la mano y me dio una gran calabazada en el
diablo del toro, que más de tres días me duró el dolor de la cornada, y me dijo: «Necio, aprende que el mozo
del ciego un punto ha de saber más que el Diablo». Y rió mucho la burla. Me pareció que en aquel instante
desperté de la simpleza en que, como niño dormido, estaba.
Lazarillo de Tormes, Anónimo.
#
Fiche photocopiable n° 2
• 2.
CE El valeroso Don Quijote, p. 139
J’entoure la bonne réponse puis j’écris la phrase du texte.
–la Edad Media.
–el siglo XVII.
–el siglo XX.
• Se tomaba por
–un gigante.
–un escudero.
–un caballero andante.
• Don Quijote y Sancho
–no estaban de acuerdo.
–se pusieron de acuerdo.
–se separaron.
• Don Quijote
–entró en batalla.
–se desmayó.
–se puso en oración.
© Éditions Didier
• Don Quijote creía que vivía en
162 – Unidad 12
Fiche photocopiable n° 3
• 3.
CE Mujer al agua, p. 140
J’entoure la bonne réponse puis j’écris la phrase du texte.
• El héroe de esta historia es
–uno de los hijos.
–la madre.
–el padre.
–un guardacosta.
• Este héroe
–está solo en la playa.
–no suele bañarse.
–llama a los guardacostas.
–va a salvar a la mujer.
• Su familia
–ayuda también.
–observa la escena atónita.
–grita.
–llama al guardacosta de la playa.
#
Fiche photocopiable n° 4
• 4.
CE Mujer al agua, p. 140
–Corre con todas sus fuerzas.
1.
...............................................................
–Alejandra se incorpora.
2.
.......................................................
–Está disfrutando del sol.
3.
...............................................................
–Tampoco los guardacostas están en su sitio.
4.
...............................................................
–Su hijo la mira azorado.
5.
.......................................................
–Se escuchan los gritos de una mujer pidiendo auxilio. 6.
...............................................................
Basado en Correo del maestro.
Unidad 12 – 163
© Éditions Didier
Quel désordre ! Je remets les phrases dans l’ordre.
Fiche photocopiable n° 5
• 5.
EE Tâche A, p. 144
1. Je choisis les adjectifs qui définiraient le mieux le héros ou l’héroïne que je voudrais être.
Je peux utiliser les adverbes muy ou bastante.
bastante
muy
bastante
muy
frío, a
sentimental
fuerte
débil
generoso, a
egoísta
activo, a
pasivo, a
pacífico, a
agresivo, a
sociable
solitario, a
despiadado, a
compasivo, a
sumiso, a
autoritario, a
tenaz
inconstante
amable
hostil
simpático, a
antipático, a
guapo, a
feo, a
2. Je crée mon aventure.
– l’époque :
..............................................................................................................................
– mes ennemis : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
– ma mission :
..........................................................................................................................
................................................................................................................................................
................................................................................................................................................
................................................................................................................................................
................................................................................................................................................
................................................................................................................................................
................................................................................................................................................
© Éditions Didier
................................................................................................................................................
................................................................................................................................................
................................................................................................................................................
164 – Unidad 12
Je fais le point n° 12
Unité 12
Llegamos a nuestra meta, p. 144
TÂCHE C, p. 144
EOC - M’EXPRIMER EN CONTINU
J
K
L
J
K
L
J
K
L
Je peux dire ce que je ferais,
par exemple, si j’étais tout(e) puissant(e) ou invincible.
TÂCHE B, p. 144
EOI - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION
Je peux répondre à des questions simples ou poser des
questions simples,
par exemple, pour parler d’un(e) sportif(ive) ou d’un(e)
aventurier(ère) que nous connaissons.
TÂCHE A, p. 144
EE - ÉCRIRE
© Éditions Didier
Je peux écrire un texte court,
par exemple, pour décrire une aventure dont je suis le héros.
Unidad 12 – 165
Corrigés du
cahier d’activités
1) a.
b.
c.
Alicante – Barcelona – Cali – Madrid – Badajoz – Santander – Cáceres – Cádiz – Bogotá.
Activité de prononciation.
Interés – término – árbol – miércoles – pantalón.
2)
¿Cómo te llamas? – Me llamo Jaime. – ¿Cuáles son tus apellidos? – Mis apellidos son Pedroza Cruz. –
¿Dónde vives? – Vivo en España, en Valencia. – ¿Eres español? – Sí, claro que sí.
3)
¿Quién
¿Quiénes
¿Dónde
¿Cuál
¿Cuáles
¿Cuántos
¿Cómo
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
vive?
eres?
años tiene?
son tus apellidos?
son los personajes?
es tu nombre?
te llamas?
4) la presentadora – una chica boliviana – una chica muy bonita – una alumna española.
5) las clases – las nacionalidades – niñas bolivianas – los alumnos españoles – apodos raros.
6) a. Diego y Malika ❍
❍ tengo trece años.
b.
7)
Yo
❍
Jaime
❍
Fernando
❍
Tú
❍
Verbo: hablar
hablo
hablas
habla
hablamos
habláis
hablan
Pregunto a mi compañero(a)
¿Dónde vives?
¿Cuántos años tienes?
¿Hablas español?
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
hablan español.
respondo al profesor.
tienen catorce años.
viven en España.
viene de Ecuador.
se llama Nano.
soy francés.
eres español.
vives en Francia.
responde a una viejecita.
aprendo a hablar español.
Verbo: aprender
aprendo
aprendes
aprende
aprendemos
aprendéis
aprenden
Verbo: vivir
vivo
vives
vive
vivimos
vivís
viven
Pregunto a mi profe
¿Dónde vive usted?
¿Cuál es su nombre?
¿Cuántos idiomas habla usted?
167
8) a.
168
b.
c.
Fernando Alonso
viene de Oviedo
es un (auto)piloto español
Victoria Abril
es de Madrid
es actriz
Beatriz Luengo
es de Madrid
es actriz y cantante
Antonio Banderas
es de Benalmádena
es actor
Pau Gasol
viene de Barcelona
es jugador de baloncesto
Alejandro Sanz
viene de Madrid
es cantante
Pedro Almodóvar
es de Calzada de Calatrava
es director de cine
Carlos Moyá
es de Palma de Mallorca
es tenista
Gabriel Batistuta
es de Argentina
es futbolista
Ricky Martín
viene de Puerto Rico
es cantante
Juanes
es de Colombia
es cantante
Gloria Estefan
es de Cuba
es cantante
Salma Hayek
viene de México
es actriz
Shakira
es de Colombia
es cantante
Marcelo Ríos
es de Chile
es tenista
Production possible : Mi hispanohablante preferido es Carlos Moyá.
Preguntas
Respuestas
–¿Cómo se llama usted?
–Me llamo Shakira Isabel Mebarak Ripoll.
–¿Dónde nació usted?
–Nací en Barranquilla, en Colombia.
–¿Cómo se llaman sus padres?
–Mis padres se llaman William Mebarak y Nidia Ripoll.
–¿Cuál es su comida preferida?
–Es la comida árabe y el chocolate.
–¿Qué idiomas habla usted?
–Hablo español, inglés y árabe.
–¿Cuál es su música preferida?
–Mi música preferida es la salsa que bailo también.
–¿Quién es su cantante preferido(a)?
–Mi cantante preferida es Janis Joplin.
–¿Cuál es su flor favorita?
–Mi flor favorita es la rosa.
–¿Qué instrumentos toca usted?
–Toco la guitarra y la armónica.
–¿Cuáles son sus defectos?
–Soy perfeccionista e impuntual.
–¿Cuáles son sus cualidades?
–Soy amable y paciente con los fans.
–¿Quiénes son sus mejores amigos?
–Mis mejores amigos son mis padres.
–¿Qué colecciona usted?
–Colecciono los anillos, tengo 200.
–¿Cuál es su característica principal?
–Bueno, duermo como un bebé.
169
1)
Yo, me levanto a las siete y media de la mañana cuando suena el despertador. Mamá calienta el café
con leche y desayuno. Luego, las dos salimos de casa y vamos al colegio en coche. Me deja, y ella vuelve
a casa. Cada día a la una, como en la cafetería con mis amigos. A las cuatro, después de las clases practico una actividad extraescolar con mi amiga Lola, las dos aprendemos a bailar y hacemos muchos
progresos. A las nueve ceno en el comedor con toda mi familia. Sólo a las diez hago los deberes y a las
once, por fin, ¡a dormir! ¡Vaya jornada!
2)
Los niños salen de casa a las ocho. – Muchos alumnos están fuera de casa doce horas diarias. – Laura
tiene dos actividades extraescolares: teatro e inglés. – Es verdad que Laura vive cerca de la Academia. – Dedica dos horas a su segunda actividad. Comienza a las cinco y media y termina a las siete y
media. – Es mentira que el padre piensa que las jornadas de estos jóvenes son ideales. – «¿Es de extrañar que acaben estresados?».
3)
Comienza el año en enero / febrerito es chiquitín / marzo el ventoso le sigue / ya no hace frío en abril ✘
en mayo todo florece / junio es amigo del sol / en julio cortan las mieses / agosto cuánto calor ✘
septiembre lleno de frutas / en octubre siembran ya /nieve en los altos noviembre / diciembre el año
se va.
4)
Cornelia está en su habitación. – No va al colegio, se va de excursión a la montaña. – Le va a gustar
mucho porque vive en una ciudad.
5)
La maleta de Cornelia es la número cuatro porque hay tres vaqueros, dos faldas, seis camisetas y un
jersey con cremallera.
6)
A Cornelia le gusta ir de excursión. – A Cornelia le gusta también charlar con sus amigas. – A Cornelia le
gustan los vaqueros. – Le preocupa estar fuera de casa mucho tiempo.
7)
Production possible : Me voy y llevo dos toallas, cinco camisetas, dos pantalones cortos...
Productions possibles :
Yo me voy dice: ¡Hola¡ ¿Estás? Quiero decirte algo.
Vaya jornada dice: Sí, estoy. ¡Dime!
Yo me voy dice: ¿Sabes qué? Me voy a Andalucía.
Vaya jornada dice: ¿Cuándo te vas y con quién? ¿Cuánto tiempo te quedas?
Yo me voy dice: Me voy mañana con mis padres y mi hermana.
Vaya jornada dice: ¿Y qué vas a hacer?
Yo me voy dice: Bueno, voy a bañarme, a visitar monumentos y a pasearme.
Vaya jornada dice: ¡Qué suerte! ¿Qué te llevas en la maleta?
Yo me voy dice: Me llevo el bañador, gafas de sol, vaqueros y camisetas.
Y tú que conoces Andalucía, dime ¿qué te gusta?
Vaya jornada dice: En Andalucía me gusta la Alhambra es un palacio árabe maravilloso, y me gustan
también las playas de Almería.
¿A qué hora te marchas? Quiero verte antes.
Yo me voy dice: Me marcho a las dos de la tarde.
Vaya jornada dice: Bueno, mamá me llama, voy a cenar, entonces nos vemos mañana. Hasta luego.
Yo me voy dice: Hasta mañana.
170
1)
Paloma: El hermano de Paloma se llama Luis. – Le encanta ir con él a los conciertos. / Diego: Diego tiene
cuatro hermanos. – Sus abuelos le cuentan historias y los miércoles van a la piscina. / Malika: Malika
suele ir de paseo con sus padres. / Carlos: Vive con sus padres, su hermana y su perro Chispa. – Sus abuelos viven en Ecuador. – A Carlos le gusta pasear con su perro.
2)
Productions possibles : Cuando voy al colegio, me levanto a las siete de la mañana. – Los domingos suelo
desayunar a las diez y media. – Suelo salir con mis amigos(as). – Suelo irme de vacaciones a España.
3) a.
Activité de lecture.
b.
Productions possibles : Pienso que Lola se llevaría bien con Pedro porque a ella le gusta quedarse en
casa y él no suele salir. – Amalia se llevaría bien con Esteban porque a ella le gustan los seductores y a
él le gusta ser guapo y elegante para seducir a las chicas.
c. Productions possibles : Hay parejas imposibles, por ejemplo Lola y Felipe. A Lola le gusta estar en
casa mientras que a él le gusta salir.
4)
Je dois utiliser le verbe soler.
Manuela suele vestir traje oscuro. – La abuela suele darnos mucho dinero. – Suele ponerse colonia. –
Manuela suele escuchar y defender a sus nietos.
5)
Merche
❍
Alfonso
❍
Laura
❍
Rául
❍
❍
❍
❍
❍
❍
❍
friega los cacharros.
barre la casa.
prepara la comida.
plancha.
saca el perro de paseo.
cuida de su habitación.
Productions possibles :
Los padres de mi amigo(a) se llaman Daniel y Jasmine. – Tiene un hermano. – Se llama Johan. – Tiene una
hermana. – Se llama Marisa. – Su asignatura preferida es el deporte. – El programa de tele que más le gusta
es un programa de mangas. – Suele ir de vacaciones a Marruecos. – Se va de vacaciones con su familia. – Su
cantante preferido es Miguel Ángel Muñoz. – El día de su cumpleaños es el 22 de noviembre. – Le encanta
la ropa ancha. – Sí, ordena su habitación. – La ordena una vez a la semana.
1)
1. Un niño está leyendo y otros tres están dirigiéndose hacia la escuela. – 2. El niño está viviendo en
un lugar limpio y sano. Está oliendo las flores y está mirando dos pájaros y una mariposa que están volando al lado del arco iris. – 7. Un niño está jugando al boliche, otro está descansando. – 9. El niño está
diciendo lo que piensa y lo que siente. Todos juntos están defendiendo sus derechos.
2) a.
Los hombres no tienen que explotar a los niños. – Los niños tienen que estudiar en una escuela. –
Los niños tienen que jugar. – Los padres no tienen que pegar a los niños.
b. Productions possibles : Los niños tienen que vivir en un mundo limpio y sano. – Los adultos no tienen que ser violentos con los niños.
171
3)
El piso del Grasa: Es verdad que en su piso no hay muebles. – Es mentira que hay sillas. – Es verdad que
todos viven tirados por el suelo. – Es mentira que hay mesas.
El piso de Tornillos: Es verdad que en su piso, todo brilla mucho. – Es mentira que hay pocos cachivaches. – Es verdad que hay muchísimos adornos.
4) a.
Productions possibles : El libro está cerca de la mesilla. – La cacerola está delante de la alfombra. – El
martillo está debajo de la cama. – El tenedor está sobre el despacho.
b. Productions possibles : Normalmente, la cacerola está en la cocina. – Normalmente, el perro no entra en la habitación. – Normalmente, el libro está en los estantes.
5) a.
Su trabajo consiste en vender periódicos. – Termina a las diez. – Pasa dieciocho horas en la calle.
b. Production possible : Hugo es un niño de doce años que vende periódicos, trabaja todos los días:
suele levantarse a las cuatro de la mañana porque tiene que ir a comprar los periódicos, luego espera
todo el día y sólo termina su trabajo a las diez. Hugo suele pasar dieciocho horas en la calle. Regresa
muy tarde al quiosco que es su casa, y por fin puede dormir hasta las tres y media más o menos. Es
muy poco.
c. Productions possibles : A Hugo le gustaría estudiar en un colegio en vez de trabajar. – A Hugo le
gustaría llevar una vida como los niños de Europa.
Production possible :
Conozco América Latina y la vida de los niños que viven en este continente no es nada fácil. Muchos
tienen que trabajar para sobrevivir y no pueden ir a la escuela porque lo más importante es comer
primero. Venden periódicos por ejemplo u objetos, realizan trabajos domésticos en condiciones de explotación en casas que no son las suyas. Tienen que levantarse muy temprano por la mañana y trabajan
más de quince horas, duermen poco, y si comen, comen mal porque ganan poco dinero. Nosotros, niños
de Europa, tenemos que denunciar esta realidad y luchar contra toda forma de explotación infantil.
Cada niño tiene que poder comer, ir a la escuela, descansar y jugar. Conozco a Hugo, un niño peruano, a
él le gustaría estudiar, comer tres veces al día, jugar al fútbol, salir con sus amigos, tiene sueños, claro.
¿No podemos ayudar a Hugo y a otros niños de América? En el colegio, estamos creando carteles para
informar a la gente de lo que pasa en América Latina, y queremos reaccionar, os presentamos uno de
los carteles...
1)
Paloma no quiere que nadie lea su diario porque puede ser íntimo lo que escribe. – Para Nochebuena,
Paloma desea que todos sus familiares se reunan en su casa. – Para el 24 de diciembre, quiere que todos
bailen. – El 27 de diciembre, quiere que ÉL venga. – Para Nochevieja, espera que su madre le preste los
pendientes azules.
2)
Production possible : Para Navidad, me gustaría reunirme con toda mi familia. Quiero que vengan a
casa mis primos que viven muy lejos y que no suelo ver mucho. Deseo que todos comamos juntos, que
abramos los regalos y que luego bailemos hasta el final de esta noche maravillosa.
3)
viñeta 1 ➞ B. Me hace ilusión que estemos todos reunidos. – viñeta 2 ➞ A. Me encanta que brindéis
por mi cumpleaños. – viñeta 3 ➞ D. Me gusta que comamos todos juntos. – viñeta 4 ➞ C. Me emociona que me deis un beso antes de iros. – viñeta 5 ➞ E. Me da pena que nadie me ayude.
172
4)
Verbes au présent
du subjonctif
Personne
Infinitif
Mode subjonctif
introduit par…
dé
1re personne du singulier
dar
pedir que
tonifique
1re personne du singulier
tonificar
pedir que
futbole
1re personne du singulier
futbolar
pedir que
corra
1re personne du singulier
correr
pedir que
nade
1re personne du singulier
nadar
pedir que
vuele
1re personne du singulier
volar
pedir que
viaje
1re personne du singulier
viajar
aconsejar que
entre
1re personne du singulier
entrar
aconsejar que
salga
1re personne du singulier
salir
aconsejar que
me muera
1re personne du singulier
morirse
aconsejar que
5)
La chica que habla se llama Bárbara. – A su parecer, ser cobarde es su principal defecto. – Lo que más le
da miedo es ir al dentista, tirarse desde un trampolín, pegarse con unos chicos y la oscuridad. – Para no
tener miedo a tantas cosas, Bárbara tiene que pensar que es valiente y decirle a todo el mundo que lo
es. – Es Tulipa quien le da este consejo.
6)
Productions possibles : Me da miedo que los animales ataquen al hombre. – Me impresiona que el hombre tenga tanto miedo. – Me sorprende que el hombre no se defienda.
Production possible :
¿Lo que me gusta en la vida?
La alegría.
Me encanta que le gente se ría,
Me apasiona ver el sol que brilla,
Me hace ilusión que la tierra viva,
Para mí es eso la alegría.
1)
Estos niños, que vivían en el siglo XVII, trabajaban y vendían los productos que recogían. Iban a los
mercados y esperaban a los clientes. A veces ganaban unas monedas que contaban cuando terminaban la venta. Estaban satisfechos si tenían lo suficiente para comer. Llevaban una vida difícil y no solían
jugar.
2)
Es mentira que hace cien años las mujeres llevaban minifaldas. – Es mentira que mis bisabuelos utilizaban las computadoras para hacer los cálculos. – Es verdad que mis abuelos no utilizaban Internet para
hablar con los amigos. – Es verdad que mi bisabuela no solía llevar pantalones. – Es mentira que hace
cien años, los jóvenes bailaban en las discotecas.
Productions possibles : Hace 20 años mi padre cantaba las canciones de Shakira. ¿Verdad o mentira? –
Hace 30 años mi bisabuela utilizaba el microondas para calentar su café. ¿Verdad o mentira?
173
3)
Antes, mis abuelos bailaban en parejas mientras que ahora bailamos sueltos. – Antes, la gente bailaba
tango mientras que, hoy en día, los jóvenes bailan hip hop. – Antes las chicas iban con sus padres al
baile mientras que hoy en día las chicas van con sus amigos.
4)
Aquí está mi casa. – Ahí está el piso de mis primos. – Allí está el chalet de mi hermana mayor.
5)
De niño, Cristóbal Colón se pasaba el tiempo soñando con el mar. – De niño, Fernando Alonso se pasaba
el tiempo conduciendo su kart.
6)
Soy Bartolomé Esteban Murillo. – Soy Pablo Neruda. – Soy Penélope Cruz. – Soy Quino.
Productions possibles :
¿Vendía pan la abuela Isabel? – ¿Cuál era la base de la alimentación en el Siglo de Oro? – ¿Qué aprendían las hijas de los nobles aztecas? – ¿De dónde era Cristóbal Colón? – ¿Cuál era el carácter de Fernando Alonso de niño?
1) a.
grandes ciudades – amplias calles empedradas – edificios públicos – monumentos – fuentes – acueducto – termas – templos – foro – murallas.
b.
c.
Production possible :
Production possible : He aquí, la famosa ciudad romana: como lo pueden ver ustedes las calles que
crearon eran muy amplias. A la izquierda está el anfiteatro y a la derecha un templo. Ahora nos dirigimos hacia el centro de la ciudad, encontramos el foro donde los romanos se reunían para comentar los
asuntos importantes. Vamos a andar un poco hacia el acueducto que llevaba agua a las fuentes y a las
termas. Pasamos al lado de murallas impresionantes que servían para proteger la ciudad de los ataques de los enemigos. Por fin llegamos al acueducto, os dejo unos minutos para que puedan admirar
la construcción y sacar fotografías. Bueno, señoras y señores, gracias por su atención y espero que os
haya gustado la visita.
174
d.
Sujet
Verbe à l’imparfait
Personne
Infinitif
se
(traduction de «on»)
adoraba
3e pers. du sing.
adorar
las ciudades
tenían
3e pers. du pl.
tener
el acueducto
llevaba
3e pers. du sing.
llevar
el foro
era
3e pers. du sing.
ser
los romanos
se reunían
3e pers. du pl.
reunirse
las murallas
protegían
3e pers. du pl.
proteger
Le verbe que je n’ai pas pu placer dans le tableau est crearon : il s’agit d’un verbe conjugué au passé
simple à la 3e personne du pluriel.
Definición de la palabra
Transcripción
de la palabra árabe
La palabra española
Planta anual propia de terrenos muy húmedos, su
fruto es un grano oval rico en almidón.
arruz
el arroz
Fruto del olivo.
azzaytuna
las aceitunas
Expresión que significa «Si Dios quiere» y que denota un vivo deseo.
law sa llah
¡ojalá!
Cuerpo sólido cristalizado de color blanco y de
sabor muy dulce. Se obtiene de la caña, de la remolacha…
assukkar
el azúcar
Líquido graso de color verde que se obtiene prensando las aceitunas.
azzayt
el aceite
Fruta de forma ovalada de unos cuatro centímetros de carne blanda y jugosa, de color amarillo o
naranja.
albarquq
el albaricoque
Instrumento musical de cuerda que se compone
de una caja en forma de ocho con un orificio en
el centro.
qitarah
la guitarra
Fruto ácido de color amarillo o verde.
laymun
el limón
2)
3)
Forme verbale du texte
Personne
Infinitif
fue
3e pers. du sing.
ser
se lanzó
3e pers. du sing.
lanzarse
tropezó
3e pers. du sing.
tropezar
llamó
3e pers. du sing.
llamar
aprovechó
3e pers. du sing.
aprovechar
Se puso
3e pers. du sing.
ponerse
175
4)
Ordre chronologique des parchemins : 5 – 1 – 3 – 2 – 6 – 4.
5) a.
Tres personajes hablan en el texto. – Los miembros de la familia se llaman Antonio, Maribel y Luis. –
El tema de la conversación es un viaje. – Los personajes están furiosos: «se queda con la boca abierta»,
«¡Insensato!», «semejante disparate». – Antonio y su amigo van a dar un paseo por el Nilo. – A los
padres, no les gusta este viaje: «¡Insensato! ¡Insensato! ¡No hay nada de lo dicho! ¿Cómo me iba yo a
figurar que se os iba a ocurrir semejante disparate?».
b.
c.
Le Guadalquivir.
Productions possibles :
1. Nacimiento e infancia de Colón, su pasión.
2. Sus primeros viajes, su proyecto, los Reyes Católicos.
3. El viaje hacia las «Indias» y el descubrimiento del Nuevo Mundo.
4. El fin de su vida.
1)
Productions possibles : No me llevo la primera porque dentro no hay un martillo. – No me llevo la segunda cesta porque no hay morcilla. – Sí que me llevo la tercera porque está el martillo y hay ajo también.
2)
8
1
4
3
7
176
EL GUARDIA: –¡Ajá! ¡Por fin te pillé, Caperucita! ¡Y con las manos en la maza!
EL LOBO: –¡Ah! ¡Hola, Caperucita! ¿Cómo tú por aquí?
CAPERUCITA: –¡Y dale, cabezón! Llevo lo mismo de siempre: unas longanizas, morcillas, unos cuantos
ajos tiernos… y eso.
EL LOBO: –¡Ah… sí, sí…! ¡Je, je, je…! Es que soy un poco despistado, ¿sabes? Y... ¿qué llevas en esa cestita?
CAPERUCITA: –«Eso» es una cosita para mi defensa personal, que no están los tiempos como para ir
sola e indefensa por el bosque.
5
2
6
EL LOBO: –¿Eso…? ¿Qué es eso?
CAPERUCITA: –¡Qué pesado! ¡A ver si te lo aprendes de una vez! Todos los días la misma pregunta…
¿Pues adónde voy a ir? ¡A casa de la abuelita, a llevarle unas cositas!
CAPERUCITA: –Acércate y lo verás.
Carles CANO, ¡Te pillé, Caperucita!, 1995.
3)
Production possible : Dentro de esta cestita, Caperucita 2007 le lleva a su abuela una hamburguesa con
coca cola, un nuevo MP3 para que sepa lo que es la verdadera música de hoy, y los últimos vaqueros de
moda.
4)
Productions possibles : A mí me parece increíble que el 80% del cerebro sea agua. – A mí me sorprendre
que un mosquito tenga 47 dientes. – Lo que me sorprende es que el ojo del aveztruz sea más grande
que su cerebro.
5)
Productions possibles : Ven a Extremadura a comer el único, el verdadero jamón serrano. – Aprende con
nosotros a bailar el fandango. – Descubre lo raro del Museo Guggenheim.
6)
Productions possibles : ¡Vaya chico más raro! – ¡No me lo creo ni en broma! ¡ Está andando boca abajo! –
¡No me digas, está andando boca abajo! – ¡Qué posición más rara!
7)
Productions possibles : A mí me sorprendre que la gente me mire riendo. – Me da miedo que la gente
tropiece conmigo. – Quiero que todo sea normal.
8)
Production possible : ¿Qué pasa? Mido más de diez metros, soy un(a) gigante. Vuelvo a casa y entro
en mi huertito (huertecito). Y eso minúsculo, ¿qué es? Es mi casita con mi árbolito al lado. Molo, mi
perro enorme ahora es un perrito que se esconde detrás de una mesita con sillitas. ¡Vaya mundo más
pequeño!
Production possible :
Te gusta lo que es diferente, te gustan las sensaciones fuertes, ven a ver la exposición más sorprendente del planeta y vive con nosotros unas experiencias extraordinarias.
1) a.
1- LOLA: –Soy muy dinámica y me gusta el deporte. Me encanta la naturaleza y quiero protegerla de
los incendios. Cuando sea mayor, seré bombera.
2- PABLO: –Yo tengo aptitudes musicales, un buen oído y una voz muy bonita. Cuando tenga dieciocho años, seré cantante.
3- ENRIQUE: –De niño ya me encantaba jugar con los cochecitos y era capaz de arreglarlos cuando se
rompían, puedo decir que soy muy hábil. Cuando sea mayor, seré mecánico.
4- MARÍA: –Lo que a mí me gusta es estudiar inglés y quiero comunicar mi pasión a los niños. Cuando sea mayor, seré profesora de inglés.
5- PEDRO: –Yo sueño con una sociedad justa y quiero que se respeten las leyes. Cuando sea mayor,
seré juez.
6- CECILIA: –Mis dotes artísticas son importantes, tengo una gran capacidad de improvisación. Mis
modelos son Penélope Cruz y Antonio Banderas. Cuando tenga dieciocho años, seré
actriz.
177
b.
2
3
M
E
C
Á
N
R
A
I
C
O
A
N
T
1
6
A
C
B
T
4
A
P
N
R
T
O
M
B
F
5
E
J
S
U
O
R
I
E
E
Z
A
2)
Mañana, cuando llegue a casa, no encenderé todas las luces de la casa, me contentaré sólo con una. –
No dejaré encendido el televisor todo el día, lo apagaré cuando no lo utilice. – No tardaré más de cinco
minutos en ducharme. Sólo abriré el grifo para lavarme y enjuagarme, así ahorraré agua. – Cuando
tenga frío, me pondré un jersey, no encenderé siempre la calefacción. – Iré al cole en bicicleta en vez de
tomar la moto.
3)
Queremos que
❍
❍
protege tu planeta, para la masacre.
Creo que
❍
❍
desaparezcan los bosques.
Reacciona
❍
❍
el hombre está loco.
No tienes sólo que ahorrar energía
❍
❍
para que viva el planeta.
Quizás
❍
❍
viva el planeta.
No tienes que pensar sólo en ti,
❍
❍
sino también agua.
4)
Productions possibles : Te pido que pienses en cerrar el grifo./Te pido que cierres el grifo. – Te pido que
aproveches al máximo la luz natural. – Te pido que te bañes en cinco minutos.
Piensa en cerrar el grifo./Cierra el grifo. – Aprovecha al máximo la luz natural. – Báñate en cinco minutos.
Production possible :
En este mundo los policías están por todas partes, los helicópteros vigilan constantemente lo que pasa.
La inseguridad, los atentados y la contaminación son las características esenciales de esta ciudad en la
que no me gustaría vivir.
178
1) a.
Production possible : La fotografía representa a un grupo de jóvenes en un campo de deporte. Aparentemente acaban de terminar un partido de baloncesto o bien lo van a comenzar. Lo interesante en
esta fotografía es que son diferentes los jóvenes pero son iguales; en efecto vienen de diferentes países
o continentes (China, África, América Latina, España…), una chica no puede andar, está en un sillón de
ruedas pero practica deporte, como sus compañeros.
b. Production possible : Las diferencias no plantean ningún problema, todos juegan, ríen juntos, son
amigos. La diferencia no debe ser fuente de marginación sino de riqueza…
2)
justo > justa
> justamente
diferente > diferente
> diferentemente
fanático > fanática
> fanáticamente
amable > amable
> amablemente
íntegro > íntegra
> íntegramente
solidario > solidaria
> solidariamente
humano > humana
> humanamente
3)
¡Vuestra actitud es intolerable! No puedo aceptar vuestra manera de pensar, ni vuestros insultos.
4)
Aunque seamos diferentes, somos iguales. – Aunque sean muchos, caben todos. – Aunque seas diferentes, te acepto.
5)
No puedo soportarlo. – El joven la ayuda. – La expresamos. – Los respetamos. – Le respondes.
6)
la minoría – la intolerancia – la injusticia – la desigualdad.
Production possible :
La diferencia es una riqueza. Con un amigo de otra nacionalidad o con un amigo minusválido, también
podemos aprender muchas cosas.
179
1)
Mosquita
❍
❍
es muy latoso.
❍
❍
Pin y Pon
❍
❍
sólo tiene un ojo.
❍
❍
Guerrero
❍
❍
es negra, brillante, mimosa y linda.
❍
❍
«El Tuerto»
❍
❍
son los hijos de Mosquita.
❍
❍
2) a.
Production possible : Al perro lo llamaría Salvado porque yo no lo dejaría en la calle y lo salvaría de
la muerte.
b.
Production possible : Yo adoptaría un gato. Lo llamaría Turrón porque me recordaría España.
3)
Productions possibles : No encerréis a los pájaros. – No lleves un abrigo de piel. – No compréis animales
salvajes. – No matéis animales en vía de extinción. – No abandones más a los perros.
4)
Ellos han cazado al tigre de Siberia por su piel. Lo mismo ha pasado con la nutria gigante. Han capturado a los cocodrilos y han hecho zapatos y cinturones con su piel. Han perseguido a la tortuga marina
para servirla en los restaurantes de lujo. Han importado al guacamayo en gran número para los EE UU.
Estos animales han sufrido muchísimo.
5) a.
El chico: ¡Ya no me interesas! – ¡Dejáme en paz! – He jugado bastante contigo.
El perro: Aunque quieras separarte de mí, no te abandonaré nunca. – ¡No te vayas, por favor!
b. Productions possibles : No lo abandones. – No lo trates como un juguete. – Te aconsejo que cuides
de él.
Production possible :
–¡Qué estás haciendo hombre?
–Bueno, la verdad es que ya no soporto este perro…
–Te pido que lo pienses bien, no lo dejes así en la calle, no podrá sobrevivir sin ti.
–¡No te metas por favor!
–Claro que sí que me meto, tengo que recordarte que tu perro no es un juguete, te necesita para
vivir…
180
1) a.
b.
l. 2 «ves», l. 12 «no estás cursado», l. 13 «si tienes miedo, quítate de ahí y ponte».
Sancho s’adresse à son maître en le vouvoyant. Il utilise usted à travers «Mire vuestra merced» l. 5.
2)
¡No vaya a entrar
con ellos en
fiera batalla!
¡Quédese aquí
vuestra merced!
Mire bien la
realidad…
¡No se mueva
vuestra merced!
3)
Activité graphique.
4)
Si yo fuera Lazarillo, no escucharía al ciego. – Si yo fuera el ciego, no trataría tan mal al niño. – Si fuera
Don Quijote, no atacaría los molinos. – Si pudiera, ayudaría a una persona que está ahogándose. – Si
ganara mucho dinero, ofrecería juguetes a los niños pobres.
181
5)
A. PERERA SARMIENTO y M. A. PERERA ALONSO, Lazarillo de Tormes, 2002.
182
A. PERERA SARMIENTO y M. A. PERERA ALONSO, Lazarillo de Tormes, 2002.
183
Productions possibles :
Don Quijote
Escribo sus réplicas.
Imagino cómo representarlo: actitudes,
voz, posición del
cuerpo…
–Aquellos que ves allí, Enseña los molinos.
de los brazos largos,
que los suelen tener
algunos de casi dos
leguas.
–Bien parece que no
estás cursado en esto
de las aventuras: ellos
son gigantes… y ponte
en oración… batalla.
Sancho Panza
Escribo sus réplicas.
Imagino cómo representarlo: actitudes,
voz, posición del
cuerpo…
–Mire vuestra merced, que aquellos que
se parecen no son gigantes, sino molinos
de viento, y lo que en
ellos parecen brazos
son las aspas, que
volteadas del viento,
hacen andar la piedra
del molino.
Quiere convencer a
Don Quijote. Cuando
habla de las aspas volteadas por el viento
hace un movimiento
circular para imitarlas.
Está furioso porque
Sancho no comprende
nada, cuando le pide
que se ponga en oración. Podemos imaginar que le pone la
mano en los hombros
para que se arrodille.
Al final de la escena, Don Quijote deja a Sancho y se dirige hacia los molinos alzando su lanza.
Sancho se tapa los ojos; no quiere ver el desastre.
Personaje de Don Quijote
Personaje de Sancho Panza
Podemos fabricar una armadura con papel de Sancho viste pantalón, camisa y chaqueta desaluminio, y para el escudo podemos recortar un garradas, ropa de campesino.
cartón en forma circular y cubrirlo con el papel
de aluminio. Podemos pensar en una lanza.
184
Transcription des enregistrements
disponibles sur le site
www.editionsdidier.com/envivo/
1) a.
b.
c.
5)
Alicante – Barcelona – Cali – Madrid – Badajoz – Santander – Cáceres – Cádiz – Bogotá.
Caperucita – felicitar – azul – término – inteligente – plenitud – farmacia.
Interés – término – árbol – miércoles – pantalón.
Bárbara habla de sí misma
Yo me llamo Bárbara y ya digo que a veces me parece que soy algo cobarde. Lo que más miedo me da
es el dentista, pero, claro, eso es normal, porque los dentistas dan miedo, como los vampiros. Tampoco
me gusta tirarme desde el trampolín más alto, ni pegarme con los chicos, ni la oscuridad. Tulipa me dijo
un día:
–El problema es que tú crees que tienes miedo y te asustas a ti misma. Lo que tienes que hacer es pensar que eres valiente y decirle a todo el mundo que eres valiente y verás cómo así no tienes miedo. Eso
es lo que yo hago.
Kika superbruja y don Quijote de la Mancha, KNISTER, 2004.
5)
Río abajo
–¡Espera un momento! Ahora me doy cuenta –dice [su madre] desconfiada–. Me parece que se os ha
olvidado decirnos algo muy importante: el nombre del río elegido por vosotros para realizar el dichoso
viajecito.
Es imposible seguir ocultándolo. Antonio no tiene más remedio que soltarlo:
–¡El Nilo!
Mamá se queda con la boca abierta; Maribel grita; los pequeños se asustan. Luis se escabulle por si
empiezan las tortas y papá pega un bote en la silla.
–¿He oído bien?
–Sí, papá. El Nilo –confirma Antonio.
–¡Insensato! ¡Insensato! ¡No hay nada de lo dicho! ¿Cómo me iba yo a figurar que se os iba a ocurrir
semejante disparate? Yo estaba pensando en el Tajo, o en el Guadalquivir, o en el Ebro, que son ríos tan
nuestros y tan bonitos, ¡pero el Nilo! ¿Y cómo pensabais recorrerlo?, ¿a pata por la orilla?
–¡No, papá! En piragua.
El abrazo del Nilo, Monteserrat DEL AMO, 1988.
185

Documentos relacionados